AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
The one that help [Isabelle]



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   The one that help [Isabelle]
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: The one that help [Isabelle]   Mar 2 Juin - 23:04


the one that help


C’était tellement étrange de revenir après cette absence. Reprendre les cours comme si rien ne s’était passé. Devoir faire bonne figure, tenter de se concentrer malgré les cours raté. Malgré la douleur. Le mieux dans tout ça s’était de reprendre le Quidditch, c’était vraiment un bonheur de pouvoir enfourcher à nouveau son balai, sentir le vent fouetter son visage, avoir ce léger vertige si agréable dû à l’adrénaline, arrêter les souaffles. Et le pire c’était d’aller en cours, même si Ash faisait tout son possible pour comprendre et réussir, ça ne suffisait pas. Il avait été absent bien trop longtemps et avait loupé trop de cours pour réussir à rattraper tout seul. En effet, les sorts ça ne s’apprend pas tout seul, il faut que quelqu’un montre d’abord comment réaliser le sort, lui expliquer ses erreurs. Et c’était une autre Serdaigle qui avait bien voulu venir à son secours. Une certaine Isabelle Leprince. Le plus fascinant chez elle c’est qu’elle ne lui avait jamais posé de questions sur ce qu’il lui était arrivé et il lui en était très reconnaissant. Elle l’avait aidé à rattraper tant de cours qu’il ne savait pas comment l’en remercier. Il avait essayé de deviner ce qui aurait pu lui faire plaisir mais il n’était pas très doué dans ses choses là, les relations sociales. Mais il avait remarqué qu’elle semblait lire beaucoup. Alors il s’était empressé de se rendre à Pré-au-Lard dans une librairie pour lui acheter différents livres, tout ce qu’il avait sur lui en argent y était passé. Mais après tout il lui devait bien ça. Il était alors rentré à Poudlard et s’était rendu à leur point de rendez-vous habituel, la salle des duels, car peu de gens s’y rendaient et qu’il y avait tout l’espace nécessaire pour s’entrainer. Il attendit qu’Isabelle arrive et quand elle fut enfin là, il l’accueillit avec un sourire assez louche.

© charney
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Mar 9 Juin - 20:42


     

 Soutien scolaire


     


Les cours étaient finis depuis un petit moment pour moi. Mais pas la journée. Il me restait tant de choses à faire, entre les devoirs, le courrier à écrire, une commande à passer. Mais ça me plaisait, au moins, je ne m'ennuyais pas. Je regardais l'heure... Soit, j'avais le temps avant de me rendre en salle de duel. Je pus aisément terminer le devoir de potions et d'histoire de la magie, deux longs devoir de 1m50... Il avait fallu que j'écrive assez petit sur le dernier devoirs, mais je ne pus m'empêcher de dépasser de vingt-cinq centimètres. J'espérais ne pas être pénalisée. Je pus également envoyer une courte lettre à mon père. Mais la commande de parchemin et d'encre devrait attendre le lendemain, ou le soir. J'avais quelque chose de prévu et de très important. Et cela me redonna immédiatement le sourire.

Depuis quelques temps, je donnais quelques cours de soutiens à Ash Soren, un camarade Serdaigle qui avait eu un accident, il y avait quelques temps, déjà. Il était revenu il y avait peu avec quelques soucis de mémoires, me semblait-il. Mais j'avais toujours été très discrète, pas de questions, pas de regards lourds de sens... Juste moi, ma douceur et mon sourire. J'espérai sincèrement l'aider, et pas seulement que pour les cours. Je tenais à lui apporter un soutien moral aussi, même si je ne savais pas de quoi il en retournait. Mais à sa place, voir quelqu'un qui serait là pour moi sans poser de questions, juste être là, après un gros drame ou un choc, ça me ferait sans aucun doute le plus grand bien.

Ce fut donc avec un grand sourire que je pénétrais dans la Salle de duel. Il était déjà présent. Mon sourire s'élargit en le voyant, et je lui collais un bisou sur la joue.

« Coucou ! Ça fait longtemps que tu attends ? Je ne suis pas en retard quand même … si ? »

Moi qui était toujours très ponctuelle, j'aurai eu la honte si j'avais eu ne serait-ce qu'une minute de retard. Je détestais ça ! Puis, je remarquais son regard, son sourire aussi, et eut un petit sourire en coup, rosissant légèrement... Ils étaient rares, les garçons à me fixer.

« Quoi ?... J'ai une tache quelques part ? Sur le visage ? »

Je me sentais complètement idiote pour le coup. Mais bon, pas de quoi s'affoler. Je sortis ma baguette prête à lui faire réviser le sortilège du patronus.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Mer 24 Juin - 23:18


the one that help


Ash secoua la tête pour lui signifier que non. En réalité il ne savait pas depuis combien de temps il était là mais il lui semblait de na pas avoir attendu longtemps. Il était vrai que d’habitude c’était plutôt Isabelle qui arrivait en avance et lui ensuite. Mais il devait être tout excité à l’idée de lui donner cette surprise, pour la remercier. Elle avait tant fait pour lui. Même si c’était inutile à présent. Trop tard.
Elle avait répondu à son sourire et il crut l’apercevoir rougir. Ash fut surpris de cette réaction, il n’avait pas voulu l’intimider. Il remarqua qu’il la fixait encore plus après l’avoir vu sourire, et il se ravisa aussitôt pour ne pas qu’elle se sente mal à l’aise à nouveau. C’était tout l’inverse du but qu’il avait aujourd’hui.
Elle sortit sa baguette et il se dirigea vers elle. Il baissa le bras de la jeune fille. Ils n’allaient pas utiliser la magie aujourd’hui. Il voulait profiter maintenant. Et la remercier pour tout ce qu’elle avait fait pour lui. Alors même si ce qu’il avait appris ne lui servirait plus, elle s’était donné du mal pour qu’il comprenne et rattrape son retard. Elle l’avait fait par pure sympathie et rares étaient les gens comme elle. Ils avaient donc chacun une raison de se détendre aujourd’hui. Elle car elle l’avait aidé pendant tout ce temps, si bien qu’elle était devenue une amie, relation qu’il n’avait qu’avec très peu de personnes. Et lui car il savait que c’était bientôt la fin. Il se sentit lâche de devoir partir avant que la mage noir ne soit détruit. Et honteux d’avoir fait perdre son temps à Isabelle.

« On ne travaille pas aujourd’hui. »

Il alla chercher le paquet de livres qu’il avait acheté et les apporta à Isa.

« C’est pour te prouver que tu m’as aidé. Et que je ne saurais jamais comment te remercier. C’est tout ce que je peux t’offrir. »

Il attendit que la jeune fille range ce cadeau et prit ses mains dans les siennes.

« Vraiment … Merci. Je te rends ton temps libre. » dit-il avec le plus radieux  et le plus sincère sourire qu’il pouvait arborer.


© charney
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Sam 27 Juin - 21:37


     

 Pardon ?....


     


Bon, apparemment il attendait depuis peu et je n'étais pas tâché. La honte sinon. De quoi j'aurai eu l'air, sinon ? Je lui souris, baguette en main. Je fis même apparaître quelques oiseaux, comme ça, pour la forme, tout en le regardant du coin de l'oeil. Puis, comme ça, il m'annonça de but en blanc qu'on ne travaillerait pas. J'ouvris de grands yeux surpris. Ce n'était pas son genre de me faire des coups comme ça, en général. Il était très assidu. Même trop parfois. Et quand nous ne travaillons pas, bah en général, on se contentait de ne pas le dire et de faire autre chose. Je ne comprenais pas. Le temps que je m'en remette, il posa un paquet dans mes bras... Des livres je le sentais. Je le déposais sur mon sac, et avant même que je ne le remercie, il m'attrapa les mains, me remerciant pour le temps que je lui consacrais.

« Pardon ? »

C'était sorti tout seul. Je lui consacrais bien volontiers, mon temps. J'aimais être avec lui, il était gentil, marrant, doux, abordable, timide... Il y avait tellement de choses que j'aimais bien chez lui, alors oui, j'eus un petit choc. En fait, je prenais tout à coup conscience que j'aimais être à ses côtés, que j'attendais avec impatience les soirs où on se retrouvait. Je déglutis, et me détournais, en rougissant. Je ne voulais pas qu'il voit ça... J'étais complètement perturbée. Je soupirais. Reprends toi Isa, reprends toi ! Je pris une profonde inspiration et me tournais vers lui avec un petit sourire.

« Excuses-moi. Je.... Tu veux arrêter les cours ? Je peux te demander pourquoi ? J'espère que je n'ai rien fait de gênant ou quoi, dans ce cas je m'en excuses... »

Je ne voulais pas qu'on arrête, j'en refusais même l'idée. Si on arrêtait tout ça, quand le reverrai-je ? Quand pourrai-je lui reparler ? Je passais une main dans mes cheveux, milles idées passant dans mon esprit. Mais que lui arrivait-il pour arrêter comme ça. J'étais presque certaine que je n'étais pas en cause, il était timide, mais franc quand même. Alors quoi ? Il avait des soucis ? De quels ordres ? Je sentais l'inquiétude en moi monter, mon estomac se serrer. Il allait bien, hein ? Je déglutis... Pourquoi je me posais toutes ces questions, moi ? Je ne lui avais jamais rien demandé sur son accident, j'avais toujours été discrète malgré ma curiosité, et ça n'allait pas commencer aujourd'hui. Mon cœur battait fort dans ma poitrine. Je ne voulais pas qu'il arrête.... J'espérais vraiment qu'il allait bien... C'était bien la première fois que je m'inquiétais comme ça pour quelqu'un, tiens. Je lui lançais quand même un sourire plein de gentillesse, enfouissant mes peurs au fond de moi. Il ne fallait pas qu'il s'en aperçoive.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Lun 29 Juin - 16:11


the one that help


Elle avait fait apparaitre des oiseaux quand il lui avait annoncé que ce serait fini. Des oiseaux ? Pourquoi en de telles circonstances ? Ash fut quelque peu étonné mais n’y prêta pas plus grande importance.
La réaction de la jeune fille fut inattendue. Elle semblait perdue, ne comprenant pas ce qu’il se passait. Presque déçue. Du moins c’est ce que ressentait Ash et cette pensée lui fit un pincement au cœur. Il ne voulait pas vraiment arrêter, c’était les circonstances qui l’obligeaient. Et en effet elle avait fait tant d’effort que Ash se sentait incroyablement mal d’y mettre un terme. Elle finit par lui tourner le dos, sans doute fâchée. Ash passa sa main dans ses cheveux, visiblement mal à l’aise de l’avoir contrariée.
Et puis finalement, elle s’excuse. Quoi ? Ash n’en crut pas ses oreilles. Elle s’excuse ? Mais … Mais pourquoi ? Il secoua la tête, se demandant s’il avait bien entendu ce qui venait de sortir de la bouche de son amie. Il haussa les sourcils et l’obligea à lui faire face.

« Mais c’est pas ta faute Isa ! Tu es quelqu’un d’extraordinaire ! C’est juste moi, qui … »

Qui quoi ?

« Je pense que j’ai tout rattrapé c’est tout. Ce n’est pas pour autant que je ne veux plus te voir. »

Il se mordit les lèvres. C’était sorti tout seul. Il n’avait pas eu besoin de réfléchir à cette dernière phrase pour la formuler.
Elle lui sourit, apparemment soulagée. Bien qu’elle semblait bouillonner de l’intérieur. L’avait-il tant énervée que ça ?

« Mais non, Isa. Non tout va bien. »

Il la prit dans ses bras, sans réellement savoir pourquoi. Il avait besoin de réconfort, de se laisser aller pour une fois. Oublier le malheur. Il sentait les larmes monter mais n’avait pas envie de faillir. Il ne voulait pas l’inquiéter et ils devaient profiter de ce moment. Ils étaient devenus si proches ces derniers temps.
Il savait maintenant. Mais pourquoi s’en rendre compte si tard ?

Il l’aimait.



© charney
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Mer 1 Juil - 1:24


Je t'aime mais je ne te le dirais pas



Ce n'était pas moi... Il n'arrêtait pas par ma faute. Il pensait avoir récupérer. J'essayais de tout remettre ne place dans mon esprit. Pourquoi je réagissais ainsi, si violemment que j'avais l'impression que ma tête allait exploser ? Pourquoi agir ainsi par peur de ne plus le revoir ? C'était absurde ! Nous étions dans la même maison, nous nous croiserions tous les jours pas vrai ? … Mais cela me suffisait-il vraiment dans le fond ? Oui ! Oui oui, il fallait que cela me suffisse, je ne pouvais pas non plus lui demander de me consacrer son temps. Il était pour moi un ami très proche, une amitié que je voulais protéger et chérir... Mais si on se voyait moins du coup, on ne pourrait plus parler comme on le faisait actuellement... Mais si, il était mon ami, on voyait ses amis. Mais ce n'était pas suffisant... Pas suffisant. Non non non ! Je me forçais à garder les idées claire. Ne pas s'embrouiller, ne pas croire des choses...

Puis, quand il me prit dans ses bras, mon cœur rata un battement, mes yeux se remplirent doucement de larmes de joie, curieusement. Mon cœur s'accéléra, le souffle plus court, et instinctivement, je passais mes bras autour de son cou. Je respirais son odeur musquée avec un sourire. J'aimais son odeur, ça le caractérisait. Il était là. Instinctivement, sans vraiment m'en rendre compte, ma main caressa sa nuque, doucement, un geste doux. C'était la première fois qu'il me prenait dans ses bras. Et Dieu que je me semblais comblée et protégée quand il me tenait dans ses bras... Comblée c'était le mot. De multiples questions se bousculaient dans ma tête, mais j'avais déjà la réponse, cette réponse qui me réjouissait et m’effrayait en même temps...

Je l'aimais...

Rien qu'à cette réflexion, mon cœur rata un second battement. Non, je ne devais pas. Je ne voulais pas l'enfermer avec mes sentiments. Et j'avais surtout peur qu'il ne me rejette, en réalité. Il fallait que je les masque, que je les cache, que je les enfouisse au fond de moi. Je n'étais que celle qui lui avait faire revoir ses cours, au fond. Je retins un soupir. Que tout cela était compliqué !

Je le sentis trembler légèrement contre moi. Inquiète, je me détachais légèrement, et ce que je vis me déchira le cœur... Il pleurait. Moi qui retenait mes larmes depuis quelques minutes les libérait également sans m'en rendre compte. J'essuyais doucement ses larmes et caressais sa joue.

« Pourquoi ?... Pourquoi tu pleures ? »

Il semblait si fragile ainsi. Doucement, je le repris dans mes bras, effleurant ses joues de mes lèvres, puis l'embrassant, toujours sur la joue, avant d'enfouir ma tête dans le creux de son cou.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Mer 1 Juil - 2:35


the one that help



La chaleur du corps d’Isabelle le fit se sentir mieux. Mais pour combien de temps encore ? Il craquait. Il savait que ses sentiments avaient pris le dessus. Mais pourquoi maintenant ? Pourquoi à un tel moment ? Pourquoi alors qu’il la serrait dans ses bras, alors qu’elle était si proche de lui, devait-il savoir qu’il allait la perdre bientôt ? Car tout n’était qu’une question de temps à présent. Sa vie était confiée aux mains de l’attente. Et il se sentait mourir un peu plus chaque jour. Et pourtant il ne s’était jamais aussi senti vivant que dans les bras de cette fille.
Pourquoi pleurait-il ? Il essuya ses larmes, honteux d’avoir pu gâcher un tel moment. Il la regarda comme s’il la voyait pour la première et la dernière fois. Il voulait que rien n’échappe à son regard. Ses cheveux châtains fluides, si doux. Ses yeux d’un bleu magnifique. Sa peau si pâle qui la rendait tellement fragile à ses yeux. Sa grâce naturelle. Chacun de ces détails la rendait magnifique. Mais il ne l’aimait pas seulement pour ça. C’était ce temps passé avec elle, ce rapprochement qui s’était fait petit à petit. Les longues heures passées à ses côtés mais qui paraissaient des secondes. Il aurait voulu que ça dure plus longtemps.
Il s’efforça de sourire mais ses larmes prenaient le dessus. Il ne se rappelait pas avoir été plus malheureux. Et aussi plus joyeux. Comment deux sentiments si contraires pouvaient-ils se mêler à cet instant ? Il avait tant envie d’envoyer tout balader ! Et si il était le seul à ressentir cela ? Ce serait la fin. Plus de raison de vivre. Ça ne rimerait à rien.
Elle lui caressa finalement la joue. Il ne pouvait pas détacher son regard du sien, de peur qu’elle disparaisse. Maintenant. Ou qu’il s’écroule. Quelques jours peut être avait dit le médicomage alors pourquoi pas maintenant ? Non pas maintenant, je vous en supplie pas maintenant. Et cette caresse qui était si douce, pourquoi avait-il l’impression qu’avec ça elle pénétrait son âme ? Il se sentait aller, s’adonnait à ses sentiments. Lâchait prise. Profiter.
Il ne voulait plus la lâcher maintenant qu’elle le tenait dans ses bras, maintenant qu’il avait reçu ce baiser brûlant mais pourtant si agréable. Et pourtant, il fallait. Ne pas aller plus loin pour ne pas en souffrir un peu plus. Il se recula, lâchant Isabelle. Son regard se fit plus sévère mais il n’arrivait pas à stopper ce flot de larmes. Il n’arrivait pas à articuler non plus. Il tenta de se calmer mais réussit à peine.
Il admira la beauté d’Isabelle. Et les mots jaillirent.

« C’est évident non ? »

Pourquoi n’arrivait-il pas à le dire ? Ces trois petits mots si importants ne voulaient pas sortir. Il prit une grande inspiration et se lança finalement, séchant ses larmes.

« Je t’aime. Mais je ne peux pas être avec toi. »

Ça lui paraissait égoïste. En avait-elle seulement envie ? L’aimait-elle ? Et si c’était le cas, à quoi ça les mèneraient ?
La peine.
Et pourtant ce fut comme un élan, comme s'il ne maîtrisait plus son corps. Il prit le visage d'Isabelle dans ses mains. Puis l'embrassa.
Un choc parcourut le torse de Ash. Rappel que le métal traçait toujours son chemin. Rappel qu'il ne devait pas blesser cette personne qu'il chérissait tant. Il se stoppa d'un coup et tourna le dos à la jeune fille.

« Je suis désolé. Je suis tellement désolé. »

Je suis désolé de t’aimer.


© charney
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Mer 1 Juil - 19:44


     

... Je t'aime aussi...


     


Non, ce n'était pas évident Ash. Comment aurai-je pu sciemment deviner que tu m'aimais, toi aussi ? Comment aurais-je pu formuler cette pensée alors que j'avais moi-même du mal à formuler les miennes. Oui, je t'aimais, c'était une chose délicieuse, quand elle était partagé. Mais comment peux-tu me faire tant de bien et tant de mal en même temps ? Ces mots si doux qui ont passé la barrière de tes lèvres, oui, je les aurai attendu des années, s'il l'avait fallu, mais tu les as dit. Tu as comblé mon cœur de bonheur à cet instant, mon amour. Pour aussitôt le détruire... Pourquoi ? Cette douleur au fond de ma poitrine, est-ce parce que je sens mon cœur se déchirer en mille morceau ? Et ses larmes que je ne peux plus retenir, est-ce la douleur qui les provoque... J'ai mal. Tu as caressé mon cœur pour lui assené un coup de masse juste derrière. Les sanglots se bloquent dans ma gorge si bien que je pleure silencieusement, la main plaquée contre la bouche. Pourquoi ? C'est l'unique question qui tourne à présent dans mon esprit.

Je voudrais te fuir, à présent. Je te tourne le dos, mes larmes redoublant car oui, je les retenais en vain devant toi. Mais je ne pus avancer vers cette porte qui m'éloignerait de toi. Pourquoi ? Pourquoi étais-tu si cruel avec mon cœur qui se languit de ton amour depuis le jour où nous avons commencé nos cours, dans cette salle, loin de tous, ou nous étions seulement tous les deux. C'était notre coin, personne n'y venait. Nos discussions, nos rires, tout cela repassa dans mon esprit l'espace de quelques secondes. Depuis combien de temps je t'aimais ? Je l'ignorais, mais au fond de moi, je me demandais si je ne t'aimais pas depuis le début. Il fallait que je me calme, mais mes larmes ne semblaient pas vouloir se tarir. Je refusais de te regarder, c'était tellement dur. Pourquoi nous refusais-tu ce droit d'être heureux ensemble ? Mes lèvres tremblaient, je déglutis, et enfin un mot put passer mes lèvres engourdies.

« Pourquoi ? »

Je me retournais soudain vers lui, une détermination nouvelle sur le visage. Une détermination douce qui faisait briller mon regard bien plus que les larmes pouvaient le faire. Il me fallut du courage pour le regarder dans les yeux. J'y restais plongée quelques instants, avant de les murmurer, ses mots que j'avais tant rêvé de te dire un jour.

« Ash.... Moi aussi je t'aime... »

Je ne pouvais me résoudre à le laisser partir, pas après qu'il m'ait avoué ses sentiments ainsi. Mon cœur battait la chamade, dans ma poitrine. C'était la première fois que je faisais ça de moi-même, et je refusais que ma timidité interfère. Rouge comme une pivoine, les larmes coulant sur mes joues, je m'approchais de lui et déposais mes lèvres sur les siennes, doucement, espérant qu'il ne me repousse pas.
   

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   Jeu 20 Aoû - 21:37


the one that help


Les larmes cessèrent de couler de ses yeux. N'était-ce pas censé être un moment heureux ? Devait-il lui expliquer pourquoi tout ça ne poserait que des problèmes et de la souffrance, qu'il ne voulait pas lui faire endurer ça ? Il ne voulait pas lui mentir, mais dans les deux cas elle serait blessée. Et enchaîner une bonne nouvelle avec une autre si horrible, c'était presque inhumain. Mais le destin l'avait sûrement voulu ainsi. J'aurais préféré ne jamais aimé personne, aussi égoïste que ça puisse l'être. Mais elle est déjà blessée. Est-ce-que ça vaut le coup de l'achever un peu plus ? Car ça lui brise chaque minute un peu plus le cœur de la voir pleurer ainsi, par sa faute. Puis la question fatidique. Ce « Pourquoi ? » qui résonne comme un écho et la réponse qui frôle sa langue sans jamais vouloir sortir. Car sa tête, son cœur, s’empêchent mutuellement de la blesser un peu plus.
Puis elle le dit. Ces même trois mots qu'il a prononcé peu auparavant. Plus de joie, plus de tristesse encore.
Et il y a ce baiser, grâce auquel il pourrait mourir sur le champ car c'était le plus beau cadeau qu'on puisse lui faire.
Quand leurs lèvres se lâchent, il sait. Il sait que ce soit être maintenant sinon ça n'arrivera jamais. Il rouvre les yeux et laisse un espace nécessaire entre eux deux. Car il a l'impression que plus ils seront proches, plus ce sera dur d'avouer. Et d'accepter.

« Isabelle. Dans peu de temps ... »

Il déglutit, c'est plus facile de le dire pour lui, que de l'accepter pour elle. Car lui s'est déjà fait à l'idée.

« Je vais mourir. »

Il ferme les yeux.

« Alors est-ce que tu arriveras à rester avec moi en sachant ça ? Car moi je n'en suis pas sûr. »

Il la regarde, sévèrement, car il s'attend à toutes les réactions.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The one that help [Isabelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un free d'Isabelle Vautier
» [Les éditions TriArtis] Quand les loups avaient des plumes de Isabelle Cousteil
» [Siac, Isabelle] Des ambitieux
» La dernière "création" d'Isabelle Vautier! ;-)
» Expo photo : Isabelle DETOURNAY à Liège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-