AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Rentrée de septembre 2044



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Rentrée de septembre 2044
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Rentrée de septembre 2044    Lun 13 Avr - 19:49

Rentrée de Septembre 2044


Les élèves étaient arrivés sans encombre. Les Mangemorts n’avaient pas frappé au plus grand bonheur de Walter Elias. Ce dernier redoutait ce nouveau mouvement de magie noire qui s’organisait dans l’ombre et il savait qu’il avait eu raison en recréant l’Ordre du Phénix, mais il fallait tout de même rester sur ses gardes.
Après un trajet en charrette magique, les sorciers et sorcières de l’école avaient finis par arriver dans la Grande Salle. Le plafond de bougies, un repas somptueux digne de la réputation de Poudlard avaient été installés pour l’occasion. On avait apporté le Choixpeau pour qu’il attribue les maisons aux nouvelles années et était venu le tour de Walter Elias de parler. Il s’était levé de son siège et d’un pas solennel s’était avancé au niveau du pupitre duquel dégoulinait la cire des bougies. Il avait d’abord regardé les enfants, ne sachant pas vraiment quoi leur annoncer, se demandant ce qu’auraient ses prédécesseurs dans sa situation. Finalement, sa voix avait trouvé d’elle même les mots qu’il fallait prononcer. « Que tout le monde applaudissent nos honorables nouveaux premières années. » Un tonnerre d’applaudissement avait parcouru la salle tout entière alors que Walter se demandait encore si ce qu’il s’apprêtait à leur dire serait les bons mots.  Et enfin, lorsque l’assemblée s’était calmée, il s’était posté devant la foule, tentant d’arborer un visage le plus encourageant qu’il soit. « Je suis heureux de tous vous retrouver pour une nouvelle année qui, je l’espère, sera des plus agréable. Je sais pertinemment que les évènements qui ont eu lieu ces derniers mois n’ont pas été des plus joyeux et que beaucoup de familles n’ont pas voulu faire revenir leurs enfants parmi nous mais je peux vous assurer que Poudlard ne sera jamais un lieu terrifiant et que quoiqu’il arrive nous vous protègerons, nous le corps enseignant, de chacune des menaces qui planeront sur vos têtes. Cette année se déroulera comme toutes les autres années et nous avons pris toutes les précautions nécessaires pour que vous ne risquiez absolument rien. » Devant le silence de l’assistance, Walter avait senti qu’il ne les avait pas grandement rassuré alors il avait continué. « Aussi, je vous rappelle que la Coupe des Quatre Maisons a été remise à zéro et que, cette année, nous avons une surprise de taille à la maison qui remportera le prix. » Tout de suite, les élèves avaient été pris d’un élan de joie et chacun avait commencé à crier leur maison afin de montrer leur puissance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Mer 15 Avr - 0:58

La rentrée... En somme quelque chose de très commun que je vis tous les ans depuis l'âge de onze ans... Sauf que ce n'est pas n'importe quelle rentrée... Ma première rentrée en cycle secondaire. Quand on nous avait demandé ce qu'on pouvait faire, en septième année, et qu'on nous avait conseillé, j'avais immédiatement répondu que je suivrais le cursus de justice magique, et après test, c'était ce qui me correspondait le mieux... Je le savais. Je le savais depuis mes quatorze ans. Enfin, ça commençait, les études supérieures. Il fallait que je donne l'exemple, j'étais préfète en chef de ma maison, je devais briller par mon excellence... En espérant que ça aille.

Après être descendue du train et avoir subi la diligence, je marchais d'un pas rapide vers la grand salle et me rendais directement vers notre table. Je n'avais pas du tout envie de voir certaines personnes, et le fait d'être installée avec les personnes de ma maison me rassura un peu. Je cherchais des yeux mes amis, dont un, qui était plus âgé que moi, mais je ne le vis pas... En retard ?... J'en doutais. Il devait bien être quelque part. Je soupirai et ne pus penser plus... La répartition commençait.

Après avoir accueilli quelques élèves à Serdaigle, le directeur fit un discours. Pas des plus joyeux, il fallait dire... Le monde recommençait à vaciller, comme quand Voldemort était présent... Et personnellement, ça me faisait peur. Mon père ne voulait pas que je retourne à Poudlard cette année, mais c'était hors de question. Il avait accepté mon point de vue, heureusement... Mais j'avais l'impression que la plupart de mes amis ne reviendrait pas cette année. Je n'avais pas encore envie de me retrouver seule. Je soupirais et applaudis à la fin de son discours, sur une note positive : la coupe des maisons … A quoi bon, si la moitié des élèves sont absents.

Le buffet apparut devant nous. Je n'avais pas le cœur à manger, et me contentais de grignoter une part de quiche au saumon, la tête dans les pensées. Il fallait que je garde la tête haute que je soutienne les petiots de ma maison. J'étais préfète en chef ! Il fallait que je me montre forte. On allait s'en sortir, il ne fallait pas que j'en doute. De nouveau, je levais la tête et cherchais une tête connue et amicale des yeux. Il fallait que je me raccroche à quelqu'un, seule, je me sentais trop impuissante, même si je ne le montrais pas.

Désolée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Mer 15 Avr - 10:23


    La rentrée... A vrai dire, Blanche l'avait attendue avec une certaine impatience puisque cela lui permettait d'enfin s'en aller de chez elle et de fuir une nouvelle fois sa belle mère... Parce qu'il fallait avouer que l'ambiance n'était pas vraiment au beau fixe avec elle en réalité... La jeune fille s'était donc empressée, ce matin là, de monter dans le Poudlard Express, d'assister à la première réunion des préfets dans le compartiment qui leur était réservé, avant d'aller rejoindre ses camarades de classe et de discuter tout le long du voyage... De discuter de la guerre qui faisait rage et du fait que la plupart de leurs amis n'étaient même pas revenu à l'école... Mais Blanche se fichait un peu de cette guerre à vrai dire… Sa famille avait toujours été très neutre dans cette guerre, même si elle soupçonnait parfis sa belle-mère d’avoir quelques activités un peu douteuses… Mais après tout, cela ne la regardait pas elle, n’est ce pas ?

    Quoi qu’il en soit, lorsque Blanche arriva donc à l’école, un sourire ne pût s’empêcher de naitre sur son visage. Elle adorait vraiment cette école. Et puis, il fallait aussi avouer que la compétition lui avait un peu manquée tout au long de ces dernières vacances d’été. Elle s’empressa donc de rejoindre la table des Rouges et Or, lançant un regard discret à la table des Jaunes et Noirs, se demandant bien si Anna, qu’elle connaissait depuis toute petite, allait revenir cette année. Puis le directeur pris la parole et c’est donc avec une grande concentration et un grand sérieux que la brunette l’écouta… La guerre faisait rage, comme il le disait… Et cela plomba l’ambiance… Mais lorsqu’il commença à parler de la compétition des quatre maisons, Snow fut une des premières à scander le nom de sa maison sur un ton fier… C’était sûr et certain, si elle ne prendrait pas part à la guerre, elle serait la première à motiver les troupes pour gagner la compétition et la coupe de l’école !
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Jeu 16 Avr - 2:54

Rowan avait tout de même du mal à s'adapté durant la période de la rentré, car il se souviens encore des moqueries que les serpentards et les autres maison lui font subir, il aurait préféré ne pas revenir dans cette école ou ses malheurs avait commencé. Mais, il avait pas trop le choix de revenir hélas, car il ne pouvait resté chez lui tout le temps il avait besoin de suivre ses cours, surtout il voulait pas encore avoir de problème surtout avec les serpentards.

Pourtant ils n'arrêtèrent pas de lui dire des bêtises comme "alors, tu croit encore a la fin du monde, ou pire lui lancé des feuilles de papier derrière la tête, Rowan ce sentait impuissant face a eux, car ils oublièrent jamais l,histoire de la fin du monde qui avait nuis à sa réputation.

Il ne lui restait que trois amis, car il avait toujours confiance en eux, il savait que ces trois là ne le laisserais jamais tombé, pourtant cela n'est toujours pas très facile surtout quand plus personnes a confiance en vous. Les autres élèves évite souvent son regard et ne lui parlent presque plus, il faut bien comprendre pourquoi il avait une bêtise qui va lui resté en mémoire à jamais. Pourtant il voudrait que tout redevienne comme avant, le temp d'avant cette bêtise donc ils se souviennent encore, malheureusement il ne peut plus revenir en arrière.

Il pensait beaucoup à sa mère, elle croyait toute les histoires que Rowan invetait étant petit, sa mère étaie douce et gentille tout comme son père qui était aussi bienveillant. Pourtant les choses ne semblent pas s'arranger les autres élève lui en veulent encore, et se moquent de nouveau de lui à cause de toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Ven 17 Avr - 1:35

Rentrée de Septembre 2044



La rentrée de cette année se déroula... dans un grand soupir. Ces vacances d'été furent un calvaire chez mes parents. J'avais pour habitude, les weekend de sortir, me promener, me balader dans la forêt, accompagnée de mon cheval Angus. Mais voilà... cette année se passa pas du tout, mais alors pas du tout comme je le voulais! Ma mère un soir, avait décidé de m'annoncer une nouvelle qui semblait la réjouir de tout coeur. Les trois familles de Sang Pur les plus proches ont décider de présenter leur fils aîné comme prétendant pour ma main. Rien que ça! Et bien entendu, en tant que parfaite héritière de ma propre famille, je n'avais malheureusement pas le droit de dire mon mot. Comme c'était facile! J'étais partie sans me retourner ce soir là. Je n'avais qu'une envie c'était de hurler ma rage. Moi? Me marier? Mais je n'avais même pas fini mes études! Tout cela était grotesque. Et bien sur, eux aussi sont à Poudlard. Comme de par hasard... Je soupirais donc, essayant de me faire la plus petite possible, n'en ayant pas encore rencontrer jusque là. Chance ou miracle? Je ne savais pas.

Sans même m'en rendre compte, le voyage de la gare King's Cross où j'avais quitté ma famille jusqu'à la gare de Pré au Lard se déroula en un éclair et je dus m'habiller en express pour être tout pile à l'heure devant les voitures qui roulaient toute seule. Je soupirais de nouveau en arrivant au porte du château. D'habitude cela était toujours un moment de joie intense mais même jusque Poudlard, mes parents, enfin... ma mère arrivait à m'atteindre. Je m'installais à la table des Gryffondor et le directeur, Walter Elias se leva pour acceuillir les premières années qui entrèrent sous un tonnerre d'applaudissement. La répartition se déroula sans problème n'hésitant pas à faire le plus de bruit avec mes camarades à chaque élève acceuillis à Gryffondor. Puis le directeur se leva de nouveau pour prononcer son discours. Discours des plus sinistres... Un silence de mort s'installa et finalement il reprit en affirmant que la coupe des quatre maisons était de nouveau ouverte. Un tonnerre de hurlement et d'exclamations retentit alors chacun y mettant du sien pour proclamer sa maison vainceur. Moi même y participa en me levant du banc pour frapper du poing sur la table avec plusieurs autres gryffondor. Quand le calme revint c'était quand les plats apparurent, tous remplis à ras bord de nourriture. La faim se faisant sortir je n'hésitais pas alors à prendre plusieurs morceaux de viande pour remplir mon assiette. J'étais batteuse dans l'équipe de Quidditch et je n'hésiterais pas à motiver les troupes pour qu'on puisse gagner la coupe cette année!

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 160
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Dim 19 Avr - 13:01

Comme à mon habitude, j'avais passé les vacances seuls. Je vivais encore chez mes "parents", mais depuis que j'étais majeur, ils se souciaient encore moins de moi qu'auparavant. Je m'étais promené dans les forêts aux alentours de chez moi, avec mon carnet, dans lequel je notais toutes mes observations. Mais cette année, j'avais aussi passé un mois à travailler dans un garage, pour me faire un peu d'argent, car après cette année, je prévoyais de partir à l'aventure un peu partout dans le pays. J'avais été pris à l'essai une semaine mais j'avais toujours eu l'esprit pratique, le type n'a donc pas mis longtemps à voir que je savais me débrouiller. Je n'avais pas plus de connaissances que ça en mécanique, mais il me disait quoi faire et je le faisais. D'un côté, j'étais triste de songer que c'était ma dernière année à Poudlard, ça avait été des années déterminantes, mais d'un autre côté, la vraie vie n'était pas là. Et je ne pouvais pas imaginer rester encore longtemps cloîtré quelque part.

J'avais tellement l'habitude de ces voyages en train puis en calèche que je n'y prêtais plus attention, mais cette année, c'était quelque peu différent. Je remarquai vite qu'il manquait un certains nombre d'élèves, rapport aux évènements récents sans aucun doute. Mais Poudlard restait Poudlard, c'était l'endroit le plus sûr du monde et c'est sereinement que je me rendis dans le Grande Salle. L'atmosphère était un peu tendue pendant la cérémonie de la répartition. Mais ce fut bien pire quand le directeur fit son discours. Le silence qui enveloppait ses mots était des plus pesants. Je ne l'écoutais que d'un air distrait, je me doutais de ce qu'il avait à dire, et moi j'avais confiance en lui et en la Magie. On disait qu'il avait refondé l'Ordre du Phénix. Alors pourquoi avoir peur ? Je croyais de toute de mon âme que le Bien triompherait toujours.

De mon côté, je m'inquiétais pour autre chose. Je pensais à Isabelle. Je connaissais son père et je n'étais pas sûr de la retrouver cette année. Je ne la vis pas pendant la cérémonie, mais je relativisais, ça ne voulait rien dire, je ne pouvais pas voir tout le monde. Le banquet fut servi. L'agitation et la bonne humeur coutumière commença à s'installer. Je ne mangeais pas, il fallait que je trouve Isabelle d'abord. J'observais chaque élève et l'un d'eux, en se jetant sur un plat au centre de la table, dévoila la jeune fille juste à côté de lui. Je fus immédiatement soulagé. Je me levais, même si ça ne se faisait pas trop normalement, et me dirigeai vers elle. En m'approchant, je vis qu'elle grignotait à peine. Elle était encore perdue dans ses pensées, mais je voyais à son expression qu'elle ne devait pas songer à des choses très agréables. Je me glissai entre elle et son goinfre de voisin et la bousculai volontairement au passage.

-Si tu ne manges pas, t'auras jamais la force de te battre pour la Coupe des Maisons, souris-je. Je lui servis un verre d'eau et ajoutai: je suis content que tu sois là, j'étais pas sûr que ton père te laisse venir.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Lun 20 Avr - 13:58

Elle s’était enfermée dans sa chambre pour lire le numéro spécial de la Gazette du Sorcier. Un numéro qui avait rendu hommage à leurs rédacteurs morts dans l’attentat des Mangemorts. Un attentat, oui, Automne en était sûre. Elle n’était pas du genre pessimiste mais elle n’avait pas une grande confiance dans les paroles du Ministre de la Magie. Et puis, c’était bien trop évident que ça n’avait pas été un simple accident. Quelqu’un était de retour pour détruire la paix qui s’était créé depuis la mort de Voldemort et elle sentait qu’elle n’allait pas apprécier. Elle, la née moldue qui était souvent considérée comme une impure et un déchet par des sang purs. Dans cette situation, elle n’avait qu’un seul camp à choisir. Cependant, elle ne savait même pas si, au fond d’elle même, elle souhaiterait prendre part à la bataille.

Automne n’avait pas prévenue Hilda, la directrice de l’orphelinat, de ce qui s’était passé dans le monde sorcier. Elle savait pertinemment qu’elle ne l’aurait jamais laissé repartir à Poudlard mais notre jeune sorcière ne voulait pas rester là. L’école des sorciers était sa maison désormais et elle ne pouvait pas l’abandonner. Elle était donc partie, empruntant le Poudlard Express, bavardant avec quelques uns de ses amis sur le chemin avant d’arriver à Près  au Lard. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour constater que de nombreuses personnes manquaient à l’appel. Et c’était tout à fait justifié. Après tout ce que Lord Voldemort avait fait subir à Poudlard par le passé, il était normal que peu de familles laisseraient leurs enfants courir ce risque.

Il y avait eu des murmures à certains moments, des discussions sur ce qu’il s’était passé cet été mais Automne n’y avait pas prêté attention. Elle n’avait pas envie de se prendre la tête avec ça aujourd’hui et voulait tout simplement se blottir dans son lit de Gryffondor. Ainsi, après le trajet en charrette, ils étaient arrivés à l’école. Les élèves s’étaient attablés selon leurs maisons, on avait apporté le Choixpeau pour qu’il répartisse les nouveaux premiers années, chacun criant lorsque la maison accueillait un nouveau visage. Automne était de ceux qui sautaient presque de joie lorsque quelqu’un venait s’asseoir sous les couleurs de Gryffondor. Puis, lorsque tous les nouveaux furent « rangés », Walter Elias s’était avancé vers la foule. Son discours n’avait pas été des plus joyeux et il n’avait fait que certifier les craintes de notre demoiselle. Certes elle savait qu’elle avait raison – notez la fierté maladive ! – mais l’entendre de la bouche du directeur de Poudlard donnait une dimension beaucoup plus tragique et terrifiante à tous ces évènements. Certes il avait fini par une note joyeuse en parlant de la coupe des quatre maisons mais, bien que beaucoup – dont Automne – se soient levés pour supporter leur maison, la crainte s’était installée dans leurs esprits et il allait être difficile de passer une année tranquille, c’était certain.

Lorsque tout le monde s’était mis à manger, Automne n’avait pas touché à son assiette. Elle n’arrêtait pas de se dire qu’elle aurait peut être dû rester à l’orphelinat finalement. Si ce nouveau trouble fête qui avait tué nombres d’innocents cet été avait les mêmes idéaux que Lord Voldemort, son sang serait sa principale faiblesse elle le savait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Sam 25 Avr - 11:40

Rentrée de Septembre 2044


Il savait qu’il avait plutôt inquiété ses élèves au lieu de les rassurer, mais il n’avait pas le choix. Prévenir était la meilleure solution. Et puis, lorsqu’il les regardait tous en train de déjeuner, de rire ou d’accueillir avec joie les nouveaux élèves il avait souris en se disant que cette année se passerait bien. Oui, tout se passerait parfaitement bien et il le savait. Il s’était donc assis à sa place, parmi le corps enseignant, avait participé aux conversations distraitement sans se soucier de ce qui se déroulerait.

Soudain, sans que personne ne s’en rende compte, une fumée noire avait passé la porte de la grande salle. Les élèves commençaient à la découvrir un par un, certains effrayés et d’autres amusés en pensant que c’était une animation de la rentrée. La noirceur s’était éparpillée partout dans la pièce, recouvrant chaque recoin et chaque personne. Le calme  s’était fait alors que Walter Elias s’était levé, la baguette à la main. Il avait été près à lancer n’importe quel sort pour protéger ses élèves mais il n’en avait rien fait. Aveugle devant ce brouillard, il n’arrivait même plus à les distinguer si bien qu’il avait trop peur de les blesser. Et soudain, cassant le calme de la salle, on avait entendu une première année crier, se couvrant les oreilles. On n’avait d’abord pas compris sa réaction jusqu’à ce que sa voix se fasse entendre. « Jeunes élèves de Poudlard, comme je suis heureux de vous rencontrer enfin… » Ses mots étaient sifflant dans les têtes, donnant affreusement mal à tous ceux qui l’entendaient. « J’ai, moi aussi, une annonce à vous faire. Une annonce d’abord pour les sang-pur qui méritent ma reconnaissance et que j’aurais plaisir à accueillir dans mes rangs. Une autre pour ces impurs de bâtards ou sang de bourbes : partez avant que je ne vous tue en premier. » Et chez chacune de ces victimes, chez tous les élèves ne possédant pas de sang pur, il avait fait raisonner dans leur esprit un bruit aigue, strident, glaciale et si douloureux que des cris avaient parcouru la salle.

Walter Elias avait été resté pétrifié face à cette annonce, ne sachant que faire face à la fumée noire qui emplissait la salle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Sam 25 Avr - 14:40

Je ne me morfondais pas très longtemps, en réalité. Je n'en eus pas le temps. Eric vint s'asseoir près de moi, me houspillant de ne pas me sustenter … Mais heureux que je sois là. Je lui souris, le remerciant du bout des lèvres pour le verre d'eau et en but une gorgée. Je secoua la tête avant de soupirer.

« Il ne voulait pas que je vienne, en réalité. Il a tout fait pour me persuader de rester à la maison. Mais il le fallait. Il a compris, mais il a peur, c'est compréhensible. »

Mais je m'inquiétais quand même. Il ne voulait pas me laisser partir pas peur. Mais, personnellement, c'était pour lui que je n'étais pas rassuré. Il vivait seul, dans un village en grosse parti moldu, membre de l'ordre. J’espérais sincèrement que rien ne lui arriverait. Je me raclais la gorge et souris à Eric, gênée et baissait le regard.

« J'espère que ça ira pour lui, tout seul, là bas. Je ne suis... C'est quoi ça, dis ? »

Une fumée noire commençait à nous envelopper doucement, et ça, ce n'était absolument pas rassurant. Je sortais ma baguette, le cœur serré et déglutis. Je pensais qu'on était en sécurité à Poudlard ! Pourquoi cette atmosphère angoissante ? Et le directeur ? Il n'agirait pas comme ça si ça avait été prévu. La fumée avait rapidement envahi la salle, si bien que je ne voyais plus rien. Puis il y eut ce cri. Un autre, puis un autre, avant que la douleur ne me vrille aussi l'esprit. Ce bruit, si aiguë qu'il en faisait mal. Je ne pus m'empêcher de hurler à mon tour, à la fois de peur et de douleur, les mains sur les oreilles. C'était continu et tellement horrible. Je ne me sentis même pas glisser au sol, tellement j'avais mal.

Et il y eut cette voix... SA voix. Il était là. Le nouveau Seigneur des Ténèbres. Pourquoi ? Comment ? On était pas sensé être en paix et protégé dans cette école ? Cette voix pénétra mon esprit accompagnant le bruit qui y était déjà présent, le rendant encore pire qu'il ne l'était. Les Sang-purs, mis à l'honneur, encore une fois, et cette menace... Je comprenais maintenant cette douleur. Il devait la faire subir à tous ceux qui n'était pas Sang-Pur dans la salle. D'où les nombreux cris, même si la plupart n'était pas revenu. Un profond sentiment d'impuissance se propagea en moi, au point que je me laissais aller à pleurer, le cœur lourd, l'estomac noué et l'esprit empli de confusion. Pour la première fois de ma vie, je ne savais pas comment réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 160
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Sam 25 Avr - 19:33

A peine quelques secondes après que je me sois assis auprès d'Isabelle, une scène absolument surréaliste se déroula sous nos yeux. Elle était en train de me conter les réticences de son père par rapport à son retour à Poudlard quand une fumée noire envahit la salle. J'étais assez déconnecté des récents évènements, je ne savais que vaguement que quelque chose de mal était en train d'arriver. Aussi je mis un certain temps à comprendre quelle était la cause de cette fumée. Mais comment était-ce possible ? Je veux dire, comment Il avait pu s'introduire ici, et ce dès le premier jour ? Il n'y avait qu'une explication possible, on avait du l'aider à entrer. Ce n'est que quand j'entendis cette voix dans ma tête... Cette voix... C'était le mal absolu. Comment pouvait-on vouloir servir une telle chose ? Pour la première fois, je me sentis vraiment concerné. Je réalisais qu'il était totalement irresponsable de ne pas lutter contre cette chose.

Cette conviction naissante fut renforcée tout de suite après quand je vis - enfin c'est un bien grand mot puisque la fumée était tellement épaisse qu'on ne se distinguait plus les uns des autres - Isabelle s'écrouler à mes pieds. Je me jetai moi aussi par terre et saisis ce que je devinais être le bras de mon amie. -Eh eh Isa ! Je suis là, ça va aller ! Je savais qu'elle ne pouvait sans doute pas m'entendre, elle hurlait à la mort. Beaucoup d'autres étaient dans le même cas d'ailleurs et tout ces cris me faisaient froid dans le dos. Encore une fois, je mis un peu de temps à comprendre qu'Il lui faisait ça. Et c'était hors de question qu'il lui fasse du mal. Moi j'étais un sang-pur mais j'aurais cent fois préféré que ce soit moi qui m'écroule de douleur plutôt qu'Isabelle. D'ailleurs, comment pouvait-on sérieusement croire que le sang faisait un différence ? Je me tournais vers le directeur mais je ne pouvais pas le voir. J'espérais que lui et les autres professeurs s'activaient pour faire cesser tout ça.

Je faisais glisser à tâtons mes mains sur le visage d'Isabelle. Je sentis de chaudes larmes sous mes doigts. J'étais un type plutôt calme et je savais garder mon sang froid mais là, à cet instant précis, je sentais qu'une rage source était en train de monter en moi. Je ne supportais pas le fait de ne rien pouvoir faire. Je ne pouvais que regarder Isabelle souffrir encore et encore. C'était horrible. Et pour couronner le tout, mes cicatrices à l'épaule se mirent à me lancer violemment. Je sortis malgré tout ma baguette et relevai le corps secoué de spasme de Belle et la prit contre moi. Il fallait que je la protège. S'il devait venir lui faire du mal, il se heurterait à un obstacle de taille, car elle était ma seule famille.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Sam 25 Avr - 21:22

Rentrée de Septembre 2044



Alors que tout le monde mangeait tranquillement, moi y compris, je vis une fumée noire passer entre les tables devant moi. Je me levais d'un bond suivi de quelques élèves, tandis que d'autres étaient intrigués par cette fumée dense qui envahissait l'espace. Je sais par l'histoire que fumée noire égale danger. Je sortis automatiquement ma baguette et regarda cette fumée qui venait du hall d'entrée et qui commençait a envahir les lieux. Par réflexe, je plaçais le col de ma cape autour de mon nez et de ma bouche. Le directeur lui même s'était levée et pendant qu'il semblait la regarder avec peur, je reculais doucement de la table, pendant que le noir et le froid prenait la place dans la Grande Salle.

Mais un cri strident perça le silence qui s'était fait, me faisant sursauter et en me retournant vers le cri, voyant à peine ce qui se passait. Quand un autre hurla et encore une autre puis se fut au tour de Isabelle. Je la voyais en compagnie d'un autre garçon et n'osa les déranger mais je me pinçais les lèvres. Je jetais un coup d'oeil à la table des Serpentard et à celle des Poufsouffle et quand une voix retentit de nouveau. Une voix sifflante, stridente. Une voix dont beaucoup de monde avait peur.

J’ai, moi aussi, une annonce à vous faire. Une annonce d’abord pour les sang-pur qui méritent ma reconnaissance et que j’aurais plaisir à accueillir dans mes rangs. Une autre pour ces impurs de bâtards ou sang de bourbes : partez avant que je ne vous tue en premier.

Une colère sourde monta en moi. Une rage telle que j'ai bien failli hurler à cette voix qu'on en avait rien à faire mais je ne pouvais pas parler pour tout le monde. Je n'en avais pas le droit. Mais ce sentiment d'injustice qui m'avais alors échappé pendant le repas est bien remonté et me brûlait la gorge de dégoût et de mépris. Quand soudain une phrase me revint en mémoire. Une phrase d'un grand homme. Je souris alors, et la récita à haute voix:

-Et un jour, un grand homme a dit que la noirceur pouvait être vaincu. Il suffisait simplement de se rappeler de rallumer la lumière.

Et joignant le geste à la parole je levais mon bras en l'air et les yeux rempli de détermination, je lançais d'une voix hargneuse, plein de défi:

-Lumos Maxima!

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 112
Date d'inscription : 02/03/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Sam 25 Avr - 23:25


Rentrée de Septembre 2044.


Anna était contente de retourner à Poudlard, c’était l’endroit qu’elle préférait au monde désormais, c’est ici qu’elle pouvait parler avec des gens qu’elle apprécie, s’amuser.
Les premières années avaient rejoint un a un le choixpeau pour connaitre leur maison d’appartenance, les Poufsouffle avaient accueillis leurs nouveaux membres à grands cris,  Anna était la première à se jeter sur eux, les bras grands ouverts.
Elle était aussi heureuse car qui disait Poudlard disait énorme buffet, or elle adorait manger. Et les desserts ! Elle avait espéré avoir du chocolat et son souhait s’était réalisé. Elle s’était rempli le ventre jusqu’à ne plus avoir de place tout en parlant avec les gens près d’elle.
Apres les paroles de leur directeur, elle fut excitée par le prix de la coupe des quatre maisons et rassurée que des profs si extraordinaires soient là. Elle les admirait vraiment et ils avaient vraiment l’air d’être assez puissant pour les protéger.
Elle aperçut Blanche au loin, une amie d’enfance et la salua. Elle commença à se lever pour rejoindre la table des Gryffondor, mais soudain, une nuée noire commença à se former dans la grande salle et la frayeur dans les yeux du directeur ne la rassura pas du tout.
Une voix étrange et glaçante se fit entendre et des cris stridents s’ensuivirent chez les sangs impurs. C’était le mage noir. Anna ne sut que faire, elle voulait rejoindre Blanche mais elle n’y voyait rien. Tentant de se frayer un chemin, elle fut bousculée. Elle fut poussée contre une chaise et s’emmêla les pieds dans une chaise. Elle finit donc par tomber, la tête violement projetée au sol. Elle essaya de se relever en reprenant ses esprits et remarqua que son front était en sang.
Tout le monde s’agitait dans la salle, ne sachant plus ou donner de la tète. Soudain une grande lumière se développa dans la pièce, faisant peu à peu partir l’obscurité. C’était une gryffondor qui avait lancé un sortilège. Anna se remis sur ses pieds et rejoint la jeune rousse, lançant le même sortilège. Elles n’avaient pas peur d’affronter le mage noir.

© charney

___________________


× to a stranger, to a friend ×
We are Love, we are One, we are how we treat each other when the day is done. We are Peace, we are War, we are how we treat each other and nothing more

©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Dim 26 Avr - 0:01


Rentrée de Septembre 2044


Ash était ravi de retourner à Poudlard après le séjour qu’il avait passé à l’hôpital. Il pouvait enfin voir du monde, changer d’air. Seulement il avait encore un peu de mal à marcher et sa cicatrice le faisait encore souffrir.  Il avait écouté avec admiration le discours de leur directeur. Après tout, vu ce qu’il avait vécu il y a peu que pouvait-il arriver de pire ?
Des nouveaux Serdaigle rejoignirent leur table et tout le monde commença à déguster le buffet. Ash salua Morgan au loin et aperçut Eric à sa table. C’était une personne qu’il admirait car il avait une certaine prestance qu’Ash enviait.
Tandis que tout le monde mangeait, Ash perdu soudain l’appétit, lâchant la cuisse de poulet qu’il tenait, et ressentit un sentiment étrange de vide, de frayeur, et eut l’impression que la pièce s’assombrissait au fur et a mesure. Etait-ce le faux plafond qui jouait des siennes ? Ash ne put finalement plus rien apercevoir autour de lui, un étrange brouillard était tombé d’un coup dans la pièce. Puis il ressentit un mal de crâne atroce. Une voix s’ensuivit, prônant la mort des sangs impurs, c’était cette voix qui avait déclenché ce bruit horrible qui résonnait dans sa tête. Ca ne pouvait être que le nouveau mage noir. La douleur était si puissante qu’Ash était tombé à terre, le corps près de la convulsion et du sang coulant de ses tympans. Mais c’était sa cicatrice qui le faisait le plus souffrir car la douleur s’était propagée dans tout son corps et il avait l’impression qu’on lui rouvrait sa blessure.
Il avait vu une lumière s’élever après avoir entendu la voix d’une élève, puis l’obscurité était revenue, il n’entendait plus ce qu’il se passait autour de lui, ne distinguait plus rien et finalement il perdit complètement ses esprits et s’évanouit au sol.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Dim 26 Avr - 0:37


Rentrée de Septembre 2044


La rentrée était là, bien que Colin n’ait pas quitté Poudlard des vacances, il se réjouissait de voir des nouvelles têtes et d’avoir des nouveaux élèves à qui il pourrait remplir la tête de choses plus ou moins barbantes. C’était tous les ans un défit pour rendre son cours le plus intéressant possible, il n’aimait pas voir des élèves désintéressés et donnait le plus possible de lui-même pour qu’ils réussissent dans sa matière. Walter avait fait son discours comme tous les ans, en oubliant pas de mentionner l’attentat des mangemorts qui avait fait tant de ravages. Les petits nouveaux avaient ensuite attendu que le choixpeau les affecte tour à tour à leur maison.
Colin discutait tranquillement avec les autres professeurs et Walter, principalement à propos des derniers événements. Ils étaient inquiets et espéraient que les mangemorts n’atteignent pas Poudlard. Ils ne craignaient pas pour eux-mêmes mais surtout pour leurs élèves, ils méritaient la meilleure sécurité possible.
Mais seulement leurs craintes s’affirmèrent. Une énorme masse noire se créa dans la salle, si bien que personne n’y voyait plus rien. Et c’est à ce moment qu’ils l’entendirent. Celui qui avait commandé l’attentat. Celui qui détestait les sangs impurs. Il s’adressa à tout le monde, ordonnant les sangs purs de rejoindre ses rangs. Il les menaçait, jouant sur leurs faiblesses, sur leurs peurs.
Et Colin entendit ce bruit. Un horrible bruit qui le massacrait de l’intérieur, qui lui déchirait les tympans. Cela lui rappelait son statut de sang mêlé et le passé difficile qu’il avait eu. Colin tenta de reprendre ses esprits, il devait arrêter de souffrir et protéger ses élèves. Mais seulement il n’y voyait rien et ne pouvait lancer aucun sort dangereux, de peur de blesser quelqu’un.
Soudain, une élève utilisa lumos maxima et Colin en profita pour lancer des sorts d’attaque. Seulement il ne réussit pas à toucher quoi que ce soit, comme s’il n’y avait personne. Comme si cette voix venait de cette fumée menaçante et que le mage noir n’était pas la lui-même.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Dim 26 Avr - 14:25

Rentrée de Septembre 2044



Il regardait de sa table les élèves qui pourraient potentiellement lui plaire, sans adresser la parole aux autres professeurs. Il était affalé et n’avait aucune envie de particulièrement faire bonne figure. Il avait d’ailleurs à peine écouté le discours de Walter, il savait très bien ce qui se tramait en dehors. Le directeur avait beau essayer de rassurer les élèves, Alexander était persuadé lui-même que le directeur n’en pensait pas un mot.
Il remplit sa coupe de vin grâce à un sortilège. Il devait évacuer l’ennui. De plus, l’attribution des maisons aux nouveaux premières années n’était pas ce qui l’amusait le plus. Les élèves s’écriaient à chaque fois qu’un élève rejoignait leur maison et l’accueillaient à leur table avec réjouissance. Alexander eut un moment de nostalgie, il n’était pas professeur depuis longtemps et son statut d’élève remontait a peu. Alors en réalité il était plus proche de ces jeunes que des autres professeurs.
Il jeta la tête en arrière et aperçut une étrange forme noire se former. Une forme qui prenait peu à peu tout l’espace de la pièce, jusqu'à ce que plus personne n’y voit rien. Les professeurs s’étaient levés d’un coup, toutes baguettes sorties, essayant de viser quoi que ce soit à travers cette masse obscure. Alexander n’avait pas envie de jeter de sortilèges mais quelque chose le poussait à protéger les autres.
Il était passé par-dessus la table des professeurs, tentant de chercher d’où provenait la menace, la baguette pointé vers l’ombre, les sens à l’affut, cherchant le moindre bruit. Puis une voix éclata. Une majorité d’élèves se mirent à crier. Alexander ne savait qui rassurer, ils étaient tous traumatisés, beaucoup trop nombreux.
Puis une élève rousse plutôt courageuse, Mérida, lança un lumos maxima qui aida les professeurs à y voir plus clair sur ce qui se passait dans la grande salle. Cependant ils n’arrivaient toujours pas à voir d’où pouvait provenir la menace. Alexander lança des sortilèges vers le plafond mais il n’arrivait à toucher personne.
Il était temps d’évacuer les élèves.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Dim 26 Avr - 15:32

J'avais assisté avec admiration au discours de Walter Elias, car je devinais qu'il devait être difficile de garder la face dans une telle situation. Il ne pouvait pas le crier sur les toits, mais les élèves étaient protégés. Nous, les membres de l'Ordre du Phénix, les protégions. Beaucoup d'élèves n'étaient pas revenus parce qu'ils pensaient qu'ils n'étaient pas en sécurité. C'était des faibles. On n'était plus à l'abri ici que n'importe où ailleurs, où les Mangemorts se fondent à la population. Moi je le savais, et je ne m'inquiétais pas plus que d'ordinaire. Je mangeais avec bon appétit en riant avec mes potes, comme lors d'une rentrée normale quoi.

Quand la fumée noire arriva, je me tournais immédiatement vers notre directeur. Il s'était levé et de dressais là, immobile et tendu. Je lâchai ma fourchette. -Oh merde..., fis-je. Mes potes restèrent interloqués devant ma réaction. Je n'avais pas l'habitude de me montrer inquiet à vrai dire. Mais je n'étais pas inquiet, pas du tout. Je n'avais qu'une envie, me battre. Il ne m'effrayait pas. Il nous avais pris par surprise certes, mais tout ça, c'était juste pour nous faire peur. Je ris quand sa voix s'introduit dans ma tête. Il pensait quoi ? Qu'il allait nous effrayer ? Ça ne prenait pas avec moi, même si j'étais un sang-mêlé et que ça faisait de moi une cible. La fumée formait désormais un voile opaque, et on n'y voyait plus rien. Je savais ce qui me restait à faire. Et apparemment, quelqu'un d'autre le savait aussi. A sa voix, je reconnus Merida. Je n'en revenais pas qu'elle ait eu la même idée que moi ! Putain ! J'étais à la fois étrangement fier d'elle et exaspéré. Elle m'avait volé la vedette merde ! Je m'empressais de jeter moi aussi ce sort en levant ma baguette au milieu de l'ombre.

-Allez !, criai-je le plus fort possible à mes camarades, réveillez-vous, putain !

Soudain, mon élan de rage fut brisé par un bruit perçant qui se mit à résonner dans ma tête. Je crois bien que je n'avais jamais eu aussi mal de toute ma vie. Cette douleur... Je crus qu'elle allait me tuer. J'entendais les autres sang-mêlés crier. Moi j'appuyais mes mains sur mes oreilles à m'en faire exploser le crâne, mais je ne criais pas. Ça non. Il n'aurait pas mes cris. Je ne renoncerais jamais. -Tu ne me fais pas peur enfoiré ! criais-je. Enfin, je ne m'entendais même pas alors je ne sais pas si les mots étaient parvenus à sortir de ma bouche.


Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Lun 27 Avr - 18:54

Quelle rentrée ! Et dire que j'avais failli être en retard, franchement. Ça aurait été tellement dommage. Un spectacle pareil, ça ne se rate vraiment pas. Du moins, j'aurais été vraiment déçu si ça avait été le cas. Un problème familial avait failli me faire raté la rentrée des nouveaux élèves. Mon frère Zack avait eu besoin de nouvelles potions pour ses commandes, s'en était suivi l'engueulade habituelle, mais bon, j'étais là, à l'heure et je n'avais rien raté. Parfait. Le discours du directeur m'avait fait lâché un léger sourire. Oui, ça recommençait, et cette fois, j'étais heureux d'être la partie. Lorsque le banque apparu, je me servais, surtout en viande, et commençait à manger, doucement, regardant la salle d'un air à la fois satisfait et cynique. Je me demandais bien ce que cette année allait me réserver comme surprise. Et j'espérais qu'elle serait de taille.

Quand la fumée noire envahit complètement la pièce, je sortis également la baguette et fronça les sourcils. Quel était donc ce maléfice dès la rentrée ? Ce ne fut que lorsque j'entendis la voix et les élèves hurler que je me permis un petit sourire en toute discrétion, caché par la fumée épaisse. Ça commençait. Il était déjà là, au milieu de nous. Parfait ! Au moins, ça mettrait tout ces gamins au parfum, et puis, je n'aurai qu'à recrée cette fumée en cours pour leur faire un peu peur si l'envie m'en prenait, s'ils étaient trop mauvais, par exemple. Ce qui était le cas de beaucoup d'entre eux.

Je vis deux points de Lumière se faire près de la table des Gryffondors. Et beh, y'en avait des particulièrement courageux dans le tas... Des Lions quoi. Pas de quoi s'inquiéter. Mais les lumières me permirent de distinguer une ombre devant les tables un d'entre nous. J'envoyais également un Lumos et sautais par dessus la table. Ce ne fut qu'alors que je reconnus Alex à travers la fumée, et, sans déconner, avec une pointe de chance. Professeur de métamorphoses et également mangemorts, il était en voie de devenir un de mes amis, un de mes RARES amis. Je m'approchais et me penchais vers lui.

« Le maître a tapé dans le mile, aujourd'hui, tu trouves pas ? »

Personnellement, je trouvais l'effet particulièrement réussi. Et tout ces cris, c'était tellement... en fait ça donnait vraiment mal au crâne. Ils ne pouvaient pas souffrir en silence ? C'était trop difficile peut-être pour leur petit cerveau. Il ne fallait pas trop leur en demander, après tout. Baguette levée je fis mine d'aider, alors que je me gaussais. Mais tout le monde n'y verrai que du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Lun 27 Avr - 21:53

Rentrée de Septembre 2044



« Le maître a tapé dans le mile, aujourd'hui, tu trouves pas ? »
C’était Mike, le professeur de Potions qui s’était adressé à Alex. Ce dernier était près à sauver les élèves il y a à peine quelques secondes mais c’était comme si cet homme blond l’avait rappelé à l’ordre sur sa vraie nature. Un mangemort. Tu n’es pas sensé t’attendrir, Alex. Ce n’est pas toi. Le vrai toi aurait rigolé de les voir crier ainsi.
Alors il hocha la tête en guise de réponse et ajouta :
« Oui tu as raison. Rien de tel qu’une petite frayeur pour bien commencer l’année. Ça ne leur fera pas de mal. Ils doivent savoir à qui ils ont affaire. »
Et il arbora un immense sourire de satisfaction. Voilà, CA, c’est toi.
Il s’assit avec Mike sur la table sur laquelle il mangeait peu auparavant, c’était une personne qu’il appréciait, il était comme lui sur beaucoup de points après tout. Ils étaient tous deux mangemorts, aimaient s’éclater au lit et avaient des caractères très similaires. Pour la personnalité d’origine d’Alex tout du moins.
Ils regardèrent tranquillement les élèves crier, d’autres se démener pour faire revenir la luminosité qui régnait dans la salle avant l’irruption du mage noir, et les professeurs tentant de faire revenir l’ordre en jetant des sortilèges contre le vide. Alex ne cessait de sourire tout en mangeant ce qu’il y avait dans les plats près de lui. Il regarda Mike et son sourire disparut. L’autre reprenait le dessus.
Comment pouvait-il rester là à regarder des élèves souffrir, SES élèves. Tu es professeur, c’est pour les protéger que tu fais ce métier, pas pour rire de leur malheur. Mais Alex était mangemort alors c’était dans sa nature d’être cruel. Mais une part de lui n’était pas d’accord avec ce point de vue.
Alex se leva brusquement et jeta :
« On doit les faire sortir d’ici ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Lun 27 Avr - 22:20

Elle n’avait pas faim. Son ventre noué, se serrant si fort qu’elle avait l’impression qu’elle pouvait vomir, elle regardait ses camarades entamer joyeusement la nourriture. Elle se demandait comment ils pouvaient être si serein. Certes, elle était courageuse et elle serait prête à aider ses amis quoiqu’il advienne, mais ce n’était pas si facile. Elle était faible. Elle était une « sang de bourbe ». On l’avait déjà montré du doigt mais elle n’avait pas relevé. Pour elle, il ne pouvait rien lui arriver de pire. Mais aujourd’hui qu’un nouveau Mage Noir était arrivé, allait-il les anéantir ? Allait-il en vouloir à tous ceux qui n’avaient pas de sang-pur ? Elle espérait, au fond d’elle, que non même si elle savait qu’il en serait l’inverse.

Soudain, la salle avait changé d’ambiance. Le calme avait régné et elle avait cherché la raison de cette attitude nouvelle. Son cœur avait manqué un battement lorsqu’elle avait aperçut la fumée noire qui s’avançait entre les allées. Une blague ? Sûrement pas. Elle savait pertinemment que cette obscurité qui s’approchait d’eux ne présageait rien de bon. Mais à peine eut-elle le temps de réfléchir qu’une voix avait raisonné dans sa tête. Sifflante, glaçante et effrayante. A sa plus grande frayeur, le Mage Noir venait de s’emparer de leurs esprits, déclarant officiellement son retour parmi les sorciers. Quelle ironie de savoir que quelques instants plus tôt Walter Elias leur avait annoncé qu’ils étaient en sécurité à Poudlard. Elle avait voulu sourire mais n’avait pas réussi. Etait-ce ce bruit strident qui avait remplie son crâne qui l’avait stoppé ou bien sa terreur face à ce nouveau monstre ?

Ses mains sur ses oreilles, les yeux fermés, assise sur le sol, elle n’avait pas su si elle avait crié ou non. La douleur était si intense en elle qu’elle avait cru que son cerveau allait exploser. Peut être bien après tout. Des larmes avaient coulé sur ses joues. Elle n’avait pas entendu les autres élèves s’agiter autour d’elle, elle n’avait pas cherché à savoir comment les autres allaient. Elle n’arrivait pas à réfléchir et c’était peut être l’une des choses qui l’ennuyait le plus. Mais une voix était parvenue jusqu’à elle. Elle n’en connaissait pas l’auteur et ne savait même pas si elle était réelle. Elle s’était donc levée, rassemblant toutes les dernières forces qu’il lui restait pour sortir sa baguette, la lever vers le plafond et en un souffle avait prononcé : « Lumos Maxima… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Mar 28 Avr - 0:27

Rentrée de Septembre 2044



La rentrée s'était déroulée sans encombre. De bonne humeur de pouvoir retourner à Poudlard, l'ambiance était à la fête. Alors que le directeur prononçait son discours habituel, un tonnerre d'applaudissement se fit entendre quand les premières années entrèrent dans la salle. Je rigolais et applaudissait moi aussi. Et à chaque fois qu'un élève était réparti à Poufsouffle, j'applaudissais encore plus fort. Et quand le directeur reprit la parole c'était pour une mise en garde. Mais j'étais confiante. A Poudlard tout le monde était en sécurité!

Il annonça ensuite que la coupe des maisons était ouverte de nouveau et il sonna l'heure du repas. Repas qui apparut sur les tables. Alors que je m'émerveillais devant tant de repas prêt et chaud, je remplissais alors mon assiette et discutais avec un ou deux camarade quand après quelques minutes de repas joyeux, plusieurs élèves se levèrent. Alors que j'étais en bout de table avec les premières années, je regardais ce qui se passait et vis une fumée noire passer. Je la fixais en fronçant des sourcils. Fumée c'est pas bon ça... J'imitais plusieurs élèves et me leva à mon tour trébuchant contre le banc.

Alors que la fumée envahissait tout, j'entendis quelqu'un crier et un autre. Quand un autre prit sa place et qu'une voix se fit entendre. Cette voix que beaucoup redoutait. Un sifflement de serpent, macabre et lugubre qui semblait se délecter de la peur qu'il engendrait. Et quand sa menace fut prononcée plusieurs autres élèves crièrent à l'unisson. Je les regardais tous sans vraiment quoi faire quand une lumière se fit puis suivit de quelques autres. Je me joignais à eux.

-Lumos Maxima!

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Mar 28 Avr - 14:27

Je sentis Eric se glisser près de moi, alors que je pleurais. J'avais toujours été trop sensible aux choses qui pouvait se passer autour de moi. Et comme cela m'atteignait aussi, ça ne pouvait qu'en être décuplé. J'avais l'impression que ma tête allait exploser. Et ce n'était pas une sensation que je qualifierai d'agréable, en réalité. Quand je sentis Eric me prendre tout contre lui, je ne pus m'empêcher de me sentir plus en sécurité, j'avais moins peur de ce qu'il se passait. Pas que j'étais quelqu'un de peureux en général, mais quand on a à faire au mage noir ennemi public numéro un du monde des sorciers actuels... Personnellement, je ne menais pas large du tout.

Mes larmes commençaient à se tarir doucement. J'étais dans les bras de mon meilleur ami, ça aidait, de mon point de vue. Je repris ma respiration, doucement, malgré la douleur qui me lançait toujours. Je me massais les tempes, toujours secouée de petit spasmes nerveux, dus à la douleur. Mais j'étais un peu plus lucide qu'il y avait quelques minutes... Grâce à Eric. Sans son soutien, je serai certainement encore en train de pleurer. Mais ce n'était pas le moment de se laisser aller. Je m'en rendais bien compte à présent. Je m'accrochais au poignet d'Eric et me hissais doucement pour lui murmurer à l'oreille d'une voix essoufflée.

« Il faut les aider, Eric... On ne peut pas les laisser combattre seuls. »

Un comportement digne des Gryffondor... Ce que j'aurai été probablement si je n'avais pas cet amour inconsidéré pour les études et les livres... Ou pas. Je tenais toujours ma baguette, et je me rendis compte que je la serrais tellement que le manche avait laissé une empreinte sur ma paume et qu'elle était moite. Oui, j'avais vraiment peur et vraiment mal. Je me mordis la lèvre supérieure et luttais contre l'envie de me mettre en position fœtale, de me boucher les oreilles et d'attendre la fin de tout ce bazar. Mais je ne pouvais pas faire ça. J'étais préfète en chef de la maison Serdaigle, je devais agir pour l'honneur de ma maison ! Appuyée contre mon ami, le souffle court, je levais ma baguette et criais aussi fort que je le pus.

« Lumos Maxima. »

Je déglutis, profitant allègrement du soutien de mon ami. Je n'aurai pas pu s'il n'avait pas été là. J'avais honte de ma faiblesse, honte de cette sensibilité maladive que je traînais depuis mon enfance. Pourquoi n'étais-je pas plus forte ?... A croire que ce qu'il se passait actuellement me forçait à une introspection pas saine du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    Jeu 30 Avr - 12:57

Rentrée de Septembre 2044



Après l’arrivée du Mage Noir, bien des réactions s’était suivies. Il s’était infiltré dans les têtes de tous, libérant un bruit tétanisant pour les sangs mêlés et les nés moldus. Pour ce qui était des sangs purs, il leur avait demandé de le rejoindre, de combattre avec lui. D’exterminer tous ceux qui ne se soumettaient pas à sa volonté. Des cris s’étaient fait entendre dans toute la grande salle. La plupart avaient perdu toute force, gisant au sol, les mains sur les oreilles, tentant de faire sortir cet horrible bruit de leur crâne. De plus, ils étaient tous perdus dans cette obscurité, effrayés, ne sachant qui atteindre et où viser. Un élève avait eu l’audace de lancer un sortilège pour faire revenir la lumière dans cette couche de fumée. Beaucoup d’autres élèves, moins terrifiés, l’avaient suivi et des petites pointes de lumière s’étaient allumées aux quatre coins de la salle. Ainsi, les professeurs avaient pu jeter des sortilèges dans la salle, sans avoir peur de toucher les élèves. Seulement certains professeurs ne s’étaient pas vraiment joints à eux, mais avec la brume épaisse, Walter n’avait pas pu voir qui ils étaient.
Pendant plusieurs minutes, des sorts virevoltèrent sans cesse dans la pièce. Rien n’était touché. Le mage noir s’en tirait toujours. Arrivait-il à éviter les sorts ? Les contrer ? Ou n’était-il seulement pas là ? Walter ne s’était pas attendu à une telle menace et se voyait démuni devant un tel événement.
Soudain, les professeurs se mirent à évacuer les élèves vers la sortie. Sous la précipitation, les élèves arrêtèrent de lancer leur lumos maxima et l’obscurité revint, toujours plus étouffante. La porte était étrangement verrouillée, surement pour faire monter la pression. Les professeurs ne cédèrent pas sous la panique et lancèrent un alohomora. La porte se déverrouilla et les élèves coururent vers leur salle commune respective.
Walter et certains professeurs étaient restés dans la Grande Salle, continuant de lancer des sortilèges dans le vide. Puis ils entendirent une fenêtre se briser et le plafond enchanté réapparut progressivement. Walter s’affala sur la chaise qui était près de lui. L’ombre était partie.



L'event se termine ici pour cette intrigue, mais ne vous inquiétez pas une nouvelle intrigue et de nouveaux événements arrivent très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée de septembre 2044    

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientot la Rentrée de Septembre et Prime a la Casse ....
» rentrée de septembre ???
» Lecturama Qui N'Aime Pas Les Rentrées : septembre 2012
» Septembre 2008 : rentrée scolaire
» Le plan musées de Frédéric Mitterrand - La Tribune de l'Art du 9 septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-