AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
EVENT : Le Bal de Noël



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   EVENT : Le Bal de Noël
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Répondre au sujet

avatar


Messages : 104
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 29 Juin - 23:58

Le Bal de Noël


La salle est prête, les portes s’ouvrent. Se dévoile alors un plafond enchanté enneigé, déversant des flocons étincelants et d’une rare beauté. La piste de danse prend presque tout l’espace. Des tables et chaises rose poudrées d’inspiration française de l’époque Louis XV ont été installées près des murs. Le sol imite à la perfection un lac glacé dans lequel on a glissé des fleurs de lotus. Des guirlandes de stalactites ornent les murs tandis que des bougies en verre dépoli flottent dans les airs. Une scène se tient à la place de la table des professeurs, sur laquelle un orchestre est prêt à jouer dès l’arrivée des élèves. Un énorme buffet se tient dans la pièce : champagne, amuses-bouche notamment à la truffe, punch et thé sont à l'honneur.
Les élèves entrent, accompagnés pour les plus chanceux. L’orchestre se met à jouer.

Et que la fête commence !



IL FAUT SAVOIR QUE...


Vous devez être habillé convenablement et ne pas semer le désordre.

Il s’est fait entendre qu’une après soirée se tiendra à Pré-au-lard pour une ambiance moins cérémonieuse.
Les majeurs (cycle secondaire) seront responsables de leurs actes à Pré-au-Lard tandis que les mineurs (cycle primaire) risquent une punition dans la forêt interdite s'ils participent à cette après-fête.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aseekerupondisney.forumgratuit.org
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 30 Juin - 22:59


Basil x Nell 
Le bal de Noël.

Les bals ce sont des tissus d’ineptie ! Allons donc je n'aie point de temps à perdre avec ces préoccupations d'adolescentes ! Je dis cela car ce matin vers dix heure miss Hook est venue sonner à ma porte, je pensais qu'elle voulait me soumettre une affaire mais que nenni elle désirait juste m'inviter au bal de Noël de Poudlard parce qu'elle n'avait pas de cavalier ! Je n'en croyais pas mes oreilles et j'ai tout d'abord refusé car il est hors de question que ma personne participe à de telles futilités ! Mais j'ai réfléchi et je me suis dit que cela serait une magnifique occasion à ne pas raté pour continuer mon enquête sur l'identité du père de miss Othin.

Je suis donc parti au Chemin de Traverse durant l'après-midi pour me chercher un costume afin de me fondre dans la masse des sorciers qui seront présents au bal. J'ai eu du mal à en trouver un à ma taille mais je suis finalement parvenu à me trouver un costume de couleur vert bouteille avec une cravate assortie. Je l'enfile et je me regarde dans la glace. Le résultat est parfait on ne croirait vraiment pas que je suis un cracmol ! Soudain on sonne à la porte d'entrée et c'est madame Judson qui ouvre.

-Bonsoir à vous, juste ciel vous cherché Basil ? Il finit de se préparer et il arrive !

J'arrive en courant devant mademoiselle Hook, habillée pour le bal.

-Bonsoir à vous miss Hook !

Madame Judson court à la cuisine et lorsqu'elle revient c'est avec deux plateaux de gâteaux aux fromages qu'elle tient dans les mains.

-Tenez mes chéris c'est pour le buffet et...Monsieur Basil...TACHEZ DE BIEN VOUS TENIR C'EST COMPRIIIIS !

J'entoure d'un bras les épaules de ma chère bonne, un large sourire aux lèvres.

-Allons vieille branche tout se passera bien, n'ayez point de crainte !

©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mer 1 Juil - 18:54

Le reflet dans le miroir renvoyait l'image d'un homme en costume parfaitement apprêté, un homme classieux, distingué, et - il faut l'avouer - beau. Et pourtant j'étais loin de me voir comme ça ce soir, à part pour le côté beau gosse bien sûr. Je n'étais pas cet homme serein au regard distant, au contraire, j'avais l'impression de brûler de l'intérieur. Un mélange d'anxiété et d'impatience me rongeait. Je tournai et virai devant le miroir. Qu'est-ce qui me prenait enfin ? Ce n'était qu'un bal, j'y avais déjà assisté les années précédentes. Ce n'était qu'un bal oui, mais un bal où j'avais décidé d'inviter quelqu'un. Et pour la première fois, c'était important, il fallait que je fasse bien attention à ne rien foutre en l'air. Pas comme la dernière fois. Je voyais maintenant à quel point j'avais été stupide et ce bal, c'était l'occasion de me racheter auprès de Merida. Contre toute attente elle avait quand même accepté d'aller au bal avec moi, et j'étais content d'avoir cette deuxième chance. Je n'avais encore jamais rencontré personne comme Merida et peut-être qu'il y a un mois ça m'aurait tué de l'admettre mais je l'appréciais. Elle était drôle, provocante et elle avait un sacré répondant. Je me regardai dans le miroir d'un air sérieux. Oui, j'aimais être avec elle. Ce soir tu ne fais pas le con O'Connor. Je m'étais souvent dit que j'étais resté un gamin pendant trop longtemps, ce soir, il fallait que je sois un gentlemen. La tenue était parfaite. Espérons que j'arrivais à faire que mon comportement soit tout aussi irréprochable. Note pour plus tard: éviter de me saouler la gueule, déjà que j'étais assez arrogant et incorrect quand j'étais sobre... Je jetai un coup d’œil à ma montre et lissai une dernière fois ma chemise. C'est parti.

J'avais prévu d'aller chercher Merida au dortoir et de l'escorter dans la Salle de bal. Je voulais que tout soit parfait car il n'y avait pas que ma soirée qui était en jeu, je ne voulais pas que Merida regrette d'avoir accepté mon invitation. D'ailleurs, je me demandai si elle avait du refuser d'autres invitations à cause de ça, honnêtement je n'en avais aucune idée. Elle m'avait parlé de ses trois prétendants mais il était évident qu'elle les aurait envoyés balader de toute façon. Et étrangement l'idée qu'elle ait choisi d'y aller avec moi plutôt qu'un autre gonfla un peu mon ego. C'était flatteur. Je me devais donc de lui prouver qu'elle avait bien fait et que je pouvais me comporter de façon exemplaire. Je sortis du dortoir des Serpentard et me dirigeai d'un pas assuré vers celui des Gryffondor. Je me postai dans le couloir, un peu à l'écart de la porte à cause des allées et venue, mais en prenant soin de rester visible. Il ne fallait pas qu'elle me loupe. Je mis mes mains dans mes poches et jetai un coup d’œil à ma montre, encore. J'avais un peu d'avance. Je soupirai. Je détestai attendre. Mais bon, il fallait que je prenne sur moi, c'était pour la bonne cause.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mer 1 Juil - 19:00

Bal de Noël 



Déjà Noël... Cela passait tellement vite! Entre les cours qui s'intensifie, la coupe des maisons qui devient de plus en plus serré. Et ces sales petits serpents vicieux qui sont passé devant! Je préfère encore que se soit les serdaigle qui la gagne plutôt que les serpentard!

En parlant de Serpentard justement. Morgan O' Connor, Serpentard de son état m'as invité au bal. Fait étrange venant de sa part sachant qu'en plus on est loin d'être les meilleurs amis du monde... Je n'ai préféré rien dire à Mei Lin. Vu que c'est elle qui m'as ouvert les yeux sur ce que je ressentais vraiment... Et elle se moque de moi à cause de ça! Alors elle aura la surprise, elle sera contente ainsi.

Je me préparais donc dans la tour de Gryffondor et j'étais en proie à un cruel dilemme. La robe bleue? Ou la noire? Je réfléchissais et finalement opta pour la noire. Elle était simple, un bustier en dentelle, une large ceinture et elle tombait juste au dessus des genoux. J'avais essayé de dompté mes cheveux pour l'occasion. Et au lieu de la masse informe et sauvage qui se dressait au dessus de mon crane, se trouvait à présent des boucles soyeuses qui retombait sur le côté, attachée par une pince avec quelques plumes noires. J'espérais qu'il apprécierait le clin d'oeil. Cliché. Bon, j'avais passé l'après midi à me les coiffer et je fis la moue. Finalement je l'enlevais et laissa mes cheveux libre retomber en boucles dans mon dos. C'était très agréable du coup d'avoir finalement de belles boucles et pas cette espèce de masse indomptable! J'optais pour un maquillage tranche avec ma peau pale. Un léger smoky eyes au yeux et un rouge à lèvre bien rouge. Et finalement en dernière touche, des escarpins noires au pied. Fière du résultat je me regardais dans le miroir du dortoir. Je blaguais gentillement avec les autres filles du dortoir et Mei Lin qui elles aussi se préparaient pour la soirée.

Quand l'heure sonna, je descendis avec les autres filles dans la salle commune et finalement passa la première la porte de la salle commune avec le sourire. Et que ne fus je pas surprise d'y voir Morgan. Il était élégant et toujours fidèle à lui même avait collé un sourire sur ses lèvres. Je m'approchais de lui et finalement lui affirma, tout de même gênée. Après tout, la dernière fois encore, cela c'est pas forcément terminé comme je l'espérais.

-Salut!

Cette fois ci j'avais perdue carrément mon air assurée. Je n'avais pas pour habitude d'être en robe et encore moins maquillée et coiffée. Enfin si mais là, cela me faisait vraiment bizarre. Et pour la première fois de ma vie, je n'avais qu'une envie, fuir. J'inspirais à grand coup et attendit qu'il me réponde. Après tout, ce n'était qu'un bal Merida! Rien de plus. Courage.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 2 Juil - 10:37

J'entendis encore une fois le tableau s'ouvrir et levai les yeux. Je fis bien, car Merida était là, avec un groupe de filles. Elle me vit et les quitta pour venir vers moi. Je ne me privais pas de la regarder arriver, elle était juste sublime dans cette robe noire. La seconde chose que je remarquais fut ses lèvres, elles étaient d'un rouge vif, en parfait accord avec ses cheveux roux. Ce petit détail me donna tout de suite l'envie de l'embrasser, mais ça n'aurait pas été digne d'un gentleman, non, je gardais plutôt l'idée pour plus tard... Je lui offris un immense sourire quand elle me salua timidement. J'eus presque envie de rire. Je n'avais pas l'habitude de la voir aussi peu expansive et j'en déduis qu'elle devait être un peu stressée. Tant mieux, au moins je n'étais pas le seul. "Salut", lui répondis-je avant de prendre délicatement l'une de ses mains pour y déposer un léger baiser. "Tu es très belle Merida, le noir c'est mortel..." ajoutai-je ensuite. Décidément, je ne me lassais pas de la regarder, c'était bien simple, pendant tout ce temps je ne l'avais pas lâcher des yeux une seconde. Nous restâmes quelques secondes silencieusement plantés l'un en face de l'autre. Je me souvenais que j'avais prévu de lui dire quelque chose mais je n'arrivais pas à rappeler quoi. Pourtant j'avais préparé tout un petit discours mais il s'était totalement évaporé de ma mémoire. Je fis un effort pour me concentrer sur autre chose que sur Merida et rassemblai mes pensées. "Je suis content que tu aies accepté mon invitation." Et ce fut tout ce qui réussit à sortir. C'était terrible de ne plus pouvoir réfléchir comme ça !

Je passai une main dans mes cheveux et décidai qu'on allait se mettre en route. "On y va alors ?" Je ne sais pas pourquoi j'avais formulé ça sous forme de question, évidemment qu'on allait y aller, on avait fait le plus dur là ! Peut-être que je percevais le mal-aise de Merida et la gêne qui s'était installée entre nous ? Il fallait que je remédie à ça ! Je pris Merida par le bras et nous nous dirigeâmes ensemble vers la Salle de Bal. "Alors par contre, j'ai pas eu le temps de manger, moi dès que j'arrive là-bas je vais dévaliser le buffet !" Je me mis à rire. Ce n'était pas vraiment mon intention en fait, j'avais l'estomac bien trop noué pour avaler quoi que ce soit pour le moment. Mais j'espérais surtout détendre l'atmosphère. Je voulais que Merida se sente bien avec moi.

Marcher me permit de reprendre un peu contenance et de me débarrasser de cette impression d'avoir déjà gâché la soirée de Merida. Juste avant d'entrer dans la Salle de bal je me tournai vers elle et lui pris la main pour qu'elle se tourne elle aussi vers moi. Je pris une grande inspiration. "Tu sais, je vais vraiment essayer de faire de mon mieux pour que tu passes une bonne soirée ce soir" souris-je. Je serrai doucement sa main dans la mienne et l'entraînai à l'intérieur. Comme chaque année, la décoration était fantastique, il n'y avait rien à redire, on se serait réellement cru sur un lac en plein hiver. Il n'y avait pas encore beaucoup de monde et c'était très bien pour le moment, Merida et moi allions pouvoir discuter. Je l'emmenai vers le buffet et lui posai la question la plus importante de la soirée: "Tu veux boire quoi ? Apparemment on a du Champagne, du Punch et du... thé ?" fis-je avec un sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 2 Juil - 11:17

Bal de Noël 



Le trajet entre la porte de la salle commune et Morgan fut très long. Le serpentard ne m'avait pas lâché du regard et me salua par un baise main ce qui me surprit au possible. Si il tenait à être un parfait gentleman, je risque fort d'être mal à l'aise. Je n'ai tellement pas l'habitude de ce genre d'affection... Surtout venant de sa part! C'est pourquoi je gardais le silence mais lui ne le garda pas. Il me fit un compliment toujours en me fixant je dus détourner le regard de ses yeux orageux. A ce moment précis, j'avais l'impression d'être quelque chose de particulièrement appétissant pour Morgan. Je souris tout de même au compliment et n'oublia pas de lui retourner:

-Tu es très élégant toi aussi.

Je ne pouvais pas dire qu'il était beau lui aussi puisque, maintenant je l'avoue, je le trouve toujours aussi charmant et mystérieux. Mais le costume noir lui allait à ravir. Et le silence revint entre nous. Cela n'avait rien à voir avec le silence qu'il y avait d'habitude. Celui ci me pesait et Morgan dut le sentir lui aussi puisqu'il reprit la parole m'affirmant qu'il était heureux que j'ai accepté son invitation. Là je ne savais pas quoi répondre. J'avais accepté simplement pour les excuses qu'il voulait me fournir et au lieu de cela, Morgan se comportait en véritable gentleman. Je lui répondit tout de même pour briser encore une fois le silence:

-Je suis contente si cela te fait plaisir! Et puis je ne me voyais pas aller au bal avec quelqu'un d'autre... que toi.

Je me sentais obligeais de préciser. C'était simple, il ne m'aurait pas invité, je pense que je serais restée dans la tour de Gryffondor. Et puis si cela pouvait le rassurer alors tant mieux. Il m'affirma alors si on y allait et me prit le bras sans que je n'ai put rien faire. Je rigolais face à son comportement et garda un air rieur sur le visage. Je marchais à son rythme. Il m'affirma qu'il allait dévaler le buffet en arrivant et haussa les yeux au ciel. Je le regardais du coin de l'oeil et finalement lui répliqua:

-Espèce de goinfre! Personnellement, je ne peux rien avaler et je préfère aller danser. Enfin tout dépendra de la musique prévu... Ce serait tellement bien qu'il passe un morceau des Weird Sisters!

Finalement, lui parler était plus facile que je le pensais. La proximité avec Morgan me gênait mais au moins lui parler était simple. Comme lors de la farce en début d'année. Je souriais et le silence reprit entre nous jusqu'à ce qu'on arrive en bas des marches. A ce moment là il me prit la main et, surprise, je me tournais vers lui. Il sourit avant de me dire qu'il allait tout faire pour que je passe une bonne soirée ce soir. Cette attention me fit sourire et finalement m'approcha un peu de lui et toujours en gardant la tête levée vers lui je lui affirmais alors, les yeux pétillants:

-Si tu veux que je passe une bonne soirée, reste toi même Morgan.

Je lui souris avant de m'éloigner un peu et finalement nous nous dirigeâmes tout deux vers le buffet, là où la plupart des personnes présentes se tenaient. Il me demanda alors ce que je voulais entre champagne, punch et thé? Je haussais un sourcil et finalement lui sourit avant de lui affirmer ce que je préférais:

-Un punch pour commencer.

Car oui, on avait toute la soirée et voir même toute la nuit à Pré Au Lard pour pouvoir s'amuser. Et la soirée ne faisait que commencer.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 103
Date d'inscription : 14/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 2 Juil - 19:01

Bal de Noël



Assis sur son lit, seul dans sa chambre il regardait le bout de tissus dans ses mains. Le caressant du bout des doigts comme s’il était une petite chose fragile. Ses pensées se baladaient entre deux mondes, entre deux temps, entre passé et présent. Il ne se rappelait plus la dernière fois qu’il avait pris plaisir à aller à une soirée. Il ne se rappelait même plus la dernière fois qu’il était allé au bal. Sûrement était-ce avec une demoiselle innocente ou peut-être bien avec Ailina. Peut-être. Sa mémoire lui faisait souvent défaut mais il s’en moquait. Il y avait des souvenirs dont il ne savait s’il était bon de s’en rappeler et pourtant ceux qui persistaient dans son esprit étaient les pires.
Relevant la tête, se dirigeant vers la salle de bain. Les cheveux encore en bataille sa barbe naissante couvrant son visage, il n’avait aucune envie de s’arranger. Déjà qu’il avait réussi à enfiler un smoking pour la soirée, il n’avait pas non plus envie de se métamorphoser entièrement. Passant le tissu derrière son cou, le col de sa chemise relevé, il se remémorait lentement les conseils de son père pour réussir à faire un nœud parfait. Un pincement au cœur s’était fait sentir lorsqu’il s’était rappelé ces moments où ils étaient tous deux devant la glace à s’habiller, où il l’avait aidé à se préparer pour son premier bal. Et aujourd’hui il n’était plus. Le garçon qui souriait, qui riait gaiement à toutes les situations et qui n’avaient aucune crainte était décédé aussi. Il ne restait plus que Orpheus Gink. Parfait inconnu, parfait étranger à tout ce cauchemar.
L’air lui manquant soudain, il s’était adossé au lavabo comme pour s’empêcher de tomber. Inspirant et expirant lentement il essayait de calmer cette foule de sentiments qui s’empressaient de le mettre mal à l’aise. Il aurait été prêt de se déshabiller et de s’enfermer dans cette pièce pour le restant des ses jours mais il avait promis. Promis à Diaval qu’il irait, qu’il l’accompagnerait et qu’ils passeraient la soirée ensemble. Il s’était souvent demandé ce que ses parents pourraient penser de sa relation avec le Serpentard mais il avait fini par se dire qu’il n’en avait plus. Il n’avait  plus à se poser de question sur les King car il était un Gink. Se redressant donc, passant une main dans ses cheveux comme un réflexe et rabaissant le col de sa chemise il était parti d’un coup en attrapant au passage sa veste noire. Il avait trop peur qu’en allant plus lentement il perdrait cet élan qui arrivait à le mener si loin, qui arrivait à le pousser si facilement dans un présent et futur plus… joyeux.

Les mains dans les poches de son pantalon, le pas fier et sûr, il semblait ressembler à Simeon. C’était comme si il arrivait de nouveau à vivre, comme si il prenait enfin conscience que ça ne servait à rien de se terrer dans l’ombre et qu’il devait se reprendre en main. Alors il donnait l’impression d’être sûr de lui, de savoir ce qu’il faisait mais c’en était rien. Il était perdu, ne savait où ses choix le menaient et étrangement il s’en moquait. Oui il s’en moquait. Car c’était ce qu’il était, trop impulsif, il prenait des décisions sans se préoccuper du futur. C’était Siméon et il aurait beau le nier sans arrêt il ne pourrait échapper à sa nature. Il le savait et pourtant il ne pouvait l’accepter. Il n’était pas digne de son nom.
Il entendant la musique. Typique des bals, douce et étrangement entrainante, elle donnait envie de se mêler de suite à la partie. Il avait entendu parler de la soirée à Pré-au-Lard qui se déroulerait ensuite mais ne savait pas si il aurait le courage de s’y rendre. C’était déjà un exploit qu’il se soit dirigé vers cette fête officielle alors une autre. D’autant qu’elle risquait d’être beaucoup plus festive. Oui, il en avait envie mais sa raison le poussait à se retenir. Et puis il avait décidé qu’il se laisserait emporter. Il déciderait sûrement au dernier moment.

S’arrêtant devant l’entrée, laissant un passage pour les couples ou solitaires d’entrer le sourire aux lèvres dans la Grande Salle il avait scruté la pièce. Il cherchait son compagnon mais ne l’avait pas trouvé. Sûrement n’allait-il pas tarder. Il aurait pu l’attendre ici, sans bouger mais son regard parcourait la salle si bien qu’il n’avait pas pu la rater. Belle et radieuse comme à son habitude elle semblait rayonner une joie de vivre qui lui correspondait pleinement. Leur dernière rencontre était restée gravée dans l’esprit de Orpheus mais il n’avait pas osé lui reparler depuis. C’était dure et il savait que si elle connaissait la vérité elle lui en voudrait. Elle qui avait toujours vu en lui un homme fort et digne, elle découvrirait alors qu’il n’était plus qu’un déchet et meurtrier.
Pourtant, ses résolutions précédentes étaient revenues à la charge. Quittant donc son poste d’observation il avait traversé la foule sans la quitter des yeux une seconde.
Il avait alors posé sa main sur son épaule comme pour la prévenir de sa présence. Elle s’était tournée vers lui et lorsque leurs yeux s’étaient croisés tant de souvenir lui étaient revenus qu’il n’avait plus réussi à trouver les bons mots. « Euh… ça te dirait de venir danser avec moi ? » Quelle galanterie et quelle maladresse. Il avait passé sa main sans ses cheveux, telle l’habitude qu’il prenait à chaque mal être. Il savait qu’il n’y aurait rien de mal en ça. Elle était, elle est et resterait toujours son amie et Diaval n’avait pas à se faire de soucis et pourtant il sentait un pincement au cœur, comme si il se sentait coupable de demander une telle chose à la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 2 Juil - 23:18

Je ne me voyais pas aller au bal avec quelqu'un d'autre... que toi. C'était bien ça qu'elle avait dit ? Je ne rêvais pas, elle l'avait vraiment dit. J'étais la seule personne avec qui elle voulait aller au bal... Une vague de chaleur naquit au creux de ma poitrine et m'envahit doucement. Était-ce possible ? Après tout ce qui c'était passé aucun de nous ne nourrissait de rancune envers l'autre et aucun de nous ne se voyait aller au bal avec quelqu'un d'autre. Quelque chose était en train de se passer. Cette idée s'était insinuée dans mon esprit depuis le jour où je l'avais embrassé et à cet instant précis elle revint en force. Je devais la chasser, ça n'était pas le bon moment. Et puis, j'avais quelque chose à demander à Merida. "Et dis moi, tu as du refuser beaucoup d'invitations pour venir avec moi ?" De toute façon, il fallait que je lui demande à un moment ou à un autre, alors autant que ce soit réglé. Je tenais à savoir, je devais être prêt à faire face à la concurrence.

Sur le chemin, elle prononça le mot "danser" et mon cœur eut un raté. Merde, je n'avais pas pensé à ça. Je n'avais jamais dansé à ce bal moi ! Les années précédentes je me contentais de venir boire, de draguer un peu partout, mais je ne dansais pas ! J'étais plutôt le genre à me moquer des pans apprêtés sur la piste. Mais d'un autre côté, je n'avais jamais emmené personne à ce bal. Elle finit de m'achever à l'entrée de la salle, quand elle me lâcha cette phrase: "Reste toi-même". Bon, au moins ça voulait dire qu'elle m'appréciait tel que j'étais. Et ça n'était pas une petite victoire. Aussitôt je m'approchai moi aussi et lui murmurai à l'oreille: "Si tel est votre désir, je serais toujours votre Corbeau." Puis je m'éloignais et la regardai droit dans les yeux et ajoutai: "Mais pas trop quand même, on ne voudrait pas gâcher cette soirée."

"Si tu veux tout savoir j'ai menti, j'ai pas du tout envie de manger," souris-je une fois à hauteur du buffet. J'attrapais deux verres, les remplis de punch et en tendis un à Merida en lui faisant un clin d’œil: "Tu peux boire tranquille, je te porterais jusqu'à ta chambre si tout à l'heure tu t'en sens pas. Je suis prêt à veiller sur toi toute le nuit," ajoutai-je avec un demi-sourire. La minute d'après je vidai mon verre. A bas les bonnes résolutions et vive l'alcool ! Elle voulait que je sois moi-même et moi aussi, je commençai à m'ennuyer dans le rôle du Prince charmant ! Je pris le verre de Merida sans me préoccuper de savoir s'il était vide ou plein et le posai sur le buffet. Je m'approchai d'elle et la pris par la taille. "J'ai cru comprendre que tu aimais danser ? Alors montre-moi !"

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 55
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Ven 3 Juil - 0:56

Bal de Noël



Le bal de Noël. Il s’agissait là d’un des évènements les plus attendus de l’année et en terme de fête, l’un des plus gros aussi. Et chaque année, Poudlard redonnait vie à cette soirée magique, dans tous les sens du terme. Le bal représentait également une occasion unique de s’amuser et de décompresser. C’est d’ailleurs ce qui avait poussé Ailina à s’y rendre cette année. Elle n’en avait pas vraiment envie, mais elle s’était dis que c’était l’occasion de se changer les idées. Elle avait donc choisi de s’y rendre et sans aucun doute, d’aller faire un tour à la fête organisée à Pré-Au-Lard par la suite. Elle avait décidé de ne pas faire dans le trop chic concernant ce qu’elle porterait, elle n’était pas tellement du genre à vouloir attirer l’attention plus qu’il ne le fallait. Et c’est comme tout naturellement qu’elle avait choisi une robe d’un bleu foncé, profond, lui arrêtant au niveau du genou et qui faisait admirablement ressortir la couleur azure de ses yeux. Elle avait décidé de relever sa chevelure blonde à l’aide d’un pince et avait bouclé les quelques mèches rebelles qui étaient retombées sur son visage. Une légère touche de maquillage et elle était fin prête.

En arrivant dans la Grande Salle, ne put que s’émerveiller devant les petits miracles que le personnel de l’école avaient faits en ce qui avait trait à la décoration. Encore une fois, ils s’étaient dépassés et l’ambiance était a son mieux. Pourtant, en se fondant dans la foule, Ailina ne put s’empêcher de ressentir un certain malaise. Sortir, rire, s'amuser, elle savait le faire, mais un bal était d’un tout autre ressort. Elle se souvenait à chaque fois du premier bal auquel elle avait assisté. C’était il y a longtemps, avec Siméon. Et comme tous les souvenirs liés au jeune homme, celui-ci était tranchant, douloureux. Elle ferma les yeux un instant, se replongeant dans des souvenirs trop vieux, trop flous, qu’elle aurait bien aimé pouvoir oublier, mais dont elle se souvenait encore trop bien à son goût. Les rires, la danse, le sourire de son meilleur ami. Elle ouvrit à nouveau les yeux et secoua la tête. C’était étrange depuis peu comme tout lui rappelait son défunt ami. Elle avait d’ailleurs arrêté d’aller à des bals l’année où il avait disparu et ne s’était pas pointé à des fêtes durant quelques années. Elle avait décidé de reprendre les choses en main deux ans auparavant, où le bal de Noël avait été son tremplin pour recommencer à s’amuser. Elle avait évité les bals et autres fêtes de ce genre trop longtemps et se replonger dans cette ambiance magique lui faisait le plus grand bien, à chaque fois. Elle s’était donc mêlée à la foule et riant. Elle avait tournoyé avec quelques amies sur le côté de la piste de danse, s’amusant sans déranger les danseurs qui eux, prenaient place sur la piste. Puis, une coupe de champagne à la main, elle s’était lancée dans une conversation sans but précis avec une de ses amies. Des anecdotes entrecoupées de rires, elles observaient toutes deux les danseurs, commentaient, s’amusaient. Il fallait l’avouer, la jeune Wilde ne s’était pas amusée de la sorte depuis le début de l’année scolaire et ça lui faisait le plus grand bien.

Entre deux éclats de rire, elle avait balayé la salle du regard. N’étant pas venue accompagné, elle n’attendait personne, mais il était toujours amusant de voir qui entrait dans la salle et de faire des suppositions sur les possibilités qu’un tel vienne, ou qu’un autre soit accompagné d’une troisième personne. Ou encore de commenter les choix vestimentaires des autres, en vraies filles. Mais en regardant autour d’elle, son regard croisa celui d’Orpheus. Elle resta un instant accrochée à ses yeux bleus, ayant l’impression d’y lire une nostalgie qu’elle n’aurait pu expliquer. Et il s’approcha encore plus d’elle. « Euh… ça te dirait de venir danser avec moi ? » Si elle s’était attendue à ça ! Leur dernière rencontre avait laissé à la jeune femme plus d’interrogations enfouies qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Elle avait encore cette étrange sensation de déjà-vu à chaque fois qu’elle posait les yeux sur lui, mais la demande était gentille. Elle lui sourit alors qu’il passait nerveusement sa main dans ses cheveux. Le geste lui rappela cruellement Siméon, qui avait aussi cette habitude, mais elle chassa le souvenir. Elle devait se concentrer sur le présent maintenant, c’est-à-dire un presqu’inconnu qui lui demandait une danse. « Ce serait avec plaisir ! » Affirma-t-elle en souriant. Ailina lui prit gentiment la main et l’entraina sur la piste de danse. Certes, la situation était peut-être un peu étrange, mais elle était venue à ce bal pour danser et s’amuser. Souriant, elle releva les yeux vers lui. « Juste par curiosité… Que me vaut cette invitation ? » Elle n’avait pas l’habitude de le voir dans ce genre d’évènement, mais elle avait décidé de garder cette dernière remarque pour elle-même et avait choisi autre chose pour tenter de démarrer une conversation…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Ven 3 Juil - 23:13

Le bal de noël ✻ you really hurt me
Tu demandes quelle tenue tu dois te mettre pour la vingtième fois dans la soirée. Tu enlèves tes vêtements pour la vingt-et-unième fois dans un mouvement rageur. Ça ne te ressemblait pas, t'étais une personne naturellement sûre d'elle, tes choix devaient se faire rapidement et être immuables, car tu n'en avais rien à foutre de ce que les gens pouvaient te dire, t'en avais rien à foutre de leurs satanés regards en biais, des murmures qui surgissaient parfois dans ton sillage. Alors pourquoi n'arrivais-tu pas à choisir un simple costume, t'en étais consterné, tu te sentais stupide et en plus de ça, tu allais être en retard, en retard pour Oprh, en retard pour foutre la merde, digne Serpentard que tu es. Les chemises, les vestes, et les pantalons s'étalaient par centaine sur ton lit qui semblait étouffer sous le poids de tes affaires. Tu baladas ta main sur les tissus tentant de trouver un signe quelconque pour faire un choix. Au plus profond de toi, tu savais pourquoi tu avais autant de mal à te décider, c'était simple, ça se résumait en un mot : Orpheus. Toujours lui, tu voulais que tout soit parfait, que tu sembles parfait à ses côtés, que votre couple, dont tu ne savais quoi penser d'ailleurs, resplendisse comme aucun autre. Tu l'aimais, ça s'en était sûr, le problème restait dans le fait que tu ne saches pas vraiment ce que lui ressentait à ton égard, il t'aimait certes mais certainement pas aussi fort que tu le voudrais. Alors que tu penses sans cesse à lui cherchant la chaleur de sa peau la passion de vos baisers. T'as l'impression que lui il s'en moque, qu'il est pris par quelque chose d'autre peut-être même par quelqu'un d'autre. Tu chasses rapidement cette idée de ton esprit, tu sais qu'il n'ait plus vraiment le même depuis son retour, tu dois t'y faire c'est tout et non t’imaginer ce genre de chose stupide que ne peuvent que te blesser. Ce que tu dois faire, également, c’est décidé ce que tu vas mettre en vitesse pour le rejoindre le plus vite possible pour faire le genre de chose qu’un couple doit faire, c’est-à-dire danser toute la nuit, s’embrasser en avoir les lèvres en feu et tu ne sais quoi d’autre tellement les activités peuvent être multiples. Du moins, c’est ce que tu crois, car t’as pas vraiment l’habitude, ce n’est pas ton genre de te pavaner devant tout le monde pour montrer ton déhanché, tu ne sais pas pourquoi t’avais voulu aller à cette soirée, t’étais partagé entre le fait que ça soit une décision complètement égoïste dans le but de montrer ton bonheur et de les faire languir, une décision altruiste qui aurait comme objectif de changer les idées de ton compagnon, une décision que tu ne saurais définir mais qui viserait à mettre la merde et te foutre de la gueule des gens. Tu saisis la tenue qui semblait la plus appropriée, tu optas pour un choix simple aux couleurs de ta maison, une veste d’un vert sombre qui recouvrait une chemise blanche nouée d’une cravate noir alors que plus bas tu portais un pantalon du même vert et des chaussures qui étaient évidemment noires . Tu coiffas tes cheveux d’une telle manière que personne ne pourrait critiquer ta coiffure, et décida enfin de quitter ta chambre non sans t’être déjà regarder plusieurs fois dans un miroir pour t’assurer que tout allait pour le mieux, que tu serais parfait.
Tu descends les marches avec une certaine appréhension, t’avais peur que rien ne convienne à tes attentes, que tout ne se passe pas comment t’aurais voulu que ça se passe. Tu n'aimais pas quand les situations t’échappaient, quand tu perdais le contrôle, moins il y avait d’imprévus, mieux c’était pourtant, t’arrivais pas comme tu l’avais imaginé, t’étais pas aux bras de l’être aimé, non, il était trop tard, t’avais trop tardé, accablé par des choses futiles et inutiles. Tu te reconnaissais de moins en moins, ça t’effrayait et pourtant tu ne voulais rien faire pour changer cela. Maleficient te giflerait si elle te voyait, et tu l’aurais surement bien mérité, avec ton comportement d’amoureux transis. Tu secoues la tête, te disant qu’il fallait profiter des l’instants qui allaient s’offrir à toi, ces instants que t’allais respirer à poumons,, comme une drogue, ou un poison… Le cœur qui lâche quand t’arrives devant la grande salle, quand tu vois les deux êtres aux cheveux lumineux mains dans la main bien trop collée à ton goût, goût amère, goût de haine. T’as un haut-le-cœur, à moins que ça soit tout ton corps qui parte à la dérive. Tu menaces de t’étouffer avec la salive qui passe de travers. Tu te détournes de cette scène bien trop douloureuse, tu pars vers le bar après être resté quelque secondes sur place. Il fallait que tu restes digne, que tu te retiennes de saisir ta baguette pour lancer un maléfice qui scellerait le destin de la blonde, il fallait que tu te retiennes de placer ta main sur son visage, violemment, ou que tu t'élabores un plan machiavélique pour la détruire, la ruiner, l’annihiler complètement, car tu savais comment ça aller se terminer ça serrait toi la mauvaise personne, aux yeux de tout le monde, aux yeux de Orpheus, il accourait vers elle tentant de l’aider d’une quelconque manière alors que toi, tu serais un monstre. Alors tu gardes la tête haute, tu graves un sourire sur ton visage sans unes larmes et puis tu vas à leur rencontre, tu glisses ta main dans son épaule « Tu permettrais que je te l’emprunte ? » ta voix se veut jovial, t’arrives à lui sourire sans lui jeter un regard noir à la blonde, et puis sans attendre, tu embrasses Orpheus, ce n’était pas comme la première fois, s’était plus passionné, tu marques ton territoire, comme un animal. T’attends qu’il se détache, car toi, tu ne veux clairement pas..
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 4 Juil - 13:22

Un bal ?





J'étais heureuse que Jon m'ai invitée à ce bal. En fait, à la base, je n'aime pas du tout, mais pas du tout les bal. Devoir s'habiller, les convenances tout cela m'oppressais. Et j'étais bien trop rêveuse pour être totalement concentrée sur les danses obligatoire. Mais cette année c'était différent puisque j'y allais avec une personne que je voulais voir. Une personne avec qui je m'entendais bien. Vraiment bien. Jonathan Wells. Un Serpentard. Cela ne me gênais aucunement et puis après tout, je n'étais pas la seule à être dans ce cas!

Je souriais en tournoyant devant le miroir. J'avais mis le paquet. Je voulais plaire à Jon et ce soir j'avais décidé de laisser tomber la Alice timide. Ce soir, ce sera Alice la téméraire. J'avais donc choisis une robe noire assez simple. Elle se composait d'un bustier qui finissait en une robe volante et non pas coupé en cercle pour être droite mais en carrée qui du coup formait une coupe avec plusieurs pique qui tombait sur mes jambes. J'avais choisit des chaussures noires large au chevilles et pour la coiffure, j'avais opté pour quelque chose d'assez rock. Une queue de cheval, les cheveux en bataille qui tombait sur mon épaule. Un Smoky Eye pour le maquillage et j'étais fin prête. Je descendis donc en sautillant, vers le Hall.

J'étais dans mes pensées et du faire plusieurs détours à cause des escaliers qui n'en faisait qu'à leur tête puisque encore logée chez les Serdaigle, cela me faisait descendre sept étage au lieu d'en monter un. Vivement que tout soit remis dans l'ordre! Que je puisse enfin de nouveau dormir dans mon lit au couleur jaune et noir. Distraite, je regardais autour de moi et toujours en sautillant, je descendais les escaliers. Il m manquait un étage quand je trébuchais. Maligne Alice. Très maligne. Mais quelqu'un me rattrapa avant que le sol et moi nous nous disions bonjour...

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 4 Juil - 15:28


     

Un.... bal ?... Oh...


     


S'il y avait une chose que je détestais par dessus tout, c'était les bals costumés. Ce genre d’événements avait le don de m'énerver au plus haut point, en réalité. Pas que je ne savais pas danser, vous imaginez bien que ma sœur s'était évertuée à m'apprendre la valse jusqu'à ce que je puisse la danser à la perfection. Non, c'était l'idée de ressembler à un pingouin qui me faisait le plus chier. Je ne savais pas comment mes camarades masculins pouvaient supporter une cravate. Ce truc était immonde, en vérité ! Je ne supportais vraiment pas. En général, je fuyais littéralement ce genre de truc guindé, ce n'était pas fait pour moi, j'étais trop libéré pour ça... Enfin, sauf pour ce soir.

C'était mon dernier bal de Noël à Poudlard, en tant qu'élève, du moins, je ne pouvais décemment ne pas y aller. Et, pour une fois, j'avais invité une fille. Je dis bien pour une fois. En général, je laissais les invitations s'entasser sur mon bureau, j'en prenais une au hasard et je l'acceptais (ce qui m'a déjà valu quelques petits ennuis dont je ne parlerai pas). Mais là, c'était différent. Je l'avais invitée, elle. Alice Lidell. Une petite blonde de Poufsouffle réputée pour être un peu à l'ouest, mais que j'appréciais énormément. Autant faire min dernier bal avec une personne que j'aimais bien et qui, soit dit en passant, était très attirante. Elle avait confirmé et avait fait de moi un heureux. Au moins, je serai bien accompagné, et avec un peu de chance, je ne serai pas le seul mec de Serpentard à avoir une fille à mon bras. Je ne suivais pas trop ce qui se passait en ce moment, avec Morgan et James. Trop de boulot, et ça m'agaçait. Ce serait peut-être aussi l'occasion de se retrouver.

Le grand soir était enfin arrivé. J'étais allé le matin même chez un coiffeur-barbier Moldu qui m'avait rendu un peu plus cool que ce que je ne pouvais l'être déjà. Il m'avait laissé un début de barbe naissante, coupé les cheveux et épaissis légèrement. Ouais, je faisais cool. Je me lançais aussi dans une folie que je regretterai peut-être ensuite. Je revins à Poudlard avec l'oreille gauche percée. J'avais changé d'un coup de baguette la petite puce ridicule en un petit diamant, c'était sobre, j'aimais. Je ne fus pas bien long à préparer. J'enfilais une chemise blanche, avec, par dessus, une costume noir de coupe italienne que j'avais payé bonbons ! Mais dieu que j'étais classe là dedans. Une touche d'un parfum un peu boisé, et j'étais fin prêt.

Je dus m'y reprendre à deux fois pour aller cherche Alice, la pensant d'abord retourner dans sa salle commune, je dus en fait monter, en pestant... Mais pas longtemps. Elle était là, elle descendait les escaliers. Je souris. Elle ne m'avait pas vu. Elle était magnifique, dans cette robe asymétrique noir... Ce maquillage, cette coiffure, elle était parfaite.  Et je la vis trébucher. Et merde, manquait plus que ça ! Je me précipitais vers elle et l'attira à moi avant qu'elle ne se fasse mal et murmurais à son oreille.

« Il était moins une, Mademoiselle Lidell. Malgré cette chute fâcheuse, permettez moi de vous dire que vous êtes magnifique dans cette tenue. »

Je la redressais et l'embrassais sur le front, ne voulant pas la brusquer. J'étais gentleman, vous me connaisse, pas vrai ?
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 4 Juil - 20:21

En enfilant mon costume je me dis que c'était une année vraiment particulière pour moi. J'étais tellement excité que ça me surprit moi-même étant donné que je suis plutôt un type flegmatique. D'abord, c'était la dernière fois que je participais au Bal de Noël étant donné que c'était ma dernière année ici. Cela me rendait à la fois heureux et nostalgique et j'avais d'autant plus l'intention de profiter de cette soirée, mais il n'y avait pas que ça. Si j'étais aussi exalté c'était surtout parce que pour ce dernier bal, j'allais avoir une cavalière. C'était la première fois, les autres années j'y étais allé seul ou je n'y étais pas allé du tout. J'avais été si heureux quand j'avais reçu la réponse d'Agathe ! J'avais longuement réfléchi à la façon de lui demander de m'accompagner mais j'avais tenté ma chance un peu au hasard et comme elle n'avait aucun raison d'accepter j'étais presque certain qu'elle allait me dire non. Et voilà qu'elle avait accepté. Du coup j'avais filé à Londres pour me trouver un nouveau costume. J'en avais quelques uns mais je voulais changer, pour marquer l'occasion. Et puis j'avais attendu avec impatience. J'avais tout prévu, j'avais même décidé d'acheter un cadeau à Agathe, pour la remercier de m'avoir sauvé pendant l'attaque des sirènes entre autre. Je n'avais pas mis beaucoup de temps à me préparer et je descendis bien avant tout le monde. Il était si tôt que je décidai d'aller prendre l'air dehors. Je suis resté debout, les mains dans les poches, à savourer cette douce sensation qui m'envahissait progressivement. Cette sensation que j'avais attendu ce moment toute ma vie.

Peu après, je retournai dans le château et gagnai la Salle de bal, j'avais demandé à Agathe de m'y rejoindre directement mais ce n'était pas elle que j'allais retrouver maintenant, il était encore trop tôt. Maintenant, j'allais voir Isabelle. Entre les cours, mon séjour à l'infirmerie et les préparatifs liés au bal, on avait pas tellement eu le temps de passer du temps ensemble, alors on s'était dit qu'on parlerait. Je ne lui avais même pas encore dit que j'avais invité Agathe. J'entrai dans la Salle et la vis assise un peu à l'écart de l'animation. Je la rejoignis avec un grand sourire. "-Waouh Isa ! T'es radieuse !" Je m'assis à côté d'elle, ne sachant pas par où commencer.  "-Alors, comment tu vas ? Cette soirée promet d'être géniale, tu trouves pas ?" Je fis une pause. Enfin, c'était le cas pour moi. Mais c'est vrai que je ne savais pas si Isa serait accompagnée, aussi je tâchai de contenir mon enthousiasme, mais il fallait que je lui dise, c'était un peu le plus grand évènement dans ma vie en ce moment. "-Tu devineras jamais, j'ai demandé à Agathe d'être ma cavalière. Et elle a accepté." fis-je avec sourire.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 4 Juil - 22:54


     

Je ne suis plus une enfant


     


La veille

« Oh Papa ! Elle est magnifique ! »

Le paquet sur mon lit, je regardais la robe crème, reposant sur un papier de soie rose. Une robe de soie crème recouverte d'une dentelle à grosse maille. Elle avait appartenu à ma mère. Mais mon père, souhaitant me voir telle la petite princesse l'avait remise au goût du jour, sûrement à coup de baguette magique. Il l'avait centrée et décolletée... Vraiment décolletée. J'en rougissais d'avance. J'espérais que Ash ne me trouverait pas trop vulgaire. Avec, il avait mis une large ceinture de cuir marron, qui enserrerait toute ma taille, et ferait ressortir le peu de poitrine que j'avais. Et une paire de chaussure de cuir blanc, à haut talons. Il avait insité pour s'occuper de ma tenue, et c'était parfait... J'étais devenue une femme. Ce serait mon premier bal en tant que majeure... Mon premier bal accompagné d'un homme que j'aimais. Je rougis. J'avais hâte d'y être.

Le jour J

Whoah... J'avais peine à me reconnaître dans la daphné du dortoir. J'avais façonné, avec ma baguette, un chignon tout en boucle. Mon père me connaissait par cœur, même physiquement, la robe m'allait à la perfection. Je voulais recoudre le décolleté mais je me ravisais. Je n'étais plus une petite fille, j'étais une femme à présent. Il fallait que je m'habille en tant que telle. Je ne voulais pas faire honte à Ash. Je ne voulais pas qu'il regrette de m'avoir à son bras. Et puis... Ca me donnait un petit coté sexy que j'aimais bien, qui changeait de la Isabelle habituelle.  J'avais mis des pendent d'oreilles assez discret, maquillage léger et féminin également. Un touche d'un parfum légèrement fruité et j'étais fin prête. Je pris une profonde inspiration. Il était temps.

J'avais demandé à Ash de me rejoindre dans la salle de bal, pour y trouver Eric. Il fallait absolument que je lui parle. Je ne voulais pas lui cacher mon bonheur. Après tout, n'était-il pas comme un grand frère pour moi ? Mais il n'y avait que très peu de monde, mais pas Eric. Je soupirais. Il n'allait pas tarder, après tout nous avions rendez-vous, et il n'était pas genre à me lâcher. Au moins, je pourrais me détendre avant le début des festivité. J'étais tellement tendue. Après tout, fini les robe de petite fille et le jus d'orange ! Et j'y allais avec mon petit ami. Je me mordis légèrement la lèvre inférieure. J'espérais que tout allait bien se passer. Je m'installais dans un coin, rêveuse.

Eric ne tarda pas à arriver et je souris en le voyant. Il s'installa à côté de moi et je me penchais vers lui pour l'embrasser sur la joue, rosissant à son compliment.

« Merci. Tu es très élégant aussi, tu sais ! Tu vas faire un malheur ! »

Lorsqu'il me demanda comment j'allais, je hochais la tête, en signe que j'allais bien, et ponctuais sa question sur la soirée d'un « hm » assez neutre. Je me demandais franchement comment lui dire. Il ne m'avait jamais vu avec un homme, auparavant. Enfin, moi-même je commençais tout juste à me faire à l'idée que j'avais un petit ami, et encore ça dépendait des jours. Enfin, ça me sortit légèrement de la tête quand il m'annonça que sa partenaire serait Agathe. Heureusement que je savais me contenir sinon je lui aurai sauté au cou ! Au lieu de quoi je lui attrapais la main avec l'innocence d'une petite sœur pleine de joie.

« C'est vrai ?! Oh, mon dieu, Eric ! Je le savais ! Dès … l'histoire au lac j'ai su que vous vous apprécieriez, je ne sais pas pourquoi. Sûrement les regards que vous vous lanciez, c'était trop mignon ! Et... Tu penses aller plus loin qu'un simple rendez-vous ? »

Je lui tirai légèrement la langue, pour le taquiner. J'étais vraiment contente pour lui... Et il était aussi temps que je me lance, en douceur.

« J'ai... Enfin, je sais pas comment dire ça, mais... Moi aussi, j'attends quelqu'un. »

Je rougis d'un coup, ça devait même se voir à travers le maquillage. Je me sentais un peu conne parfois. Nous qui rêvions tous les deux d'amour pendant des années, aujourd'hui, je rougissais à l'évocation de l'homme qui faisait mon bonheur. Ah, l'amour...
 

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 3:01

Bal de Noël 



Il n'avais pas répondu quand je lui ai dit que je n'aurais put aller au bal sans lui. Enfin... C'est ce que j'avais dit je crois. Je ne sais plus. Mais un sourire naquit sur son visage et au lieu de me répondre, il me demanda après un temps si j'avais eu beaucoup d'invitation. Je souriais énigmatiquement et finalement, les yeux pétillant, lui affirma:

-J'ai eu quatre invitations avec la tienne. Apparemment, ils ne reculent devant rien pour... enfin...

Je me pinçais la lèvre inférieure et finalement me mordis la joue. Je n'aimais pas parler de cela. C'était le sujet qui a fait que l'on s'est vraiment disputé la dernière fois et quand... il m'as embrassé. Oh purée cette soirée va être longue, je le sens. Je soufflais et finalement lui demanda également, curieuse de la réponse.

-Et toi?

Et là j'eus un raté quand j'entendis la voix chaude de Morgan au creu de mon oreille. Quand je lui avait dit qu'il devait rester lui même. Tel est mon désir hein? STOP! Redescend sur terre. Voilà, descend de ton petit balai volant et reviens parmi les botruc et sorciers. Je le regardais les yeux toujours pétillant et finalement ne répondit rien. Valait mieux je pense. Et il s'éloigna pour finalement m'affirmer qu'il ne le ferai pas trop pour ne pas gâcher la soirée. Je haussais les yeux au ciel et souris tout de même amusée et finalement le dépassa avant d'aller au buffet pour souffler dans son oreille:

-Alors je serais ta flèche pour cette soirée. Aussi... mortelle.

Je lui fis un clin d'oeil et finalement il me rattrapa et me servit un verre après avoir déclaré qu'il avait menti et qu'il n'avait pas du tout faim. Au moins je n'étais pas la seule! Et quand il me le tendit j'éclatais de rire à sa réplique. Je haussais un sourcil finalement et lui demanda, joueuse et d'humeur taquine.

-Toute la nuit, hein?

Je me taisais en buvant une gorgée de punch mais il me fut arrachée des mains. Je protestais mais ce cri de rage fut vite remplacé par un cri d'étonnement quand je sentis le corps de Morgan contre le mien. Ma main sur son torse, je le fixais, hébétée quand je compris qu'il nous avait emmené sur la piste de danse et qu'il me demanda de lui montrer comment danser. Je clignais des yeux pour être sure d'avoir bien comprise sa demande et finalement, passa mon bras gauche au dessus de son épaule et mon autre main glissant dans la sienne que je levais. Je lui affirmais alors gentillement pour le guider:

-Déjà il faut se tenir droit et il suffit de compter.

Je souriais lorsqu'une valse écossaise avait démarré. Si un jour quelqu'un m'aurais dit que les cours de danse de ma mère aurait servi, je lui aurait rit au nez à l'époque et finalement commença doucement les pas.

-Tu comptes toujours un, deux trois, un deux trois et tu tourne en même temps.

J'ignorais si il allait suivre mes conseils. Déjà plusieurs couples dansaient et finalement regarda Morgan. C'était tellement simple d'être là. Je pensais que j'allais lui en vouloir tellement mais non. Et finalement je terminais, en lui disant simplement:

-C'est un peu redondant. Je préfère personnellement le rock où tu peux vraiment t'éclater à fond sans te soucier de rien!

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 3:27

Un bal ?



Devinez qui m'as rattrapé? Jonathan bien évidemment. J'avais fermée les yeux, me préparant à la chute et à la douleur et finalement, au lieu de cela, je sentais deux bras puissant me rattraper juste à temps à la taille avant que je ne m'écrase ridiculement sur le sol. J'avais ouvert les yeux et le fixa, soulagée que se soit lui. Il en profita d'ailleurs pour me murmurer au creux de mon oreille. Je souriais à sa réplique et à sa voix charmeuse. C'était d'abord sa voix qui m'avait plut sur ce personnage atypique.

Il me redressa et en profita pour reprendre l'équilibre une ou deux marches plus haut que lui. Il m'avais embrassé sur le front et je souris amusée de ce geste. C'était bête mais entre nous j'ai toujours su qu'il n'y avait rien de sérieux. Juste deux êtres qui ont décidé de s'unir pour un petit moment avant de disparaître, ne laissant que les moments agréables entre nous. Jonathan finissait son cursus cette année. Alors que moi, je n'étais qu'en première année d second cursus. Je ne me faisais pas d'illusion. Mais pour ce soir, c'était différent. Il était lui aussi magnifique dans ce costume sans cravate, il était charmeur et pour le moment il était à moi. Ainsi soit il. Finalement je m'approchais de lui me mettant à son niveau et lui répondis.

-Bonsoir à vous Mr Wells. Effectivement quelle chance que vous étiez là pour me rattraper à temps et m'éviter une rencontre fâcheuse et douloureuse entre le sol et moi.

J'avais pris un air sérieux mais yeux pétillais de malice, ce qui trahissais mon amusement sur le moment. Je me trouvais bête à être sur les marches du premier étage et repris.

-Et je vous retourne le compliment. Vous êtes très en beauté ce soir!

Je lui attrapais la main, peu soucieuse de bien faire ou pas et commença à descendre doucement les marches, le tirant derrière moi.

-Il faut vite y aller, sinon il n'y aura plus rien à boire et à manger vu que le buffet est la première chose prise d'assaut!

Parce que j'avais eu l'estomac tellement noué toute la journée que finalement, le stress retombé qu'il soit vraiment là, mon ventre criait famine. Et manger avant danser est toujours agréable... Ah mince... Quelque chose que je n'avais pas prévu... danser. Je détestais cela. J'ignorais si Jon lui savais danser ou pas... Je me pinçais la lèvre et lui demanda alors, tout de même gênée de poser une telle question.

-Hum... dis moi. Tu sais, bal rime souvent avec danse et je dois dire que... euhm... Je ne sais pas très bien danser et je me demandais si enfin... cela te gênais?[/b][/b]

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 19:13

Un grand sourire se peignit sur mon visage quand j'annonçai la nouvelle à Isabelle. Elle s'en doutait déjà bien évidemment, elle me connaissait bien, trop bien presque, elle avait tout de suite deviné qu'Agathe me plaisait vraiment. Et elle avait l'air encore plus excitée que moi et j'en étais heureux. Je passai doucement une main autour de ses épaules. -"Et ben si ça ne tenait qu'à moi, je la réinviterai dès demain et puis tous les jours qui vont suivre aussi, je lui ai même acheté un cadeau pour ce soir, tu vois le genre, dis-je d'un air rêveur. Mais enfin faut pas oublier qu'on ne se connaît pas du tout, je ne sais pas ce qu'elle pense de moi. On va voir comment se passe la soirée et puis on avisera."

Une partie de moi était plus qu'optimiste et se voyait déjà engagée dans une relation sérieuse avec cette femme mais une autre tenait à rester pragmatique. A vrai dire, j'avais peur de m'avancer, je savais que j'avais tendance à vite m'attacher, comme le prouvait la petite boîte que je gardais dans ma poche. Et je devais garder à l'esprit que la possibilité existait que cette relation n'aboutisse pas. Un petit silence s'installa entre nous et pendant un instant j'eus peur d'avoir fait une connerie en parlant de ça. Je me tournai vers elle et elle se mit à rougir assez violemment. Et une seconde après, toutes mes inquiétudes s'envolèrent, laissant place à une incroyable euphorie.

Elle aussi avait un cavalier ! Il n'en fallait pas moins pour que je sois convaincu que cette soirée allait être parfaite. Sortait-elle avec lui ? En tout cas, moi aussi je la connaissais, et qu'elle soit officiellement en couple ou pas, j'aurais mis ma main au feu qu'elle était amoureuse. -"Isabelle Leprince, commençais-je d'un ton faussement sérieux, Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Je te somme de t'expliquer tout de suite, je veux tous les détails !" Je retirai mon bras de son épaule pour mieux observer son visage. Ses yeux brillaient. Je n'arrivais pas à y croire, les choses avaient du se passer très vite entre eux pour que ce garçon la mette dans un tel état sans que j'en ai jamais entendu parler. "-Alors c'est vraiment sérieux ? Waouh Isa, je crois que je ne t'ai jamais vu aussi heureuse. C'est hallucinant. Je suis tellement ravi pour toi ! Dis-moi comment il s'appelle, que j'aille le remercier !" Une idée m’interrompit et je me levai. -"Attend, je reviens tout de suite !" Je m'éclipsai, me dirigeai rapidement vers le buffet et revins deux verres de champagne. -"Je m'étais dit que je boirais mon premier verre avec Agathe, mais là, il faut qu'on fête ça ! A nous et à cette soirée !" Je trinquai avec Isabelle et bu une gorgée de champagne. Puis mon côté protecteur prit le dessus: -"Du coup, je suppose qu'il va te rejoindre ici, non ? J'aimerais bien le rencontrer, si ça ne te gêne pas."


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 103
Date d'inscription : 14/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 20:57

Bal de Noël



Il savait danser ? Oui. On le lui avait appris. Qui exactement, il ne saurait dire. Peut-être sa mère ou le majordome de la famille. Mais il le savait. Il avait été éduqué dans les coutumes de la noblesse ancienne et quand bien même il n’en avait pas l’air il était un gentleman. Avenant et doux, il savait comment s’y prendre pour s’occuper des femmes. Evidemment, il avait déjà fait la cour à de nombreuses demoiselles avec pourtant une fin des plus rocambolesque mais aujourd’hui c’était différent. Tout était différent, jusqu’à sa propre identité. Et pourtant il avait l’impression que rien ne changeait. Il se sentait toujours le même. Sa flamme intérieure n’était plus, le feu, le brasier ardent qui le poussait à vivre et agir comme le dernier des casse-cou n’était plus. Et pourtant  il était là, demandant une danse à sa meilleure amie. Elle ne se rappelait plus de lui, sûrement l’avait-elle oublié ou bien n’avait-elle pas réussi à le reconnaître. Il s’en remerciait. Il ne voulait plus être Simeon King. Il ne le méritait certes plus mais il n’en avait plus la force. Etre ce paria d’Orpheus lui convenait très bien. Calme et posé, timide et solitaire, voilà ce qu’il aimait.
Mais quand il était en sa présence, il ressentait la nostalgie, il ressentait le passé le conquérir. C’était douloureux et en même temps agréable. Jamais il n’aurait pu décrire ce sentiment. Il l’avait laissée l’entrainer sur la piste de danse, le sourire aux lèvres. Dans ses gestes, même infimes, il la retrouvait. Il se faisait la remarque qu’elle n’avait pas changer quand bien même il sentait sa douleur. Une légère douleur qu’il ne voulait pas comprendre, qu’il préférait oublier et laisser tomber. Non, il n’avait pas envie de connaître la réponse de sa peine. Alors ils étaient entrés dans la ronde, lui posant sa main sur sa taille, et elle sur son épaule. Il se sentait bien ainsi. Il n’avait pas envie de faire autre chose. Il la regardait, il plongeait son regard dans le sien et il avait l’impression que rien n’avait changé. Il avait l’impression qu’il était toujours Simeon, que son père était en vie et qu’ils allaient encore faire, elle et lui, une bêtise qui leur vaudrait une lourde punition. Mais c’était ainsi le bon déroulement des choses non ? C’était ainsi qu’on vivait. Face au danger, en protégeant les siens, c’était ainsi qu’on arrivait à comprendre le réel sens de la vie. « J’avais envie tout simplement. » Et ce n’était pas un mensonge. Il avait envie de l’inviter, de danser avec elle et de passer un petit moment en sa compagnie. Le sourire aux lèvres, il ne l’avait pas quittée des yeux une seule seconde. Il la faisait danser, tourner au rythme de la musique sans se préoccuper du monde extérieur. Il se sentait soudainement redevenu celui qu’il avait cherché à fuir pendant tout ce temps. Ca l’effrayait et en même temps il s’en moquait. Rien que pour un soir.

Et on avait posé une main sur son épaule. Il avait été d’abord surpris, sortant lentement de sa torpeur et de sa rêverie pour découvrir Diaval. Son petit ami. Et alors ce n’est plus la joie qui l’abrite mais la crainte, la culpabilité. Il savait qu’il n’avait rien fait de mal avec Ailina, une simple danse comme deux élèves lambda pouvaient faire mais rien de plus. Et pourtant il ressentait la peine de son amant. Il le connaissait et savait qu’il n’était pas resté indifférent à cette scène. Et pourtant, il n’avait pas eu le temps de dire un seul mot qu’il avait plaqué sa bouche sur la sienne. Il avait d’abord été surpris mais bien rapidement il avait laissé un sourire étirer ses lèvres. Oui, il l’aimait. Il pensait que c’était assez fort, que c’était assez puissant pour combattre n’importe quel obstacle et pourtant il n’était pas au bout de ses peines.
Il avait quitté la chaleur de la main d’Ailina pour venir poser la sienne sur la joue de Diaval. C’était un baiser rempli d’amour et de fougue. Il aurait aimé qu’il ne s’arrête jamais et pourtant sa raison l’avait gagné rapidement. Lentement et doucement, il avait décroché sa bouche de celle du Serpentard. Le sourire aux lèvres, amusé par le comportement de son ami, il lui avait lancé un regard moqueur. Comme si sa jalousie n’avait aucune raison d’être. Et il avait reporté son attention sur la demoiselle. « Euh.. désolé je… (piétinant une nouvelle fois avec les mots il avait encore passé sa main dans ses cheveux. ) Ailina, je te présente Diaval. Diaval, Ailina. » Il n’était pas vraiment doué pour ce genre de chose. Il n’avait jamais été très loquace et très adroit pour faire des présentations et ça se voyait. Il ne savait que dire d’autre et ressentait les sentiments de son ami. Evidemment, il devait lui en vouloir de ne pas l’avoir attendu et pourtant il n’arrivait plus à se sentir coupable. N’avait-il pas le droit de s’amuser un peu ? Sortir de son monde de noirceur pour découvrir un peu de lumière ? Non pas que Diaval était l’obscurité, bien au contraire, mais que tous ses propres comportements de solitaires le gardaient dans une bulle, une prison qu’il n’était pas sûr d’échapper un jour. « Vous avez qu’à faire un peu connaissance pendant que je vais chercher des boissons hein. » Mais il ne leur laissait pas le choix. Il avait besoin de s’éloigner un peu d’eux, de prendre un peu de temps, rien qu’un peu, pour réfléchir à cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 21:40

EVENT : le bal de Noël
Tout le monde


✻✻✻
Un bal… Est-ce que j’étais enchantée à cette idée ? Je ne sais pas trop.. Je n’aimais pas vraiment les grandes soirées où tout le monde était réuni dans une même pièce, mais j’avais d’assez bons souvenirs des précédents bals. Ce que je n’aimais pas forcément était l’idée de devoir s’habiller avec de grandes robes de soirées. J’étais très loin d’être à l’aise avec ce genre de vêtement et comme à mon habitude, la robe que j’allais porter était assez discrète, mais je suivais tout de même le dresscode. Dans ma chambre, je pris alors un peu de temps pour enfiler une robe de couleur beige avec de très long tullesues qui trainaient jusqu’au sol. Je me regardais dans le miroir de la chambre en me demandant si c’était vraiment approprié.. J’avais parfois l’impression que non, pas vraiment… Ou qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Je pris alors un peu de temps pour me maquiller et essayer de relever en chignon mes cheveux. Bon eh bien, j’étais prête cette fois-ci.

Après avoir enfilé des chaussures, je descendis tous les escaliers de la tour pour me rendre jusqu’au rez-de-chaussée. Je saluais tous les élèves que je croisais. Les plus amusants étaient les premières années qui semblaient vraiment excitées à l’idée de participer à un bal. Je ne me souvenais pas vraiment du mien… J’avais tout d’abord eu beaucoup trop peur pour descendre à l’heure, j’étais arrivée en plein milieu et n’ayant pas de cavalier, j’avais passé ma soirée assise sur une chaise… Ce qui peut expliquer que je n’en garde que très peu de souvenirs. Tout en me rendant dans la grande salle, j’en profitais pour prendre en photo les personnes que je pouvais croiser. Beaucoup me demandaient s’ils pouvaient récupérer les photos plus tard, il n’y avait aucun problème pour cela ! Je me ferais un réel plaisir de leur imprimer.

Une fois dans la grande salle de bal, j’oubliais mon appareil photo pour contempler la décoration. La salle était vraiment magnifique. N’ayant pas de cavalier, je me rendis sans hésitation vers l’endroit où ils servaient des boissons et pris une petite coupe de champagne. Puis je repris mon appareil. Il fallait bien que je m’occupe. Je commençais alors par photographier les décorations puis les élèves présents.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 5 Juil - 22:03


     

Confidences


     


Il était mordu. C'était évident. Il avait cet air rêveur dans les yeux, cet espoir aussi que cette relation soit la bonne, que cette fille soit la bonne. J'adorais Agathe, elle était devenue une amie très rapidement. J'aimais parler avec elle. Elle était tellement passionnée et passionnante aussi. Elle était adorable, je l'aimais beaucoup. Et je connaissais Eric. Il était tombé sous le charme dès le premier jour. Ces regards échangés au bord du lac, je n'avais jamais vu une telle tendresse dans ses yeux. Et il me le confirma. Il lui avait même acheté un petit cadeau. Ça me fit soupirer, moi la grande rêveuse et ne put m'empêcher de me redresser pour l'embrasser sur la joue une seconde fois. Il aviserait... Je croisais les doigts. Il fallait absolument que j'arrive à parler à Agathe. La connaissant, elle me parlerait sans doute de l'invitation et ce qu'elle avait ressenti... Mais j'avais un bon pressentiment.

Et, comme je m'y attendais, il fut tout aussi enthousiaste que moi lorsque j'évoquais mon cavalier. Et il m'inonda de questions, auxquelles je rougis de plus en plus violemment. Rien qu'à m'observer, il sut que je l'aimais. Il n'était pas mon meilleur ami pour rien, c'était certain. Je plaçais ma mèche bouclée derrière mon oreille et pris une profonde inspiration. C'était la première fois que je lui parlais d'un garçon... D'un homme pour qui j'éprouvais des sentiments. Le premier avec qui j'en parlais d'ailleurs, sauf avec Em, mais c'était une autre histoire et je ne pouvais pas vraiment dire que je lui en avais parlé. Puis, je me lançais.

« Je... Je crois que je t'ai déjà parlé de lui. Un garçon qui a eu un ennui de santé et a été hospitalisé un temps, à qui je donnais quelques cours de soutien... Ash Soren... Notre gardien au Qudditch... »

Isabelle Leprince parlant de Quidditch. C'était bien une première ça ! Mais je l'avais dans la peau, et maintenant, je l'assumais, ce qui n'était pas encore le cas lors de la dernière discussion que j'avais eu avec Eric. J'eus un petit rire nerveux.

« Disons que les aveux ont été assez... mouvementés, mais... Voilà. Je l'aime, tu n'imagines pas. Je suis sur mon petit nuage depuis quelques temps. Et avec les cours, les préparatifs, tout ça, je n'ai pas vraiment eu le temps de venir t'en parler, excuses-moi. »

Il se leva en s'excusant et se précipita vers le buffet. En lui suivant des yeux, je vis Mérida et son cavalier, un des deux serpentards qui ont participé avec nous à la chasse au trésor... Morgan, me semblait-il ? Je lui adressais un petit signe de la main, ne voulant pas l'embêter en pleine discussion avec son ami... Ou petit copain, je ne savais pas. Puis Eric revint, avec deux coupes... Je n'avais jamais bu d'alcool de ma vie. Même pas une gorgée de champagne. Gênée, je pris la coupe et trinquais... il fallait vraiment que je me dévergonde un peu. Je devais vraiment passer pour la coincée de service. Je regardais Eric dans les yeux avant de dire.

« A nous et à cette soirée... Qui sera sans aucun doute magique ! »

Je bus une gorgée. Pétillant, doux... Pas mauvais en fait ! J'en bus une seconde et acquiesçais à sa question.

« Oui, il me rejoint ici. Je tenais à t'annoncer la nouvelle avant que tu ne nous vois nous bécoter dans un coin. Et bien sûr que je vais te le présenter. Ça me permettra aussi de saluer Agathe au passage. »

Je ne l'avais pas vu depuis un petit moment non plus. J’espérais qu'elle allait bien. Ça me faisait d'avance plaisir de la voir.
 

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 6 Juil - 2:52




Le bal de Noël


Les premiers mois de cette année étaient passé à une de ces vitesses ! Nous étions déjà en décembre ! Et qui disait hivers, disait Noël, bien évidement. Vu les complications de ses derniers temps, l'idée d'organiser un bal de Noël avait été lancée et acceptée par tout le système éducatif, ou presque. Pour ma part, je n'avais pas l'intention d'y aller, pour la simple et bonne raison que je n'étais pas sûre de trouver ma place dans une fête organiser pour les jeunes. Mais bon, en même temps, il s'agissait d'un bal, pas d'une soirée. Au final, mon côté superficielle avait fini par l'emporter et je décidai de me rendre à ce bal. Il faut dire aussi, qu'on m'avait demander d'y participer pour être sûre qu'au moins une personne garde un oeil sur tout ce petit monde.

La logique aurait voulu que j'invite un de mes collègues, ou que l'un d'entre eux m'invite plus précisément. Cependant, je ne reçu rien de leur part et de toute façon, je n'aurais sûrement pas accepter leurs invitations. A part celle de Colin peut-être. Mais ce dernier était sûrement trop timide pour faire ce genre de demande. Puis, mes collègues étaient tous plus jeunes, peut-être souhaiteraient-il invité une demoiselle ou un damoiseau de leur âge. Mais bon, en soit, nous savons tous que l'âge n'est qu'un prétexte. Enfin, tout ça pour dire que je n'avais pas de cavalier, le bal avait lieu le lendemain et je ne voulais vraiment pas me pointer totue seule. Non mais qu'elle image je donnerai si j'étais incapable de trouver quelqu'un ?

Pendant la nuit, je me refis mentalement la liste de mes contacts de cavalier potentiel. A vai dire, cela fut vite régler. Il n'y avait qu'une seule personne avec qui je m'entendais pas trop mal et qui pourrait venir à Poudlard sans complications : Basil de Baker Street. Dès le lendemain matin, à dix heures, je me pointai chez lui pour lui proposer d'être mon cavalier. Oui, je n'allais pas gâcher de mon temps et de l'encre pour une lettre qui arriverai trop tard. Surtout que Basil n'était pas une personne très facile à convaincre. D'ailleurs je ne fut que légèrement surprise lorsqu'il refusa mon invitation. Mais il y réfléchit à deux fois et fini par accepter, pour une raison qui m'étais inconnue, ce qui m'était totalement égal. Tant qu'il avait accepté, c'était le principal.

J'employai le reste de ma journée à aider à décorer la Grande Salle en compagnie de mes collègues et à choisir ma tenue pour ce soir. Basil ne ferait peut-être pas un grand effort sur sa tenue, mais personnellement, qu'il soit mal habillé ou non, j'avais bien l'intention de me faire belle tout de même. J'optais tout de même pour quelque chose d'assez sobre, après tout, mon but de ce soir n'était pas non plus d'attirer tous les regards. Il devait bien y avoir des étudiants qui voudraient se prendre pour les princesses de la soirées. J'avais passé l'âge pour ce genre de chose. Je revêtis donc une longue robe noire qui n'était pas bustier, mais presque. En tout cas, elle était assez légère pour découvrir une partie de mes tatouages. Il n'y avait que ma Marque des Ténèbres que j'avais pris soin de recouvrir avec sur fond de teint. Non, je n'étais pas très fière de mon passé de Mangemort. Sinon pour le reste du maquillage, si cela vous intéresse, je n'en abusai pas et me contenta d'un peu de mascara et et fard à paupière pour faire ressortir la couleur de mes yeux et un peu de blush sur les joues.

Une petite heure avant l'ouverture officielle du bal, je me rendis de nouveau chez Basil pour l'accompagner jusqu'à Poudlard. Dans un premier temps, je fus accueillie par Mrs. Judson qui me prévînt poliment que Basil était en train de se préparer. Une petite minute plus tard, mon cavalier descendit, vêtu d'un étrange costume vert bouteille et d'une cravate assortie. A croire que même les cracmols on des problèmes avec la mode ici. Je ne fis aucun commentaire et me contenta de saluer mon partenaire de la soirée :

- Bonsoir Mr. De Baker Street, êtes vous fin prêt ?

Ma question n'avait pas trop d'intérêt, mais il me semblait plus poli de demander avant de partir. Mrs. Judson nous donna deux plateaux rempli de gâteaux qu'elle avait fait pour le buffet. Ce n'était pas vraiment utile vu que les elfes de maison du château s'étaient déjà chargé de la nourriture, mais bon, l'attention était touchante. Je lui adressai un sourire qui ne reflétait pas vraiment d'émotions particulière et pris un plateau de gâteau avant de partir pour Poudlard avec Basil.

L'avantage du monde des sorciers, c'est qu'en général, les trajets sont beaucoup moins long que ceux que font les moldus. En quelques secondes à peine, nous nous retrouvâmes à Poudlard, devant la porte de la Grande Salle. Déjà quelques élèves étaient présent, mais avant toute chose, j'allai déposer les plateaux de gâteaux de Mrs. Judson sur le buffet. Après cela, je me retournai vers mon cavalier en lui adressant un sourire que j'espérais amical.

- Merci d'avoir accepté de m'accompagner ce soir. J'espère que vous ne vous ennuirez pas ce soir. Tant que nous sommes près du buffet, voulez vous boire quelque chose ?



Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 6 Juil - 12:03


Basil x Nell 
Le bal de Noël.

Lorsque je fus fin prêt nous partons pour le bal les mains chargées des deux plateaux. Lorsque je suis obligé d'aller à Poudlard pour le bien mes enquêtes j'utilise le magicobus où bien c'est madame Judson qui m'y amène avec son balai, un nimbus 2000. Lorsque nous arrivons je détaille la décoration du château : un plafond magique, une décoration inspirée de l'époque de Louis XV, il y a des stalactites accrochées au plafond et un sol glacé. Je remarque que la piste de danse est assez grande. Nous nous approchons du buffet pour déposer les plateaux de gâteaux au fromage, il y a déjà des amuse-bouche, du champagne, du punch et du thé.

-Oui j'aimerais bien boire un thé merci !

Je me sers un thé tout en regardant les élèves dansés. J'essaie de repérer monsieur Colin dans cette foule d'adolescents et de professeurs mais il n'est pas présent. La musique n'a pas encore commencé je pense qu'ils passeront certainement des morceaux des Weird Sisters, personnellement je préfère la musique classique, en tant qu'aristocrate anglais j'ai pris des cours avec un précepteur et j'ai appris la danse avec lui sous l’œil bienveillant de Vivaldi et de Mozart ce qui a développé en moi le gout pour ceci, je n'aime pas la musique magique d'aujourd'hui cela crie trop, c'est bruyant et les chanteurs hurlent plus qu'ils ne chantent et je ne parle point de la musique moldu. Si jamais ils passent une telle musique je ne danserais pas de toute manière ces danses étranges où il faut se frotter contre son partenaire c'est d'un gout !

-J'espère qu'ils ne passeront pas des morceaux des Weird Sisters, je n'aime point la musique d'aujourd'hui et je préfère la musique classique ! Avez-vous déjà écouté La sinfonietta de Janáček ? Un morceau brillant qui fut créé à la demande pour une organisation de gymnastique tchèque, bien que cela ne soit pas le seul morceau qu'il ait composé.

Oh je sais d'avance ce que les élèves vont dire s'ils me voient ainsi : le célèbre détective Basil De Baker Street s'est amouraché de miss Hook. Les rumeurs court tel le vent à travers les arbres mais je me moque de ces sornettes tant que cela n'entrave pas mon travail, je n'aie pas le temps de me préoccupé de ces bêtises d'adolescents !

©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 6 Juil - 12:31




Le bal de Noël


Il semblerai que je connaisse mieux Basil que ce que je ne le laisse penser. J'étais pratiquement sûre qu'il me demanderai de lui servir du thé. Quoique, ce n'était pas réellement le connaître ça. Tous les anglais aiment le thé, c'est un fait. Donc j'aimais bien cette boisson aussi, mais quitte à choisir, je préférai le bon coup de pied d'un café ou la finesse d'une coupe de Champagne. Pendant que Basil semblait observer les décors de la salle en détail, je lui servit son thé et lui tendit tout en prenant une coupe de Champagne pour moi.

-J'espère qu'ils ne passeront pas des morceaux des Weird Sisters, je n'aime point la musique d'aujourd'hui et je préfère la musique classique ! Avez-vous déjà écouté La sinfonietta de Janáček ? Un morceau brillant qui fut créé à la demande pour une organisation de gymnastique tchèque, bien que cela ne soit pas le seul morceau qu'il ait composé.

Ces paroles me firnet doucement sourire. Basil avait de bon espoir. Malheureusement pour lui, il me semblait que les Weird Sisters étaient au programme de ce soir. Il s'agit d'un vieux groupe de rock sorcier, ils étaient presque une légende à présent. On ne passait pas une bonne soirée sans au moins un morceau des Weird Sisters.

- Désolé je... Ne connais pas ce morceau. A vrai dire, je n'écoute pas énormément de musique non plus. Normalement, nous auront de la musique classique durant tout le début du bal pour danser calmement. Mais par la suite, j'ai bien peur que nous n'échappions pas aux Weird Sisters et quelques autres groupe populaires du moment. Si vous ne supportez pas cette musique, je ne vais pas vous obliger à rester toute la soirée non plus.

Au moins, à présent, il était prévenu. Après tout, j'avais déjà presque forcé Basil à venir ici alors je n'allais pas le forcer à rester des heures et des heures à ne rien faire. Après tout, j'étais obligée de restée pour surveiller les élèves, mais lui non. Il était là de son plein gré. J'observais les élèves arrivés, seuls ou en couple tout en sirotant mon champagne.

- Si je puis me permettre, pourquoi avez-vous accepté mon invitation ? En venant chez vous ce matin j'étais persuadée de repartir avec une réponse négative.

Cette question m'intriguait, même si elle n'était pas la plus du monde. C'était un moyen de poursuivre la conversation. Nous n'allions tout de même pas rester planté debout à regarder les élèves passé ! Nous n'étions pas des vaches non plus.


Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 6 Juil - 18:55


Un peu de romantisme quand même... mais pas trop



Elle semblait pressée. Elle avait faim, ou c'était moi ? Je me mis à rire en la suivant, me laissant un peu traîner au départ. Le buffet, une chose qui apparemment nous intéressait tous les deux. Pas que j'avais particulièrement faim pour ma part, mais chaque année, leurs confiseries étaient une véritable tuerie. Et connaissant les elfes de maison, ils avaient prévu pour l'équivalent de trois fois les élèves au niveau de la bouffe. Je ne m'en faisais pas. Aussi, arrivés en bas des escaliers, je l'attirais vers moi et l'embrassais avec passion, l'enserrant par la taille, ma main droite tout simplement posée sur sa nuque. Puis, je lui donnais un petit coup sur le nez, de mon index droit.

« Petite gourmande ! Tu me fais penser à un petit chat devant un bol de crème. »

Quand elle me parla de danse, je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire nerveux avant de la regarder d'un œil complice.

« Je n'aurais pas de sœur jumelle, je crois que je ne saurais pas danser. Mais elle a insisté pour m'apprendre. Alors je t'apprendrais... Ou alors tu n'auras qu'à monter sur mes pieds et tout le monde n'y verra que du feu. »

Je lui déposais un baiser sur le nez... Oui, je peux être très bisounours quand je m'y mets, mais ne me le faites jamais remarquer si vous voulez garder ce genre de relation avec moi... Relation que je n'avais qu'avec Alanna et Alice, soit dit en passant. Je regardais Alice, la maintenant contre moi. J'avais un petit détail à régler avec elle avant d'entrer dans la grande salle.

« Bouges pas, ok ? »

Je sortais de ma poche un petit tube contenant une poudre dorée, que je lui déposais de l'épaule jusqu'au cou, du côté droit. Puis, je soufflais dessus et de petits papillons dorés apparurent au dessus des paillettes dorée à présent incrustée sur l'épaule de ma douce. Ça lui donnait un côté magique. Et puis, personnellement, je trouvais que ça changeait des fleur ou autre bijou. Je lui tendis le reste du tube, (il en reste bien les deux tiers au moins) et lui souris.

« Tu en penses quoi ? »

Oui, ça me faisait un peu peur. Déjà que je n'étais pas le genre à faire des cadeaux, de base, voilà que j'en offrais un à Alice, mais en plus que j'innovais par dessus le marché. Je savais qu'elle aimait ce qui sortait un peu de l'ordinaire. Mais, pour une fois dans ma vie, j'étais loin d'être sûr de moi... Même si je ne le montrais pas, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 7 Juil - 16:23

Merida avait les yeux qui pétillaient, elle répondait à mes taquineries et j'adorais ça. Elle me dit qu'elle avait reçu trois invitations sans compter la mienne. Ce chiffre me rassura, je pouvais aisément deviner qui les lui avait envoyées et je savais que ces types n'importaient pas. Merida était toute à moi, c'était bon à savoir. Je lui rendis son sourire espiègle. Elle ne devait pas s'en faire pour eux. D'ailleurs, plus j'y pensais, plus je me disais que je ferais bien d'aller leur casser la gueule, histoire qu'ils comprennent qu'ils n'auraient jamais ma lionne. Bon, je n'allais peut-être pas leur casser la gueule à tous les trois, surtout que l'un d'eux était sacrément baraqué, mais je pouvais leur faire peur, ça oui. "Moi non plus je ne recule devant rien. Et je gagne toujours." Et sur ces bonnes paroles, je refermai la parenthèse prétendants-relous, ni Merida ni moi ne voulions parler d'eux ce soir. "Je me demande quelle fille s'aventurerait à m'inviter au bal, ris-je, je pense qu'au vu de mon comportement, elles savent que ce n'est même pas la peine d'essayer. Je souris et me retins d'ajouter que je n'étais pas le genre de mec à s'encombrer d'une fille pendant une soirée étant donné qu'apparemment ce n'était plus le cas.

A ma suggestion pleine de sous-entendus, elle répondit simplement: -Toute la nuit ? "Oui, toute la nuit ma belle. Et toutes les nuits à venir aussi", fis-je avec un sourire charmeur et en prenant soin de ne pas quitter Merida des yeux. Au moment où les mots sortirent de ma bouche, je réalisais que c'était ce que je voulais. Je ne voulais plus la quitter, c'était clair dans ma tête désormais. Et à vrai dire, ça me faisait plus peur qu'autre chose. Je n'arrivais pas à m'habituer à l'idée que j'étais prêt à changer et à m'engager pour elle. Et puis, je me connaissais, peut-être que je me sentais prêt en cet instant mais qui me disait que ce n'était pas juste l'euphorie qui parlait pour moi ? Enfin, ce n'était pas vraiment le moment de se poser ce genre de question, ça non plus ça ne me ressemblait pas d'ailleurs, en général au contraire, j'agissais sans réfléchir.

Comme quand je lui avais proposé d'aller danser par exemple. Quelle belle connerie. Je décidais quand même de faire un effort. J'écoutais Merida et je comptais avec elle en essayant de suivre la cadence. Mais je n'étais décidément pas fait pour ça, non. J'arrivais à ne pas lui écraser les pieds mais j'étais mal à l'aise. Je ralentis et attirai Merida à moi, interrompant ainsi la valse. Je fis glisser ma main dans son dos et lui souris. "Il paraît qu'il y a une soirée à Pré-au-Lard après le Bal, ça sera l'occasion de s'éclater." Je fis une pause en réalisant que je n'avais pas demandé son avis à Merida."Tu comptes y aller hein ? Tu vas pas me laisser y aller seul ? Je pense que si tu veux du rock, c'est plutôt là-bas que t'en auras d'ailleurs," ajoutai-je en caressant doucement son visage. J'effleurai ses lèvres de mon pouce. Je sentais mon coeur battre dans ma poitrine. Cette proximité, c'était vraiment tentant. Mais voilà, je n'étais pas certain de ce qu'elle ressentait. Je ne voulais vraiment pas faire de connerie. Alors que faire ? Ce n'était pas mon genre de demander la permission mais tant pis, il faut faire des execptions. Je m'approchai encore et lui murmurai à l'oreille: "J'ai terriblement envie de t'embrasser."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010
» Pin Event au phantom Manor
» Press Event du 6 novembre et journée du 7 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-