AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
EVENT : De l'autre côté du miroir



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   EVENT : De l'autre côté du miroir
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: EVENT : De l'autre côté du miroir    Lun 29 Juin - 23:51

De l'autre côté du miroir ...


La salle est vide. Il y a seulement ce miroir, posé contre le mur. Quand on s’y regarde, le reflet est étrange. Presque psychédélique. Il fait la taille d’une porte et n’a rien d’extraordinaire. Le cadre est simple, avec quelques gravures qu’on ne distingue plus. Le doré qui semblait peindre les bords à l’époque s’est effacé. En somme, ce miroir ne semble pas si intéressant. Mais lorsque vous passez votre doigt, des ondes se forment à sa surface. Comme sur de l’eau. Mais aucune sensation de mouillé ne se fait sentir. Par curiosité, votre doigt s’enfonce. Jusqu’à la main. Puis le bras. Et le reste du corps est happé de l’autre côté du miroir.

IL FAUT SAVOIR QUE...


Tout ce qui arrive de l'autre côté n'a pas d'incidence sur votre irp. Le miroir vous transporte vers un monde parallèle, celui d'Alice au Pays des Merveilles.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : De l'autre côté du miroir    Mer 1 Juil - 21:51


550 de large
Through the Looking-Glass
and What Alice Found There
«Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans. Elle chante, elle chante, la rivière insolente. Qui unit dans son lit. Les cheveux blonds, les cheveux gris. » Chantonnait le lièvre en sautillant dans les couloirs de Poudlard. C'était une vieille chanson moldu du vingtième siècles s'il se souvenait bien. Il ne l'avait écouté qu'une seule fois et pourtant, il s'en souvenait très bien. C'était sûrement dû à son hypermnésie pensa-t-il. Depuis la sortie au lac, rien n'était pareil. Dean n'avait pas trop compris le comportement des êtres du lac, mais il s'en fichait pas mal tant que tout le monde revenait à peu près sains et sauf. Et c'était le cas alors, il s'était contenté d’acquiescer et de repartir gaiement en courant avec un sourire niait sur les lèvres. Ah lala, la réputation qu'il avait n'était surement pas glorieuse, mais il s'en fichait pas mal. Tout ce qu'il avait besoin, c'était de l'argent même s'il en a déjà pas mal. L'entreprise familiale avait été reprise par son cousin qu'il ne connaissait même pas. Cette pensée le fit rire très fort et il arrêta de sautiller. « Oh non, pas maintenant... » Fit Dean tout bas en pensant à sa famille. Mais quelque chose le fit raccrocher à sa folie. Une présence qu'il avait de suite sentit.

Le professeur chercha du regard la fameuse présence. Mais il ne trouva rien. Pourtant, il en était sûr. C'est ainsi qu'il informula un lumos en sortant sa baguette de sa poche. Il prit soin de regarder partout autour de lui, mais il ne vit rien. Sans doute, la présence s'était-elle trop bien cachée ou alors c'était juste un animal.«S'il y a quelqu'un ici, qu'il se montre et ne se prendra pas d'heure de retenue, mais des heures en ma bonne compagnie. » Oh le c*n. Bon, je pense que c'est mieux de boire le thé que d'aller en retenue je pense. Mais bon... Passer deux heures avec Dean et on a envie de s'en aller dès la première minute. Bref, ce n'est pas de moi qu'on parle. Le jeune professeur attendant toujours sa prochaine victime continua sa petite ronde tranquillement. Le pauvre était limite un peu parano c'est vrai, mais il était surtout fou comme un lièvre de mars. Et ça, tout le monde dans le château le sait. Il est sûr que dans le château, les questions qui fusent autour de lui, c'est "Comment à-t-il pu devenir prof ?" ou encore "Mais pourquoi il ne se la ferme pas ?". Et tout ça, ça l'amuse beaucoup.

Il range sa baguette et prononce un "nox" inaudible pour quelqu'un qui n'a pas d'oreilles super développées. Dans sa tête, se mélangeait un tas de trucs très étranges. Ça passait de la petite chenille qui fume de la chicha aux roses géantes qui parlent et encore. Tout ce monde était horrible. Autrefois pleins de joie quand il était enfant, ce monde s'est transformé en un monde d'horreur et personne ne voudrait y aller. Croyez-moi, ce n'est pas beau du tout. Quoiqu'il en soit, le professeur marchait toujours dans les couloirs de Poudlard, les yeux au sol avec un sourire qui déformait ses traits. Il rajusta sa veste en cuir en traînant ses converses all stars sur le sol. Ça y est, il entendait encore du bruit. Faut dire que le lièvre avait de bonnes oreilles. Il releva sa tête une nouvelle fois et couru en direction du bruit. Tout ce qu'il trouva, c'était du vide et encore du vide. Cette ombre finirait-elle par être attrapé un jour ? Peut-être qu'il n'y avait pas qu'une seule ombre ? Des questions farfelues vinrent se mêler aux autres et Dean dans un petit couinement se transforma en lièvre. Tout le monde ou presque était au courant de sa condition d'animagus, mais voir un lièvre débarqué comme ça, ça peut provoquer de la tromperie. C'est ainsi qu'un lièvre avec de longs poils en bataille semblables aux cheveux de Dean se baladait dans les couloirs. Et la technique marcha presque. Il y avait effectivement quelqu'un qui traînait hors de son dortoir et Dean allait l'attraper ! Ou pas, voir la réaction de cette personne pouvait être marrant.
100x100

Ft.

Alice P. Lidell
100x100

Ft.

Tous les autres !
100x100

And...

Ajouts HRP.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : De l'autre côté du miroir    Lun 6 Juil - 2:01

Quand le rêve devient réalité





Il était tard le soir et pas moyen de trouver le sommeil. Je ne voulais pas m'endormir pour refaire toujours ce même rêve et finalement, je décidais de me balader dans Poudlard. Je sortis du lit sans faire de bruit et m'habilla d'un jeans et d'un pull bleu. Je pris mon écharpe car il faisait déjà froid la nuit et sans mettre mes chaussures que j'avais retrouvé après un temps descendis les escaliers. Une fois dans la salle commune des Serdaigle, je pris place sur un des fauteuil devant les braises encore rougeoyante du feu. Et une fois cela fait, sortis de la salle commune sans faire le moindre bruit.

Je descendais un ou deux étage et déambula sans but dans les couloirs, regardant par la fenêtre le ciel étoilé qui était dégagé. Un croissant de lune descendant se dressait fièrement dans le ciel et éclairait l'intérieur du château d'une lueur blanchâtre et fantomatique. J'aimais la nuit, j'avais pris l'habitude de l'aimer à force de ne pas pouvoir dormir. Je soufflais et continua ma balade nocturne quand soudain à un détour d'un couloir, je vis une lumière se refléter sur les murs. Zut! Quelqu'un arrivait! Ni une, ni deux, je fis demi tour, essayant de semer la personne qui venait. Je ne voulais pas vraiment tomber sur un professeur à cette heure ci. J'entendis alors une voix forte résonner dans le couloir vide. Mince! La voix semblait bien trop adulte pour qu'elle vienne d'un élève. Et voilà qu'il parlait de retenue. C'était soit un professeur, soit un préfet. Et personnellement, je ne préférais pas tomber ni sur l'un, ni sur l'autre. Je fuyais alors mais mes pas résonnant sur la pierre avait du alerter la personne car déjà je voyais la lumière venir dans ma direction. Cherchant un endroit où me cacher, je regardais partout mais ne vit aucune porte.

Je descendis encore un étage et au moment où j'allais m’engouffrer à l'intérieur pour échapper à une sanction, un lièvre apparut devant moi. Je me stoppais net. Je fixais le lièvre, étonnée. Comment était ce possible? J'avais pourtant entendu du bruit... Peut être c'était il perdu lui aussi? Je me secouais la tête et attrapa l'animal et entra dans la pièce, fermant la porte le plus silencieusement possible derrière moi. Il n'y avait pas de fenêtre au mur. Je sortis ma baguette et murmura un "Lumos!". La pièce s'éclaira d'une légère lumière bleutée et finalement gardant le lièvre contre moi regarda la salle.

Elle était vide à l'exception d'un miroir. Curieuse je m'avançais aussitôt vers le miroir, fixant mon reflet. Il était grand, la taille d'une porte et semblait très anciens. Je touchais de ma baguette et la surface remua. Je rêvais, c'est pas possible. Mais à peine ais je put faire quoi que se soit, je fus happé par le miroir, emportant le pauvre lièvre qui était toujours dans mes bras avec moi...

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : De l'autre côté du miroir    Mar 7 Juil - 1:47


550 de large
Through the Looking-Glass
and What Alice Found There
Le lièvre sautillait gaiement vers l'élève qui ne tarderait pas à être punie. S'il traitait bien Dean-lièvre, il ne se prendrait rien, mais sa maison perdrait vingt points. Dean pensa qu'il pourrait peut-être enlever plus, mais la gentillesse et la folie du bonhomme l'en empêchait. Rien que ça déjà, un bon surveillant, serait retourné sous sa forme humaine pour punir l'élève, mais pas Dean, il n'était pas un bon surveillant, ni le meilleur des profs d'ailleurs. Mais c'était lui et il appréciait les marques de gentillesses et surtout, il aimait s'amuser lui-même. Le lièvre se fit attraper par quelqu'un. Le voilà son coupable. Dean voulut lâcher un petit "aïe", mais tout ce qu'il put faire, c'était de petits couinements de lièvre parce que la jeune fille ne le tenait pas correctement. Mais bon, sa position se corrigea au bout de quelques secondes, elle avait des mains douces et savait s'y prendre avec les animaux semblait-il ! Le lièvre se laissa faire, lui aussi attisé par la curiosité maintenant. Une salle de classe complètement vide se tenait devant eux. La jeune fille aussi curieuse que Pandore poussa la porte avec sa petite main.

Il n'y avait rien ici, Dean en fut presque déçu, en y regardant de plus près, il aperçut une forme en son centre. Rectangulaire, presque fantomatique. Dean couina et se mit à remuer un peu. La jeune fille toucha le miroir avec le bout de sa baguette et là, surprise ! "Je suis un miroir et je fais des vagues !". Dean aurait pu parier que le miroir l'aurait dit s'il avait eu un moyen de parler. Dean n'eut le temps de penser à rien d'autre. En effet, le miroir ou le trou noir en y réfléchissant deux fois aspira la jeune fille et Dean toujours sous forme d'animagi. Cette situation lui parut très familière ! Il se sentait bizarre, étrange. Il y avait de ce miroir quelque chose d'étrange en plus d'aspirer les gens. Oui, c'était familier, il connaissait déjà cette scène. Dean ne savait pas où il allait, mais le petit garçon le savait et ce ne fut seulement quand ils atterrirent qu'il s'en rendit compte. Un homme apparut à la jeune fille dans un petit "pouf".« SALETÉ DE MIROIR !! » hurla Dean dans le vide. Merde, mais où est-ce qu'ils étaient maintenant ? Tout ceci était impossible ! Quoique, le jeune homme sortait bien six choses impossibles le matin avant de travailler et se faire avaler par un miroir en faisait partie !

Dans la précipitation, il avait oublié la jeune fille. Alors c'est dans un élan de gentleman qu'il l'aida à se relever.« Tout va bien miss Lidell ? » Fit le professeur avec son regard flippant à Alice. Mais que faisait-elle en dehors des couloirs à une heure comme celle là. Oui, maintenant qu'il faisait jour, il se souvenait parfaitement d'elle à cause de son hypermnésie. Wait a minute pensa Dean. Il fait jour ? Mais c'est impossible, il faisait nuit en Ecosse ! Cela fit rire le professeur. Il connaissait cet endroit, oh que oui, il y était déjà venu en rêve. Mais un rêve n'est pas la réalité pourtant. Il ne savait pas trop comment réagir, il connaissait cet endroit, il savait exactement où il était, mais c'est comme si on avait arraché sa mémoire et qu'on l'avait remplacé pour que cet endroit disparaisse. Pour la première fois de sa vie, il ne savait pas ce qu'il se passait. D'un coup, un flashback de lui se trouvant dans une armoire apparut dans sa tête. Le jeune professeur s'écroula. Assit, les jambes recroquevillés et le regard un peu n'importe où, il se souvint de tout. Maintenant qu'il était en mode off, Alice ne pourrait pas en tirer grands choses si ce n'est, un perroquet qui répéterait ce qu'elle dit et qui dit n'importe quoi. « Non-anniversaire... » Souffla Dean dans un murmure.
100x100

Ft.

Alice P. Lidell
100x100

Ft.

Tous les autres !
100x100

And...

Ajouts HRP.

© Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : De l'autre côté du miroir    Jeu 20 Aoû - 21:21


De l’autre côté du miroir


Chess se souvenait avoir traversé un miroir. Comment pouvait-on traverser un miroir ? Mais rien ne semblait l'étonner, comme si la folie faisait parti du monde dans lequel il avait atterri Il s'étira et commença à marcher. Il entendait des bruits au loin et voulait à tout prix les rejoindre. Chess avait cependant l'impression de marcher à ras du sol. Il baissa la tête et finir par s'asseoir, essayant de se remettre de cette surprise. Il examina ses mains, mais elles n'avaient plus rien d'humaines. Il s'était bien retrouvé avec des pattes duveteuses de chat. Il sortit ses griffes, eu l'impression de hausser les sourcils – qu'il n'avait plus non plus – et continua sa route comme si rien n'avait changé. Sauf que quand on est un chat, on avance moins vite, ce qui eut le don de l'agacer. Et c'est ainsi que POUF, il disparut. Et réapparu quelques mètres plus loin. Quel super pouvoir ! Il pouvait donc disparaître et se téléporter plus loin, dans ce monde. C'était plutôt sympa.
Il entendit les bruits se rapprocher et continua d'utiliser son pouvoir afin de rejoindre définitivement les personnes se trouvant au loin.
Il tomba finalement sur une jeune fille blonde - Alice! - et sur un … lièvre ?

« Bonjouuuuur », dit-il tandis que sa tête tournait à cent quatre vingt degrés.

Il se rapprocha d'Alice et sauta dans un arbre.

« Quel heureux hasard que nous soyons tous les trois ici, n’est ce pas ? Puis je me joindre à vous ? », ajouta-t-il avec un large sourire.

Il s'amusa à disparaître et apparaître en attendant la réponse des deux personnes.


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : De l'autre côté du miroir    

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Carroll, Lewis] De l'autre côté du miroir
» Agonie, De l'autre côté du miroir
» Alice : de l'autre côté du miroir
» Alice de l'autre côté du Miroir
» [BD 3D + BD + DVD] Alice de l'Autre Côté du Miroir (Octobre 2016)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-