AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
EVENT : La sortie du Lac Noir



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   EVENT : La sortie du Lac Noir
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Répondre au sujet

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: EVENT : La sortie du Lac Noir   Ven 1 Mai - 23:01

La sortie du Lac Noir



Voilà un mois que les élèves avaient fait leur rentrée. Un mois que Walter avait accueilli tous ces jeunes une nouvelle fois, en les rassurant, en leur disant qu’ils étaient en sécurité, que les mangemorts avaient exécuté leurs attentats, blessant de nombreuses personne.
Et un mois qu’IL était revenu. Le Mage Noir, prenant la suite de son prédécesseur, Voldemort. Il avait amené cette épaisse brume noire, effrayant les élèves avec sa voix sifflante, les menaçant pour certains, et pour les autres il leur avait forcé la main à le rejoindre. Et qui sait de ce dont il est capable ? On ne sait pas à qui on a affaire après tout.
Cet événement avait surement plus que bouleversé la majorité des élèves, et Walter en était bien conscient. Et comme si cette irruption n’avait pas suffit, une énorme inondation avait fait rage dans les sous-sols de Poudlard, rendant les dortoirs des Serpentard et Poufsouffle inhabitables. Les élèves avaient du être logés dans les dortoirs des autres maisons et Walter espérait grandement que ça ne générerait pas d’ennuis dans les salles communes.
Après tous ces ennuis, Walter s’était dit qu’une petite sortie ne ferait pas de mal aux élèves, histoire de changer d’air et de ne plus repenser à ces sombres et récents événements. Il avait alors organisé une sortie éducative près du Lac Noir pour étudier la faune et la flore du milieu, pour appuyer les matières de Botanique et de Soin aux Créatures Magiques.
Malheureusement il pleuvait encore, et les élèves, accompagnés par les professeurs – pour veiller a leur sécurité – sont trempés malgré les sortilèges de protection lancés par les professeurs.


IL FAUT SAVOIR QUE...


Vous participez à une sortie assez libre près du Lac Noir, vous devez examiner les plantes et animaux ou insectes que vous pourrez trouver dans les alentours si vous êtes un élève. Si vous êtes un professeur et que vous postez à la suite, vous vous engagez comme accompagnateur et devrez veiller au bien des élèves.   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 2 Mai - 17:09

La sortie au Lac Noir



Mieux à un autre endroit, à un autre moment



« Sortie éducative, c’est ça, oui… » grommelais-je alors que le gigantesque troupeau d’élèves marchait bruyamment vers les alentours du Lac Noir. Je traînais des pieds, sachant déjà ce qui nous attendait. Nous étions sensés nous jeter sur les premières plantes qu’on voyait, sur la rive du Lac, et les étudier, voire même les dessiner.
« Renforcer le cours de Botanique ». Allons bon. Ils auraient sûrement pu trouver mieux, comme excuse. On n’avait pas franchement besoin de connecter plus de deux neurones pour comprendre qu’ils voulaient renforcer la coalition des élèves avec une sortie pas banale. Là, peut-être que je l’aurais mieux accueilli.

Quand le Mage Noir est intervenu, le mois dernier, j’ai pu lire le désespoir et la tristesse sur le visage de bon nombre de mes camarades et professeurs. Le mien n’affichait que de la neutralité. Pourquoi ne voulaient-ils pas comprendre qu’ils se refusaient à ce qu’il y a de mieux pour eux ? Cependant, depuis l’inondation récente de nos Salles Communes, je ne fanfaronnais plus tant. Mes affaires de cours avaient toutes été détruites, mes vêtements encrassés et étirés et mon confort envolé. Je ne m’inquiétais pas vraiment pour mes cours : les professeurs trouveraient un moyen de nous les redonner, faut-il que j’y participe. Mes vêtements ne posaient pas de problème non plus : quelques tours de main magique, et ils seraient comme neuf. Par contre, le manque de confort évident de mon nouveau lit me faisait commencer toutes mes journées sur le mauvais pied, au plus grand agacement de mon entourage, à qui, je l’avoue, je faisais passer des moments désagréables. Mes cigarettes avaient pris l’eau et je n’avais pas pu commencer mon nouveau paquet, le manque de nicotine se faisant cruellement ressentir dans la sècheresse de mes mots et la violence de mes gestes. Je n’attendais qu’une seule chose : qu’on arrive à destination, que je puisse me poser quelque part et fumer tranquillement, m’évader de nouveau hors de mon cerveau prisonnier.

Une fois sur les rives du Lac Noir, je trouvai rapidement une grosse roche humide, mais propre sur laquelle je m’assis. Fouillant ma cape à la recherche du Graal de ma main complète, l’autre tenant mon parapluie en équilibre instable, j’observais d’un air narquois les élèves appliqués qui, ayant laissé le leur dans leur chambre, ruisselaient d’eau froide mais se bornaient à étudier les plantes locales. Pas besoin que je baisse les yeux, la faune et la flore d’ici, je les connaissais encore. Dans le lac, si tant est que quelqu’un s’y aventure – quoique, avec toute cette pluie, ça ne changerait pas grand-chose –, on trouve des Boullus, le fameux Calamar Géant, des sirènes, tritons et leurs hippocampes, des strangulots, en plus de tous les insectes, rongeurs, oiseaux et créatures marines moldues. La flore magique environnante n’était pas très développée, les alentours du Lac Noir étant pour beaucoup constitués de schiste. On pouvait néanmoins y trouver des Cricasses, des livèches, des achillées, des cochléaires, des mauves et un peu de sauge, celles-ci étant souvent utiles pour les potions basiques.

Je souris. Un étrange sentiment de fierté coula dans mes veines, comme si le fait de me rappeler de mes cours de botanique d’il y a dix ans me comblait. Peut-être que je n’avais pas tant détesté cette matière, finalement. Mais je devais avouer qu’elle ne me manquait pas.

Sortant discrètement ma baguette magique, je m’en servis rapidement pour allumer la cigarette qui pendait désormais à mes lèvres. Je pris le temps d’écouter le bruit du tabac qui se consume, si distinctif, la saisis entre mes longs doigts et tirai la meilleure bouffée qu’il soit, la première depuis trop longtemps. Penchant la tête en arrière dans un râle de soulagement, j’attendais mes amis qui ne devraient plus tarder à me rejoindre, profitant du moment pour regarder les autres au labeur tandis que la fumée divinement mortelle m'enveloppait de sa douceur.



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 3 Mai - 2:08

Il y avait deux cours qui m'embistrouillaient au plus au point. Et quand je dis embistrouiller, je reste polie. L'Histoire de la Magie, barbant à en mourir, je m'endormais presque à chaque cours. Et la botanique. J'avais suivi un minimum de cours pour les Potions, car nombre de plantes étaient utiles pour la préparation de nombreuses mixtures. Mais non, je n'avais pas accroché. Les plantes servent à faire des potions, je n'en ai rien à cirer de leur entretien où quoi que ce soit. Et comme par hasard, une sortie est organisée sur quel thème ? La botanique ! Ils sont sérieux ? Rien de tel pour m'enchanter ! Joie ! ... Putain, non seulement on doit accueillir les Serpy dans le dortoir, même si certains sont sympas (d'ailleurs il faut vraiment que ce soir, on se bouge pour les faire chier avec Orphéus, s'il veut bien se donner la peine), mais ça... Je sentais que ça allait vite me gaver.

Le matin même, blasée, après mon petit entraînement et le petit déjeuner, je prétextais avoir oublié quelque chose pour retourner en salle commune. Je n'avais vraiment pas envie d'y aller. Mais je savais que je n'aurai pas le choix. Autant arriver en retard, et si possible sans se faire remarquer. Je fis mon possible pour avoir du mal à retrouver ce fameux carnet de croquis de plantes, mais il tomba bien trop vite entre mes mains. Forcément, le destin ou le hasard, ou ce que vous voulez, ne ferait absolument rien pour m'aider, c'était certain. avec un soupir, je le pris et redescendis. En avant pour la torture. Au moins, c'était dehors et le terrain était assez vaste. Je pourrais au moins respirer.

Doucement, je descendis sur les rives du lac noir, montrant discrètement mon carnet à un professeur avec un sourire désolé. Celui-ci ne se préoccupa pas plus longtemps de moi. Ne restais qu'à trouver un petit coin tranquille. Je m'éloignais un peu du reste des élèves, à l'abri du regard des professeurs, et sortis une cigarette, que j'allumais d'un coup de baguette. Il pleuvait, mais je n'en avais que faire. Je soufflais doucement la fumée. De toute manière, je savais que je ne pourrais pas longtemps rester cachée. Les professeurs savaient certainement qui participait à cette sortie et me chercherait si je disparaissais trop longtemps. Du moment que je pouvais fumer tranquillement, après, je pourrais sans doute faire semblant de travailler.

C'est alors que je vis cette silhouette, de dos, perchée sur un rocher. Manifestement, je n'étais pas la seule addict à la cigarette du coin. Mais, cette silhouette, je la connaissais très bien. J'eus un sourire en coin. La vague idée de lui faire peur pour qu'il tombe dans le lac m'effleura l'esprit mais j'y mis fin immédiatement. Ce n'était pas une personne que j'embêterai de cette manière. Avec un sourire, je m'approchais de lui, discrètement, avant de prendre ma voix la plus sévère et la plus professorale possible :

"Alors, Monsieur Hook ? On profite des sorties éducatives pour fumer et laisser travailler ces petits camarades ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 3 Mai - 13:51

Chouette! Une sortie!




Tout semblait vraiment fait pour me faire baisser le moral. Entre la rentrée qui s'est déroulé on va dire de la façon la plus horrible qu'il soit et cette pluie qui devenait incessante au point que les dortoirs furent inondés. Je soupirais dans une mèche de cheveux qui vola un peu avant de retomber mollement. La plupart de mes affaires étaient fichus mais ce n'était pas si grave. Après tout ce n'était que des affaires! J'avais gardé le plus important dans un petit coffre en bois qui avait tenu à l'inondation. Et maintenant il était dans le dortoir des Serdaigle. Je soupirais encore. L'entrée de la salle commune des Serdaigle était franchement un vrai casse tête! Au final, ils ont simplifié les choses apparemment sous les protestations du tableau qui soupire à chaque fois qu'un Poufsouffle entre.

Et qu'on t-il trouvé de bon à nous faire faire? Une sortie près du Lac Noir pour un cours de botanique. Mouais. A mon avis tout ça c'est un coup monté! Même si l'idée d'aller au lac m'enchante, sous cette pluie, c'est vraiment la galère. Je marchais donc tranquillement avec les autres élèves et finalement arriva. Le professeur nous expliqua qu'il fallait observer la nature autour du lac et la dessiner. Moi les plantes, ça ne me dérange pas trop. Mais je préfère les animaux qui y vivent!

Même sous la pluie battante qui nous trempaient tous jusqu'au os, l'idée de faire trempette me traversa l'esprit. Ni une ni deux, j'enlevais mes chaussures, mes chaussette de mon uniforme et finalement alla dans l'eau jusqu'au genou. Je posais alors une main juste à la frontière entre l'eau et l'air et finalement les appela. Car oui, dans la famille Atlantica, nous pouvons parler au animaux aquatique. Que se soit des strangulots, des poissons ou des sirènes. Et alors que j'attendis un peu, quelques poissons arrivèrent déjà près de ma main et tout de suite cela me redonna le sourire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 3 Mai - 16:02

Ce matin j'étais totalement exaspéré. J'avais passé mon temps à attendre. J'avais attendu après les élèves de Serpentard et Poufsouffle qui se succédaient dans les douches, parce qu'évidemment je les avais laissé y aller en premier. Il fallait se montrer sympathique, déjà qu'ils avaient perdu beaucoup dans les inondations. J'avais attendu dans le couloirs parce que je voulais croiser Automne. Mais évidemment, je ne vis personne. Je ne vis même pas Isabelle. Du coup, j'avais été à la bourre pour le petit déjeuner que j'avais carrément dû engloutir en deux minutes. Et après j'avais attendu que tous les élèves daignent se montrer pour qu'on puisse enfin la faire cette sortie au Lac Noir !

J'étais un peu de mauvaise humeur, mais l'idée de faire cette excursion me réjouissait. J'étais comme un gosse à qui on a promis une sucrerie. Rien que l'idée d'être au plein air me plaisait. Même s'il pleuvait des cordes et que j'étais déjà trempé, la sensation du vent sur mon visage était réjouissante La plupart des élèves méprisaient cet aspect de la magie, la botanique tout ça, ça les ennuyait. Moi au contraire, je trouvais qu'il n'y avait rien de plus passionnant que d'observer ce monde totalement différent. Les gens ne devait pas se rendre compte de toutes les possibilités qu'il nous offrait.

Je passai une main dans mes cheveux qui dégoulinaient et me mis à observer les autres élèves. Oui, j'avoue, je cherchais Isabelle parce qu'avec tout ce bordel ce matin, je ne l'avais pas encore vu. Mais à la place, mes yeux tombèrent sur une rousse au bord de l'eau. J'écarquillai les yeux. Non je ne rêvais pas. Elle était bien en train de rentrer dans le lac. Cela me fit sourire. Je détournai le regard et sortis mon couteau de poche. Je me dirigeai ensuite dans un coin un peu à l'écart et m'accroupis. Avec cette pluie diluvienne, les plantes étaient abîmées, on ne pouvait pas en voir grand chose. C'était un peu stupide d'avoir maintenu la sortie avec ce temps. On avait beau lancer des sorts de protection, la pluie était trop forte. Je ne pouvais pas même pas prendre de notes. En plus, ce matin, avec l'énervement, je n'arrivais plus à mettre la main sur mon carnet. J'avais la mauvaise habitude de ne jamais le ranger au même endroit. J'avais passé au moins cinq minutes à retourner mon lit, ma table de nuit et toute ma penderie pour le trouver et il n'allait même pas pouvoir me servir. Je commençai à me dire que cette sortie était peut-être inutile en fin de compte. Je me contenterai donc de profiter de ne pas être enfermé dans une salle de classe !


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 3 Mai - 18:43

J'adorais les sorties. Même si je savais, ou du moins je me doutais, que le directeur avait prévu ça pour nous faire oublier les différents tracas du début d'année, j'appréciais grandement l'initiative. Pas que la botanique et les soins aux créatures magiques étaient mes matières préférées, mais je les appréciais tout de même. Et cela nous permettrait de prendre l'air et de penser à autre chose. J'attendais cette sortie avec une certaine impatience, dans le fond. Même si ça allait mieux, me changer les idées ne seraient certainement pas inutile.

Le matin même, je retournais ma valise, persuadée d'avoir pris un parapluie avant de partir. Et bien non. Mince. Je soupirais et haussais les épaules avant d'enfiler ma cape, par dessus mon uniforme. Ça plus la baguette en guise de parapluie, du moins au début, ça irait très bien. Je descendis en salle commune et, voyant qu'il y avait trop de monde pour que j'y vois quoi que ce soit, je décidais de filer de suite au petit déjeuner. Je passais mon repas à rêvasser en mangeant je ne sais quoi. C'était grave, en ce moment, je mangeais sans savoir ce que c'était tellement j'avais la tête dans la lune. A l'heure donnée, je pris mes affaires et allait doucement dehors.

Je sortis ma baguette et la tint comme un parapluie, prononçant le sort à voix basse. Avant de me rendre compte que la pluie était bien trop forte pour ce genre de sortilège. Je soupirais, tant pis si j'étais mouillée. Je descendais doucement vers le lac noir, alors que tous les élèves y étaient ou presque. Arrivée, je cherchais des yeux un ami ou une connaissance, avec qui je pourrais travailler tout en discutant. C'est alors que je le vis, Eric. Je souris et l'appelais.

« Eric ! »

Je courais vers lui, faisant attention pour ne pas tomber, et lui adressait un sourire franc... Avant de remarque sa mine un peu renfrognée.

« Oulà ! Ça va ? T'as pas l'air dans ton assiette, un souci ?  »

Je voyais souvent de suite quand mon ami allait mal, et je n'aimais pas. Booof, qu'à cela ne tienne, je passerai la matinée à lui redonner le sourire. De toute manière, avec le temps, on ne pouvait pas faire grand chose. Je lui sourit tendrement et lui claquais un bisou sur la joue en guise de bonjour matinal. Puis, je remarquais un mouvement, sur le lac et y prêtais plus d'attention. Je rêvais où une nenette était directement entrer dans le lac ? Sérieusement ? Mais, à mieux y regarder, j'eus soudain un grand sourire .

« Agathe ! »

Je ne la connaissais pas depuis longtemps, mais le fait qu'elle soit fascinée par les moldus et leurs créations nous avait beaucoup rapproché. Sur un e impulsion, j'attrapais la main d'Eric fermement et le trainais sur le bord du lac noir. J'enlevais rapidement chaussures et soquette avant de pénétrer dans l'eau et de pousser un petit couinement. Elle était froide, oh ! Comment elle faisait ? Je poussais Eric à faire de même et m'approchais d'Agathe, restant en retrait, voyant ce qu'elle était en train de faire... Elle attirait toute la faune aquatique, ou c'était mon esprit qui me jouait des tours ? Je la fixais, complètement fascinée.

« Waouh... Comment tu fais ça ? »

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Lun 4 Mai - 22:21

Chouette! Une sortie!




Alors que d'autres poissons arrivèrent près de ma main, je les regardais venir, un sourire béat aux lèvres. Même la pluie n’altérais pas mon bonheur d'être dans l'eau qui semblait chaude comparé à la température extérieure. Et alors que je les regardais venir j'entendis un "Agathe!". Je tournais alors mon visage vers la personne qui était là et je vis Isabelle venir. Même si cela faisait peu de temps qu'on se connaissait, je l'aimais bien. On était devenue vite amie. Elle savait tant de choses du monde moldu! Alors que moi je ne connaissais rien. A chaque fois que je voulais savoir quelque chose, j'allais directement la voir. Et puis elle m'avait offert son rubik's cube qui maintenant trône sur ma table de chevet.

Elle s'était approchée encore en enlevant ses chaussures et me rejoignant dans l'eau. Elle me demanda comment je faisais ça. Ah? Les animaux? Je lui lançais un immense sourire et lui affirma alors d'une voix fluette, sous le bonheur:

-Isa! Je suis contente que tu sois là! Et ça? Dans ma famille, on a des gênes de sirène et de nymphes. Du coup, on a gardé ce don de pouvoir attirer les animaux aquatique et de pouvoir parler au sirène aussi.

Je lui lançais mon plus beau sourire quand je vis la personne qui était avec elle. C'était un jeune homme. De peut être un peu plus âgé que moi. Je levais les yeux vers lui et vit les siens d'un bleu ciel et déglutit. Il était... Je me mis à rougir instantanément et me cacha derrière Isabelle, retirant ma main de l'eau, faisant ainsi fuir les poissons qui retournèrent vers le fond du lac. Je lui murmurais alors pour que seule puisse l'entendre.

-Qui est il?

J'osais un coup d'oeil discret voir sa réaction. J'étais de nature enjouée et curieuse de tout mais ce jeune homme avait un charme fou et à peine le regarda que je me mis de nouveau à rougir. Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire à ma bêtise.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Mar 5 Mai - 15:00

J'entendis mon prénom et me retournai. Tiens, Isabelle ! Enfin une bonne nouvelle en ce jour qui avait si mal commencé. Je me levai et tentai de faire bonne figure. Mais je ne dus pas être assez convaincant car elle me demanda immédiatement ce qui n'allait pas. Sa perspicacité m'arracha un sourire. Je compris qu'elle allait réussir à me remettre de bonne humeur et à cette pensée je me sentis un peu mieux. Il faut dire que j'étais rarement comme ça, de mauvaise humeur je veux dire. Mélancolique parfois oui, mais aigri, non, jamais. -Boh, j'ai juste eu une matinée un peu ratée. Et puis je me demande quel est l'intérêt de nous avoir traîner ici sous la pluie. Et alors que je commençai à râler, je vis Isabelle tourner les yeux vers la jeune fille qui se baignait dans le lac. Décidément cette fille attirait tous les regards. J'allai faire un commentaire quand Isabelle s'exclama. Agathe ? Qui était Agathe ? J'allai lui poser la question mais je fus de nouveau interrompu par l'élan d'Isabelle qui m'avait pris par la main et m'emmenait d'un pas rapide vers le lac. En fait, elle m'emmenait vers la jeune fille qui s'y baignait. Je devinais qu'il devait s'agir de la fameuse Agathe. Je fouillais dans mon esprit... Non, Isabelle ne m'avait pas parlé d'elle, comment se connaissaient-elles ?

Elle me lâcha quand nous arrivâmes au bord du lac et se jeta pratiquement dans l'eau à côté d'Agathe. Je la regardai d'un air amusé et me mis franchement à rire quand elle couina. -Alors, elle est bonne ? lui demandai-je sur un ton ironique. Elle m'encourageait à la suivre mais j'étais déjà assez mouillé comme ça, je préférais me contenter de l'observer, parce que le spectacle d'Isabelle barbotant comme une enfant était vraiment comique. Je lui souris tendrement et tournai le regard vers Agathe, qui était en train de nous expliquer comment elle arrivait à attirer les poissons. Waouh. Un tel talent m'aurait été bien utile pour mon cursus. Mais plus que ses paroles, c'était sa voix qui m'intriguait. Elle était douce et chantante, c'était assez plaisant. On aurait dit une voix de sirène. Et puis, j'avais l'impression de l'avoir déjà entendue quelque part. Mais j'étais certain de ne jamais l'avoir rencontrée, je m'en serais souvenu. Elle croisa mon regard et se mit à rougir instantanément. Je fus un peu surpris et pour un peu j'aurais rougis aussi. Mais je le fus encore plus quand elle alla se cacher derrière Isabelle. Je lui faisais peur ou quoi ? J'avais envie de rire face à une telle spontanéité. Ça ne m'étonnait pas qu'elle soit devenue amie avec Isabelle, elles se ressemblaient par ce petit côté attachant qu'on remarquait chez elles.

-Oui, Isabelle ne m'a pas présenté, dis-je en regardant l'intéressée d'un air faussement vexé. Je fis un pas en avant et tendis une main à Agathe, qui me regardait par dessus l'épaule d'Isabelle. -Agathe c'est ça ? Enchanté. Moi c'est Eric, fis-je en souriant.

Dans le même temps, je remarquai que ma mauvaise humeur s'était totalement dissipée. Je m'avançai vers le lac et m'accroupis pour plonger une main dans l'eau. Elle était fraiche, certes, mais avec ce temps, ça n'était pas étonnant. Par contre, l'eau était vraiment belle et j'aurais bien fait un petit tour en barque sur le lac. Je jetai un coup d’œil vers Agathe, ses cheveux roux dégoulinaient ce qui ne faisait que mettre en valeur leur longueur. Je me pris à observer son visage et une pensée traversa mon esprit. Elle était vraiment belle. Je détournai le regard, un peu perturbé et sortis le couteau qui était dans ma poche. Je me mis à jouer avec. Je faisais ça quand j'étais stressé ou que je cherchais à occuper mon esprit. Comment ça se faisait que je n'avais jamais remarqué cette fille auparavant ? Je finis par lever les yeux vers Isabelle et demandai: -Alors, comment vous vous êtes rencontrées toutes les deux ?


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Mer 6 Mai - 19:22

Bonne ? Il était drôle lui ! Il avait qu'à venir, il faisait sa poule mouillée sur le rivage. Je lui lançais un regard plein de défi. Il pouvait bien nous rejoindre, même moi je m'étais mouillée, et pourtant, le froid et l'humidité, c'était loin d'être ce que j'aimais le plus, de base. Puis, je haussais les épaules et me tournais de nouveau vers Agathe qui m'expliquait les particularités de sa famille. J'étais fascinée. Des gênes de sirènes. C'était tout simplement incroyable, c'était le genre d'histoire qui me plaisait vraiment beaucoup. J'aurai aimé en savoir plus mais je retins ma curiosité de peur de paraître déplacée. Et puis, ce n'était pas tout, elle venait de remarquer Eric. Et sa réaction m'arracha un petit rire surpris. Je la regardais et retins un petit sourire. Le charme naturel de mon meilleur ami faisait effet apparemment. Il fallut que je me morde discrètement la lèvre inférieur pour ne pas glousser comme une gamine. Puis, quand elle me demanda qui c'était, et qu'accessoirement il se présenta de lui même, je me tournais vers elle et répondis.

« Eric est mon meilleur ami depuis un bout de temps, déjà. On est un peu comme frère et sœur tous les deux. Il n'est pas méchant, loin de là. »

Je lui adressais un petit sourire et me tournais de nouveau vers Eric qui... Jouait avec son couteau ?... C'était une blague ? Je l'observais attentivement et, encore une fois, je dus me retenir de ne pas glousser. Je rêvais où mon meilleur ami était carrément troublé ? Et par Agathe, sans nul doute. Je le regardais, surprise et lui lançais un sourire qui disait clairement « Grillé, mon pote, va falloir qu'on parle tous les deux. ». Bien entendu, même si j'avais clairement remarqué le trouble de mes deux camarades, je n'en dis rien, ni à l'un ni à l'autre. Ce ne serait pas drôle sinon, et je restais discrète. Je me déplaçais d'un pas, afin qu'Agathe puisse lui faire face et lançais à mon ami un regard tendre et encourageant. Il n'allait pas la manger, après tout. Puis, je fixais de nouveau Eric.

« Oh, on ne se connaît pas depuis longtemps, en fait. Elle est fascinée d'objets moldus et elle m'a vu avec un de mes rubik's cube. Forcément, elle a voulu en savoir plus. Et voilà ! »


Rien de plus simple, mais je ne rentrais pas dans les détails. Si elle souhaitait les donner, je la laissais faire. Je sentais que les présenter n'était pas une mauvaise idée, enfin de compte, même si c'était sous le coup d'une impulsion. Et puis, la rougeur sur les joues d'Agathe, le fait qu'Eric se sente perturbé au point d'en jouer avec son couteau. Peut-être un coup de foudre, hein. Oh làlà, je les voyais bien, tous les deux, vogant en barque sur le large et s'embrasser sous le doux vent et un petit soleil d'Automne... Trop romantique ! Je secouais énergiquement la tête. Stop Isa, on ne met pas la charrue avant les bœufs. Je pris une profonde respiration et leur souris.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Jeu 7 Mai - 12:11

Chouette! Une sortie!




Alors que je restais plantée derrière Isabelle, le garçon quand à lui regarda cette dernière d'un air faussement vexé et finalement affirma que les présentations n'ont pas été faites et il avança d'un pas vers nous, tendant une main amicale tout en parlant. Il se nommait Eric? Cela lui allait bien. Je souriais et se fut Isa qui reprit la parole en m'affirmant que Eric était loin d'être méchant et qu'il se connaissait depuis longtemps de là à se déclarer comme des frères et sœurs. Je souriais. C'était chouette ça!

Je me retournai alors vers Eric et finalement lui prit la main pour lui affirmer en même temps:

-Agathe Atlantica. Enchantée moi aussi de faire ta connaissance!

Je lui souriais de toute mes dents, vraiment contente de l'avoir rencontré. Il était loin d'être désagréable à regarder. J'évitais juste de croiser son regard bleu. Puis je lâchais sa main et recula un peu. Se fut de nouveau Isabelle qui prit la parole en répondant à la question de Eric. Je hochais la tête frénétiquement de haut en bas pour affirmer ce que Isabelle disait et lança un immense sourire à Isabelle en rétorquant tout de suite derrière:

-Et elle me l'as donné! Maintenant il trône fièrement sur ma table de chevet! Je ne te remercierais jamais assez Isa pour ce cadeau!

Et je le pensais vraiment. Et l'idée soudaine de lui en faire un me traversa l'esprit. Je fis la moue et me retourna vers Eric. Si ils se connaissaient depuis longtemps, peut être pourrait il m'aider à trouver quelque chose? Ce serait un bon moyen de me rapprocher de lui. Je me mis à l'observer. Il jouait avec un couteau. Je fis de nouveau la moue. Je n'aimais pas les armes blanches. Enfin toutes les armes quelle qu'elles soient. Puis je souris à Isa et Eric.

-Vous voulez voir un strangulot?

Je savais qu'il y en avait dans le lac. Il suffisait d'en appeler un! Je retournais dans l'eau en tirant Isa et Eric, une main dans chacune des miennes et leur affirma au passage.

-Il ne vous fera pas de mal, je serais là pour le guider. Et puis avec cette profondeur, il ne pourra pas faire grand chose! Mais comme ça pour cette sortie, vous pourrez dire que vous en avez vu un de près! Et sans risquer aucun danger!

Je leur fit un immense sourire attendant tout de même qu'il soit d'accord. Après tout, je ne pouvais pas le faire si eux même avait peur ou si il ne voulait pas.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 9 Mai - 15:10

La sortie du Lac Noir



Ils s’amusaient. C’était agréable de savoir que la joie arrivait à habiter les esprits des élèves tandis que les ténèbres les entouraient. La pluie s’était déversée sur eux, comme elle l’avait fait depuis le début du mois mais tous commençaient à s’y habituer. Les professeurs qui étaient présents surveillaient leurs élèves d’un œil attentif. Certes ils avaient quartier libre mais ils n’étaient à l’abri de rien et ce n’était pas être paranoïaque que de se dire que la Mage Noir allait intervenir. Mais pour le moment la béatitude de l’instant convenait à tous et apaisait les esprits. Soudain les eaux avaient commencé à devenir plus mouvementées, en inquiétant certains qui étaient alors sortis ou qui s’étaient éloignés du lac. Beaucoup avaient dégainé leur baguette à l’affut de la moindre attaque contre eux mais il n’y avait rien eut. Le calme était revenu, mais la joie était partie. L’euphorie de la journée s’était évaporée pour laisser place à la crainte. Un professeur avait voulu commander aux élèves de rentrer, de se rassembler pour ne pas être pris par surprise mais c’était trop tard. A peine sa bouche s’était-elle ouverte qu’un trident l’avait transpercé. Un cri d’horreur avait retenti dans la foule et l’affolement s’était emparé des sorciers présents. Les sirènes attrapaient ceux qui étaient encore dans l’eau pour les y ramener, les enfoncer encore plus profondément et les noyer. Certaines, attrapaient ceux qui étaient sur le rivage par des cordages ou en leur sautant dessus. D’autres encore, lançaient leurs armes dans l’espoir de blesser quelqu’un. Les professeurs cherchaient à garder le calme sur leurs élèves, lançant des contre-attaques contre les créatures maritimes mais en vain, rien ne les faisait reculer et leur nombre était beaucoup trop important. Il fallait rentrer au château le plus vite possible. Mais ils ne pouvaient pas courir se mettre à l’abri, un mur les empêchait de fuir et les obligeait à faire face à leurs attaquants.  

IL FAUT SAVOIR QUE...


Les sirènes s'attaquent à tout le monde et ne font pas de manières. Vous ne pouvez pas retourner au château, mais vous pouvez essayer de vous défendre. si vous n'aviez pas posté avant ce message, vous pouvez toujours intervenir Wink Amusez vous jeunes victimes What a Face /PAN/   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 9 Mai - 22:14

Agathe serra la main que je lui tendais en me décochant un sourire à tomber par terre. Je ne pouvais pas détacher mes yeux de son visage et lui rendis son sourire. Je revins à la raison quand elle se recula. Je tournai les yeux vers Isabelle qui expliquait notre lien plus en détail. Je lui souris en ajoutant: -Et oui, comme je le dis souvent: tu es ma seule famille. J'appris aussi qu'Agathe était fascinée par les objets moldus. Isabelle lui avait donné son Rubic's Cube et elle l'avait carrément mis en exposition sur sa table de nuit. Je souris. C'était mignon cette curiosité un peu naïve. J'appréciais ce genre de personne qui savait rester humble et spontané. Elle n'essayait pas de se donner un genre ou d'être quelqu'un qu'elle n'était pas. -Ah oui ? Et comment t'es venue cette passion pour les objets moldus, Agathe ? lui demandai-je, véritablement intrigué.

Je m'étais accroupi devant le lac et jouais avec mon couteau, mais je ne pouvais pas m'empêcher de relever régulièrement les yeux vers Agathe. A un moment, nos regards se rencontrèrent mais elle baissa les yeux sur le couteau que je tenais dans les mains. Elle fit une grimace et je le remis immédiatement dans ma poche en me relevant. Je n'avais pas songé que sortir mon couteau pouvait faire mauvaise impression. C'était stupide de ma part, déjà que je l'avais effrayé sans le vouloir tout à l'heure, maintenant j'allais passer pour quelqu'un de violent. Bon, je partais décidément sur de mauvaises bases. Mais pourquoi est-ce que je m'inquiétais autant de l'image que je lui renvoyais ? Elle me surprit lorsqu'elle s'empara de nouveau de ma main en m'attirant vers le bord de lac. Elle voulait nous montrer un Strangulot. Une excitation soudaine monta en moi. Je n'en avais jamais vu de près comme ça. J'appréciais énormément la proposition d'Agathe et lui fis savoir: -Waouh, ce serait génial oui ! Je suis en zoologie, j'adore toutes les créatures magiques ! C'est vraiment dommage qu'avec cette pluie je ne puisse pas prendre de notes. Elle avait vraiment de la chance de pouvoir s'approcher ainsi des créatures marines, moi quand je me baladais dans la forêt je devais faire un effort surhumain pour ne pas effrayer les animaux. Mais en même temps, ce qui me plaît beaucoup dans cette activité, c'est le fait d'essayer d'apprivoiser

Puis l'eau commença à s'agiter. Je cru d'abord qu'Agathe avait appelé le Strangulot et qu'il était en train d'arriver mais je constatai vite qu'il y avait des remous sur l'ensemble du lac. Je lâchai la main d'Agathe et restai aux aguets. Ça n'était pas normal. Soudain un cri à notre droite me fit brusquement tourner la tête. Des sirènes. Elles nous attaquaient. La malheureuse qui avait crié était désormais au fond du lac et je me sentis encore une fois paralysé par ce sentiment d'impuissance. Pas encore une attaque ! Mon attention se reporta sur les remous en face de nous. Je sortis ma baguette et commençai à lancer des Petrificus à tout va. Je n'aimais pas faire ça aux créatures, mais là, c'était elles ou nous. Une sirène sortit soudain de l'eau, juste devant Isabelle. Elle lui agrippa la jambe et, de peur, j'en lâchai ma baguette. Par les trois Gorgones ! Il n'était pas question que je laisse faire une chose pareille ! Et sous la colère, je ne trouvais rien de mieux à faire que de me jeter sur la sirène. Je me débattis violemment avec elle, et elle lâcha Isabelle. Mais maintenant, la sirène persifflait à mes oreilles et s'agrippait à moi, enfonçant ses ongles dans ma chair. Je sortis mon couteau mais c'était trop tard, je me sentis glisser dans l'eau glacée. J'eus à peine le temps de lancer un dernier regard à Agathe - en espérant que je n'avais pas l'air terrifié - et leur hurlai de s'éloigner avant de m'enfoncer sous l'eau. Bizarrement, je n'eus pas peur d'être sous l'eau. Même si l'idée qu'il était probable que je ne remonte jamais à la surface me traversa l'esprit, je continuai de me battre avec la sirène. Je n'abandonnerais pas, il fallait que je remonte, ne serait-ce que pour être certain qu'Isabelle et Agathe étaient en sécurité.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Lun 11 Mai - 0:09


     

Une sortie au lac motivante ! ... Enfin au début quoi


     


Le Rubik's cube trônait sur sa table de chevet... Elle avait dit ça avec un tel entrain. Et Eric affirmait devant elle que j'étais sa seule famille. C'était trop pour ma petite sensibilité et je ne pus m'empêcher de rougir légèrement sans rien dire de plus. Ils étaient adorables. Je ne pouvais m'empêcher de remarquer les regards qu'ils se lançaient, le sourire d'Agathe, la gêne d'Eric. Aaaaaaah ! J'en trépignerai si je pouvais. J'espérais simplement que ce n'était pas un effet de mon imagination et qu'il était bien en train de se passer quelque chose, là. Bon, je ne serai pas déçue mais... Si en fait ! Il fallait que j'enlève ça de ma tête et genre rapidement !... Gaaaaaaah !!!! Je pris une profonde inspiration. On se calme, ils se connaissent à peine, pas de fausses joie, évitons de faire trop marcher l'imagination.

Quand Agathe nous prit par la main, je ne pus m'empêcher d'être comme contaminée par son enthousiasme. Elle avait eu l'air de faire un peu la tête quand Eric avait sorti son couteau, mais il l'avait, et heureusement, rangé assez rapidement. Et elle voulait nous montrer un strangulot, un vrai... Et de si près. Je n'étais pas si enthousiaste qu'Eric, je n'avais pas les mêmes centres d'intérêt à ce niveau, d'où nos différences de cursus d'ailleurs. Mais je n'en avais jamais vu d'aussi près. Et cela avait un petit côté aventure excitante. Et puis, voir, Agathe exercer son pouvoir serait certainement fascinant. Aussi je me laissais faire avec un petit rire. J'étais contente de les avoir présenté, j'étais certaine qu'ils s'entendraient à merveilles.

Et puis, il y eut des remous... Trop importants pour que ce soit un simple cailloux ou seulement la pluie. Je fronçais les sourcils et voulut prévenir mes amis, mais trop tard. Des sirènes attaquaient nos camarades. Je restais un instant pétrifiée par ce qu'il se passait avant d'attraper ma baguette et de lancer stupéfix et tous les sortilèges d'attaque qui me passaient par la tête. Soudain, je me sentis saisie à la jambe et je ne pus m'empêcher de crier. Une de ces sirènes venait de agripper en sifflant. Je ne compris pas ce qui se passa de suite. Eric lui sauta dessus, après avoir lâché sa baguette, qui tomba à mes pieds. Et après avoir lutté quelques secondes, il disparut dans les eaux noires du lac. Conne que j'étais, je ramassais la baguette et sondais les eaux avant de hurler

« Eriiiiiic ! »

Ce fut comme je vivais les quelques secondes qui suivirent au ralenti. Je nageais relativement... mal en fait. Je savais nager, qu'on se le dise, mais pas vraiment bien en réalité. Pourtant, je refusais de le laisser se noyer sans rien dire. Sans trop réfléchir, les yeux mouillés de larmes, je me lançais le sort de Têtenbulle et plongeais. Je ne pouvais les rattraper, ils s'enfonçaient et je ne nageais pas assez vite malheureusement. Et je ne pouvais pas attaquer la sirène de peur de toucher Eric. Alors, dans un élan désespéré, je lançais sur Eric le sortilège de Têtenbulle également, en espérant que cela fonctionne. Je me sentais tellement impuissance que j'étais sur le point de craquer et de fondre en larmes.
 

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Mer 13 Mai - 0:02

Quand cela se complique...




La journée, malgré la pluie battante avait bien démarré. Alors que je leur affirmai que je tenais en trophée le rubik's cube, je vis le sourire de Isabelle et celui de Eric. Je n'avais qu'une hâte, avoir une petite conversation privée avec la Serdaigle pour en apprendre plus sur le jeune homme. Ce dernier d'ailleurs pris la parole et m'affirma alors que Isabelle était sa seule famille. Cette fois ci je jetais un coup d'oeil discret entre les deux. Sa seule famille? Une pointe de jalousie me traversa sur le moment et je secouais la tête. Il me posa alors une question et lui répondit avec le même entrain:

-Quand? Depuis toute petite! Je rêve de parcourir le monde et de voir tout le côté moldu! J'aimerais franchement savoir tout de ce monde caché! Pas toi?

Sur le moment, je rougis de mon entrain et de ma hâte à lui répondre. Je me ressaisis et quand je leur posais la question, Eric semblait enjoué d'en voir un alors que Isabelle avait l'air d'être un peu plus réticente mais je lui ferais voir que tout animal bien approché n'est pas dangereux!

J'allais l'appeler quand je vis l'eau s'agiter et je fronçais les sourcils. L'eau ne s'agite jamais seule... Je sortis ma baguette alors que je reculais mais trop tard. Tout se passa en un éclair. Le professeur fut transpercé d'un triden et je hurlais suivi de plusieurs élèves. Puis je me retournais en sentant Isabelle se faire tirer dans l'eau. Eric fut plus rapide que moi et se jeta sur la sirène et voulut le stopper mais trop tard. La sirène lâcha Isabelle mais emporta Eric dans les profondeurs du Lac. Je restais stoïque sur le moment, paralysée de voir Eric se faire emporter. La peur de ne plus le revoir lui aussi me redonna des ailes et d'un coup je hurlais de rage. Les sirènes sont des êtres qui peuvent être facilement du côté du mal et si c'est un coup du Lord, je crois que je n'en ferais qu'une bouchée de celui là. Isabelle réussit à lancer un sort de Têtenbulle sur Eric lui permettant ainsi de respirer sous l'eau mais j'ignorais si cela avait marché.

Ni une ni deux, j'enlevais ma veste et mon gilet et sans hésiter plongea dans l'eau à la suite de Eric. Nageant très bien je réussis à les suivre mais l'air se faisait rare. Je lançais moi aussi un sort de Têtenbulle et permis ainsi de pouvoir descendre vers le lac. Ma faculté de pouvoir parler au sirène me sera certainement utile maintenant. Serrant la baguette que je tenais en main, je continuais de plonger mais elle nageait bien plus vite que moi. Je lançait alors un "incarcerem" qui fit apparaître une corde autour de la cheville de Eric. Je rattrapais le bout à temps et put les suivre ainsi. Je tirais sur la corde se qui alerta certainement la sirène qui arrêta de nager pour foncer vers moi sa proie entre des bras. Je lançais un "Diffindo" qui résonna dans l'eau sur la sirène qui lâcha sa prise. Sans même me soucier de savoir si il était inconscient ou non je passais son bras autour de mon cou et remonta à la surface le plus vite possible. Il fallait à tout prix sortir de l'eau. Inquiète de savoir si d'autre allait encore arriver, je me dépêchais de nager le plus rapidement possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Jeu 14 Mai - 1:51

La sortie au Lac Noir



Sing me to shipwreck



Le regard fixé au loin, sur l’autre rive du Lac, les sens endormis par le brouhaha permanent des élèves qui étudiaient plus ou moins, je n’entendis pas les bruits de pas mouillés qui se dirigeaient vers moi.

La taquinerie de Mei-Lin, prise d’une voix faussement stricte, me fit tomber droit dans le panneau. Je sursautai, croyant avoir été pris en flagrant délit de paresse par un professeur que je ne connaissais pas – car après tout, entre les nombreux cursus proposés par l’établissement, des enseignants présents seulement quelques heures par semaine se succédaient sans qu’on puisse mettre un nom ou une voix sur leur visage s’ils n’étaient pas chargés de nos cours. La pierre sur laquelle j’étais assis était trop petite et bien trop humide, aussi perdis-je mon appui à cause de mon soubresaut et mon pied droit atterrit sur le fond sableux du Lac, à quinze centimètres sous la surface.

« Oh, non… » maudis-je avant de lever la tête et me rendre compte de ma bêtise. Je ne pus m’empêcher de rire sincèrement, puis saluai la nouvelle venue.

« Mei-Lin ! Tu m’as bien eu, ça m’apprendra à glander comme ça… »

Je sortis mon pied de l’eau avec un « sploch » peu gracieux et me levai. Je caressai discrètement la joue de Mei-Lin du bout des doigts en guise de « bonjour » et voulus entamer la conversation, mais je réalisai avec stupeur qu’en fait, le bruit entendu tout à l’heure ne venait pas tout à fait de ma chaussure enlisée. Je tournai vivement la tête vers le petit groupe qui s’était rassemblé autour de la fille qui s’était baignée dans le Lac, et vis qu’ils s’agitaient bizarrement – le Lac et le groupe. Puis quelqu’un cria, tomba dans l’eau et n’en remonta pas.

Mon cœur battait à cent à l’heure. Un autre garçon tomba dans l’eau, la fille bizarre se jeta à sa suite et d’après ce que le coin de mon œil a pu suivre, réussit à le remonter plus ou moins sain et sauf. Mais devant Mei-Lin et moi se dressait une de ces créatures immondes, de l’eau jusqu’à la jointure entre son torse humain et sa queue de poisson, bleue comme les abysses.

Les contes des marins, mes préférés, racontent souvent que les sirènes sont des femmes au visage d’ange, plus belles qu’on ne pourra jamais l’imaginer. Ils racontent que leur voix est enchanteresse, que les mots qu’elles vous murmurent à l’oreille suffiraient à vous rendre heureux jusqu’à la fin de vos jours, et que leurs baisers, si vous réussissez à leur en arracher un, vous confèrent le pouvoir de respirer sous l’eau pour vivre avec elles dans leur monde aquatique.

Jamais, au grand jamais, je n’aurais laissé un tel monstre m’embrasser, et encore moins aurais-je cherché à le faire. Son torse, qui me faisait hésiter entre une légère poitrine et des pectoraux développés, était verdâtre comme si des algues y avaient établi leur campement ; ses yeux laiteux étaient exorbités ; ses branchies apparentes suintaient ; ses cheveux avaient l’apparence de milliers de chenilles d’un demi-mètre de long et sa bouche, mon dieu... sa bouche s’ouvrait sur la moitié de son visage et découvrait des centaines de minuscules dents, chacune aussi acérée qu’un couteau qu’on venait d’aiguiser. La sirène, puisque sa queue de poisson montrait visiblement que c’en était une, brandit son trident dans ma direction et poussant un feulement agressif. Ni une, ni deux, je brandis ma baguette et lançai le premier sortilège qui me vint à l’esprit. Je n’ai jamais été très doué en maléfices, mais peu importait vraiment celui que je choisissais, mon cerveau savait inconsciemment que même si je lui lançais le sortilège de Danse Endiablée, je devais être plus rapide que mon ennemi. C'était la clé de ma survie.

« Stupéfix ! »

Visiblement, le sortilège n’eut pas l’effet escompté. Au lieu de plonger la sirène dans une sorte de coma, j’eus l’impression qu’il la choqua pendant quelques secondes. Miracle. Elle était encore plus énervée, maintenant, et encore plus prête à me tuer. Ok. Ok. Je tombai assis, glapis contre mon gré et reculai à l’aide de mes mains, cramponnées sur ma baguette. Il fallait que je m’en aille vite. Je vis ses écailles, on dirait celles de l'alligator, ses dents, on dirait celles de l'alligator, je ne voulais pas avoir de nouveau mal, la morsure me brûlait, je ne voulais pas revivre ça encore une fois.

Mei-Lin. Mei-Lin. Elle avait beaucoup de cours de Défense contre les Forces du Mal. Je la cherchai, respirant en gémissant. Mon cœur me faisait mal. Mon doigt manquant me faisait mal. Membre fantôme. Encore. Mei-Lin. Je croisai son regard. Je devais avoir l’air d’un lapin affolé. Aucun son ne voulut sortir de ma bouche, excepté :

« Au secours. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Jeu 14 Mai - 3:36


Bordel, c'est quoi ce délire ?



Je lui avais réellement fait peur, en réalité, si bien qu'il était tombée de sa pierre, à moitié dans la flotte. Je ne pus m'empêcher de rire à ma petite blague. Heureusement, il ne le prit pas mal. Je lui fis un petit signe de la main et lui tirais légèrement la langue.

« Oh, ça ne fait pas de mal de glander un peu, surtout avec des sorties comme celle-là ! »

Je fermais doucement les yeux au contact de ses doigts sur ma joue. Mais, quand je les ouvrais à nouveau, je vis son regard effaré regarder juste derrière moi. Intriguée, je me retournais et, surprise par la vision d'horreur, ouvris de grands yeux. Des sirènes ? Qui attaquaient les élèves et les profs ? Seriously ? J'étais tellement sur le cul que j'en restais quelques seconde clouée de stupéfaction. Trois élèves, deux filles et un gars, s'étaient jetés à l'eau mais était ressorti sans trop de mal, manifestement. Mais, c'était loin d'être fini, de toute évidence.

Je me retournais de nouveau vers mon ami lorsque je la vis, là, devant nous. Une sirène, toutes dents dehors, sifflant comme une forcenée. Elle était loin d'être comme celles des contes de mon enfance ! Putain, elle était même carrément laide, sérieux ! James avait déjà sorti sa baguette et lancé un sort. Tout se passa tellement vite ! Je m'en voulu d'être restée pétrifiée alors que mon ami se faisait attaquer, alors qu'il était à terre... A terre, nom de dieu ! Et son regard, son appel à l'aide... Mon sang ne fit qu'un tour.

« Touche pas à mon ami, poufiasse ! »

Je me précipitais au devant de la sirène et, sans vraiment réfléchir, lui enchaînais quelques prises de Kung-fû qui la firent reculer. Il y eut même quelques craquements encourageants... Mais elle n'avait pas l'air d'être du genre à abandonner facilement. Je ne saurais dire ce qui me choqua le plus : la gifle qu'elle me mit, si violente qu'elle me fit tomber dans l'eau, ou le fait qu'elle me transperce l'épaule de son trident quelques secondes après. Je ne pus retenir un cri de douleur et les larmes vinrent immédiatement aux yeux. Intrépide, courageuse, casse-cou, mais pas non plus invincible. La douleur me paralysa quelques secondes. Mais, je serrai les dents et déglutis.. j'aurai assez à faire avec la douleur plus tard. Je balançais un grand coup de pied dans le torse de la créature, penchée sur moi, et sortis ma baguette en hurlant :

« Expulso ! »

Je savais que ça ne la tuerait pas, mais au moins, elle avait volé et était retombée au milieu du lac. Elle mettrait quelques instants à revenir... Si elle revenait. Avec un grincement de douleur, je me redressais, rampant doucement vers James, et lui attrapais le poignet.

« On doit sortir de là, ok ? »

Je lui offris un sourire, qui se termina en une grimace assez affreuse, la douleur reprenant cruellement le dessus. Je sentais mon épaule durcir et, accessoirement, il y avait un peu trop de rouge dans la flotte à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Jeu 14 Mai - 16:08

La sirène décrocha ses griffes de mon poignet pour me balancer un coup dans le ventre, et j'expulsai le peu d'air qu'il restait dans mes poumons. Je pédalai violemment en espérant à la fois toucher la sirène et remonter un peu à la surface, mais il faisait tellement sombre. Est-ce que c'était pour ça qu'on l'appelait le Lac Noir ? Est-ce que ce lac allait devenir mon tombeau ? L'eau allait m'engloutir, j'allais mourir noyé. Je commençai réellement à le penser. Je ne savais plus à quelle profondeur j'étais. Je ne savais plus distinguer la surface et les profondeurs. Tout ce que je savais, c'est que j'avais mal. Vraiment. Et ça, c'était assez rare. Ma tête me tournait et tout mon corps me lançait, mais le pire, c'était de savoir que ça n'allait pas s'arrêter, et que j'allais probablement mourir dans d'atroces souffrances comme on dit. et tout ce que je pouvais faire en attendant la mort, c'était paniquer. J'aurais voulu hurler, j'aurais voulu pleurer de rage et de désespoir. Je ne pouvais pas mourir comme ça. Non, je ne pouvais pas mourir.

Soudain je vis une sorte d'éclair et je pus respirer de nouveau. J'arrêtai de penser. C'était quoi ça ? Le sort de Tête en Bulle ?! Comment était-ce possible ? Est-ce qu'il y avait quelqu'un ? Je regardai tout autour de moi sans pouvoir rien voir d'autre que la sirène. Comment est-ce que je pouvais encore la voir si clairement ? Je voyais ses dents, son sourire carnassier... Mais au moins je pouvais respirer. Quelqu'un m'avait fait respirer, on m'avait vu, on allait venir m'aider ! Mais je ne voyais toujours personne. C'était tellement frustrant, bordel ! Mais peut-être... Peut-être que j'étais déjà mort... Peut-être que cette obscurité, c'était la mort. Ou peut-être que j'étais en train de rêver. D'halluciner plus exactement. Le manque d'oxygène m'avait sans doute atteint plus que je ne pensais. D'ailleurs, maintenant je pouvais voir une silhouette nager vers moi. Des cheveux roux. Agathe ? Oui, je voyais Agathe. C'était n'importe quoi. Je ne comprenais rien. La sirène poussa un cri qui me glaça le sang et je sentis un truc lourd tomber sur ma tête. Peut-être était-ce coup, ou peut-être que je finis simplement par m'évanouir, je ne sais pas, mais le fait est que je me souvins pas de ce qui se passa après.

Apparemment allongé sur un sol, je finis par revenir lentement à moi. -La sirène... la sirène... balbutiai-je encore en plein délire. J'étais mouillé mais je n'étais plus dans l'eau. Enfin, je ne croyais plus y être. Je ne voulais pas ouvrir les yeux. J'avais peur de ne pas y arriver. Non en fait, j'avais peur de ce que j'aurais pu voir. J'avais peur d'être sur le point de mourir. Je ne voulais pas me voir mourir. Je sentais l'odeur du sang. Et la douleur revînt elle aussi peu à peu. Mon épaule. Elle me lançait comme jamais. C'était insupportable. J'aurais voulu m'évanouir pour ne rien ressentir. Au lieu de ça je poussai un cri en me tournant sur le côté gauche, comme si ça allait y changer quelque chose. Avec ma main droite je me tenais l'épaule en essayant de respirer à fond. C'était ma cicatrice, je le savais. La sirène ne m'avait pas blessé à cet endroit. Donc, la seule façon de stopper la douleur était de me calmer.

Pour ça, il fallait que je vois que je n'étais plus dans l'eau, que la sirène n'avait plus d'emprise sur moi. Alors j'ouvris les yeux. Malheureusement, je ne vis que la boue et les élèves qui se battaient. -Isabelle... appelai-je lamentablement. Puis l'image d'Agathe sous l'eau me revînt. -Agathe... je t'ai vu... Les mots ne voulaient pas sortir de ma bouche. Je basculais de nouveau sur le dos en grimaçant et pris une grande inspiration: -Merci... merci de m'avoir sorti de là. Je voulus me redresser mais mes bras me lâchèrent et je retombai lourdement sur le sol. -Ah putain ! Voilà, maintenant j'avais mal au crâne. Bien joué Eric. -Il faut qu'on rentre à Poudlard, elles vont continuer d'attaquer... fis-je en regardant tour à tour Agathe et Isabelle.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 17 Mai - 1:16


J'ai eu la peur de ma vie !



Je ne savais pas si ça avait fonctionné, et ce fut désespérée que je les vis s'enfoncer dans le lac noir. Quand je sentis du remous autour de moi. Agathe ! Elle venait de plonger et nageait vers Eric et sa ravisseuse. Ne pouvant la suivre, ce fut résignée que je remontais à la surface et retournais là où j'avais pied. Une autre sirène surgit non loin de moi, et je lui lançais immédiatement un sort qui la fit déguerpir en vitesse. Mais j'étais bien trop inquiète pour me battre ou aider les autres. Je plaquais mes cheveux mouillés sur mon crâne. Et sondais le lac, trop calme de mon côté, en tout cas. Je me mordis la lèvre inférieure, la boule au ventre avec une profonde envie de plonger malgré mon inaptitude en natation. Cela dura un petit moment... Du moins, bien trop longtemps à mon goût. Et j'angoissais chaque seconde un peu plus pour mes deux amis.

Enfin, ils remontèrent et je soupirais de soulagement... Même si Eric semblait inconscient. Je me précipitais vers Agathe et l'aidait à transporter Eric au sec et assez loin du lac pour ne pas être. Avant de me préoccuper de lui, j'attrapais les mains d'Agathe et la regardais.

« Merci... Désolée de ne pas t'avoir aidée. Je ne sais pas bien nager. »

La honte. Mais pas grave. Je m'agenouillais près de mon ami et cherchait une éventuelle blessure. Et en trouvais une derrière la tête. Pas grand chose, mais quand même. Certainement ce qui l'avait assomé d'ailleur. Je fouillais dans mon sac et trouvais un onguent que mon père m'avait appris à fabriquer, pour résorber les plaies rapidement. J'en appliquais rapidement sur la blessure et regardais de nouveau mon amie rouquine en lui tendant le pot.

« Tu es blessée ? »

Et il se réveilla, enfin.... En s'agrippant l'épaule gauche. Refusant de laisser la panique en moi, je me rappelais à grand renfort de réflexion qu'il avait été blessé, auparavant. Je soupirais et lui pris la main, quand il m'appela, lui montrant que j'étais là. Puis je lui lançais un regard noir.

« Hey ! Avant de rentrer, on se calme, bonhomme ! On est assez loin du lac pour ne pas se faire attaquer. »

Je fouillais dans mon sac et lui filais une potion légèrement argentée.

« Bois ça. C'est pour la douleur... Et plus jamais tu me fais un coup pareil, j'ai eu la peur de ma vie ! »

Je lui repris la main et soupirais, me calmant peu à peu.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 17 Mai - 20:38

Quand cela se complique...




J'étais arrivée à la surface sauve. Saine et sauve. Je tenais toujours Eric entre mes bras et je gardais sa tête hors de l'eau et nagea vers la rive le plus vite possible. Isabelle m'aida vers la fin. J'étais essoufflée. Je m'étais jeté dans l'eau sans vraiment m'en rendre compte pour sauver Eric de griffes de cette sirène. Je me mordis la lèvre inférieure. Les sirènes était neutre en général. Hors là elle venait de se jeter sur le groupe sans aucune hésitation ayant tué un professeur au passage. Je fermais les yeux. Tout ceci ne pouvait être qu'un rêve. Mais le vent qui soufflait sur le bord du lac me rappela que j'étais trempée et que l'air était glacial. Je frissonnais et rattrapa ma veste sèche que je plaçais sur mon dos après avoir aidé Isabelle à tirer Eric loin de la rive. C'est qu'il était bien plus grand que moi et Isabelle donc plus lourd le bougre! Et alors qu'on le déposait, Isabelle sortit une crème qu'elle appliqua sur la blessure de Eric. Essoufflée et frigorifiée je me mis accroupit, soufflant fort et frottant mes bras. Elle me demanda si j'étais blessée et hocha la tête dans un signe négatif.

-Non!

Et Eric se réveilla en appelant Isabelle. Cette dernière lui serra la main pour lui dire qu'elle était. Et il m'appela. Il m'affirma qu'il m'avait vu et me remercia de l'avoir sorti de là. Je ne savais que dire à part que je me suis mise à rougir. Je lui affirmais alors, le sourire aux lèvres.

-Tu auras le temps de me remercier plus tard.

Et il reprit la parole affirmant qu'on devait rentrer. Isabelle le calma directement en lui disant qu'on était loin du lac et qu'elles ne pouvait plus nous atteindre. Cela eu le don de me calmer. Et le froid m'envahit. Il fallait que je me réchauffe et vite. Avoir des vêtements secs surtout et boire une boisson bien chaude. Isabelle fouilla de nouveau dans son sac pour y trouver une autre potion qu'elle donna à Eric. Contre la douleur. Et elle lui reprit la main affirmant qu'elle avait eu la peur de sa vie. A ce moment précis, je me trouvais de trop sur ce tableau. Et finalement ne tenant plus le froid, j'affirmais alors.

-Il faut qu'on rentre. On doit prévenir le château et surtout, on doit mener Eric à l'infirmerie.

Je regardais Eric et d'un sourire doux lui affirma alors.

-Tu n'auras pas d'effort à faire. Laisse toi juste aller et ne résiste pas au sort.

Et je me mis debout, repris ma baguette et jeta un Levicorpus sur Eric au niveau des épaules. Flottant à un mètre du sol, couché comme sur un brancard, je gardais ma baguette pointer sur lui. Et j'affirmais à Isabelle.

-Il faut prévenir les profs. Seuls eux pourront faire quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Mar 19 Mai - 20:13

Le ton strict d'Isabelle quand elle me dit qu'on était en sécurité, loin des berges du Lac m'arracha un sourire et me rassura un peu. Il ne manquerait plus qu'elle ou Agathe se fasse attaquer parce qu'elles n'étaient plus sur leur gardes à cause de moi. Isabelle s'occupa de mes blessures et me donna une potion qui me calme presque immédiatement. Mais mon esprit restait sacrément embrumé, j'avais juste envie de dormir en fait, mais il fallait que je reste un minimum alerte pour aider un minimum les filles. Apparemment, Agathe, elle, n'avait rien. -T'es sûre que ça va Agathe ? Je fis une pause, le temps de rassembler mes mots. -Et toi Isa, t'es pas blessée ?

A ce moment là, j'avais totalement l'impression d'être une charge. Je ne pouvais même pas me relever et il allait encore incomber à Agathe de m'aider. Et bizarrement, quand elle me dit que j'aurais le temps de la remercier plus tard, je souris un peu plus. Au moins elle ne m'en voulait pas de ma conduite stupide. Je saisis sa main et lui dit: -Je n'y manquerais pas. Tu m'as sauvé la vie. J'avais une dette envers elle maintenant, et je doutais de pouvoir un jour la rembourser, mais ce qui était sûr, c'était que j'allais essayer. En la regardant, je vis que malgré ses joues rouges, elle grelottait. Isabelle accapara de nouveau mon attention en me disant que je ne devais pas lui refaire un coup pareil. Elle n'avait pas à s'inquiéter, je n'avais pas l'intention de recommencer à jouer les héros comme ça. D'un autre côté, j'étais certain que je referais la même chose sans y réfléchir. Je préférais que ce soit moi qui soit dans un état lamentable plutôt qu'Isabelle. -Là tout de suite, j'ai eu ma dose t'en fais pas. Mais c'était pour la bonne cause.

Et je n'en dis pas plus, car tout d'un coup, j'eus peur qu'Agathe interprète mal mes paroles. Il ne fallait surtout pas qu'elle pense qu'il y avait quelque chose entre Isabelle et moi, or j'étais certain que de l'extérieur, ça devait donner cette impression. Déjà qu'il y avait pas mal de monde à Poudlard qui, ne comprenant rien à notre relation, pensait qu'on était ensemble. Je détournai le regard et vis ma baguette posée près des affaires d'Isabelle. Elle avait du la ramasser quand je l'avais fait tomber comme un idiot. Je fis un effort en grimaçant pour la récupérer. Je regardai Agathe et lançai un Impervius sur ses habits qui séchèrent instantanément puis fis de même pour Isabelle, même si elle semblait un peu moins sensible au froid. C'était tout ce que je pouvais faire de plus utile pour le moment. Agathe, elle, s'affairait déjà pour me ramener au château. Là c'est clair que j'étais bon pour passer un bout de temps à l'infirmerie, et pourtant j'affirmai que j'allais bien, enfin, je crois. Parce que j'avoue que quand Agathe me sourit en lançant un Levicorpus, les connexions dans mon cerveau s'interrompirent. -Vous en faîtes pas pour moi, je vais bien. Et je commençai vraiment à le penser, car depuis que j'avais pris la potion, je me sentais mieux de minute en minute.

C'était une drôle de sensation que d'être en lévitation en position allongée, j'avais un peu l'impression que j'allais me casser la gueule d'une seconde à l'autre. -Fais attention de ne pas m'abîmer un peu plus, fis-je à Agathe en riant. Puis je me tournai vers Isabelle: -Tu peux partir devant pour alerter le château si tu veux, parce que je vais sans doute te ralentir. Je soupirai et une pensée me traversa l'esprit. -Mais c'est pas censé être gentil une sirène ? Comment ça se fait qu'elles nous ont attaqué comme ça ?


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 23 Mai - 13:52


Ca tourne vraiment bien, cette histoire, au final...



Lorsqu'il me demanda si j'étais blessée, je hochai la tête sans répondre. Comment aurai-je pu être blessée alors que la seule chose que j'avais trouvé à faire était de lancer un sort sur Eric ? Heureusement encore qu'il avait fonctionné, sinon je me serai sentie plus mal. J'eus tout de même un petit sourire. J'étais heureuse qu'il soit en vie et qu'on puisse quitter ce désastre. Pourquoi les sirènes nous attaquaient-elles ? J'eus une idée des plus sombres … Et si c'était Lui ? Pour la seconde fois de l'année. Je déglutis et me refermais doucement sur moi. Il arrivait même à influer sur Poudlard. On était plus en sécurité nul part. Je dus retenir les larmes de me monter aux yeux. Ce n'était peut-être pas ça, mais j'étais quand même persuadée que si.

Je regardais avec un certaine émotion Eric prendre la main d'Agathe et la remercier. Mes yeux se remirent à pétiller. C'était presque trop mignon, en réalité. J'avais bien l'impression que ces deux là étaient tombés sous le charme l'un de l'autre, sans vraiment qu'ils sachent ce qui leur arrive. Et personnellement, non seulement ça me plaisait, Agathe et Eric étant tous les deux mes amis, mais ça me faisait bien rire aussi, les voir comme ça, se regarder, se frôler, se touche. Aaaaaah !!!! Je ne savais pas pourquoi, mais je voyais tellement quelque chose se former entre eux deux... J'étais quasiment certaine, maintenant qu'ils se connaissaient, qu'Eric avait trouvé LA fille qui lui fallait... Mais a mon avis, un petit coup de main l'aiderait certainement... J'y réfléchirai.

Cependant, sa phrase pouvait porter à confusion. La bonne cause... Oulà. Déjà que la moitié de l'école étaient persuadée qu'Eric et moi sortions ensemble, avec Agathe, nan, il ne fallait absolument pas qu'elle pense ça de nous. Une idée Isa, une idée. Je lui attrapais la main et la serrais dans la mienne avec un petit sourire.

« J'aurai certainement fait la même chose, en même temps. Jamais je ne laisserai mon frère se faire attaquer sans rien faire. »


Sauf s'il est dans l'eau... Putain, pourquoi je savais si mal nager, je n'avais même pas pu aller l'aider. Franchement je me décevais toute seule. Heureusement qu'Agathe avait été là. Retrouvant ses esprits, il récupéra la baguette que j'avais ramassé pour lui. Et nous lança un Impervius. L'angoisse et l'adrénaline faisait que je ne ressentais pas le froid, j'étais bien trop en émotions pour ça... Mais pour sûr, je me rendais compte que mon corps lui, l'avait sûrement ressenti. Je remerciais mon ami avec un sourire. Au moins, j'étais sèche.... Et il allait bien. Je fis la moue avant de soupirer.

« Un petit tour à l'infirmerie ne te ferait pas de mal, jeune homme. »

Et Agathe devait penser la même chose que moi. Je lui souris, la remerciant ainsi de tout ce qu'elle faisait pour mon ami. Puis lorsqu'il me demanda de partir devant, je ne pus m'empêcher de ressentir un petit pincement au cœur, pensant qu'il m'évinçait pour rester seul avec Agathe... Pincement qui disparu aussitôt que cette idée me vint en tête ! Cool ! Mais il faudrait que j'aille chercher les détails ensuite. J'acquiesçais d'un signe de tête et me mit à courir vers le château.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Dim 14 Juin - 15:06

Quand cela se complique...




Eric était toujours allongé et était maintenant parfaitement réveillé. Il reprit ma main dans la mienne. La sienne était chaude comparée à la mienne plus froide. C'est vrai que je grelottais comme pas possible et quand il me demanda si cela allait, je n epus que hocher la tête de haut en bas en réponse. Il demanda à Isa si elle n'était pas blessée et elle répondit que non.

Quand je lui affirmais qu'il pouvait me remercier plus tard, il me reprit la main et me sourit, ses yeux bleus océan me fixant, en m'affirmant qu'il n'y manquerait pas car je lui avait sauvé le vie. Je détournais les yeux, devenue rouge sous son regard inquisiteur. Isa devait bien rigoler en me voyant dans cet état! Et de nouveau, Eric reprit la parole et répondit à Isa et de nouveau je me sentais de trop. C'était tellement stupide! Je fixais leur mains liés et la mienne dans celle du jeune homme. Mais Isa reprit la parole en affirmant qu'elle referait la même chose sans hésiter car elle ne voulait pas voir son frère se faire attaquer. Son frère? Je haussais un sourcil interrogateur mais ne dit rien. Et un frisson me parcourut le corps de nouveau et je soufflais. J'avais vraiment très froid. Et Eric pris sa baguette et lança un impervius sur moi et Isa. D'un coup, mes habits étaient de nouveau sec et me semblait soudainement plus chaud. Je soupirais d'aise.

-Merci!

Eric flottait maintenant en position allongé par un levicorpus et finalement lorsque nous arrivions au porte du chateau, Eric affirma de ne pas l’abîmer un peu plus en plaisantant. Je devins rouge pivoine en un instant à l'image qui s'imposa à mon esprit et me secoua la tête et détourna les yeux.

-Idiot... avais je murmuré plus pour moi même que pour lui.

C'était infernal à quel point il pouvait être attirant. Et je fus de nouveau connecté à la réalité par Eric qui demanda à Isa de passer devant pour alerter le château. Et je ne dit rien. Isa sourit à Eric d'une façon particulière et finalement elle s'éloigna. Un silence régna interrompu de nouveau par Eric. Les sirènes? Gentille?

-Oui. Enfin pas tout à fait. Les sirènes sont neutres et ne prennent jamais partis sauf si bien sur cela leur donne quelque chose. Elles ne viennent pratiquement jamais à la surface. Après tout, ce sont des êtres de l'eau et ne doivent en aucun cas se montrer au moldu. Leur existence révélée pourrait les conduire à une extinction directe par les moldus comme une... chasse au sorcière au Moyen Age.

Et puis, très peu étaient au courant du fait que j'avais une sirène dans mes gênes. Et je ne tenais pas vraiment à l'étaler. Mais l'idée qu'elles puissent être manipulées me frappa.

-Peut être ont elles été manipulées? Après tout, ce serait possible... Mais de masse comme ça? Ce serait très difficile... Les sirènes sont têtues et ont un caractère bien à elle...

Je me secouais la tête et finalement regarda Eric. Je lui affirmais alors avec le sourire aux lèvres.

-Mais ne t'inquiète pas, ici, tu risques rien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 27 Juin - 12:17


J'ai bien l'impression que la sortie est foutue, non ?



La journée avait pas mal commencé, quand on y réfléchissait bien. Enfin, bien commencé, c'est un grand mot, à vrai dire. Une sortir au lac noir avait été prévue, et je me faisais une joie d'y participer. Mais j'avais malheureusement passé la nuit à l'infirmerie, suite une indigestion assez affreuse dont je ne donnerai aucun détails. Je vous laisse imaginer ma gueule à six heures du matin, pâle, fiévreuse, des cernes sous les yeux... Bref, l'infirmière, super gentille, m'avait refilé une potion et m'avait laissé dormir, ce que j'avais fait, et profondément en plus. Si du monde était passé, c'était passé complètement inaperçu pour moi.

Je me réveillais en milieu de matinée, fraîche et dispo. Je sentais bien que la potion avait fait effet, plus de remous dans mon petit ventre et ça ; c'était cool ! Je détestais les indigestions. Après avoir remercié et salué celle qui avait sauvé mon ventre d'une fin atroce, je me précipitais vers ma salle commune... Avant de me rappeler que celle-ci était sous la flotte et que nous logions chez Serdaigle. C'était embêtant d'ailleurs. L'avantage de notre Salle, c'était qu'elle se trouvait près des cuisine, pratique pour aller grignoter quelque chose, après un entraînement de Quidditch particulièrement intensif. Mais là... Pffff, en plus fallait grimper. Malgré mon envie folle de rejoindre mes camarades au lac, je montais tranquillement... J'avais été malade pendant la nuit, okay ?

Arrivée dans leur salle commune, je rassemblais quelques unes des mes affaires, dont un paquet de barres chocolatées (ça faisait un moment qu'ils étaient dehors, selon moi, mes camarades auraient sans doute la dalle, non ? Enfin perso, deux heures en pleine air et j'ai la faim du siècle!) et je descendis toute joyeuse, toute guillerette les escaliers... La première chose qui m'étonna fut de voir la préfète en chef des Serdaigle (dont je ne me rappelle plus le prénom), parler à Monsieur Owens d'un air urgent. Je n'y fis pas trop attention, mais elle ne devrait pas être dehors ? Je laissais ça de côté dans mon esprit et sortis.

A vrai dire, je remarquais immédiatement que quelque chose clochait sévère. Bon, il pleuvait, mais ce n'était pas le problème. C'était la panique au bord du lac noir. Une élève revint vers moi en hurlant que les sirènes attaquaient... Impossible ! Même si je n'étais pas en zoologie magique, je savais pertinemment que les sirènes étaient des êtres pacifiques... Enfin, je me trompais peut-être. Une collègue Poufsouffle remontais avec un jeune homme , qu'elle maintenait par Levicorpus, apparemment blessé. Je passais une main dans les cheveux en disant à voix haute, sans m'en rendre compte :

« Mais c'est quoi ce délire, sérieusement ? »

J'étais tellement désemparée que j'en oubliais même d'avancer
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 27 Juin - 14:35

Event


Assise elle se voyait dans le miroir. Son reflet la regardait. Elle scrutait son reflet. C’était un duel pour savoir qui des deux étaient la plus pitoyable. Sûrement elle. La robe à moitié déchirée, le visage couvert de boue, elle se demandait pourquoi elle était encore sortie. Elle n’aurait pas du et pourtant elle y a été. Elle était ce que tout le monde disait. L’étiquette qu’on lui collait n’était désormais plus que son identité. Prostituée. Salope. Dévergondée. Tous les termes qu’on pouvait employer étaient bons pour la caractériser. Répugnante, elle se donnait envie de vomir, ou peut-être avait-elle vraiment envie de vomir ? Oui, elle en avait envie. Et c’était ce qu’elle avait fait. Courant et accélérant le pas elle s’était précipitée vers les toilettes, laissant son mal s’écouler dans les sanitaires. Elle pensait que ce n’était que de l’inquiétude ou le dégout de son état et pourtant… Si seulement elle avait su à ce moment ce qui était en place dans son corps.

On était entrée dans sa chambre et on l’avait appelée. Enfermée dans la salle de bain elle avait réussi à se relever et se débarbouiller. Elle avait retiré rapidement sa serviette pour effacer toutes preuves de son état d’âme des plus exécrables. Et elle était sortie, sourire aux lèvres. Sa camarade l’avait poussée à aller à cette sortie. Elle lui avait dit que ça serait bénéfique pour son mental de sortir un peu de l’école et Automne avait fini par accepter. Enfilant sa veste, bonnet et écharpe, elle avait suivi la demoiselle jusqu’au groupe qui s’était déjà formé. Une sortie au lac par un temps pareil ? C’était étrange mais après tout, c’était amusant.
Dehors il pleuvait, fort et même la capuche et bonnet de la Gryffondor avaient été trempés. Pourtant, ça ne l’avait pas dérangé. Bien au contraire, elle adorait la pluie et sentait dans ce temps comme une douche qui lui permettait de se laver de ses maux. Elle avait aperçu dans le groupe quelques professeurs dont Colin et avait baissé le regard ne désirant pas lui adresser la parole. Ce n’était pas la discussion qu’ils avaient eu qui la dérangeait mais bien ce qu’elle avait fait ensuite. Elle ne voulait pas le décevoir et quand bien même il devait ignorer ses agissements, elle avait l’impression qu’il était écrit en gros sur son front qu’elle avait couché avec son professeur.

Et ils étaient arrivés. Les enseignants leurs avaient donnés quelques consignes mais très peu les avaient suivies. Automne, quant à elle, s’était dirigée dans un coin d’herbe près de l’eau, isolée de tout le monde. Elle n’avait pas envie de se mêler au groupe et pourtant elle devrait. Elle regardait le lac, elle écoutait le bruit de ses camarades et appréciait la sensation de la pluie sur son visage. Jusqu’à ce que tout parte à la catastrophe. L’eau remuante, les sirènes attaquant, le mur invisible, elle avait été de ceux qui avaient paniqué en premier. Mais dès lors qu’on avait voulu s’attaquer à elle, elle avait riposté. Des sorts bénins, qui ne pourraient réellement faire de mal à ces créatures car elle savait, elle savait qu’elles n’agissaient pas par leurs propres moyens. Elles étaient pacifistes, ce n’était pas dans leur nature d’attaquer inutilement un groupe d’élèves de la sorte. Mais sa réflexion avait été interrompue. Un trident, ou une arme toute pareille, avait été lancée sur elle. Heureusement, ce n’était qu’une éraflure mais ça avait été suffisant pour la déconcentrer. On lui avait sauté dessus. Elle était tombée à terre, la sirène la surplombant et plantant une lame dans son épaule. Cri de douleur, adrénaline montante et rage grimpante jusqu’aux extrêmes. Un sort et la créature avait été éjectée. A ce moment, ça avait été comme une sorte de déclique dans sa tête. Elle se moquait de qui les contrôlait, si elles agissaient de leur plein gré ou sous le joug d’un imperium. La rage la contrôlait plus que la raison. Pointant sa baguette sur la sirène, elle n’entendait et ne voyait plus le monde qui l’entourait. « Avada… » Un sort interdit. Oui, elle savait que c’était mal mais elle s’en moquait. Elle voulait les tuer, toutes. Elles s’en prenaient à eux alors qu’ils n’avaient rien fait. L’injustice était trop grande et elle voulait réparer cela, par n’importe quel moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   Sam 27 Juin - 17:24


Le Lac Noir


Il n’avait pas bronché quand il avait dû accompagner les élèves lors de cette sortie. Ca ne le dérangeait pas, il aimait avoir l’œil sur ces jeunes. Il n’était pourtant pas tellement persuadé que cette sortie leur faisait tant plaisir. Après tout, il pleuvait des cordes et ça ne donnait pas vraiment envie de se balader dehors. Il se demandait pourquoi on lui avait demandé à lui de venir. Il n’était pas vraiment dans son élément, la botanique n’était pas ce qu’il préférait. Il n’avait pas choisi d’être professeur de défense contre les forces du mal pour rien, il avait toujours adoré cette matière. On lui avait pourtant dit qu’une malédiction planait sur ce poste, mais pour le moment, tout semblait se passer à merveilles. Plus ou moins. La vie ne peut pas être parfaite.
Il avait créé un champ au-dessus de lui, le protégeant de la pluie. Les plus jeunes étaient venus s’y réfugier, l’empêchant presque d’avancer, ce qui le faisait rire. Ils étaient ensuite partis s’approcher plus près du Lac Noir, pour voir ce qu’on pouvait apercevoir dans ses profondeurs. Mais l’eau sombre cachait toute forme de vie qui pouvait bien s’y cacher. Colin n’avait pas vraiment confiance en ce qu’on pouvait trouver là, son métier l’avait toujours rendu un peu paranoïaque. Il y avait bien trop de menaces dans ce monde. Il avait alors rappelé à l’ordre ceux qui s’y approchait de bien trop près à son gout.
Le lac était si calme qu’on entendait que la pluie tomber, les élèves ennuyés ne parlant que très peu. Colin leva la tête et il lui sembla que le paysage qui les entourait était figé, mais il n’y prêta pas plus grande attention. Puis soudain, les eaux si calmes quelques minutes auparavant commencèrent à s’agiter. Ce n’était définitivement pas normal. Il cria alors à ceux qui se trouvaient trop proche du lac de se retirer. Trop tard. Les créatures du Lac Noir s’attaquèrent violemment aux élèves, à coup de trident ou de morsure ; les trainant dans les bas fonds pour les noyer.
Colin dégaina sa baguette et lança des sorts pour les repousser. Ces bêtes étaient bien trop nombreuses. Il était sûr qu’elles étaient envoutées, ça ne faisait aucun doute. Colin envoya un maximum d’élève rentrer à Poudlard, mais après quelques mètres parcourus en direction du château, ils se heurtèrent à un mur. C’était donc pour cela que l’environnement avait un aspect étrange. Ils étaient bloqués.
Puis son cœur fit un saut dans sa poitrine, Automne était en danger. Une sirène l’avait prise d’assaut, et s’empressa de lui planter son arme dans l’épaule. Colin accourut, tandis que la jeune fille lançait un sort pour se débarrasser de la créature. La jeune fille, furieuse, pointa sa baguette vers la sirène. Qu’allait-elle lancer comme sort ?
Colin se figea en entendant ces quelques lettres sortir de sa bouche. Elle ne devait pas finir le sort. Si elle le faisait, elle le regretterait. Elle pouvait aller en prison pour cela, même si c’était un sort lancer par pure défense. Ce n’était pas un sort dit « impardonnable » pour rien. On ne faisait pas de cadeaux à ceux qui l’utilisaient. Colin ne voulait pas qu’elle gâche sa vie pour une simple vengeance, une erreur sous le coup de la colère. Même si c’était tout à fait compréhensible. Le professeur s’empressa de jeter un Expelliarmus à Automne, pour qu’elle ne commette pas le crime qu’elle s’apprêtait à faire.
Il se jeta sur son élève blessée, tandis que la sirène tentait de repasser à l’attaque.

« Everto Statim ! »

Il observa l’épaule sanguinolente de la jeune fille et retira doucement la lame.

« Vulnera Sanentur. »

La plaie se referma petit à petit. Il regarda enfin Automne, hors de danger. Il ne savait plus comment réagir.

« Ça va ? »

Il n’osait pas penser à ce qu’il se serait passé si elle avait lancé ce sort. Quel avenir aurait-elle eu pour de « simples » paroles ?

« Mais qu’est-ce qui t’as pris merde ? »

Elle n’écoutait donc pas son cours ? Elle ne connaissait pas assez bien les conséquences ?
Il relâcha le corps d’Automne sur le sol et s’assit par terre. Il passa la main sur son visage, signe de colère et d’incompréhension.


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : La sortie du Lac Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projets Eldars Noirs.
» LEGO : MARVEL
» Peut étre une explication au sortie tardive de certains codex (eldar noir ?)
» 01 - Pégase Noir
» 05 - Phoenix Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-