AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
EVENT : Le Bal de Noël - Page 2



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   EVENT : Le Bal de Noël
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 7 Juil - 17:22


Basil x Nell 
Le bal de Noël.

J'ai déjà prévu ce que je vais faire si jamais ils passent des morceaux des Weirds Sisters : je vais me mettre à la recherche de monsieur Fitzgerald pour tenter de lui faire avouer les informations qu'il faut au sujet du père, car l'affaire stagne tout ce que je sais c'est que le père est un moldu et qu'il est un coureur de jupons, je pense aussi allé fouiller dans les archives du bureau de Londres et du monde magique. Car oui si je suis venu à ce bal ce n'est pas pour rien mais bien pour mon enquête, il est donc absolument hors de question que je quitte cette fête.

Mademoiselle Hook me sert du thé je la remercie il faut dire que j'aime beaucoup le thé avec le gâteau au fromage que me fait Mme Judson. J'observe la décoration qui n'est pas mal du tout, j'aime bien le thème de Louis XV qui a régné en France du 1er septembre 1715 au 10 mai 1774. Les rues du Chemin de Traverse aussi sont décorées pour Noël, ma demeure est également décorée avec un sapin mais aussi des guirlandes et une couronne musicale accrochée à la porte de l'appartement, c'est Mme Judson qui s'en occupe tous les ans car elle adore Noël ! Moi je n'ait pas vraiment de temps à perdre dans de telles choses, je ne fais que travaillé !

-Je suis sur une enquête et pour cela j'ai besoin d’être à Poudlard !

Je me sens satisfait de savoir que le bal allait s'ouvrir sur de la musique classique au moins cela prouve quelque part que les racines de la musique sont toujours présentes et qu'elles n'ont pas été oubliée. D'ailleurs cela n'avait toujours pas commencé et je me demandais quand les orchestres allaient jouer. Dehors la neige tombe à gros flocons, je me suis d'ailleurs nettoyé les épaules de mon costume avec un mouchoir car il était trempé.

©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 7 Juil - 18:11

Bal de Noël 



Morgan était plein de surprise ce soir mais il était aussi fidèle à lui même. Et cela me plaisait. C'était tellement stupide! Et maintenant que je connaissais mes sentiments, cela me gênait. J'avais tellement peur qu'il parte, que finalement, tout ce manège ne soit que simple farce. Je chassais ces mauvaises pensées de mon esprit. Fait lui confiance Meri, il ne te mangera pas...

Je soupirais et quand je lui demandais, taquine si il veillerai sur moi toute la nuit, les paroles de Morgan eurent l'effet d'une bombe. Et ces paroles tournèrent en boucle dans mon esprit. Et toutes les nuits à venir aussi... Je me retournais vers lui, étonnée et planta mon regard dans le sien. Était il vraiment sérieux? Ses yeux gris orageux était charmeur. Et mon cœur rata un battement quand je réalisais le sens de ses paroles. J'ignorais quoi dire à ce moment, totalement paralysée. Comment et quand as t-il put avoir autant d'emprise sur moi? Quand ais je laissé faire cela? Je l'ignorais. Et je ne pouvais décrocher mon regard du sien. Je me secouais le cerveau mentalement et finalement, ne pus sortir que un mot, un seul avec le sourire en coin, l'euphorie au ventre:

-Intéressant...

Et quand nous étions sur la piste de danse, quand je lui donnais mes conseils, il ne dit rien, se contentant de compter avec moi. Ses pas était hésitant mais cela me fis nettement sourire qu'il essaie. Et il s'arrêta au bout d'un moment, sa main glissant dans mon dos, me serrant contre lui. Je le questionnais du regard et il m'affirma alors qu'il y avait une soirée après le bal à Pré au Lard et qu'il y aurait surement moyen de s'éclater là bas. Il me fixa alors étrangement et me demanda si je viendrais moi aussi, et j'allais le laisser seul. Je haussais un sourcil et allait répondre mais sa main effleura ma joue et mes lèvres ce qui me coupa net dans mon élan. Et finalement rigola doucement et lui affirma, les yeux toujours pétillants et malicieux.

-Tu as peur d'y aller seul? le taquinais je. -Je t'accompagnerais et si il y a moyen de vraiment s'amuser là bas, je suis plus que partante!

Je lui souriais pour le rassurer. J'ignorais si il avait peur d'y aller seul ou si il avait peur tout court. Je ne voulais pas tout gâcher à ce moment et soudain la jalousie me pris au tripe. Il m'a affirmé qu'il  n'avait reçu aucune invitation mais je me doutait bien qu'avec son physique... avantageux, plusieurs devaient avoir le regard braqué sur lui. Et un sentiment de possessivité me pris. Allez calme Meri, calme. Il est là avec toi, c'est à toi qu'il a envoyé une invitation, pas aux autres. Je repris le fil de la soirée et croisa de nouveau le regard de Morgan. Toujours serré contre lui par sa main dans mon dos, je plaçais la mienne dans son dos à lui. Il m'affirma alors qu'il avait terriblement envie de m'embrasser. Et là j'ai bien cru que mon cœur allait exploser. Sa voix était... Je sentais mes joues me chauffer, signe que je devais surement rougir. Toujours contre lui, je sentais sa chaleur et son odeur et des images loin d'être chastes survint dans mon esprit. On se calme! Je fermais les yeux sur le moment comme pour graver sa voix dans mon cerveau, son odeur. Oui, j'étais définitivement accroc. Je suis perdue. J'ai perdu.

Je lui souris alors, ma main sur sa joue, relevant mon visage vers le sien. Comme il devait faire une tête de plus que moi, je me glissais sur la pointe des pieds. Je m'approchais de son visage, ma main toujours sur sa joue. Je la déplaçais dans son cou comme pour m'accrocher et finalement planta mon regard bleu océan dans ses yeux gris. Et ferma les yeux et rompit la distance qui nous séparaient, scellant nos lèvres ensemble. Cela était tellement différent de la première fois. Il n'y avait que la haine et la rancœur. Alors que là, j'essayais de faire passer la passion que je ressentais pour lui à cet instant.

Finalement, je rompis le contact mais restant proche de son visage et ouvris les yeux. Je me pinçais la lèvre inférieure, et finalement lui murmura dans le creux de son oreille, employant la même formulation que lui.

-J'ai terriblement envie de recommencer....

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 7 Juil - 23:26

Je me mis à rire en observant la réaction de Merida quand je lui parlais de passer la nuit avec elle. J'avais pu voir sur son visage le moment exact où elle avait compris ce que je voulais dire. J'avais vu un éclat d'étonnement, de perplexité puis de peur traverser son regard. Et mon rire cessa doucement. Elle avait peur... Cette idée résonna dans on esprit. De quoi avait-elle peur ? Je ne pouvais pas le savoir. Pourquoi avait-elle peur ? Ça je le savais, c'était ma faute. Je lui avais parlé de mes conquêtes pas plus tard que tout à l'heure. Mais quel idiot ! Je ne voulais pas qu'elle ait peur, je voulais qu'elle ait confiance en moi. Le but de cette soirée était justement de lui faire sentir à quel point elle était différente des autres à mes yeux. Mais ça n'était pas facile, je n'avais pas l'habitude. Il allait falloir que je me montre plus explicite apparemment. Intéressant, lâcha-t-elle finalement. Je ne savais pas qui lui répondre, parce que cette idée me perturbait aussi, alors je lui souris, pas de cette façon charmeuse qui me caractérisait, non, je lui souris vraiment, pour qu'elle comprenne, qu'elle comprenne que j'aimais la tenir dans mes bras, sentir son odeur, caresser sa peau avec la mienne.  "Pour Pré-au-Lard, c'est pas que j'ai peur d'y aller seul, tu sais bien que je n'ai peur de rien, fis-je avec un demi-sourire, mais... ça serait bien mieux si tu étais avec moi, beaucoup plus... intéressant, ajoutai-je en serrant un peu plus Merida contre moi.

Elle passa elle aussi une main dans mon dos et je la vis rougir légèrement. J'eus un petit sourire, elle était tellement belle. Elle ferma les yeux et pendant ce court instant je caressais de nouveau son visage, tout doucement, comme si elle pouvait se briser. Et puis vint ce moment... Elle se hissa sur la pointe des pieds pour s'approcher encore plus. Je sentis sa main glisser contre ma joue, puis contre mon cou et j'eus des frissons. Je pris son visage entre mes mains et quand elle posa ses lèvres sur les miennes, je sentis mon cœur s'accélérer et tout mon corps vibrer. Elle était douce, délicate et... parfaite. Je lui rendis son baiser avec passion. Je n'avais jamais ressenti autant d'émotions d'un coup. Je n'avais jamais rien ressenti d'aussi intense. Quand elle s'éloigna j'étais à bout de souffle. Mais je ne voulais pas qu'elle s'éloigne, il ne fallait plus jamais qu'elle s'éloigne. Alors quand elle s'approcha de nouveau pour me dire qu'elle voulait recommencer, je pris son visage entre mes mains et lui souris longuement. Mon coeur battait tellement sous l'émotion. J'allais avoir une crise cardiaque, c'était sûr. Mais tant pis. Je ne pouvais pas lutter contre ce désir alors je l'embrassai de nouveau. Ce baiser me fit tout oublier, qui j'étais, où j'étais, tout sauf Merida.

Je réussis enfin à lâcher ses lèvres mais je ne pouvais toujours pas me décoller d'elle. Je passai une main autour de ses hanches et enfouis mon visage dans son cou. J'avais tellement besoin d'elle. Je déposai un baiser sur sa joue avant de me replacer face à elle avec un sourire. "Et ben." C'est tout ce que j'arrivais à dire. Cette fille avait vraiment un don pour me troubler. Je pris Merida par la main et me décidai. J'avais compris quelque chose ce soir. J'avais mal au ventre, j'avais peur. Et en même temps, je n'avais jamais été aussi bien, je me sentais euphorique et invincible. "J'aime être avec toi Merida. T'imagines pas à quel point."

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 7 Juil - 23:54




Le bal de Noël


Si Basil buvait tranquillement sont thé, il semblait chercher quelque chose. Peut-être ne faisait-il qu'admirer la décoration. Mais c'était assez perturbant comme situation. Apparemment, il n'avait vraiment pas accepter de venir ce soir pour mes beaux yeux. Et d'un sens, tant mieux. Je ne voudrais pas qu'il se fasse de fausses idées à mon sujet. J'étais célibataire, certes, mais cela ne signifiait pas que je souhaitais être de nouveau en couple. Loin de moi cette idée. J'avais assez donné question relations. Puis, c'était un peu pour cela que j'avais choisit Basil pour m'accompagner ce soir aussi. Je savais qu'avec lui, il n'y avait pas d'ambiguité possible. Il était bien trop absorber par son travaille.

-Je suis sur une enquête et pour cela j'ai besoin d’être à Poudlard !

Oh. J'avais donc vu juste. Il n'était pas là pour mes beaux yeux. Il était là pour le travail. Encore. Ce détective cessait-il une seconde de penser à ses enquêtes parfois ? Maintenant j'étais presque sûre que non. Il est vrai que, d'aussi loin que je me souvienne, je n'avais jamais vu Basil faire autre chose qu'enquêter. Il avait toujours une affaire à résoudre. Si un jour cet homme mourrait, c'était sans nul doute en plein travail.

- Toujours sur la piste des Mangemorts ? Si c'est le cas, je ne pense pas que ce soir soit la bonne occasion pour récolter des informations. Mais si vous cherchez quelqu'un en particulier, je pourrais peut-être vous aider.

En parlant de chercher quelqu'un, cela faisait un moment que je parcourai la salle du regard. La décoration ? Je m'en fichais pas mal. Etant donné que j'avais aidée à la faire, je la connaissait pas coeur. Non, à vrai dire, je cherchais mon fils. J'espérai fortement que James ne fasse pas une croix sur un événement pareil. Puis, j'étais sûre que mon fil sserait le plus beau de tous en costume. Sa cavalière aurait de quoi être fière. D'ailleurs j'avais bien envie de connaître l'identitée de cette dernière. J'espérai fortement qu'il ne s'agirai pas de la jeune Mei-Lin. Cette fille était bien trop proche de mon petit James à mon goût. Et je n'avais pas l'impression qu'elle le tirai vers le haut, au contraire.

- Mais vous n'allez pas passer votre soirée à réfléchir Basil -je peux vous appeler ainsi ?-. Vous m'accorderez bien une danse ?

En soit, je n'apportais pas d'importance particulière à cette danse. Mais il me semblait ridicule de venir accompagnée à un bal si c'était pour que votre cavalier aille courir à la chasse aux indices. Si il ne m'accordait pas au moins une danse, j'aurais l'air encore plus ridicule que si j'étais venue seule à ce bal. D'ailleurs je n'avais aperçu encore aucun de mes collègues. J'espérais que ces dernier finiraient par se pointer. Ils n'allaient pas me laisser seule avec tous ces étudiants à ma charge, je ne pourrais jamais tous les surveillés !

D'ailleurs en parlant des surveiller, un couple venait de s'embrasser sous les yeux de tous. Beaucoup d'étudiants semblaient étonné. Personnellement, cela ne réussit qu'à me tirer un long soupire. Si ils savaient dans quoi ils s'embarquaient. Décidément, c'était beau l'innoncence. Je n'allais pas briser ce moment qui était sûrement des plus magique pour eux. Mais je ne pouvais m'empêcher de penser qu'ils finiraient par le regretter un jour. L'amour n'était qu'une illusion et le retour à la réalité était toujours très dur.


Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mer 8 Juil - 22:54

Histoire éternelle... 



Eric m'avait invité au bal! Eric m'avait invité au bal! Moi! Depuis ce matin d'hiver où le hibou de Eric s'était posé devant moi j'étais sur mon petit nuage, encore plus distraite que d'habitude. J'avais un sourire béant toute la journée et même le temps grisâtre n'avait pas réussi à altérer ma bonne humeur.

Et quand le jour J arriva je me rendit compte à l'instant que je n'avais pas de robe du tout pour le bal. Et là panique! Il fallait à tout prix que je trouve une robe pour le bal et surtout une robe que je trouvais classe et à la hauteur de Eric Sailor. Et c'est avec empressement que je me dirigeais ce matin sans rien dire à personne vers Pré au Lard en quête d'une robe et en passant devant Mme Guipure, j'eus le déclic pour une robe en vitrine.

Fière de mon achat, je passais la journée au cours à ne penser qu'à la soirée et finalement, quand sonna la dernière heure de cours, je fonçais vers les dortoirs de Serdaigle! Mince! Eric y logeais! Je me glissais directement vers les dortoirs des filles et enfila ma robe. J'avais choisis une robe bleue ciel assez simple, une ceinture fine d'argent pour la taille. La robe descendait jusqu'à mes chevilles et j'avais opté pour des escarpins argent également, rappelant la ceinture. En guise de coiffure une simple tresse sur le côté suffisait à compléter cette tenue. C'était sobre et simple. Je souriais en faisant tourner la robe et finalement que je regardais l'heure grâce à ma baguette, je me rendis compte que j'étais déjà en retard! Mince!

Je sortis du dortoir et ne croisa personne dans la salle commune. Et descendais les sept étage. Plus je m'approchais de la Grande Salle et plus j'entendais la musique se faire plus forte. Ah, j'étais vraiment en retard. Il n'en restait pas moins que j'étais heureuse et anxieuse de le revoir. Depuis l'attaque au Lac Noir, je n'avais pas vraiment eu le temps de le revoir. J'espérais en tout cas qu'il aille mieux!

Et j'arrivais finalement à destination. Les portes étaient grande ouverte sur le hall et entra sur le côté, me faisant aussi discrète que possible. Je n'aimais pas trop, disons, arriver en grande fanfare. J'étais loin d'être le genre de personne a aimer s'attirer les regards. Dans le coin de la porte, je cherchais Eric du regard. Impossible de le trouver comme ça avec tout ce monde! Et pour me donner du courage, je m'approchais du buffet. Et finalement je le vis. Il était assis à une table non loin de là, avec Isabelle. Isa je l'aimais bien, on avait pas mal discuté ensemble avant que je ne rencontre Eric. Elle était très intelligente et c'était une personne volontaire, prête à aider les gens dans le besoin. Je l'aimais bien cette Isa.

Je souriais en m'approchant alors de leur table, heureuse de les revoir. Isa me tournait le dos alors que je pouvais voir le visage de Eric. Et oui, j'étais définitivement heureuse qu'il m'ai invité à ce bal. En espérant qu'à travers cette soirée, on puisse discuter et mieux apprendre à ce connaître...

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 9 Juil - 1:11


Grand-mère, sérieux ??!!



« Grand-mère ! »

Je venais d'ouvrir la housse qui était sensée contenir ma tenue de soirée... Comme tous les ans, c'était sensé être un tailleur pantalon noir, limite masculin, les cheveux lâches, smoky eyes et basta ! Comme tous les ans depuis que j'étais gosse. Mais là... Non ! Je refusais non ! Les sourcils froncés, je me dirigeais vers le salon et regardais ma grand-mère, les bras croisés.

« C'est quoi cette tenue ! Pourquoi pas mon tailleur ? »

Elle me fixa, l'air autoritaire, comme si je n'avais pas le choix. Je soutins son regard... Mais je ne gagnais pas, je dus détourner le regard au bout de quelques secondes, comme d'habitude. Mon père et ma grand-mère étaient les deux seules personnes que je ne pouvais décemment provoquer. Je ne parlais pas de ma mère, je n'existais plus pour elle. Elle se leva et se plaça devant moi, me forçant à la regarder. Je prenais mon ai le plus renfrogné possible.

« Mei-Lin, il est grand temps que tu arrêtes certaines de tes gamineries ! Tu n'as plus quinze ans ! Alors maintenant tu vas t'assumer telle que tu es et tu vas suivre le programme que je t'ai prévu pour l'après-midi ! Profites que tu n'ai pas cours pour te faire belle ! »

Je soufflais et sortis une cigarette... Qu'elle me prit immédiatement des mains et qu'elle jeta à la poubelle. Putain ! Et la connaissant, elle allait me suivre toute l'après-midi ! Merde ! Elle me prit par les épaules, me retourna et me poussa vers la sortie de la maison... Putain, j'étais pas sortie de l'auberge avec elle. Je pris ma veste, en râlant et nous sortîmes. Au secours.....

Le bal

Merdeeeeee ! Grand-mère putain ! Pour la première fois de ma vie, je la détestais. Capuche, tête basse je rentrais à Poudlard en jogging, la housse tout contre moi. Pourquoi je m'étais laissée faire merde ? J'entrais, entendant la musique dans la Grande Salle... Le Bal venait de commencer mais il n'y avait personne... Et je ne pouvait décemment retourner dans la salle commune... Pas comme ça. Je ne voulais pas qu'on me reconnaisse... Et j'avais rendez-vous avec James, à qui j'avais affirmé que je viendrais en tailleur.... Et Mérida oh putain.

Je me précipitais dans les toilettes des filles du troisième étage. Par chance, elles n'était pas inondées. Je les fermais à coup de baguette, élargis la cabine du fond, y mis un porte manteau et y accrochais la housse. Je pris une profonde inspiration et m'enferma dans la cabine.... J'en sortis dix minutes plus tard et me regardais dans le miroir... Je ne me reconnaissais pas. Les cheveux relevés en un chignons bouclé sur mon crâne, j'étais maquillée sobrement, mais cela mettait en valeur mes yeux et mon côté asiatique. La longe robe de voile azur mettait en avant ma poitrine et ma taille, sur des escarpin en verre meuf ! Je ressemblais à une Cendrillon des temps moderne, sérieux !!!! Merde ! Et j'avais des bijoux aussi... Oh merde... Je ressemblais à une femme ! Une vraie non de dieuuuuu ! Je pris une profonde inspiration. Je faisais ça pour ma grand-mère... Juste pour elle.

Je sortis des toilette, après avoir fumé, un petit sac argenté, une pochette ça s'appelle je crois, dans la main gauche. J'avais fait disparaître mes fringues d'un coup de baguette.Je n'étais pas fière de moi du tout là. Moi, en robe ! C'était la première fois de ma vie ! Je vérifiais que j'avais bien mes cigarettes et descendais, en baissant la tête, en priant pour qu'on ne me reconnaisse pas. James et moi devions nous retrouver dans la grande salle. Ils allaient tous de foutre de moi en me voyant comme ça, sérieusement. Mamie, je te promets que tu vas me payer ce coup là. M'assumer en tant que femme, et puis quoi encore ? Je ne me sentais pas femme. Là, présentement, je me sentais ridicule ! Mais je ne renoncerais pas. Tant pis pour les moqueries ! Je descendis les escaliers et m'arrêtais devant la Grande Salle. Je pris une profonde inspiration. Go !

J'entrais, me frayant un chemin vers le buffet. J'avais besoin d'un verre. Je le trouvais assez vite, me servit un punch que je bus cul-sec, et m'en resservit un. Je retournais dans un coin près de la porte, histoire de ne pas rater James... Ce fut alors que je les aperçus et je ne pus m'empêcher de rire. Je le savais ! Elle était bien invitée par Morgan ! Et elle portait une robe la coquine ! Et... WHAT ! Genre, il se passait rien entre eux.... Et les roulages de pelle, c'était rien, oui bien sûr ! Et comme j'avais de la chance, je tapotais sur l'épaule de la photographe se trouvant non loin de moi

« Dis, tu peux me prendre les deux tourtereaux en photo, s'il te plait. Mais j'en veux l'entière exclusivité ok ? Je te paierai si tu veux. »

Je comptais lui faire un album pour son anniversaire... Une photo d'eux deux en train de se bécoter serait parfaite en fin d'album. Je sortis une cigarette et la portais à la bouche... Putain, j'avais besoin de ma dose de nicotine, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 9 Juil - 2:27

Bal de Noël 



Alors que ce seul mot était sorti de mes lèvres, il me sourit. Mais il n'y avais plus ce côté charmeur. Juste un sourire. Un vrai sourire. Heureux. Et cela me mit du baume au coeur de le voir ainsi. De voir que finalement il n'y avait que moi qui le voyait comme ça. Et je ne put que lui rendre. Je le serrais toujours contre moi, et croisa mes mains dans son dos. Cela était tellement... naturel. Cela me faisait peur. J'avais tellement l'habitude de rejeter l'amour comme si c'était le pire malheur que la terra ai porté, voilà que lui, je l'aimais. Je me sentais vivante à ses côtés. Il reprit alors me disant qu'il n'avait pas peur d'y aller seul et qu'il n'avait peur de rien. Cela me fit rire. D'habitude c'était les Gryffondor qui disait ça! Et il confirma en disant que si j'étais avec lui, cela était plus intéressant. Je souriais alors qu'il avait repris le même mot que le mien en me serrant un peu plus contre lui.

-Je prend note, je prend note!

Je n'arrivais pas à y croire que je l'avais fait. Enfin, que cela vienne de moi. J'avais plus agis par instinct et envie et voilà que j'ose lui dire que je mourrais d'envie de recommencer. Et il ne se fit pas prier. Il avait prit mon visage entre ses mains alors que je le serrais contre moi et captura à nouveau mes lèvres. J'avais fermé les yeux sans m'en rendre compte. Mon coeur allait exploser dans ma poitrine alors qu'il brisait toute mes barrières. Tous ces murs de glace que j'avais placé autour de mon coeur et de mes sentiments. Quand Mei Lin m'avait ouvert les yeux j'étais si résignée et tellement en colère que je lui en voulais. Mais maintenant je me rendais compte que c'était contre moi même que toute cette rancœur était dirigée. Je m'étais tellement promis que jamais personne ne pourrais être dans ma vie que je m'étais fermé à tout sentiment et voilà que lui, avait tout balayé d'un geste. Un simple geste. Et après son passage il n'y avait plus que lui. Tout était parti, sauf Morgan en cet instant.

Je revins à la réalité quand il s'éloigna et qu'il me serra contre lui, ses mains autour de mes hanches. Il enfouis alors son visage dans mon cou et cela me fit rire. Je passais mes bras autour du sien, mes doigts caressant les pointes de ses cheveux de jais. Finalement il m'embrassa la joue et me sourit quand il revint en face de moi. Je m’esclaffais quand là seule chose qui sortis de ses lèvres fut un "Eh Ben". Et j'éclatais de rire. La musique était forte ce qui empêcha les gens de se retourner vers moi. Je ne pouvais pas me décrocher de lui et garda mes bras autour de sa taille. J'étai vraiment euphorique. Et finalement il finit par un "J'aime être avec toi".

Ce qui stoppa net mon rire. J'avais l'impression de rêver. C'est ça j'étais encore dans un de mes rêves et je vais me réveiller d'une minute à l'autre dans mon lit. Je me pinçais alors le bras. Aie! Ah non, je ne rêvais pas. Purée, je ne rêve pas, Morgan O'Connor vient de me dire qu'il aimait être avec moi! Et plus je réalisais, plus le sourire que j'avais s'agrandissait. Et finalement, pris mon courage de gryffondor à deux mains et d'une voix douce lui affirma ce que je pensais.

-J'aime être avec toi aussi Morgan. Plus que je ne voulais le voir en vérité.

Et ferma mes yeux, plaçant mon visage dans son cou, comme il l'as fait avec moi, inspirant son odeur. Moi, la lionne indomptable, voilà qu'un serpent avait réussi l'impossible. Il avait touché mon coeur.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 9 Juil - 12:02

Ash Soren ? Le nom ne me disait rien mais il me semblait en effet qu'elle m'avait dit qu'elle faisait rattraper des cours à quelqu'un. Je regardais mon amie en souriant, elle avait cet éclat dans le regard, ce sourire caractéristique et elle semblait encore plus dans ses pensées que d'habitude. Elle avait trouvé l'amour, elle avait réalisé un de ses plus grands rêves et maintenant elle respirait le bonheur. Comme quoi, l'Amour était l'une des plus belles chose dans ce monde. -Je suis sur un petit nuage, me dit-elle. Oui, c'était certain. Et moi j'étais tellement content pour elle. -Non tu n'as pas à t'excuser, moi non plus je ne t'ai pas dit que j'allais au Bal avec Agathe. Je fis une pause, je n'avais même pas de mots pour lui montrer à quel point ça me faisait plaisir de la voir comme ça. -Tu le mérites tellement Isa ! Son bonheur commençait même à m'envahir. Le fait qu'elle est trouvé quelqu'un me donnait de l'espoir. Et plus j'y pensais, plus il me tardait de revoir Agathe. La première fois qu'on s'était vu il s'était passé quelque chose, chez moi en tout cas, et j'étais curieux de voir si j'allais retrouver ça ce soir. Isa m'avait dit qu'elle avait une bon pressentiment et, c'était étrange, mais il fallait bien avouer que son instinct la trompait rarement.  

Je fus heureux de savoir qu'Isabelle voulait bien me le présenter, je n'avais pas du tout eu à insister, elle trouvait ça normal. En même temps, elle aurait dit non j'aurais trouvé ça louche. Je finis mon verre et juste au moment où Isa me dit qu'elle en profiterait pour saluer Agathe, je la vis entrer dans la Salle. Mon cœur s'arrêta. Elle venait vers nous. Une légère anxiété m'envahit soudain. Elle était rayonnante dans sa robe bleu clair. Je ne pouvais pas détacher mes yeux d'elle, elle était vraiment belle, je n'aurais pas pu avoir de cavalière plus parfaite. Quand elle arriva à notre hauteur, je posai mon verre et me levai d'un bond en souriant. -Agathe ! m'exclamai-je. -Je suis content que tu sois là ! Je fis une petite pause pour essayer de rassembler mes esprits. -Et... tu es magnifique. Je glissai ma main dans ma poche droite et serrai la petite boite qu'elle contenait. Devais-je lui offrir maintenant ? J'avais beau avoir 24 ans, je n'avais aucune expérience en matière de femmes. Je ne savais pas vraiment comment me comporter. Je me tournai vers Isabelle, comme si elle détenait les réponses à mes questions. Finalement je me décidai, je n'avais pas eu le temps de lui montrer ce que j'avais acheté à Agathe alors tant qu'elle n'était pas totalement accaparée par son Ash, je sortis la boite de ma poche et la tendis à ma belle cavalière avec un sourire timide. -Tiens, c'est pour toi, c'est pas grand chose mais j'espère que ça te plaira.

Je tenais absolument à lui faire un cadeau ce soir et j'avais passé du temps à cogiter à ce que je pouvais lui offrir. Quand je m'étais enfin décidé pour un bijou, il avait encore fallu que j'en trouve un digne d'Agathe. J'avais écumé les magasins à Londres et mon choix s'était arrêté sur un collier. Ne connaissant pas ses goûts, j'avais privilégié un truc simple, mais ça n'avait pas été facile. En y repensant, j'aurais peut-être dû emmener Isa avec moi ce jour-là. Tant pis, ça serait pour une prochaine fois. -Au fait, Agathe, tu veux boire quelque chose ?


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 9 Juil - 14:47

En fait c'était facile. J'avais eu peur que ce soit quelque peu tendu entre nous mais ça n'était pas le cas, pas du tout. Je me sentais bien. Merida et moi étions sur la même longueur d'onde, parfaitement en phase même. Comment expliquer ce lien qui s'était établi si facilement entre nous ? Parce que nous étions liés c'était certain. J'étais heureux de l'avoir invité. J'étais heureux qu'elle soit dans mes bras. Je crois même que je n'avais jamais été plus heureux. Son sourire, son regard, son rire, tout chez elle faisait battre mon cœur.

Je n'avais jamais ressenti ça.

Elle s'était appuyée contre moi et je la serrai doucement pour ne pas qu'elle se détache. Je caressai ses cheveux et respirai son parfum. J'étais totalement enivré. J'étais bien. Et c'était grâce à cette lionne rousse. Mon cœur battait si fort. J'étais en train de brûler de l'intérieur et pourtant j'avais des frissons au contact de sa peau. J'avais des frissons en sentant sa main se perdre dans mes cheveux et dans mon cou. Je fermai les yeux un instant, j'aurais pu rester comme ça toujours. Mais je ne pouvais pas. Merida était à moi. Mais surtout, j'étais à elle. Ça m'avait frappé tout d'un coup, j'avais été foudroyé par cette sensation. Je n'arrivais pas à y croire. J'étais amoureux d'elle. Cette idée me fit sourire et trembler en même temps. C'était fou. Je n'avais jamais cru à l'amour, j'avais plutôt tendance à penser que ce n'était qu'une autre forme de désir. Je n'avais jamais cru que je pourrais aimer un jour. Mais j'étais tellement content de m'être trompé. Une idée me transperça. Je devais lui dire. Je devais lui dire à quel point elle était unique, et à quel point elle comptait pour moi. Je déglutis. J'avais confiance en moi et pourtant... j'avais l'impression que je jouais ma vie sur ces quelques mots. Mais après tout, c'était un risque que je devais courir. Je m'éloignai doucement de Merida et respirai un grand coup. Je passai une main sur sa joue en souriant. Elle aimait aussi être avec moi ? Il ne m'en fallait pas plus pour me lancer !

"Je crois pas, parce que tu vois Merida... Je..."

Je m'interrompis car j'avais tout d'un coup la désagréable sensation d'être épié. Je tournai la tête et me rendis compte que nous n'étions pas tout seuls. A vrai dire, j'avais totalement oublié où nous nous trouvions. Depuis tout à l'heure, des dizaines d'élèves étaient arrivés. Mon regard fut attiré sur la droite et je vis une fille avec un appareil photo. Et en plus elle était en train de nous photographier ! Je la fixai d'un air mauvais et puis ouvris de grands yeux ébahis en remarquant la fille à côté d'elle. Non, j'étais en train de rêver, ça ne pouvait pas être Mei-Lin dans cette robe ? "Regarde ça Merida, fis-je en lui indiquant notre amie, "C'est bien Mei, j'hallucine pas ?" Je reposai les yeux sur Merida et en croisant son regard mon cœur s'arrêta. Merde, j'avais tout gâché là. Pour Mei-Lin en plus, quel abruti. Mais pourquoi j'avais fait ça ?! Je passai une main dans mes cheveux et lui souris gentiment en espérant qu'elle n'ait pas envie de me casser la figure. "On reprendra cette conversation plus tard,"fis-je avec un clin d’œil. Je fis glisser ma main le long de son bras dénudé, ce qui me fit immédiatement regretter mes paroles. Je n'avais pas envie d'attendre pour lui dire mais d'un autre côté l'idée de la faire languir me faisait bien rire, c'était tout moi ça. Je déposai un léger baiser sur ses lèvres et la prit par la main pour l'entraîner vers Mei-Lin. Une fois devant celle-ci je ne pu m'empêcher de rire. "Tu sais Mei, c'était pas un bal costumé, t'étais pas obligé de te déguiser en fille." La tentation de la charrier avait été trop forte mais je savais aussi qu'elle devait avoir beaucoup de mal à assumer sa tenue alors je m'empressais d'ajouter: "Je rigole, t'es super jolie, sincèrement." Je me tournais ensuite vers la photographe. "Tu viens de nous prendre en photo là non ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 11 Juil - 12:31


Basil x Nell 
Le bal de Noël.

-Non je ne cherche pas de mangemorts cette fois, je recherche monsieur Fitzgerald, l'avez-vous vu ? Oh je l'aie déjà interrogé mais j'aimerais le revoir pour l'interrogé à nouveau !

Je dois tout de même dire que je suis assez étonné de constater qu'il n'y a aucun professeur dans cette salle de bal, nous sommes en présence de jeunes adolescents et je ne pense pas que ces jeunes personnes puissent se surveiller toutes seules. Nous sommes deux adultes il s'agit de moi et de mademoiselle Hook mais je n'aie pas le temps de surveiller ces enfants et je ne suis pas une baby-sitter ! La musique démarre et les orchestres commencent à jouer un air que j'apprécie beaucoup : la valse de Chopin. J'aime beaucoup la jouer avec mon violon.

-Oui je vous l'accorde !

Je commence donc à entamer une danse avec elle mais ce n'est pas pour autant que je n’arrête de réfléchir à mon enquête, pourquoi donc monsieur Fitzgerald est-il absent ce soir ? Aurait-il quelque chose à se reprocher ? Il faut dire qu'il s'agit d'un témoin peu bavard, lors de l'interrogatoire il ne m'a pas dit grand-chose au sujet de ce père qu'il partage avec miss Othin. Il m'a juste confié qu'il est mordu et qu'il a eu plusieurs aventures avec des sorcières comme avec des moldues. D'autant plus que ce genre d’enquête possède une procédure différente des enquêtes sur les mangemorts et les criminels.

-Pourquoi donc monsieur Fitzgerald n'est-il pas là ce soir ? fis-je pour moi-même a voix haute.

Je me gratte le menton car je suis perplexe devant cet état de fait : monsieur Fitzgerald serait-il malade ? Cela ne serait pas étonnant avec toute cette neige qui tombe dehors mais je n'y crois pas vraiment. Soudain une autre hypothèse beaucoup plus plausible me vient à l'esprit : il a appris que je viens au bal avec mademoiselle Hook et il ne veux pas me voir, mais foi de Basil il me verra quand même, de gré où de force !

-S'il cherche à m'évité il me verra quand même de gré où de force !

©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 11 Juil - 22:16

Le bal de Noël



ice, ice baby



L'automne avait filé, avec ses feuilles dorées et ses citrouilles d'Halloween et à sa suite arrivait l'hiver, avec la neige et le froid. Mais qui disait hiver disait Noël et qui disait Noël disait bal, à Poudlard. Il avait lieu tous les ans, pour le grand plaisir des professeurs comme des élèves et chacun enfilait sa plus belle tenue pour impressionner l'élu de leur coeur. Je n'étais pas en reste, bien entendu, même si dans mon cas je ne savais pas trop qui j'essayais d'impressionner. Qu'importe ! Le principal était que je m'amuse et je comptais bien le faire.
J'avais été ravie lorsque Peter m'avait invitée, comme tous les ans depuis que nous étions en âge d'y assister, et je m'étais préparée dans l'euphorie générale. Cette année, j'avais opté, avec les conseils de ma mère, pour une robe bleu roi aux motifs dorés, brillante. Je la trouvais jolie, même si j'aurais préféré quelque chose de plus simple comme la robe noire que je portais l'année dernière mais Maman avait insisté et j'avais cédé. Je n'étais pas mécontente de ce choix. J'avais décidé de laisser mes cheveux détachés et avais maquillé mes yeux, faisant ressortant leur couleur chocolat. Le tout rendait un effet plutôt pas mal, qui changeait vraiment de mon ordinaire.

Vingt heures sonnèrent et je sortis de ma salle commune avant de me diriger vers la Grande Salle, décorée pour l'occasion. C'était magnifique ! Puis Peter arriva, me tirant de ma rêverie. Il me regarda, de pied en cape, et m'adressa un grand sourire.

« Alors, Miss Darling, on se met aux couleurs de Serdaigle pour la soirée ? »

Je ris. Il n'avait pas tort ! Un inconnu aurait pu penser que j'étais une Aigle vu ma tenue mais je m'en fichais. Lui même était plutôt pas mal, dans son smoking.

« Exactement ! »

J'accrochai mon bras au sien et nous entrâmes complètement dans la pièce, où moult élèves se trouvaient déjà. Je ne vis pas grand monde que je connaissais vraiment, jusqu'à ce qu'on croise Isabelle. Elle ne sembla pas me voir mais je n'eus pas le temps de m'arrêter puisque mon cavalier me traînait déjà sur la piste de danse. Les premières notes d'une valse résonnèrent et quelques couples quittèrent la piste, tandis que d'autres y restaient, comme Ms Hook et son compagnon.
Je tendis la main à Peter et il la saisit, avant de me ramener contre lui et de commencer à nous faire tourner. Il devenait un garçon totalement différent dans ces moments, il était calme et perdait presque son air d'éternel enfant. Détendue, je laissai courir mes yeux sur l'assemblée. Bon nombre de couples se formaient et le flash des appareils photo crépitait. Puis une nouvelle personne fit son entrée, habillée d'une magnifique robe bleu azur. Je mis quelques secondes avant de reconnaître Mei-Lin et j'eus un pincement au coeur. C'était le genre de tenue que j'aurais aimé porter... Je laissai échapper un petit soupir.

« Je me demande qui est le cavalier de Mei-Lin, ce soir... » marmonnai-je.

Peter ne lui jeta même pas un coup d'oeil.

« J'ai entendu dire qu'elle avait invité Hook à venir au bal avec elle. Ce mec n'a même pas assez de couilles pour inviter une fille. »

Je ne répondis rien. Bien entendu qu'ils y allaient tous les deux, puisqu'ils étaient ensemble... Enfin, je crois. Mais qu'importe. Je retournai mon attention sur le garçon à mes côtés. Je savais qu'il était amoureux de moi, autant qu'un enfant puisse éprouver des sentiments de ce genre, mais je ne comprenais pas pourquoi je n'arrivais pas à lui rendre la pareille. Tout aurait été tellement plus simple ! Je levai les yeux vers son visage et son regard brûlant croisa le mien. Oh oh... Ca n'annonçait rien de bon. Peter était un enfant dans un corps d'homme et je craignais les moments où ses deux personnalités fusionnaient. J'en étais le plus souvent l'origine - et Hook le catalyseur.
Il ouvrit la bouche mais je le coupai avant même qu'il puisse articuler une parole.

« Pfiou, il fait chaud ! » Je fis semblant de m'éventer, légèrement crispée. Il avait retrouvé son état normal mais je ne préférai pas m'attarder. « Je vais nous chercher à boire, d'accord ? »

Je n'attendais pas sa réponse et fuyais vers le bar. La musique en profita pour changer et un air des Bizzar'Sisters débuta. Un regard en arrière m'apprit que mon ami se déchaînait sur la piste et qu'un attroupement commençait à se former autour de lui. J'eus un sourire et je me détendis enfin. La catastrophe n'était pas passée loin...
J'attrapai un verre que je remplis de punch et regardai autour de moi en sirotant. J'aperçus Mei-Lin près de la porte, accompagnée de personnes que je reconnus comme Merida et Morgan. Je ne les connaissais pas bien mais au moins, je ne serai pas seule avec l'asiatique. Je m'approchai du petit groupe, jusqu'à ce qu'ils me remarquent. Je leur adressai un sourire.

« Vous êtes tous magnifiques, ce soir. » Je me tournai vers Mei-Lin. « J'aime vraiment ta robe, elle te va à ravir ! »

J'avais conscience que je m'incrustai dans leur groupe mais en même temps, je ne tenais pas à rester seule pendant que Peter attirait l'attention sur lui. Les regards d'incompréhension que je récoltai m'informèrent que mes interlocuteurs ne me remettaient pas. Mes vêtements me changeaient-ils tant que ça ? Ou bien ne me connaissaient-ils pas du tout ? Je fus un peu déçue. Qui s'intéressait aux Poufsouffle après tout ? Mon sourire se crispa légèrement, tout comme mes doigts sur la coupe.

« Je suis Wendy Darling, préfète en chef de Poufsouffle... C'est un plaisir de tous vous rencontrer, même si je connais déjà vos noms. » Je me tournai vers chacun d'eux et leur adressai un signe de tête chaque fois que j'énonçai leur prénom. « Merida. Morgan. Mei-Lin. »

Je retins un soupir. La soirée s'annonçait moins bonne que je ne l'avais espéré mais j'adressai un signe de la main à Peter quand il tourna la tête vers moi, ses cheveux roux en bataille et un grand sourire sur le visage. Quel gamin celui-là. Puis je ressentis une tension familière et quand je tournai de nouveau la tête vers le groupe, une quatrième personne était arrivée. James Hook.

Que les jeux commencent.



Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 12 Juil - 2:25

Le Bal de Noël



Sonnent les cloches, ding-dong m'voyez



Le Bal de Noël. Moment inévitable de l’année, que pourtant j’éviterais bien. C’est vrai, quoi, qui voudrait volontairement se pavaner en robe meringuée ou en costume trop serré pour danser des slows ridicules ? On n’avait droit qu’à un verre bien mesuré, on ne devait pas rire trop fort, notre danse devait être décente, il fallait que notre attitude soit irréprochable. Je veux dire, tout en moi est reprochable, comment pourrais-je être le contraire ? Je soupirai. C’était un passage obligé vers l’afterparty de Pré-au-Lard, où les majeurs seraient sous leur propre responsabilité. Or, mon sens des responsabilités était à peu près aussi inexistant que le décolleté de Wendy Darling ; je me réjouissais donc de la fin de ce mièvre bal. Bal qui n’avait pas encore commencé, pour mon plus grand désarroi. En fait, là, tout de suite, j’étais en train de me coiffer. D’essayer de me coiffer serait un terme plus juste. C’était une malédiction. Une fois douché, rasé, habillé, tiré à quatre épingles, presque prêt à partir, je remarquai un épi sur le derrière de ma tête. Impossible d’y aller comme ça. Mei-Lin m’avait assuré qu’elle viendrait dans son tailleur noir habituel, mais ce choix me convenait parfaitement. Cependant, je devais moi aussi sortir le grand jeu pour qu’on ne soit pas complètement désaccordés. Sauf que, voilà : une bonne moitié de mes cheveux avait décidé de former un nid d’albatros sur le haut de mon crâne. Entre être laid et être en retard, le choix avait été vite décidé, et je me résolus à remettre cette vilaine mèche à sa place.

Lorsque j’arrivai dans la Grande Salle, quelques minutes après vingt heures, je remarquai que, bien que je ne sois pas le dernier, beaucoup d’élèves étaient arrivés un peu en avance. Je me doutais que Mei-Lin et Merida étaient déjà là, et je fus très déçu de ne pas avoir pu offrir à ma cavalière le privilège de l’accompagner dès la descente des escaliers. J’avais manqué mon coup cette année, et je m’accablai de reproches.

J’avançais parmi la foule, tentant de repérer ma chère amie. J’avais le pressentiment qu’une jeune femme à la chevelure de feu se trouverait à ses côtés, c’est pourquoi mes yeux cherchaient une rouquine plutôt qu’une brune, beaucoup plus présentes au Château. Je traversai non sans mal un attroupement autour d’un garçon roux qui semblait être le seul à profiter sans retenue de la fête, et je levai les yeux au ciel en comprenant qu’il s’agissait de ce Peter, l’ami de l’autre greluche. Je détestais ce gars. Non sans une pensée compatissante envers sa cavalière, quelle qu’elle soit, je dépassai vite le groupe et aperçus les filles.

Mei-Lin regardait la photographe qui prenait Morgan et Merida – tiens, tiens – en photo. Je ne prêtai pas vraiment attention aux deux tourtereaux et entrouvris un peu la bouche quand je vis ma cavalière, qui était, sans exagérer, époustouflante. Elle avait une robe de voile bleu clair qui lui arrivait jusque sous les genoux, avec un bustier noué qui lui entourait parfaitement la poitrine. Ses souliers transparents adoucissaient le mélange en lui donnant une aura de fée et sa pochette donnait la petite touche, ce qu’il fallait, de glamour. Ses cheveux, en chignon, étaient très sobres et tout à fait accordés aux couleurs de sa tenue.

J’étais soufflé. Soufflé. En tailleur, hein, Mei-Lin ? Je te revaudrai ça, pensai-je très fort, au cas où elle aurait des pouvoirs télépathiques qu’elle m’aurait cachés. Je décidai de la laisser s’occuper des amoureux quelques minutes de plus et allai chercher deux verres, remarquant que le sien était vide et voulant me rattraper pour mon retard. Elle n’en tiendrait probablement pas compte mais la petite partie fleur bleue de Jamesounet était un peu déçue.

Alors que j’allais enfin les rejoindre, je vis qu’une nouvelle personne s’était ajoutée au lot. Je faillis m’étrangler quand je reconnus Wendy Darling. Après Peter, elle ? C’était une malédiction ? Je fronçai les sourcils, fâché par la tournure des événements. Si j’y étais allé plus tôt, elle ne serait probablement pas venue les importuner ! Je soupirai et me mis en chemin, espérant qu’elle dégage quand elle me verrait. Afin d’épargner Mei-Lin, je me plaçai pile entre les deux et passai le bras autour de sa taille, lui tendant son verre et l’embrassant sur le coin de la bouche. Je lui murmurai quelques compliments bien tournés sur sa tenue, mais n’en fis pas une affaire d’état. Connaissant ma Mei-Lin, elle était probablement morte de gêne et je ne voulais pas l’ennuyer à ce propos. Après avoir salué Morgan et Merida, je lançai un regard inquisiteur à l’intruse et en profitai pour analyser sa tenue. Un maquillage outrancier, des cheveux indomptés, et ne parlons pas de sa robe. J’eus une espèce de pitié pour son cavalier, avant que l’idée qu’elle n’en ait pas me traverse. J’eus un sourire mauvais, qui se figea quand je repensai au connard qui dansait comme un dément, tout à l’heure. Se pourrait-il que… ? Non, Darling n’est pas aussi idiote pour accepter son invitation. D’un autre côté, ils sont assez proches… Je frissonnai à l’idée d’un tel couple de l’horreur. Elle devait partir, ou elle me donnerait des vertiges de dégoût d’ici quelques minutes. Mais quand même, à bien y regarder… son maquillage s’alliait plutôt bien à la forme de ses yeux, et même si sa coupe était un peu démodée, et sa robe décalée, le tout était assez harmonieux et… bon, elle était assez jolie, voilà. Je me le suis avoué. Je tournai de suite la tête vers Mei-Lin, horrifié par ces pensées, et me calmai en la couvant du regard. Une beauté que j’assumais. Il fallait que Darling dégage. Je pris les devants :

« Hey, toi, tu t’es crue où avec ta robe de la Renaissance, au Carnaval ? Il est où, ton cavalier, tu veux pas me faire le plaisir d’aller le rejoindre et de pas repasser par ici ? A moins que tu n’en aies pas ? » lui dis-je avec un sourire carnassier.





Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 86
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 27

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 13 Juil - 22:59


Blue & Cie
Le Bal

Noël … Joyeux Noël … comment dire. Déjà ce fichu bal ? D’habitude, je le passe seule à bouquiner ou avec des copines, mais juste vite fait avant de partir à l’aventure dans le parc pieds nus ou partir dans mon lit, mais là … j’ai eu un hibou de Murph’ me demandant à venir au bal avec lui. Jusqu’à peu, je le regardais vraiment de loin, et puis nous avons brièvement discuté dans la salle commune ou je me suis trémoussais comme une folle à m’en cacher ensuite et à l’éviter prétextant n’importe quoi et puis PAF il me demande de venir avec lui … et moi qu’est ce que je fais ? JE DIS OUI ! TETE DE SERPENT A SONNETTE QUI S’EST MORDU LA QUEUE ! Stupide truc bleue, stupide, stupide, stupide fille folle ! Être normale, finalement c’est réellement casse pied. Du coup, quand j’ai annoncé ça a ma grand-mère, elle m’a envoyé une ... ROBE ! Bien sûre qu’elle a fait elle-même ! Ce genre de robe trop trop trop MAGNIFIQUE !!! Bref … je la mets ce soir-là, une robe bleue nuit, longue, bustier, presque corset, volante aussi, légère, sublime. Je déglutie, je me sens rougir, j’ai envie de m’enfuir. Une Serdy passe par là et s’écrit en hurlant aux autres filles que je vais au bal et que je suis magnifique, je secoue la tête, affolée, j’enlève la robe et m’enfuie dans mon lit en pleurant et en tremblant. Les filles arrivent finalement sur mon lit en m’implorant que je dois sortir ma tête de là, elle me demande alors avec qui je vais au bal et c’est dans un petit cri strident que je dis : « Murph … phyyyy » alors là ! Les filles s’écrient, enlèvent la couverture et leur visqage dur m’oblige à soupirer et à accepter de me rechanger. Et c’est alors qu’elles s’amusèrent à me maquillet et me coiffer, je termine donc avec un maquillage discret mettant mes yeux en valeur e, des ongles vernis, on me prête un magnifique collier et enfin, un chignon trône sur ma tête, vous savez ce genre de chignon décousu mais tellement mignon ? Je me lève doucement et sors de la salle commune.

Je reste derrière la bande de folle de Serdaigle, nous entrons ensemble dans la Grande Salle, je joue avec mes doigts, stressée, vraiment stressée. Le groupe s’en va et je me retrouve seule face au monde. Mon cœur s’emballe … non non non stupides cheveux restés comme vous êtes. J’ai dû mal à respirer. Je vois Merida au loin, j’ai envie de me cacher derrière elle, mais je n’arrive pas à bouger. Mon corset me fait mal, les filles l’ont trop serré, en plus, elles l’ont tellement serré que ma poitrine est un peu trop mis en valeur oh fichtre ! Sacrebleu, j’aimerais tant respirer et m’enfuir ! Je racle ma gorge et marche, je porte des talons, bizarrement j’arrive à marcher avec. Merida semble ne pas être seule, j’ai aps envie de la déranger, c’est alors que je vois le dos de Murphy, je lui tapote l’épaule, il se retourne, au diantre je vais mourir « Hey … Salut », lui dis je avec un grand sourire et une voix tremblante



good vibes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Lun 20 Juil - 21:22

Un bal ?



Alors que je lui avais attrapé la main pour l'emmener au buffet, il se laissa faire sans rien dire. Mais à peine devant la grande salle que je me sentis tiré vers l'arrière et une main se poser dans mon cou, des lèvres douces se posant sur les miennes. Je fermais instantanément les yeux sous le baiser que Jon m'offrait mais il fut de courte durée alors que je rougissais. J'étais peut être excentrique mais les marques d'affection me gênais tout de même. Je lui souriais et il me pointa le bout du nez avant de me dire que je ressemblais à un chat et que j'étais gourmande. Ça il le savait déjà! Je gonflais mes joues qui était surement rouge pivoine à cet instant et regarda le sol. Je ne dis rien.

Quand il m'affirma qu'il s'avait danser ce qui me rassura sur le coup. Je lui lançais un sourire et cette fois ci lui répliqua.

-Je me fiche de me montrer ridicule en publique mais... Pas avec toi, tu vois? J'ai envie que tu sois... fière de moi? Serait certainement le terme.

Je lui souriais et me demanda de ne pas bouger. J'obéis instantanément et il me déposa des paillettes d'or sur l'épaule et le cou et souffla. Des papillons dorés apparurent sous mon regard émerveillé. Je le regardais tour à tour lui et les papillons et me demanda ce que j'en pensais. Je lui souris et m'exclama:

-Ils sont magnifiques! Mais..

Je lui lançais un air joueur et tapota de ma baguette posée dans ma bottine les papillons. Ces derniers devinrent argentés, le bout de leur ailes vertes émeraude. Je rangeais ma baguette en me baissant et me releva aussitôt et tournoya devant lui les papillons s'envolèrent autour de moi pour se reposer sur mon épaule.

-Je crois que c'est l'un des plus beau cadeau qu'on m'ai fait. Merci.

Quand soudain je réalisais.

-Oh mince! Je n'en ai pas pour toi! Mais promis, je t'en ferais un également, je te dois bien ça après tout!

Et je l'embrassais sur la joue, un sourire aux lèvres, heureuse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 55
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Ven 24 Juil - 17:27

Bal de Noël



Elle n'aurait jamais cru, en décidant d'aller à ce bal, qu'elle pourrait autant apprécier la soirée. Il était bon de danser, d'arrêter de réfléchir. Pour la première fois depuis longtemps dans ce genre d'occasion, elle ne pensait même plus à Siméon. Cette danse était amusante et elle ne pouvait nier qu'Orpheus semblait avoir un talent certain pour danser. Elle sentait la main du jeune homme sur sa taille, la chaleur de son corps et alors que les pas s'enchaînaient, elle n'avait plus l'impression d'être à Poudlard. Elle avait tenté d'engager la conversation, pour passer le temps, pour comprendre. Elle ne pouvait nier qu'après leur dernière rencontre, elle ne se serait jamais attendu à ce qu'il lui demande une danse, mais elle ne pouvait nier également qu'elle y prenait plaisir. Et la question avait franchi d'elle-même le seuil de ses lèvres alors qu'elle avait plongé son regard dans celui du jeune homme. La réponse l'avait surprise tout autant que l'invitation. Il en avait envie ? Après lui avoir dit la dernière fois qu'il n'en avait rien à faire d'elle. Et la question avait franchi d'elle-même le seuil de ses lèvres alors qu'elle avait plongé son regard dans celui du jeune homme. Mais ces mots, ces mots qu'elle n'aurait jamais pensé entendre, avaient quelque chose de rassurant, quelque chose qu'elle ne pouvait expliquer, tout simplement. Comme porteur d'une promesse inavouée, de ce quelque chose de spécial qu'avait Orpheus et qu'Ailina ne savait déceler. « J’avais envie tout simplement. » Un grand sourire étira les lèvres de la jeune femme, qui ne répondit pas par les mots, mais simplement par ce sourire. Elle prit alors le temps de le regarder, non pas comme un étranger, pour celui qui longeait les murs, qui ne cherchait pas à attirer l'attention et qui la perturbaient, mais pour celui qu'il était. Son sourire, son visage, ses yeux, tout de lui réveillait en elle des souvenirs enfouis, des souvenirs qu'elle avait tant voulu oublier. D'un seul coup, elle se trouva transportée des années en arrière, alors qu'elle dansait de la même manière avec son meilleur ami. Ce sourire, cette expression, elle aurait juré que c'était lui. Que c'était Siméon. Mais c'était impossible. N'y tenant plus, elle détourna les yeux, cherchant à fuir le regard du jeune homme tout autant que l'idée absurde qu'il ressemblait bien trop à Siméon pour que ce soir une simple coïncidence. Elle ne voulait pas en arriver à cette conclusion qui s'imposait à elle. Croire qu'il pouvait réellement s'agir de son ami la détruirait et elle le savait, car s'était impossible. C'était tout simplement impossible. Alors en tâchant de ne pas laisser transparaitre son malaise, elle rit un peu en tournant, continuant la danse. Elle espérait de tout cœur qu'il n'avait rien remarqué.

Elle sursauta quand une main se posa sur l'épaule du jeune homme, interrompant leur danse. Levant les yeux, elle fut surprise de voir un jeune serpentard dont elle ne se souvenait que vaguement. « Tu permettrais que je te l’emprunte ? » La question surprit la jeune femme tout autant que la présence du Serpentard. Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit, les deux hommes échangèrent un baiser. Et elle retomba sur terre. Si elle avait eu un doute concernant Orpheus, elle était convaincue à présent qu'il ne pouvait s'agir de son ami disparu. Elle se sentait ridicule ne serait-ce que d'avoir eu cette idée. Elle se sentait encore plus ridicule de rester là, sans bouger, alors qu'elle n'avait clairement rien à faire à cet endroit, avec eux. Elle allait tourner les talons, partir et les laisser là, entre eux, quand Orpheus se tourna à nouveau vers elle, bafouillant une excuse étrange qu'il avait accompagnée de cette habitude de passer sa main dans ses cheveux, ce qui rappelait cruellement à Ailina son meilleur ami qui avait la même habitude autrefois. Les présentations faites, elle ne pouvait partir comme ça. Et elle se retrouvait dans une situation qu'elle n'aurait jamais imaginée possible. « Vous avez qu’à faire un peu connaissance pendant que je vais chercher des boissons hein. » En entendant ses mots, elle se tourna vers Orpheus, lançant un regard paniqué au jeune homme, comme un appel à l'aide qui ne fut entendu. Elle se tourna donc à nouveau vers ce Diaval, avec qui elle était maintenant seule et lui sourit timidement. « Enchantée Diaval...» Elle ne savait quoi dire et se mordit la lèvre inférieure, tentant tant bien que mal de faire passer le malaise qui l'avait envahie. Mais elle n'y arrivait pas et les mots franchirent ses lèvres sans qu'elle ne le veuille. Un simple murmure, elle ne savait plus quoi dire, quoi faire. « Écoutes, je... » Elle chercha son courage et après un moment d'hésitation, elle reprit la parole, un peu plus fort cette fois. « je ne savais pas... Je... Je suis désolée. » Autant mettre les choses au clair en partant. Elle se sentait coupable, idiote et coupable. Et elle n'osait même pas le regarder.



HJ : désolée du retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 26 Juil - 16:12


Accompagné ? Moi ?



J'étais anxieux, sans le moindre doute. Je luttais vraiment pour que je ne prenne pas une teinte blanchâtre à faire peur et mes cheveux ne s’aplatissent pas sur mon crâne. Je frottais mes mains avec du talc, afin qu'elle ne soit pas moite au contact de la demoiselle, mais cela ne m'empêchait pas de stresser comme un enfant à son premier examen de solfège. Qu'est-ce qu'il m'avait pris d'inviter une des plus belles filles de la maison Serdaigle (voire LA plus belle du château tout entier) ? Bon, souvent j'avais croisé son regard, et ça ne datai pas d'hier, souvent j'avais été tenté d'aller lui parler. Impossible ! Timide comme je l'étais, c'était me pousser à la catastrophe. Théoriquement, si on calcule bien les probabilités et seulement de mon côté, avec ma timidité et particularité, il y avait qu'une dizaine de pourcent de chance que l'on se parle un jour... Sachant qu'elle avait cette particularité, ça augmentait considérablement mes chances... Mais ça ne comptait pas ses probabilités à elle. Et pourtant c'était arrivé... Cette fois là, dans la salle commune. Et j'avais été le plus heureux de tous les hommes. J'avais réussi à lui parler malgré le fait que je sois timide (et qu'accessoirement elle me plaisait énormément).

Et puis plus rien, silence radio. C'était comme si elle m'évitait. A vrai dire cela m'avait grandement attristé. Peut-être avais-je fait quelque chose de mal ? L'avais-je froissé ? Au vue de la conversation que nous avions eu, les probabilités étaient très minces, mais quand même. Et puis j'en avais parlé à un ami de chez Gryffondor... Qui m'avait poussé à l'inviter au bal. Je l'avait fait, bien entendu. Mais je ne comptais pas sur sa réponse... Qui arriva quand même quelques heures plus tard. Je ne rêvais pas, elle avait accepté ! Mo cœur aurait jailli de ma poitrine, si cela avait été biologiquement possible. Je passais également par toutes les couleurs de l'arc en ciel tant je n'en revenais pas. Et puis, toutes les questions existentielles me passèrent par la tête. En réalité, je n'avais jamais assisté au bal de Noël, je partais avant rejoindre ma famille. Donc je ne m'étais jamais préoccupé de tenue, parfum, coiffure, cadeau, et autre choses de ce genre là.

Ce fut encore une fois un ami qui m'aida. J'avais la réputation d'être quelqu'un de très discret et d'intellectuel, malgré mon look un peu décalé. Une réputation de mec guindé. Le bal était une occasion pour montrer à tous que non. J'avais opté pour un costume gris clair rayé blanc, simple, couple italienne, excellente qualité, et puis ça changeait des costumes qu'on pouvait voir habituellement. Une chemise blanche, une surchemise grise, sans cravate pour l'air décontracté, des chaussures blanches, une barbe d'un jour, les cheveux en bataille, une eau de toilette légèrement musquée mais douce... J'étais prêt. Et stressé. Je serrais la petite boite en velours bleue qui était dans ma poche. J'espérais de tout mon cœur qu'elle aimerait. Sinon, c'était définitivement la fin.

Je descendis dans la Grande Salle. Nous n'avions pas eu vraiment le temps de nous concerter pour savoir où nous retrouver. Je l'aurais bien attendu devant la salle commune, mais cela l'aurait peut-être gênée. Alors j'observais les gens, tout en l'attendant, mon angoisse grandissant au fur et à mesure que les secondes s'égrainait. Ce fut alors que je sentis quelqu'un tapoter sur mon épaule et je me retournais, grand sourire, avant de bloquer... Dieu, qu'elle était belle ! Un ange tout droit tomber du ciel. Je la regardais, le sourire béat, mes cheveux faisant encore n'importe quoi et frétillant. Je déglutis avant de lancer un « whaoh » admiratif. Elle était si magnifique. Je secouais la tête.

« Tu... Tu es splendide ainsi. La plus jolie princesse du bal.  »

Je ne pus m'empêcher de penser que mon cadeau irait parfaitement bien avec sa tenue, ce qui m'arracha un sourire... Pas maintenant. Je lui offris mon bras, avec une certaines candeur.

« Veux-tu danser ? Ou boire quelque chose avant, peut-être ? »

Heureusement, j'avais appris à danser jeune, ma mère m'avait tout appris là dessus, targuant mon père qu'il fallait bien qu'elle m'apprenne quelque chose. Moi qui pensait que je ne m'en servirai jamais, je ne pouvait m'empêcher de la remercier intérieurement. Je jetais un regard vers ma cavalière et lui lançait un de mes plus beau sourire (suivi par un passage arc en ciel de mes cheveux)... Ce soir, je ferai tout pour qu'elle soit la plus heureuse possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 26 Juil - 17:59


Le Bal de Noël


Ash se regarda dans le miroir. Il n’arrivait même pas à se trouver bien. Il avait choisi son costume avec minutie, il voulait être à la hauteur pour Isabelle. Et avoir un costume pour son enterrement aussi. Deux événements très importants dans son existence. Il avait hâte de découvrir Isabelle dans sa robe de bal, il était sur qu’elle serait resplendissante, elle qui est si magnifique au naturel. Pour l’occasion, il s’était tiré à quatre épingles, attachant au plus haut les boutons de sa chemise blanche, qu’il avait ornée d’une cravate bleu marine pour rappeler sa maison et celle de sa chère invitée du bal. Il avait choisi un costume gris chiné, déjà brun, il voulait éviter le noir au maximum. C’était une fête joyeuse, il voulait que ça se ressente dans sa tenue.
Il se décida finalement à descendre rejoindre le bal qui battait son plein, et se rendit compte qu’il devait être bien en retard. Il vit Isabelle, au loin, accompagnée de son meilleur ami : Eric. Ash fut immédiatement rassuré, il ne voulait pas qu’elle ce soit retrouvée toute seule. Il était honteux de ne pas avoir été là dès le début. Mais il avait le souci de la perfection. Pour elle c’était nécessaire. D’ailleurs elle était radieuse. Sa robe lui allait si bien, sa chevelure était à tomber. Ash ne pu que craquer devant cet être de conte de fées. Eric était lui aussi très bien vêtu. Ash était sûr qu’Agathe le trouverait magnifique. Il avait bien vu qu’ils se tournaient autour. Cet œil pour observer les autres !
Il avança finalement vers sa petite amie, qui avait le dos tourné. Il sourit à Eric et attendit qu’Isabelle se rende compte de sa présence. Il n’avait pas annoncé son arrivée et voulait la surprendre avant de lui dire combien elle était belle ce soir.


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Dim 26 Juil - 20:22


On va dire morose mais pas trop.



Comme si j'avais envie d'y aller, à ce foutu bal. Mais en tant que professeur présent dans l'enceinte de l'école, je me devais de faire acte de présence. C'était toujours mieux que de passer Noël avec ma famille. Et cela me faisait une excuse pour me débarrasser de ce repas de famille long à mourir et tellement enrageant, du moins pour moi. Une simple occasion pour mon père et mes frères de me rappeler qui j'étais sensé être. Mais il était hors de questions que je les écoute encore. Cela faisait près de vingt années que j'avais décidé de ne plus écouter cette bande d’attardés sous-fait du bulbes, et ce n'était pas aujourd'hui que j'allais commencer à aller les voir volontairement. Au contraire, plus le temps passait, plus je traînais des pieds pour les rencontrer. Mais il n'était pas question de ma famille, il fallait que je me prépare, point barre. On allait gentiment retrouver cette bande d'étudiants surexcités et avec un peu de chance, je me laisserai aussi aller à la fête... Et pourquoi pas ramener une de mes admiratrices consentantes, ça faisait un moment que je n'avais pas joué de mon charme.

Mais à vrai dire, cette envie ne fut que furtive. J'étais d'humeur morose, et je savais très bien pourquoi. Revoir Perséphone m'avait grandement chamboulé. Et pas forcément dans le bon terme. Certes, je n'avais pas été le meilleur interlocuteur du monde, mais son orgueil, son regard sur ce que j'étais devenu, rien n'aurait pu me blesser plus, venant d'elle. J'avais toujours cru qu'elle ne me jugerait jamais, qu'elle était la seule qui ne le ferait jamais, qui m'accepterait comme j'étais réellement. J'avais manifestement tord. Elle était comme tous les autres. En vérité, je savais que j'étais un peu injuste avec elle, actuellement, mais elle m'avait fait mal, et putain, pour me blesser, non seulement fallait le vouloir, mais fallait aussi réussir. Et elle avait planté le poignard assez profondément pour le faire.

Je pris une profonde inspiration. Je ne devais plus penser à elle... Et comment pourrais-je ne plus y penser puisque couillon comme je l'étais, je l'avais invité au bal. Enfin, inviter était un bien grand mot, je lui avait plutôt balancer l'invitation comme une insulte à la figure. D'ailleurs, j'étais intimement persuadée qu'elle ne viendrait pas. Elle ne pouvait pas venir, pas avec ce qu'il s'était passé la veille. Ça, au moins, c'était réglé, je pouvais passer à autre chose.

J'ajustais les derniers plis de mon costume, un peu de parfum (un cadeau de ma mère qui connaissait parfaitement mes goûts et n'en avait rien à faire que je sois professeur, elle au moins), une marque française que j'appréciais tout particulièrement, les cheveux coiffés vers l'arrière mais pas trop. J'étais élégant, mais pas trop endimanché. Ça m'allait très bien. Planquant un sourire à la fois décontracté et charmeur sur mon visage, je me rendis à la Grande Salle, prêt pour cette petite soirée, qui, enfin de compte, ne manquait pas de charme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 28 Juil - 1:08


Ah ! L'amour...



Je le méritais, selon lui. Mais je n'étais pas la seule. Il le méritait tout autant que moi. Je connaissais Agathe depuis peu de temps, en réalité, mais elle était rapidement devenue mon amie, sans doute son côté fasciné par les moldus qui avait aidé. Et elle avait rencontré Eric. Je me souviendrais toujours ce jour, même s'il n'avait pas été très bon au niveau des événements. Ils avaient eu des regards qui m'avaient interpellés, surtout ceux d'Eric. Je ne pouvais que m'estimer heureuse d'avoir assisté à cela. Je savais mon ami réellement attiré par mon ami rousse. Je lui souhaitais vraiment la réciproque et au vue des réaction d'Agathe, je ne pouvais être qu'optimiste. Je l'embrassais de nouveau sur la joue, les yeux pétillants tant j'étais heureuse pour lui.

« Tu le mérites aussi amplement, mon ami. »

Ce fut alors qu'il regarda derrière moi, le souffle limite coupé. Je tournais la tête et la vis alors. Elle était très belle ainsi ! Pas étonnant que mon ami soit époustoufflé. Je lui lançais un sourire et un petit signe de main, avant de me lever et de l'embrasser sur la joue.

« Salut Agathe ! Je suis contente de te voir. »

C'était sincère. J'avais été tellement occupée, ces derniers temps, qu'entre les devoirs et mon nouvel amour, j'avais légèrement négligé mes amis. J'en rougis légèrement, honteuse. Il fallait absolument que je me rattrape là dessus. Je m'écartais un peu derrière Agathe, histoire de pouvoir voir ce qui se passait, sans pour autant intervenir. Je le vis sortir une boîte de sa poche et l'ouvrir... C'était un collier magnifique, avec un pierre d'une couleur rose pâle. Je levais le pouce sans qu'Agathe le voit (en même temps, j'étais derrière elle, seul Eric pouvait le voir) et lui fit un clin d'oeil. Super choix, il était magnifique. Mais je n'intervenais pas. Je voulais les laisser tous les deux, après tout, il fallait qu'ils apprennent à se connaître... Mais je n'eus pas à attendre très longtemps.

Cette présence, derrière moi, je la sentais. Je sentis ce sourire étirer mes lèvres, le rouge coloré légèrement mes joues, les frissons remontant le long de ma colonne vertébrale. Il était là. Je replaçais une mèche derrière mon oreille et me tournait vers lui, les yeux brillants. Il était là, devant moi. Le rouge me monta franchement aux joues.

« Tu... Tu es très élégant, ça te va à merveille. »

Puis, timidement, je déposais un baiser au coin de ses lèvres. C'était idiot, après tout, il était mon petit ami, mais cette timidité, je la portais en moi, et je n'osais pas. Je me désespérais. Il fallait que cela change, que j'agisse en femme et non en enfant. Cela me fit même un peu plus rougir. On se reprend, cette soirée serait magique.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mar 28 Juil - 12:42

Ce matin là, Em s'était dit que non, elle n'allait pas y aller à ce foutu bal. Elle n'avait rien à y faire, à quoi servait-il qu'elle s'y montre seule, sans cavalier, sans aucun ami, puisque Adam avait décidé de ne pas venir.... Pourtant, elle avait acheté une robe. A une époque, elle avait cru que ce bal serait sa chance et qu'elle passerait une soirée formidable. Du coup, elle avait été obligée de faire les boutiques, elle en avait ds robes, ça oui, toute une collection même, mais elles étaient toutes une peu trop excentriques pour ce genre de soirée. Son père lui avait souvent fait comprendre qu'un jour ou l'autre elle devrait abandonner ce style extravaguant, que c'était nécessaire si elle voulait faire correctement son "travail". Mais elle était têtue. Quand elle avait suivi Ash, elle était restée elle-même. Et elle était bien décidée à ce que ça ne change pas. Se fondre dans la masse, faire comme si elle était normale, tout ça l'ennuyait royalement. Et ça l'agaçait aussi, qu'on essaie de la faire rentrer dans un moule. Em n'aimait pas passer inaperçue. -Et puis, un bal c'est fait pour s'afficher. Alors oui, elle allait y aller, et dans une tenue remarquable en plus ! Elle était allée à Londres, dans une petite boutique de créateur. Elle était tombée sur une petite robe, et elle n'avait pas hésité une seconde: un tressage de laine et une jupe en mousseline, c'était original sans être hors-normes. Après tout, il était peu probable qu'elle attire l'attention au milieu des autres jeunes femmes.

Une fois dans la salle, comme elle n'avait rien d'autre à faire, elle se mit à observer les gens, un verre à la main. La majorité des filles arborait des robes de bal classiques, le genre de trucs que portent les princesses dans les dessins animés. Em avala lentement une gorgée de thé, elle était décidément bien loin de ce monde. Ses yeux trouvèrent rapidement Isabelle, cette jeune femme qui la mettait dans tout ses états. La regarder sourire et rire avec ses amis lui brisait le coeur, mais elle continua de la fixer, comme fascinée. Em aurait voulu être ce genre de femme, agréable et sympathique, elle aurait voulu être entourée d'amis qui l'appréciaient vraiment. Elle avait tout et Em n'avait rien. Même si elle aurait bien voulu passer un peu de temps avec elle, étant donné que c'était l'une de ses rares amies, elle n'alla pas la saluer. Elle était bien entourée, Em serait assurément de trop dans ce petit groupe. D'ailleurs, il y avait des groupes un peu partout, seule Em restait à l'écart. Elle aurait voulu que son père soit là, elle avait tellement besoin de son soutient. Pourquoi elle restait là ? Elle ne le savait pas. Enfin... si, elle était là pour une seule raison, voir cet homme qui en avait choisi une autre.

Elle ne vit pas Ash arriver car elle avait trouvé une distraction en écoutant un autre groupe parler sur sa droite. Mais en détournant le regard vers Isabelle, elle s'aperçut qu'il était avec elle. Son coeur eut un raté. Il était terriblement beau. Et bien sûr, il n'avait d'yeux que pour Isa. Il ne devait même pas s'être aperçu qu'Em était là. Elle les quitta vite des yeux et traversa la pièce, cherchant un angle où elle ne pourrait plus les voir dégouliner de bonheur. Em se dit qu'elle était vraiment stupide d'être venue assister à ça. Elle cherchait à se faire du mal ou quoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas juste passer à autre chose ? Elle n'avait plus que ça en tête. Elle ne se concentrait plus que son son désespoir. Elle était tellement à l'ouest qu'elle ne trouvait même plus l'inspiration pour dessiner. Après tout, il y avait autre chose dans la vie. Et Ash restait son ami, c'était mieux que rien... Elle posa son verre vide, ferma les yeux et commença à danser pour se vider la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Mer 29 Juil - 23:43

Histoire éternelle... 



Alors que je m'approchais de leur table, Eric me reconnut certainement car à peine m'étais je approchée qu'il se levait déjà pour m’accueillir. Isabelle était là elle aussi et elle se leva également. Je leur offrit mon plus beau sourire. J'étais si heureuse d'être ici avec eux! Et la salle était vraiment de toute beauté. Et Isabelle avait les yeux qui pétillaient. Elle était magnifique et Eric... Eric était magnifique aussi dans ce costume cintré qui rendait ses yeux bleus encore plus éclatant. Isabelle me coupa dans mes pensées en me collant un bisou sur la joue ce qui me fit rire sur le coup en me saluant. Je lui répondit avec la même joie.

-Salut à toi aussi Isa! Je suis contente moi aussi que tu sois là!

Je pense que j'irais la voir après, juste pour savoir ce que Eric aurait... put émettre à mon sujet. Et quand on parle du loup, voilà qu'il me salue aussi et qu'il m'affirme qu'il était content que je sois là. Je lui lançais un regard timide et lui affirma alors, d'une voix bien plus timide.

-Salut Eric. Je suis contente d'être là aussi... Et puis je n'allais pas refuser l'invitation d'un homme aussi... charmant que toi.

Et je n'arrivais pas à détacher mon regard de ses yeux bleus. C'était absurde! Je le connaissais à peine! Même si j'espérais le connaître. Après tout, avec les cours et les examens, il était assez difficile de voir d'autre camarade que ceux de nos maisons respectives! Eric me tendit une boite alors qu'il m'affirma que c'était pour moi. Je rougis légèrement qu'il ai put me faire un cadeau alors que je n'avais rien prévu pour lui mais le geste me toucha sincèrement.

-Oh tu n'aurais pas du Eric! Merci!

Je lui fit un sourire sincère et ouvrit le coffret. A l'intérieur se trouvait un collier de toute beauté. En argent, la chaîne fine retenait un pendentif. C'était une pierre rose entouré de feuille argenté. J'osais à peine l'effleurer et affirma à Eric.

-Il est magnifique! Mais tu n'aurais pas du! Mais merci!

Je l'embrassais alors sur la joue tout simplement heureuse. Je pris le collier de mes mains et posa la boite sur le banc à côté et ouvrit le fermoir. Je lui demandais alors, timidement.

-Vu que tu me l'as offert, pourrais tu me le mettre s'il te plait?

J'ignorais si il avait fait cela par rapport aux événements du lac mais le cadeau était pour moi trop grand mais je l'acceptais tout de même. Cela venait d'Eric! Je me pinçais la lèvre inférieure et gênée repris.

-Et moi qui ne t'ai rien offert! Je me rattraperais la prochaine fois! Enfin... si tu veux bien d'une prochaine fois?

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 30 Juil - 20:02


Le Bal de Noël


Elle avait surement du sentir sa présence, si bien qu’elle s’était retournée. Elle lui faisait maintenant face et Ash la trouva encore plus magnifique. De là il pouvait voir les détails de son visage, et combien elle était ravissante. Il esquissa un vague sourire quand elle luit dit qu’il était élégant, et elle l’embrassa du bout des lèvres. Sa timidité surprenait toujours Ash, mais c’est ce qui la rendait douce et délicate. Et ça lui plaisait.
Le sourire aux lèvres, il tourna la tête pour observer la beauté de la salle. Il ne savait pas qui s’était occupé de la décoration, mais tout cela avait un air féerique. Les couleurs et le soin apporté aux détails étaient très féminins mais cela donnait une certaine délicatesse à la pièce. Au moins Isabelle et le thème seraient en accord. Il observa les gens danser autour de lui et se demanda s’il devait inviter sa petite amie, lui aussi, à danser. Mais elle semblait en pleine discussion lorsqu’il était arrivé. Son meilleur ami, Eric avait d’ailleurs offert un bijou à la fille qu’il côtoyait et Ash se mordit intérieurement les doigts de ne pas avoir pensé à offrir un cadeau à Isabelle.
Puis une chevelure blanche interpella son regard. Em dansait seule au milieu de tous les convives. Il aimait bien cette jeune fille, et décida de l’inviter à se joindre à leur petit groupe.

« Je reviens dans deux secondes. » dit-il en abandonnant Isabelle avec le couple.

Il commença à avancer un peu puis revint sur ses pas et embrassa le front de sa copine.

« Je t’aime. »

Et il retourna rejoindre Em. Il lui tapota l’épaule et lui sourit.

« Tu n’es venue avec personne ? Si ça te dit, tu peux nous rejoindre, on est là bas ! » dit-il en montrant Eric, Isabelle et Agathe. « Tu veux venir ? » ajouta-t-il en lui tendant la main.

© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Jeu 30 Juil - 22:38

Les yeux fermés, l'esprit dans le vague, Em chantonnait. Elle sentait ses cheveux fouetter son visage, la mousseline glisser sur sa peau et la musique faire vibrer tout son corps. Et elle s'imaginait heureuse. Elle était heureuse. Parce qu'elle ne pensait plus à rien. Elle se laissait juste bercer par l'atmosphère. Elle n'avait besoin de rien d'autre. Jusqu'au moment où elle sentit quelque chose. Cette présence... Puis un contact, léger, infime, mais un contact tout de même. Elle eût un petit sourire. Elle imagina tout ce qu'il aurait pu se passer si les choses avaient été différentes, si elle avait été une autre personne, si la réalité avait été aussi belle qu'un conte de fée. Elle aurait ouvert les yeux et tous ses rêves auraient pris vie. Sur cette douce euphorie, elle s'arrêta de danser et dégagea ses cheveux de son visage avant d'ouvrir les yeux. Elle ne put que sourire encore plus largement quand elle vit le visage de Ash. Ce fut comme une claque, Em n'avait jamais vu de plus bel homme. Pendant une seconde, elle ne vit plus que ses yeux et elle oublia qu'il y avait quelqu'un d'autre. Le ton de sa voix avait tout fait disparaître. -"Ash !" s'exclama-t-elle avec enthousiasme. Et puis la réalité reprit lentement le dessus. Il n'était pas venu pour elle. Enfin... si, mais pas comme elle l'aurait espéré. Il lui proposait de venir se joindre à eux tous, pas juste à lui, et simplement comme amie. Mais pouvait-elle espérer mieux ? Elle jeta un oeil sur Isabelle. Non pas vraiment, jamais elle ne l'égalerait. Elle haussa les épaules avec un demi sourire. -"Avec qui j'aurais bien pu venir ? Tu es sûr que je ne vais pas déranger ?" ajouta-t-elle sans pouvoir le quitter des yeux.

Em hésitait, elle n'était pas sûre de pouvoir supporter le spectacle que lui offrirait le petit couple. Mais elle se rendit vite compte qu'elle était prisonnière de ses sentiments, elle en souffrirait même sans les voir, alors autant ne pas rester seule. Et puis... il lui tendit la main. Em ne pouvait pas résister à une telle invitation. Elle n'en avait pas la force. Elle avait besoin d'être près de lui. Alors elle saisit sa main. Son coeur s'accéléra immédiatement. Sans un mot, elle le suivit à travers la salle. Elle l'aurait suivi n'importe où. Elle le sentait de toutes ses forces, tout son corps le lui criait depuis leur première vraie rencontre dans le hall d'entrée. Mais elle ne pouvait pas ressentir tout ça, alors elle lâcha sa main en arrivant au milieu du groupe. Elle tourna tout de suite la tête vers Isabelle, et lui sourit gentiment. -"Salut Isa, tu es... éblouissante." Elle ne savait pas si Ash était au courant qu'elles se connaissaient toutes les deux, mais elle n'osa pas relever les yeux vers lui pour voir sa réaction. Elle se tourna vers les deux autres et se présenta: -"Em, enchantée." Tout le monde avait l'air si heureux. Em avait un peu l'impression de faire tâche au milieu de ces deux jolis couples. Elle déglutit et posa une main sur le bras d'Ash. -"Je vais me chercher à boire," murmura-t-elle avant de s'enfuir. Allez Em, ne te comporte pas comme une imbécile ! Tu n'es plus une gamine enfin, fais un effort ! s'intima-t-elle tout en marchant. Cette fois-ci, elle prit un verre de punch en espérant que l'alcool l'aiderait - à quoi, elle ne le savait pas - et revînt vers les autres avec un demi sourire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Ven 31 Juil - 15:03

Décidément, il y avait quelque chose de vraiment touchant chez Agathe. Son compliment un peu hésitant me fit sourire et me surprit en même temps. Alors elle me trouvait charmant ? J'avais envie de me tourner vers Isabelle en mode: "t'as vu, elle a dit que j'étais charmant !" mais me retins. Non, Eric, tu ne vas pas faire ça, tu as 24 ans, bordel, sois un homme. Mais plus facile à dire qu'à faire. J'étais plutôt intimidé. Il suffisait que je croise le regard d'Agathe pour oublier ce que je voulais dire. Mais au moins, j'avais l'impression que c'était réciproque, Agathe non plus ne me quittait pas des yeux. -Ça je parie que c'est grâce au costume ! fis-je en souriant une nouvelle fois. Je détournais le regard le temps qu'elle ouvre le cadeau. J'étais un peu anxieux à l'idée que ça ne lui plaise pas. Isa, elle, semblait approuver puisqu'elle me fit un petit signe. Bon c'était déjà ça. Je lui souris discrètement et mon regard fut attiré par un homme qui se dirigeait vers nous d'un pas assuré. Ça devait être lui. Je fis un clin d'oeil à Isa juste avant qu'elle ne se retourne vers celui qui semblait être l'homme de sa vie. Je reportai ensuite mon attention sur Agathe, histoire de ne pas me montrer trop intrusif et de les laisser se retrouver. Surtout que je savais qu'Isabelle était timide et qu'elle n'avait pas trop l'habitude de s'exposer comme ça.

D'ailleurs, Agathe était en train d'effleurer le collier de ses doigts. Apparemment il lui plaisait. -Ça me fait plaisir que tu l'aimes ! J'ai beaucoup cherché, il me fallait quelque chose de vraiment beau pour... Je fus coupé par le baiser qu'elle déposa sur ma joue. Elle me remercia encore et me demanda ensuite de le lui mettre. Je répondis en bafouillant, encore troublé par ce qu'elle venait de faire. -Oui, bien sûr. Je lui pris doucement le collier des mains en effleurant ses doigts. -Ne bouge pas, lui dis-je en allant me placer derrière elle. Je lui mis le collier le plus délicatement du monde, osant à peine la toucher. En rattachant le fermoir, je fis glisser mes doigts sur la chaîne et sur la peau d'Agathe. A son contact, j'eus comme des frissons et je profitai du fait d'être derrière elle pour secouer la tête et reprendre mes esprits. Je repris ma place pendant qu'elle disait regretter de ne m'avoir rien offert et... pendant qu'elle évoquai une potentielle "prochaine fois". Je lui fis un grand sourire: -Ne t'en fais pas. Te revoir est le seul cadeau dont j'ai envie. Waouh, quelle éloquence, je me surpris moi-même. Je pris Agathe par la main et me tournai vers mon amie et son cavalier.

En fait, Ash venait de revenir avec une petite blonde qui avait l'air un peu apeurée, elle me fit l'effet d'un animal sauvage qu'on venait de capturer et que l'on essayait d'apprivoiser. Je me présentai donc avec un sourire, pour la mettre à l'aise et quand elle s'éclipsa, j'en profitai pour entamer la conversation avec ce Ash. -Alors dis-moi Ash, comment tu as réussi à séduire Isabelle ?


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   Sam 1 Aoû - 0:23




Le bal de Noël


-Non je ne cherche pas de mangemorts cette fois, je recherche monsieur Fitzgerald, l'avez-vous vu ? Oh je l'aie déjà interrogé mais j'aimerais le revoir pour l'interrogé à nouveau !

J'aurais du me douter que Basil n'avait pas accepter mon invitation pour mes beaux yeux. Enfin, le principal, c'était le résultat. Il était là et venait de m'accorder une danse. Oui, je n'avais pas vraiment envie de parler enquête avec Basil. C'était un homme sympathique, mais il pouvait vite devenir ennuyeux. Pour détourner le sujet de conversation, je proposai à Basil de m'inviter à danser. Décidément, je prenais beaucoup d'initiatives. Quoique, en soit, je prenais toujours beaucoup d'initiative, l'idée que l'on fasse des choix pour moi ne me faisait pas du tout plaisir. Quitte à faire des erreurs, je préférai ne les devoir qu'à moi-même.

Alors que nous nous tenions sur la piste de danse, je remarquai, à mon grand plaisir, que Basil se débrouillait bien en danse. Cependant, cela ne faisait pas une minute que nous étions là, qu'il en revint à songer à Colin. C'est fou d'être autant obsédé par son travail. Vous imaginez si je pensais à mes cours de runes H-24 ? Je crois que mon cerveau ne tiendrai pas. Puis, c'était absolument impossible. Surtout les soir de pleine lune. D'ailleurs je bénissais la direction d'avoir aussi bien choisi la date du bal.

C'est peut-être impoli, mais j'avais cesser d'écouter mon cavalier. Il parlait donc dans le vide, puis, en réalité, je doutais que ses paroles s'adressaient réellement à ma personne. Je pris donc le temps d'observer les alentours. Ah ! Je pouvais remarquer qu'un de mes collègues faisait enfin son apparission : Mike. Même si je ne portai pas dans mon coeur, j'étais presque soulagé qu'il ne s'agisse pas de Colin. Je n'avais pas très envie que mon cavalier me fausse compagnie aussi rapidement.

J'aperçus un peu plus loin Mei-lin. Décidément, elle avait mis le paquet pour ce soir. Et, je devait bien avouer que ça robe lui allait à merveille. Elle me tapait peut-être sur les nerfs, mais je ne pouvait nier qu'elle était belle. Enfin, belle ou affreuse, cela ne changeait rien au fait que je n'approuvais pas du tout sa relation avec James. D'ailleurs, en parlant du loup... Mon fils arriva dans la salle, il était en retard, mais tellement splendide qu'on pouvait bien tout lui pardonner. Je le suivais du regard un instant. Et à mon plus grand regret, il se dirigea vers Mei-Lin. Je serrais la mâchoire pour m'empêcher d'abandonner Basil et d'aller réprimander les jeunes. Heureusement, il y avait Wendy Darling qui se tenait entre eux, jouant les trouble-fête. Mais distraite par cet événement, je marchais sur le pied de Basil.

- Oh, excusez-moi, j'étais hum... Distraite.

Il n'y avai pas d'autre mot pour exprimer ce qu'il venait de se passer. Je n'avais pas envie non plus d'exposer à Basil toute ma vie et surtout celle de mon fils qui s'amusait à fréquenter des filles peu recommendables. Pour éviter de m'énerver encore plus, je fit en sorte de sortir James de mon champs de vision. Ce qui ne fut pas bien compliqué vu que nous étions toujours en train de danser. Il suffisait d'un pas bien placé et nous avions changé de sens.

- Je ne pense pas que Colin se montre ce soir. Je suis désolé pour vous. Il est sûrement retourner chez sa famille pour les fêtes.

Voilà, au moins, le sujet sur Colin était clair. Peut-être que mon collègue se pointerai durant la soirée, mais plus le temps passait, plus j'en doutais. Si il avait eut l'intention de venir, peut-être m'en aurait-il parler dans la semaine. Quoique... Je m'entendais bien avec Colin, mais nous n'étions pas les meilleurs amis du monde non plus. Il n'était pas obligé de me raconter chacun de ses projets.

- Mais dites-moi Basil, où avez-vous appris à danser comme ça ?

Je ne me plaignai pas des talents de mon cavalier, loin de là ! J'étais juste assez étonnée et j'espérais qu'orienter le sujet de conversation sur lui le ferait un peu penser à autre chose. A vrai dire, il aurait pu apprendre n'importe où. Moi-même c'était à Poudlard que j'avais appris. C'est que le bal de Noël est un événement assez traditionnel ici.


Code RomieFeather



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : Le Bal de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Japan event clermont-ferrand 6-7 novembre 2010
» Pin Event au phantom Manor
» Press Event du 6 novembre et journée du 7 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-