AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Lock darkness away again (Persephone)



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Lock darkness away again (Persephone)
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: Lock darkness away again (Persephone)   Mer 24 Fév - 18:40

First step: the meeting


Elle lève les yeux de son carnet vers la porte qui vient de s'ouvrir. Elle observe la personne qui entre, mais ce n'est pas la jeune femme qu'elle attend. Elle jette un regard suspicieux autour d'elle. Elle doit admettre qu'elle est un peu anxieuse. Elle a choisi cet endroit pour sa totale transparence. Personne ne penserait à venir chercher des résistants dans un pub si commun. Pourtant, elle n'a pas l'habitude d'agir en public, et en pleine journée de surcroît. Son visage doit cependant rester impassible. Elle baisse la tête lentement et fait mine de lire son carnet. Elle fait glisser la pointe de son stylo sur la page vierge pour entourer la première ligne de la liste qu'elle a pris le temps d'écrire en arrivant ici, pour s'occuper. "Vérifier leurs identités" . Cela tourne à l'obsession. Mais après tout, les événements justifient tant de précautions. Si cette femme est bien ce qu'elle prétend être, elle n'y verra pas d'inconvénient. Quant au garçon, c'est sûrement lui qui va poser problème. Mais ce sera à elle de s'en débrouiller. Le garçon était volontaire et elle n'a pas eu le temps de trouver une personne plus expérimentée. S'il est vraiment l'un d'eux, il devra bien se confronter à ce genre de choses tôt ou tard, apprendre sur le terrain n'est pas plus mal. Et puis, d'après son dossier, elle a assez d'expérience pour deux, pense-t-elle en esquissant un sourire.

Revenir en haut Aller en bas



Messages : 63
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Jeu 25 Fév - 3:07

De l'épine pousse la rose...
... et de la rose naît l'épine.



Lorsque j'ai reçu cette missive, j'étais chez moi. Et heureusement. Un hibou était venu et au moment même où j'ai pris la lettre il avait disparu dans un nuage de plume. Une simple lettre sans cachet, sans nom. Rien. Et lorsque je l'ai ouverte j'ai su que c'était la Rose qui m'avait contactée. C'est pourquoi après avoir brûlé la lettre à la manière moldue je descendis de mon appartement pour transplaner directement sur le chemin de traverse. Ce qui m'étonnait le plus c'était que cette lettre était envoyé en pleine journée et que le rendez vous se trouvait dans un lieu si fréquentée et surtout si surveillée. Un sourire esquissa mes lèvres. C'était futé.

J'arrivais donc à destination après avoir salué plusieurs personne que je connaissais. De mon poste de Directrice d'un département je pouvais opérer où bon me semblait et je trouvais injuste que l'on marque des personnes comme on peut marquer des animaux, prêt à être envoyer à l'abattoir. Je pensais que le monde avait évolué avec le temps. Mais la peur de l'inconnu révéla la vraie nature du monde magique. C'est encore un monde bloquée dans le Moyen Age. Ce n'était ni plus ni moins qu'une chasse aux sorcières. Ironie du sort.

J'inspirais à grand coup avant d'entrer dans le pub du Chaudron Baveur. Déjà l'odeur de bierreaubeurre me prit les narines et retint une grimace de dégoût. J'aimais cela (qui n'aimait pas aussi?) mais l'odeur me donnait des nausées et les nectars de fruit de mon pays d'origine me manquaient vraiment. En cette après midi le pub était bondé de monde et il me fut difficile de trouver une table un peu à l'écart. Et après quelques minutes d'attente Madame Rosmerta me demanda ce que je prenais. Je lui demandais un thé bien chaud avec un sourire. Quelques regards se tournaient vers moi. Il était rare de me voir dans de tels endroits et je regardais le temps à travers la fenêtre qui se trouvaient à ma droite me demandant clairement qui avait essayé de me contacter pour cet ordre si secret et si nouveau. Et c'est dans ses pensées que je m'aperçus que je venais d'être servi. Je laissais la tasse fumante de côté, en attendant que le thé s'infuse tranquillement.

Il fallait tout de même une sacrée dose de courage pour venir ici. Mais je pouvais facilement prétexter une recherche d'information pour la quête du Ministère. A savoir marquer tout les Disneys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Jeu 25 Fév - 13:49

Les explications


Elle commençait à perdre patience. Elle savait bien qu'elle avait envoyé la missive il y a peu, mais chaque minute qui passe est une chance de plus de se faire repérer. La probabilité qu'il y ait aussi des Mangemorts dans la salle, bien que faible, restait existante. Les questions commencent à se bousculer dans sa tête. Et si elle ne venait pas ? Et si elle se faisait piéger comme une débutante ? Et si elle s'était trompée et qu'elle avait choisie une personne pas du tout apte à agir dans ce genre de situation ? Elle avait pris des risques, notamment celui de venir ici en personne. RT n'avait fait que suivre les ordres, certes, mais elle aurait très bien pu déléguer cette tâche à quelqu'un d'autre. Elle commençait à avoir des doutes. Mais que lui arrivait-il, ce n'était pourtant pas son genre. Elle tapota la table avec la pointe de son stylo pour tenter de contenir son anxiété montante. Il y avait tellement d'enjeux. Elle respira un grand coup. Tout allait bien se passer. Un nouveau bruit de porte retint son attention et la femme qui entra correspondait à la photo qu'elle avait vu dans le dossier. Pas de doute c'était elle. Elle la suivit des yeux jusqu'à une table à l'écart. Bonne initiative. RT sourit. Cette femme semblait forte, déterminée et intelligente, tout ses doutes s'envolèrent d'un coup. L'archétype de la Working woman qui réussit tout, se dit-elle. La femme fouilla la salle des yeux une fois assise, comme si elle cherchait quelqu'un. Oui, elle la cherchait elle. Alors elle se leva et se dirigea lentement vers la table de son contact. RT ne fit pas de présentation et s'assit directement en face de la femme.

"-Dîtes-moi qui vous êtes et pourquoi vous êtes ici, je dois m'assurer que c'est bien vous que je cherche." lança-t-elle d'un air impassible.

Une serveuse s'avança vers leur table, mais RT n'avait pas l'intention de rester alors elle la renvoya d'un geste, sans s'embarrasser de formules de politesse. Puis elle reporta de nouveau son attention sur la femme en face d'elle qui attendait visiblement plus d'informations.

"-Bien. Si vous êtes là, c'est parce que vous travaillez au département de la Coopération Magique Internationale, et que personne ne semble mieux placer que vous pour obtenir les informations dont nous avons besoin." Elle fit une pause pour laisser le temps à Perséphone de digérer ces premiers éléments. "-Vous devez être au courant de l'explosion qui a eut lieu à Bombay. Dans une tour contenant des bureaux. Le dernier étage aurait prit feu par accident et on aurait retrouvé des traces de substances chimiques inflammables et hautement toxiques, qui auraient provoqué l'explosion par leur contact avec le feu. Autre détail: tout les membres du personnels étaient évanouis lors des faits. Ceux travaillant au dernier étage n'ont pas survécu et il y a eut de nombreux blessés. Sauf que, vous vous doutez bien que ce n'est pas aussi simple. Le truc, c'était que le dernier étage était précisément occupé par des membres de la résistance, une filière asiatique avec qui la Rose Écarlate collabore. Et les substances toxiques trouvées ne sont pas d'origine moldue, ce qui nous amène à croire que ce n'était pas un accident. Mais nous n'avons aucune preuve. C'est là que vous intervenez."

Elle ne prit pas la peine de préciser qu'il s'agissait là d'une mission de la plus haute importance et que s'il s'agissait vraiment d'un attentat, il fallait que les responsables soient tout de suite identifiés. L'allure de Perséphone lui laissait penser qu'elle avait immédiatement saisi tous les enjeux de l'opération. Elle devait avoir l'habitude de se genre de situation.

"-Des questions ?"



IRP:
 
Revenir en haut Aller en bas



Messages : 63
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Jeu 25 Fév - 14:23

De l'épine pousse la rose...
... et de la rose naît l'épine.



Alors que je me tournais vers la serveuse, elle fut expédiée rapidement par une jeune femme qui s'installa en face de moi. Elle semblait déterminée et planta son regard dans le mien alors qu'elle prit la parole, la voix méfiante. Et je fut très offensée sur le coup. Qu'est ce qu'elle croyait? Que j'étais une débutante? Je fronçais les sourcils et fière et droite, comme je l'étais en face de chaque client ou collègue qui se pointait à mon bureau, je lui rétorquais sur le coup:

-Je me nomme Perséphone Haros, Directrice du DCMI depuis une dizaine d'année. Et qui me fait croire que vous êtes la personne qui m'as contactée?

Je lui avait retournée la question mais elle ne semblait pas préoccupée plus que cela de vérifier mon identité qu'elle avait déjà repris la parole pour m'expliquer de quoi il en retournait. J'écoutais alors attentivement la jeune femme en face de moi et finalement soupira. Voilà. Bombay m'attendais. J'étais déterminée cette fois ci.

-Très bien. Je vous contacte via ce ruban une fois arrivée sur place. Il fonctionne par un système de marquage. J'ai le même à l'identique. Si j'ai besoin de vous contacter d'urgence, le ruban s’enflammera d'une lueur rouge. Si c'est un simple message c'est une lueur bleue et je vous ferai signe que je suis bien arrivée.

Je lui souris doucement et lui affirma alors juste avant de finir mon thé.

-En tout cas vous aviez raison sur un point. Je suis celle qui peut gérer cette situation. Je pars immédiatement pour Bombay. Plus vite j'y serais et plus vite je pourrais récolter des indices et... ou en détruire si nécessaire.

J'attendis qu'elle parte la première pour la surveiller de loin. Car déjà quelques tables nous fixaient et je savais mieux me défendre que n'importe qui à cause de ma relation étroite avec le département des Aurors. En espérant qu'il y sera de même pour Bombay. Quand une question me vint.

Ah et juste avant que vous ne partiez, si je dois contacter la Rose en poste la bas... ?

Au cas où si jamais les choses tournent mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Ven 26 Fév - 11:52

Bombay is waiting


RT sourit légèrement à la remarque de Perséphone. Elle était maligne, plus que ce qu'elle ne croyait. Tant mieux pour elle. Elle aurait besoin d'autant de méfiance sur le terrain. RT ne l'avait pas précisé, mais il était fort probable qu'on essaie de l'empêcher d'approcher des lieux de l'accident, surtout à elle, une représentante de la légalité magique. Elle ne prit cependant pas la peine de répondre, se contentant d'un regard entendu et appuyé. Elle n'avait pas à se justifier. Et de toute façon, elle n'avait rien pour le faire, aucune preuve. Mais elle n'en avait pas besoin puisque la question de Perséphone était purement rhétorique. Elle ne voulait pas se laisser impressionner par une inconnue, ni lui laisser penser qu'elle avait l'entier contrôle de la situation. A ce moment précis et même si elle ne le savait pas, c'était Perséphone qui dominait, RT le cachait comme elle pouvait, mais elle n'avait qu'une envie: fuir. De son côté la Directrice était pleine d'assurance et semblait plus que déterminée. Elle avait beaucoup de respect pour elle. Et RT était fière d'elle dans le sens où elle se félicitait d'avoir su trouver la bonne personne parmi une pile de dossiers tous plus opaques les uns que les autres.

"-Oui, en effet, je le crois aussi," lui répondit-elle d'un ton si ce n'est sympathique, moins sec et froid.

Perséphone exposa ensuite son idée concernant les bracelets de communication. RT approuva en silence en saisissant le ruban et en l'attachant autour de son poignet gauche.

"-Bonne idée. Vous l'aurez compris, c'est moi qui supervise l'opération ici à Londres, vous pourrait donc me contacter à n'importe quelle heure, pour n'importe quoi. Nous espérons cependant que vous n'aurez pas à affronter de situation d'urgence. Je vous demanderais aussi de me faire un rapport toutes les 12h sur l'évolution de la situation. On ne sait pas encore combien de temps la mission devra durer. Cependant, il s'agit d'une mission secrète, n'utilisez pas le ruban en public, et je dirai même, ne l'utilisez que devant des personnes de confiance. Vous devez avoir en tête qu'on fera tout pour vous empêchez d'enquêter, les Mangemorts peuvent être partout."

Leur entretien était désormais fini. Perséphone semblait attendre le départ de la jeune femme. Celle-ci passa donc sa liste en revue, afin d'être sûre de n'avoir rien oublié. "-Bonne chance Mme Haros." ajouta-t-elle finalement.

Elle se leva ensuite, prête à partir, et voyant que Perséphone s'apprêtait à faire de même, elle  la retint d'un mouvement de la main et reprit la parole.

"-Excusez-moi mais vous ne partez pas seule. Un jeune homme doit vous rejoindre ici, il vous assistera dans votre tâche."

Revenir en haut Aller en bas



Messages : 63
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Dim 28 Fév - 18:45

De l'épine pousse la rose...
... et de la rose naît l'épine.



L'idée des rubans semblait plaire à la jeune femme en face de moi car elle le plaça autour de son poignet. J'y accrochais le mien à mon poignet droit. Un bracelet bleu océan. Je souriais tristement. Peut être retrouverais je Mike? Je l'ignorais. Je repris mes esprits et me concentra sur mon interlocutrice. Elle me dit alors d'utiliser ces bracelets avec méfiance et je souriais lui répondant alors:

-Cela va de soit.

Elle me lança un bonne chance et acquiesça d'un signe de tête alors qu'elle se leva. Je me levais à mon tour mais elle se retourna me spécifiant qu'un jeune homme allait m'assister dans cette tâche. Je fronçais les sourcils. J'avais pour habitude de travailler seule et voilà que quelqu'un me suivait et j'ignorais qui il était. Je soupirais et m'assis sur la banquette à la table. Je souriais à la jeune femme et lui affirma alors:

-Très bien alors je l'attends ici.

Je reposais ma veste à côté et commanda un nouveau thé en attendant mon collègue pour cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Sam 5 Mar - 19:51

Je n'étais pas du tout certain de ce que j'étais en train de faire. J'étais là, en train de marcher dans les rues en quête du Chaudron Baveur où m'avait indiqué d'aller mais je n'avais qu'une envie: faire demi-tour, et en courant qui plus est. J'étais en train de faire n'importe quoi de ma vie. Pourquoi est-ce que je m'étais engagé dans cette foutue organisation ? Je n'avais jamais été courageux ! Enfin... ce n'était plus tout à fait exact maintenant que j'avais mes souvenirs. Le Prince Eric n'était pas un lâche. Mais ici, nous n'étions pas dans le même monde, j'avais appris à être une autre personne. Et à vrai dire, cet Eric que j'avais été me paraissait loin d'être moi sur bien des points. Toujours est-il que quand j'avais entendu parler d'une mission potentielle je m'y étais jeté dedans tête baissée, sans vraiment réfléchir. Je ne savais même pas ce que j'étais censé faire. Les instructions que j'avais reçues étaient plutôt concises: retrouver une femme au Chaudron Baveur. Qui ? Aucune idée. Comment je la reconnaîtrais ? On m'avait dit que je n'aurais pas à le faire. Qu'allais-je faire avec elle ? Je le savais encore moins. Mais il y a 24 heures, quand j'étais assis avec cette autre femme, ça n'avait pas semblé me poser de problème. Comme quoi, je pouvais vraiment être stupide parfois.

J'entrai donc dans le pub avec le moins de conviction qu'on puisse avoir. Je jetai un oeil dans la salle et déglutis. Comment est-ce que j'allais faire pour trouver mon contact ? Je fis quelques pas quand une main se posa sur mon épaule. Je me retournais vivement, surpris. C'était la femme que j'avais déjà rencontré. Elle était fidèle à elle-même, froide et directe. Elle ne me salua pas, ne me demanda pas comment j'allais. Elle se contenta d'esquisser un geste vers une table où une autre femme était assise. Je détournai le regard une seconde et quand je me retournai de nouveau, elle était déjà en train de sortir du Pub. Très bien. Je n'avais plus qu'à me débrouiller tout seul, donc. Une fois à hauteur de la femme, je me sentis encore plus stupide. Elle avait la trentaine passée et elle semblait très déterminée alors que moi je devais avoir l'air d'un gamin perdu. A tout les coups elle allait me rembarrer et me dire d'aller me faire voir.

"-Bonjour. Je suis Eric, apparemment je dois bosser avec vous. Je me suis porté volontaire mais je n'ai aucune idée de ce qu'on doit faire, je suppose que ce n'est pas votre cas, sinon on ne serait pas là." Mais qu'est-ce que je racontais ? Pour la bonne impression vous repasserez. -"Alors, qu'est-ce qu'on doit faire ?" ajoutai-je d'un ton que je voulais plus assuré, même si j'étais certain que la jeune femme ne serait pas dupe. Sans qu'elle m'invite, je pris la décision de m'asseoir en face d'elle pour qu'elle m'explique tranquillement les choses. "-C'est pas trop dangereux j'espère ?" Oh non... est-ce que j'avais vraiment dit ça...


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 63
Date d'inscription : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Lun 7 Mar - 15:18

De l'épine pousse la rose...
... et de la rose naît l'épine.



Je n'avais pas attendue longtemps avant que quelqu'un ne vienne en face de moi. C'était effectivement un jeune homme. Il devait avoir entre 20 et 30 ans et ne semblait pas très sure de lui, comme gêné d'être ici. Je lui lançais un sourire chaleureux et il s'installa en face de moi avant de se présenter et dire qu'il n'avait aucune idée de ce qu'on devait faire. Apparemment cette femme est assez avare en information. Je me présentais à mon tour:

-Bonjour à toi Eric. Je m'appelle Perséphone Haros et je suis la Directrice du Département de la Coopération Magique. Et effectivement je suis au courant de ce qu'il faut faire.

Je lui souris et but une gorgée de mon thé maintenant devenue tiède. Il reprit la parole comme plus assuré que les présentations soient faites. Je souris quand il me demanda si ce n'était pas trop dangereux. Je lui répondis alors, assez déterminée.

-Ne discutons pas de cela ici. Rassemble un sac de voyage avec le strict minimum et vient me retrouver à cette adresse.

J'avais attrapé un bout de papier et un stylo dans mon sac et lui tendit l'adresse de mon appartement situé à Londres.

-Ici les murs ont des oreilles, chez moi se sera plus sure de discuter de cette mission.

Je lui souris avant de finir mon thé et de me relever, laissant les gallions sur la table pour les consommations et attendit le jeune homme.

-Tout ce que je peux te dire c'est que nous partons à Bombay pour un certain moment. Prend des vêtements chauds. Puis je partis avant de me retourner une dernière vers lui. Et oui, cette mission risque d'être coriace comme pas du tout. Retrouve moi dans une heure.

Et je sortis du Chaudron Baveur avant de transplaner sur le chemin de traverse et d'arriver dans le Londres moldu. J'arrivais à mon appartement et commença à préparer moi aussi mon sac de voyage.


HJ: Je commence le rp à l'appart de Perséphone. Je t'envoie le lien dès que c'est fait! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lock darkness away again (Persephone)   Aujourd'hui à 23:16

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castlevania: Legacy of Darkness - N64 - 1999
» Castlevania Curse of darkness
» [SOFT] THROTTLE LOCK 3D : Débloquer votre téléphone avec une figure [Gratuit]
» [RESOLU][HD2] Retour du HD2 en Lock auto après appel reçu et conv terminée ?
» Edge of Darkness (mini-série BBC 1985)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-