AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Je te rencontre enfin... [ft Colin]



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Je te rencontre enfin... [ft Colin]
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   Sam 27 Juin - 19:00


Stress avant l'heure fatidique



Je pris une profonde inspiration. Cela faisait bien une demi-heure que je faisais les cent pas devant cette foutue salle. Cela faisait plus d'un mois que les cours avaient repris, presque deux. Mais je n'avais pas encore eu le courage de rencontrer Colin, en face à face. Je ne savais que depuis peu de temps qu'il était mon frère, enfin, mon demi-frère. Je lui avais même écrit une lettre sur le sujet. Mais je n'avais pas osé. Oh, je l'avais bien recroisé deux ou trois fois, mais j'avais toujours baissé la tête et tracé mon chemin, sans vraiment le regarder... Ou du moins seulement quand il passait au loin. Une de mes camarades m'avait demandée si je n'étais pas amoureuse de lui, et je n'avais pas répondu. Au vue de comment on m'avait traitée l'année passée, il valait pour moi que je passe pour avoir le béguin pour lui... Au moins, on ne me traiterait pas de chouchoute, même si je n'avais plus ce cours depuis le début de l'année.

Je ne savais même pas s'il se rappelait ma tête. J'étais certaine que non, en vérité. Il voyait défiler les élèves dans ses cours, heure après heure, alors une banal Pouffy qui se dirigeait vers une carrière dans le Quidditch, je doutais qu'il s'en souvienne. Ni même qu'il sache à quel point j'étais une excellente gardienne. Depuis le début de l'année, je baissais la tête à chaque fois que je déviais le souaffle ou que je l'arrêtais, tout ça en espérant qu'il n'était pas dans les tribunes. Certains professeurs n'assistaient pas aux matchs de Quidditch entre maisons, c'était leur choix. Et parfois, j'espérais que Colin faisait parti de ces gens là... Probablement, il serait sans doute déjà venu me trouver sinon, pas vrai ?

J'hésitais pour la trente-sixième fois de l'heure à partir. Je reviendrais plus tard hein ?... Non Valentina, non, stop greuh ! Si je partais maintenant, je ne reviendrais sans doute jamais, je le savais. Je me connaissais un minimum... Et si je n'arrivais pas à contrôler mon don ? Et si il ne voulait pas me voir ? Hein ? Je déglutis. J'avais envie de m'enfuir en courant. Ou de pleurer comme un bébé, au choix. Je pris une profonde inspiration. Même avant un match, je n'étais jamais stressée comme ça. Stressée oui, mais pas autant... Le fait de rencontrer quelqu'un de ma famille en dehors de ma mère y était sans doute pour quelque chose.

Enfin, les élèves sortirent de la salle de Défense, des élèves plus âgés, sûrement en offensive magique. J'attendis qu'ils sortent tous, respira profondément et entrais, restant bloquée à l'entrée. Il était là, près de son bureau. Et moi, je ne savais que faire dans le fond. Je me mordis la lèvre inférieure avant de me racler la gorge.

« Je... Euh... Bonjour... »

Ce fut la seule chose que je fus capable de dire. J'avais le ventre noué et les mots bloqués dans la gorge. Je ne savais plus quoi lui dire... Moi qui me préparait depuis que je savais... Quelle conne j'étais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   Lun 29 Juin - 1:48


Je te rencontre enfin ...


Colin avait toujours essayé de traiter tous ses élèves de la même façon, mais il n’y avait pas à dire, les cours avec des élèves du cycle secondaire étaient bien plus intéressants. En effet, ils apprenaient des sorts plus puissants, puis complexes. Les plus jeunes n’apprenaient rien de compliqué pour lui, et n’étaient pas forcément motivés. Alors que les élèves d’offensive magique n’étaient pas là par pur hasard. Ils savaient qu’il leur fallait être motivé pour réussir car cette filière n’était pas une des plus faciles. La plupart souhaitaient devenir Auror, ce qui exigeait un niveau exemplaire. Malheureusement, Colin savait que seule une minorité de la classe arriverait à exercer le métier de leur rêve. Métier qui n’était pas sans danger. C’était fou de se lancer dans une telle carrière, mais on avait besoin de gens comme eux. Prêt a tout, à se sacrifier pour défendre le monde magique. C’était une voie très respectable. Sûrement plus que la sienne. Quoique sans professeur, pas d’Auror.
Après moult efforts, la plupart des élèves connaissaient enfin le sortilège qu’il tentait de leur apprendre depuis plusieurs heures de cours. Mission accomplie. Pour les autres, ils devraient prendre des cours supplémentaires. Colin ne pouvait pas retarder la majorité de la classe mais offrait avec plaisir l’opportunité aux autres de se rattraper. Il fit l’annonce à la classe que ceux en difficulté pouvaient tout à fait venir le voir pour apprendre correctement le sortilège. Les plus motivés vinrent le voir quand les autres furent partis. Quant à certains … Colin savait qu’ils ne réussiraient jamais s’ils ne prenaient pas ces cours. Et c’était bien dommage. Il suivit du regard les deux élèves concernés sortir de la salle et secoua la tête, déçu. Il donna alors rendez vous à ceux qui souhaitaient réussir. Certains élèves ayant réussi le sort demandèrent même à venir, pour améliorer leur performance. Ce qui remit Colin de bonne humeur.
Il  salua ces quelques élèves et attendit qu’ils partent. Il ramassa les feuilles sur son bureau et les entassa en petit paquet, puis les rangea dans sa sacoche. Soudain, il fut interrompu par une voix qui l’interpelai d’un ton faible. Il releva la tête, étonné, puis vit une jeune fille sur le pas de la porte, anxieuse. Il se rappela vaguement son visage. Il avait entendu que des rumeurs couraient sur elle dans l’école, mais ne les avait pas écoutées.

« Entre » dit-il.

Il termina de ranger ses affaires, prit sa sacoche et s’adossa à son bureau, faisant face à la jeune fille.

« Je peux t’aider … ? »

Il chercha son prénom dans sa mémoire, en vain.



© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   Jeu 2 Juil - 20:25


     

Je suis ta soeur !  


     


Il m'avait invitée à entrer, comme ça, comme tout bon professeur qu'il était. J'espérais qu'il ne me jetterait pas à la porte une fois qu'il saurait qui j'étais. Mais il fallait que je l'affronte une bonne fois pour toute. Qu'il me jette ou qu'il m'accepte comme sa sœur, je ne pouvais laisser traîner les choses plus longtemps. Je ne savais la vérité que depuis quelques temps, et, malgré la lettre que je lui avais adressé, à laquelle je n'avais reçu aucune réponse d'ailleurs, cela me pesait chaque jour un peu plus. Et je préférais me dire qu'il ne voulait pas me brusquer, qu'il attendait que je vienne vers lui, plutôt que de me dire qu'il ne voulait pas me rencontrer. Je voyais les choses d'un œil positif malgré les insultes et les rumeurs de l'an passé. J'avançais alors dans la salle... Et la première chose que je vis, en l'observant, ce fut son regard. J'avais les yeux légèrement plus clairs que lui. Mais cette douceur perçante me rappelait celle de mes yeux quand je m'observais dans un miroir. Nous avions le même regard... Et tous les deux châtains... Je pris une profonde inspiration, cessant de l'observer. La politesse, vin-dieu !

Lorsqu'il me demanda s'il pouvait m'aider, j'eus un petit rire nerveux. S'il savait ! Je me contentais de sourire et de murmurer assez bas pour ne pas qu'il m'entende.

« Ca, c'est sûr que tu vas pouvoir m'aider mon grand ! »

Je me plaçais en face de lui, m'encourageant intérieurement. Il fallait que je le fasse ! Je poussais un petit soupir et plongeais mon regard dans celui de mon frère. Juste cette phrase Val, ce serait le plus dur. Mais il fallait lui dire, il fallait que je me présente à lui. Je devais faire front... Tout comme je le faisais devant un poursuiveur adverse tenant le souffle en plein match. Je pris une profonde inspiration.

« Je suis Valentina. Valentina Othin.... »

Ne pas fuir, ne pas tourner le dos, ne pas s'en aller, ne pas se traiter de tous les noms possibles et imaginables. En espérant que le nom lui dise quelque chose, sinon on était pas dans la merde. Je soufflais, soulagée, fermant les yeux quelques secondes. Je l'avais fait. Je lui avais dit qui j'étais et avec un peu de chance, cela le ferai tilter. J'ouvrai de nouveau les yeux, le regardant, guettant sa réaction avec une angoisse grandissante au fond de moi.... Pourvu qu'il ne me rejette pas, lui aussi.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   Jeu 20 Aoû - 21:26


Je te rencontre enfin ...


Valentina murmura tout bas, ce qui surpris Colin. C'était comme si elle se murmurait quelque chose à elle-même et le jeune professeur commença à s'interroger sur la présence de la jeune fille.
Puis elle se fixa comme une piquet, droite, devant lui, l'air bien déterminée à lâcher quelque chose de bien plus gros que ce qu'elle pouvait contenir. Colin commençait à comprendre la raison de sa vnue mais n'arrivait pas à se l'avouer. Il avait lu la lettre des centaines de fois. Mais il n'avait rien demandé à son père. Cet homme n'était même plus son père. Il n'avait plus de famille. Mise à part … Peut-être … Elle ? Il savait ce qu'elle s’apprêtait à lui dire, voyait les mots sur le papier défiler dans sa tête jusqu'à arriver à la fin de la lettre.

« Je suis ... »

Valentina.

« Valentina. Valentina Othin. »

Colin lâcha un soupir. En réalité il ne savait pas quoi faire, ni comment réagir. Lui et les liens familiaux faisaient deux. Les liens sociaux tout court et lui faisaient deux. Il n'avait jamais considéré son frère comme un frère. Alors … Une sœur ?

« Je sais. Enfin, je me doutais. Je suis désolé de ne pas t'avoir répondu. »

Il savait au plus profond de lui qu'elle ne mentait pas. Mais il n'avait pas de preuves sur ce qu'elle avançait.

« Tu es sûre de ce que tu dis ? »

Il ne voulait pas la blesser, ça ne l'étonnait pas de son père, d'aller voir ailleurs. Mais il avait peur de gérer la situation. Il ne la connaissait pas alors qu'ils faisaient partie – quasiment – de la même famille.
Il ne la repoussait pas pour autant, éprouvait de la sympathie pour elle. Ça devait être dur de vivre sans son père, même si ce n'est pas quelqu'un qui donne envie d'être côtoyé. Colin avait bien grandi sans famille, alors il comprenait.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   Lun 28 Sep - 15:38


     

Je te retrouve enfin... ?  


     


Il savait qui j'étais. Il avait donc lu ma lettre. Pour moi, c'était une bonne nouvelle ! Au moins, il n'avait rejeté le fait que j'étais sa sœur. Sa gêne augmenta la mienne et je ne savais pas où me mettre, franchement. C'était si compliqué ! J'avais pris tout mon courage pour venir le voir. Et plus le temps avançait plus je voulais m'enfuir à toutes jambes. Bon, c'est vrai que c'était pas idéal comme rencontre. Apprendre qu'on a une sœur illégitime... Ouais, je pouvais comprendre. Dans l'idéal, j'aurai préféré un câlin et un sentiment de joie venant de sa part, mais je comprenais. Et j'avais vraiment envie de faire l'autruche. Courage, Val ! Même si tes illusions partent en fumée à cet instant précis, on s'accroche.

Je déglutis lorsqu'il me demanda si j'étais sûre... Mais oui, merde ! Des preuves ? Comment pouvait-il être aussi terre à terre ? Ne pas pleurer. Garder son calme. Tout allait bien se passer. Dans mon imagination, c'était bien plus amusant et joyeux. Je suis conne moi aussi, quand je m'y mets, franchement ! Je soupirai. Bien. Je fouillais quelques instants dans mon sac et finis par lui tendre deux photos. Sur la première, ma mère enlaçant un homme, cet homme, mon père. Sur la seconde, seulement lui faisant l'imbécile avec une barbe à papa.

« Sur la photo, c'est ma mère. Elle n'a eu qu'un seul homme dans sa vie, un seul, au point de retourner un temps dans le monde moldu pour lui, parce qu'elle l'aimait vraiment. J'ai mis du temps... Avant de le comprendre.... Et ça m'a menée à toi... »

J'espérais ne pas m'être trompée. Et mon don m'échappait encore, je pouvais sentir la confusion chez lui, un très forte confusion. Et je m'en voulus immédiatement. Je n'aurai pas du lui dire, je n'aurais pas du lui envoyer cette lettre. J'aurais du le garder pour moi et enfouir bien profondément ce besoin de famille qui m'assaillait depuis des années. Je soupirais et le regardais. J'attendais sa réaction vis à vis des photos, et je me retenais cette fois, je ne voulais pas savoir ce qu'il ressentait, je voulais juste qu'il me dise clairement s'il était bien mon frère ou pas... Ça me suffirait amplement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te rencontre enfin... [ft Colin]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colin, Matthew, Timothy et les autres ...
» Jonathan Firth : brother of Colin
» LA MALEDICTION D'OLD HAVEN de Fabrice Colin
» [JEU : FPSece] COLIN MCRAE RALLY 2.0 : Jeu de voiture [Payant]
» [Harrison, Colin] La nuit descend sur Manhattan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-