AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Lun 25 Mai - 1:46


     

Je te vois, petit poussin...  


     


Je me balade, les mains dans les poches, sereinement dans le parc. Les lunettes de soleil sur les yeux, la clope au bec, je me baladais tranquillement, cherchais à voir quelques spécimens rares d'oiseaux ou autre animal dans le coin. J'aimais la nature, je me faisais souvent railler la dessus. Un serpentard, en zoologie ? Ouais, ça existait, j'en étais la preuve vivante, et je n'étais pas le seule. L'ambition était un facteur qui faisait que les Serpentards pouvaient refouler cette matière... Ils n'avaient absolument pas conscience de ce que cela pouvait ouvrir comme horizon. Bref, j'étais bien moi avec les animaux et les plantes. Cette discipline avait le mérite d'être en extérieur et e pouvais fumer à mon aise.

Je vis un oiseau se poser non loin de moi. J'eus immédiatement le réflexe de sortir mon carnet de croquis. Oui, je dessinais et j'adorais ça. Mais je ne faisais que le mettre au service des plantes et des animaux... Bon, ok, aussi de quelques filles avec lesquelles j'avais déjà couché. C'était rigolo de  voir à quel point « ma sensibilité » ressortait dans mes dessins. Ça me faisait rire ça. D'où sensible ? Je savais que j'étais bien loin de l'homme qu'elle dépeignait parfois, que j'avais en partie une personnalité de gros connard qui n'en avait rien à foutre du reste... Ouais, ça me décrivait bien dans le fond. Je ne prenais pas les filles pour des mouchoir, mais je m'amusais sans plus. Et j'aimais ça... Prévenue la plupart du temps et pour le reste, tant pis, oh ! Elles avaient qu'à faire attention aussi de temps en temps.

Après avoir croqué l'oiseau, qui s'était envolé, je rangeais le carnet dans la poche de mon jean et sortit une cigarette, que j'allumais avec ma baguette. C'était une des dernières journées ensoleillées de l'année, je le sentais. Déjà que les grosses pluie avaient inondé la Salle Commune... J'étais certain que ça allait reprendre d'ici peu. Une intuition sans aucun doute. Je pris ma clope dans ma main gauche et avançais, le sourire au lèvre et le regard pétillant.

Ce fut alors que je la vis... Je la reconnaîtrais à sa chevelure blonde parmi une foule de mille personne. Non, avant que vous ne vous fassiez des idées, je n'étais pas amoureux d'elle, loin de là. Tomber amoureux n'était pas mon genre du tout. Mais elle m’attirait, c'était certain. Alice Lidell, elle venait d'entrer en Offensive Magique... Une Poufsouffle réputée pour être cinglée à ce qu'il paraît. Je ne la connaissais pas plus que ça, mais j'adorai l'embêter. Je m'approchai doucement d'elle, par derrière, l'attrapais par la taille et lui plantais un bisou sur la joue avant de m'éloigner de deux pas avec un sourire en coin.

« Salut à toi, beauté ! »

Je la fixais, remontant mes lunettes sur mon crâne, afin qu'elle voit mes yeux bleus pétillant de malice l'observer sans détourner le regard.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Lun 1 Juin - 10:55

Quel surnom stupide!



Lorsque je m'étais levée ce matin, j'étais dans la tour de Serdaigle. Le dortoir des Poufsouffle ont été complètement inondés à cause des pluies diluviennes qui se sont abattues. J'aimais bien ma grotte sous terre et me voilà dans une volière! Mais ma mauvaise humeur s'était vite envolé quand je vis le temps dehors. Les nuages avait laissé place à un immense soleil et à un ciel bleu. Cette fois ci, le sourire aux lèvres, je me précipitais dans la salle de bain, pris une douche vite fait et comme c'était le weekend en profita pour mettre un jeans. C'est bête, j'aime bien les jupes mais porter l'uniforme tout le temps, au bout d'un moment, un bon vieux jeans, c'était cool aussi! Je mis un tee shirt ample et un gilet gris. Mais voilà. Je ne trouvais pas mes chaussures. A croire que les gens trouvent cela drôle de cacher mes chaussures! Je gonflais mes joues comme une enfant, attrapa mon bonnet et ma baguette et partit... en chaussette!

Je voyais mal les serdaigle faire le coup, cela limitait au poufsouffle. Ce qui finalement ne changeais pas grand chose à la donne. Elle reviendront d'elle même! Je sautillais du coup sans faire de bruit entre les élèves et descendis jusqu'à la Grande Salle. Je pris un petit déjeuner copieux et finalement, sortis après m'être remplie la panse. Il faisait vraiment beau dehors mais j'eus une bonne idée en prenant mon gilet. Le fond de l'air était tout de même frais. Je me mis à flâner dans les pelouses et j'observais du coin de l’œil les autres poufsouffle présent. Peut être que l'un deux sait où sont mes chaussures?

Et là je sentis un bras m'attraper à la taille alors qu'on me flanquait un bisou sur la joue. Je me retournais pour voir Jonathan. C'est un serpentard. Il a pris la fâcheuse habitude de me taquiner en me donnant des surnoms débiles. Comme ... maintenant. Je fis la moue et croisa mes bras, mes mains dans les manches ce qui donnait l'impression que le gilet était bien trop grand pour moi. Il remonta ses lunettes sur sa tête et je vis ses yeux bleus. Il avait le regard malicieux. Ah monsieur avait envie de jouer? Je ne me sentais pas d'humeur à répondre sur la défensive et finalement lui sourit avant de répondre moqueuse:

-Salut à toi mocheté!

Je lui tirais la langue doucement mais mon regard était tout aussi malicieux que le sien. Je lui demandais alors. peut être les aurait il vu?

-Dit, tu n'aurais pas vu une paire de doc marteens noire? Mes chaussures ont disparu depuis ce matin et ont décidé de ne pas réapparaître depuis...

Je montrais alors que je ne portais pas de chaussures et que j'étais en chaussette dans l'herbe. Qui commençais à devenir fraîche.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Jeu 4 Juin - 15:27


Blague de merde quand même ...



Mocheté... Au moins, ça me changeait des fois où elle me repoussait, tout simplement. Y'avait du progrès, dans le fond ! Même si pour une fois, je ne lui avais pas donné de sobriquet débile et que je la pensais réellement jolie, mais ça, ce n'était qu'un détail. Ça, plus la lueur de malice dans ses yeux, je ne pus m'empêcher de rire, en réalité. J'étais venu pour me faire rembarrer, et voilà qu'elle me taquinait. Étrange personnage que cette gonzesse. Mais, personnellement, c'était bien loin de me déplaire, au contraire. Je l'aimais bien cette nana, même si je ne le montrais pas, en réalité. Je ne tenais pas à ce qu'elle se fasse de fausses idées sur mes intentions.

« Eh beh, je ne te connaissais pas avec autant de répartie, ma belle. Tu me surprends. »

Puis alors elle me parla de doc marteens (très bon goût au passage), et me montra ses pieds. Je ne réalisais pas immédiatement qu'elle était en chaussettes dans l'herbe. Pis j'ouvris de grands yeux, et sans vraiment y réfléchir, attrapa la jeune femme et la pris dans mes bras... Ce fut purement instinctif si bien que je dis immédiatement parler juste après pour qu'elle ne fasse pas de réflexion.

« T'es complètement folle de te promener comme ça ! Tu vas choper mal ! Tu dois avoir froid franchement ! »

Sans attendre, je la portais vers une pierre, où je la déposais et séchais ses chaussettes d'un coup de baguette magique. Puis je m'assis près d'elle avec un soupir et hochais la tête.

« Nope, désolée chérie, je n'ai pas vu tes pompes... Tu loges pas chez Serdaigle en ce moment ? Je... Ouais non. Tes camarades de classe sont encore plus cons que des Serpentards, si ce sont eux qui ont fait ça. »

Et ça ne pouvait être qu'eux à mon avis. Je voyais mal les Serdaigles faire le coup, ils étaient trop justes pour ça, sans aucun doute. Ça ne pouvait être que ses camarades de maison. Mais pour quelle raison ? Parce qu'elle était à côté de la plaque la plupart du temps. Bon, c'était vrai mais ce n'était pas une raison. Enfin, même moi en tant que Serpentard, ça ne me viendrait pas à l'idée de faire un coup pareil, je trouvais ça complètement débile. J'enlevais mes chaussures et mes chaussettes, faisant disparaître ces dernières et posait mes godasses devant la jeune femme.

« Mets les, que je les ajuste à ta taille. J'ai encore une paire, en haut. »

Bon, ce n'était que des vans customisées noires et blanches mais au moins elle ne marcherait pas pieds nus. Et un coup de baguette suffirait à les rétrécir. Ce genre de blague à la con, ça me sidérait quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Sam 4 Juil - 11:58

Quel surnom stupide!



Lorsque j'arrivais à son niveau il me lança après que je lui ai répliqué qu'il ne me connaissait pas ainsi. Je rigolais doucement. Si il savait! J'essayais de ne pas me focaliser sur les surnoms qu'il me donnait et qui me faisait souvent rougir et finalement lui lança avec un clin d'oeil:

-Je suis pleine de surprise!

Et alors je lui parlais de mes chaussures portées disparues depuis ce matin et finalement il semblait très surpris et sans que je n'ai put rien faire, je me retrouvais dans ses bras. Je m'accrochais à son cou sous la surprise et finalement m'affirma que j'étais complètement folle de me promener ainsi et que je risquais d'attraper froid. Je le fixais et gonfla mes joues comme une enfant, toujours accrochée à son cou et finalement enfouie ma tête pour sentir son odeur. Une légère odeur musquée entre son parfum et sa peau.

Je fus déposée sur une pierre finalement où Jon sécha mes chaussettes une agréable chaleur se diffusa à mes pieds et finalement m'affirma qu'il n'avais pas vu mes chaussures et me demanda si je logeais chez les Serdaigle. J’acquiesçais d'un hochement de tête mais voulut lui dire que ce n'était pas les Serdaigle mais il eut le même cheminement de pensées que moi. Et finalement affirma qu'ils étaient encore plus con que les Serpentards. J'éclatais de rire et finalement lui affirma alors, amusée:

-Tu sais, se sont des Poufsouffles. Les Serpentard eux sont rusés et malin. Personnellement j'aurais plus vu un renard pour votre maison qu'un serpent! Un serpent, c'est feignant.

Tais toi Alice. Puis il enleva ses chaussures et me les présenta pour que je les mette. Et lui? Il allait se retrouver pieds nus! Je souriais et finalement reprit en lui affirmant, taquine:

-Hum, à choisir je préfère le transport Jon Air Line que les chaussures.

J'espérais qu'il ai compris que je préférais être dans ses bras qu'être dans ses chaussures. Je pourrais aller m'en racheter quand j'irais à Pré au Lard. J'utiliserais les chaussures de l'école. Que j'ai évidemment planqué avant que celle ci ne disparaisse aussi!

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Lun 6 Juil - 22:43


Ca tourne !



Je ne voyais pas pourquoi des Poufsouffle feraient ce genre chose à une camarade de leur maisons. Ils étaient réputés pour être doux, gentils, généreux... Mais là, putains, ils s'étaient trompés de maisons ceux qui avaient fait ça ou quoi ? Ou alors ils avaient deux de QI, je sais pas. Ça restait une probabilité assez haute par rapport à tout ce qui pouvait tourner dans mon esprit à cet instant. Non mais sérieusement. Quand elle parla des Serpentard, j'eus un sourire et haussais les épaules.

« Quand j'étais gosse, j'ai pleuré, quand j'ai été placé à Serpentard. Pas devant les autres bien entendu. C'est une maison qui a énormément évolué avec le temps... Mais on reste quand même des Serpentards... Et les Serpent, c'pas si feignant si tu prends en compte que ça rampe. Je me dis que c'est une maison différente que celle qu'on connu nos grands parents... Du moins, je l'espère. »

Je ne voulais pas finir mal, personnellement. Quand je lisais les bouquins d'Histoire (ça m'arrivait parfois, de sortir un livre), que je voyais ce qu'avait fait un certain Tom Jedusor accompagné de Mangemorts... Non, je ne voulait pas devenir comme ça. Je le refusais catégoriquement. Je ne jugeais personne, mais dès que ça commençait à faire des victimes, je ne cautionnais pas. Chacun ses opinions, mais merde, on va pas se foutre sur la gueule à cause de ce qu'on pense merde... Du moins, c'était mon avis sur les grosses opinions politiques. Je secouais légèrement la tête. Trop sérieuses, les pensées là. Je la regardais et souris, espérant ne pas avoir une une petite absence.

Lorsqu'elle refusa mes chaussures, avec une excuse tout à fait valable, qui me fit bien rire au passage, je passais un doigt sur sa joue, un sourire charmeur vissé sur le visage.

« Mes bras sont-il si confortable que ça ? »

Sans crier gare, je l'attrapais, face à moi, ses cuisses enserrant ma taille et me mit à tourner à toute allure, en me marrant comme un gosse. Mais cela ne dura pas. Je n'avais pas un super sens de l'équilibre et, afin de ne pas la blesser, je me laissais tomber en arrière, veillant à ce qu'elle ne laisse pas ses jambe sous moi. Je lui tirai la langue.

« Alors ? Toujours en faveur du Jon Air Line, Mademoiselle ? »

Je lui fis un clin d'oeil, toujours accompagné de mon sourire. J'avais la tête qui tournait mais il fallait que je fasse genre ça allait... Oui ça allait
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   Lun 20 Juil - 21:03

Je crois que j'ai le tournis...



Je haussais un sourcil, surprise qu'il me dise une chose aussi... enfin pas intime mais presque! Je connais Jon comme quelqu'un de fier et avouer qu'il ai pleuré, cela m'allait droit au coeur. Jon est quelqu'un de bien et je me sens bien avec lui. Pour le rassurer sur sa maison je lui lançais un grand sourire toute fière de sortir mon savoir.

-Tu sais, Lord Voldemort était le descendant direct de Serpentard. Cela ne m'étonnes pas qu'il ai mal tourné au vu des projets de son aïeul. Mais si mes souvenirs sont bon, Voldemort n'as jamais eu de descendance du coup je ne vois pas pourquoi tu pourrais mal tourner Jonathan. Et puis si tout les Serpentards était comme toi, cette maison ne porterait même plus ce nom!

Je lui fis un simple baiser sur le bout de son nez vu que j'étais toujours perché sur mon rocher. Quand il éclata de rire après mon Jon Air Line. J'aimais l'entendre rire. Et je ne pus m'empêcher de rire avec lui quand il posa un doigt sur ma joue qui stoppa net mon rire et il me demanda un sourire charmeur aux lèvres si ses bras était confortable. Je lui lançais, indignée sur le coup.

-Tes bras sont bien plus confortable que... AHHH!! qu'est ce que tu...

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase que déjà il m'avait attrapé me forçant à serrer sa taille de mes jambes et je m’accrochais ainsi à son cou alors qu'il nous faisait tourner avant que nous tombions tout deux dans l'herbe. Je riais comme une folle, heureuse à ce moment. Je lui lançais un de mes plus beaux sourire, mes yeux bleus pétillant de malice. Il me demanda si le Jon Air Line me plaisait toujours et lui affirma alors, toujours aussi amusée, posée sur lui.

-Toujours favorable. C'est bien plus confortable qu'une paire de chaussures! Et puis si c'est pour me retrouver dans tes bras à chaque fois que les miennes disparaissent, elles peuvent partir tous les jours dans une autre dimension!

Je le regardais très sérieuse. J'étais si bien avec lui à ce moment là. Pour le lui prouver je ne put m'empêcher de déposer quelques baisers sur sa mâchoire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te taquine, petite chérie ! [ft Alice]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon animal de compagnie porte un nom Disney (bilan p1)
» Petite Alice perdue dans un océan de lettres...
» Petite collection d'Alice au pays des merveilles et autre
» [Collection] Alice Au Pays Des Merveilles
» Alice Smeets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-