AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Loosing you (Isabelle)



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Loosing you (Isabelle)
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Loosing you (Isabelle)   Sam 27 Fév - 18:44

Je n'avais pas vu la nouvelle Isabelle depuis un moment. Je n'avais pas vu l'ancienne depuis la mort de Ash. Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu'Isabelle n'est plus la même. Pire, c'est une tout autre personne. Et cette nouvelle personne ne me plaît pas. On change tous, évidemment, mais là... Je n'ai jamais vu de telle transformation. Même physiquement, elle ne se ressemble plus. Ses cheveux ont poussé, ils semblent plus noirs, son visage même semble être plus dur, plus fermé. Elle ne porte plus cette joie de vivre qu'elle avait l'habitude d'inspirer aux autres. Mais encore, si ce n'était que ça... Je l'avais ramassé à la petite cuiller quand la nouvelle avait été annoncée et, en fait, elle n'avait jamais remonté la pente. Et c'était de pire en pire. J'étais là pour elle, mais depuis quelques mois j'avais l'impression qu'elle m'évitait. Nous avions à peine eut l'occasion de parler de... de notre condition de Disney. Je ne me souvenais même plus si je lui avais dit que de là où je venais, j'étais un Prince. Je n'avais pas eu le temps de lui dire que j'avais déjà rencontré Agathe, que c'était la femme de ma vie dans cet autre monde, comme j'étais sûr qu'elle l'était dans celui-ci aussi. Dans un sens, je pouvais concevoir la souffrance d'Isabelle. Je ne pouvais pas m'imaginer vivre sans Agathe. Et la perdre d'une façon aussi brutale aurait été pire que tout. Elle savait qu'il était malade bien sûr, mais elle n'avait pas été là quand il est mort. C'était cette Em qui l'avait accompagné apparemment, et j'imagine que cela n'a fait qu'empirer le désespoir d'Isa. De mon côté, je ne comprenais pas pourquoi et sans la connaître je nourrissais une rage sourde envers cette Em. Elle n'avait rien à faire à ses côtés à ce moment là, ça aurait dû être Isabelle. Je n'avais pas beaucoup connu Ash mais c'était surprenant de sa part. Je les revois encore lors du bal de Noël... Ils étaient plus amoureux que jamais à l'époque. Pourtant il y avait cette fille...

Et maintenant qu'il n'était plus là, Isabelle se laissait aller. On aurait dit qu'elle faisait tout pour le rejoindre. Elle s'était mise à la cigarette, elle enchaînait les conneries. Comme si elle n'en avait plus rien à faire de la vie. Elle n'en avait plus rien à faire. Même moi, j'avais l'impression de ne plus compter, je n'étais pas une raison suffisante pour qu'elle tienne bon. Je serrai les poings en avançant dans la pelouse. Je lui avais donné rendez-vous ici dans l'après-midi. C'était un lieu symbolique, c'était là que nous nous étions retrouvés à la rentrée de septembre, juste après les vacances d'été. Je me souvenais que ce jour là, nous avions partagé quelque chose d'intense et je me souviens m'être dit que notre amitié était la chose la plus importante que j'avais en ce monde. Ces derniers-temps, c'était l'idée inverse qui me traversait l'esprit. C'était horrible, triste et angoissant à dire, mais cette rencontre sonnait comme une rencontre de la dernière chance à mes yeux. Si je n'arrivais pas à la retrouver maintenant, je ne savais pas ce que je ferais...

C'était sans doute à cause de ce désespoir, cette angoisse, cette impression d'être inutile et incapable qu'en arrivant au milieu des pelouses, à bout de souffle, je m'évanouis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Sam 27 Fév - 21:17

Je ne voulais pas y aller. Ce n'était pas contre lui, bien sûr. Mais surtout contre moi. Depuis la mort de Ash, je m'étais métamorphosée, j'en avais conscience. Je ne me reconnaissais même plus dans le miroir. Je ne mangeais presque plus, je ne souriais plus non plus, j'étais clairement renfermée sur moi-même. Et même si je savais tout ça, je n'arrivais pas à changer. Ash.... L'amour de ma vie. Même si en réalité, je savais que je devais en aimer un autre, autre que je ne connaissais pas, et, sincèrement, que je n'avais pas envie spécialement de connaître, même si cela m'intriguait beaucoup, dans le fond. Il me manquait tellement. J'aurais tellement aimé être près de lui. J'aurais tellement voulu être là, que l'on vive ces derniers jours avec intensité... Mais non. Non seulement je n'étais pas en France mais en plus il était avec Em... Je ne regrettais pas, mais je m'en voulais de l'avoir abandonné.

Depuis ce jour, pas une heure, pas une minute ne s'était écoulée sans que je pleure son absence. Oui, il me manquait. Son sourire me manquait. Ses bras me manquaient. Ses blagues et son esprit me manquaient. Ses lèvres... Son humour... Ses cheveux toujours ébouriffés... Tout ça me plongeait dans une mélancolie profonde. J'avais tout laissé tomber. Les études... Mes amis... J'en avais peu mais... Je ne voulais pas faire porter à Eric le poids de ma culpabilité et de mon chagrin. C'était une chose que je devais porter seule, sans personne autour de moi. Em était restée proche, oui. Après tout, c'était elle qui était restée près de lui quand il était parti. Alors je me sentais proche d'elle, forcément. C’était compliqué, dans le fond.

Alors quand on avait pris conscience que nous étions des Disney... Personnellement, j'étais encore plus anéanti qu'avant. Eric en était-il un ou pas ? Je ne le croisais plus. Le fuyais-je ? Oui sans doute. Un de plus ou un de moins, étant Disney il me jetterai sans doute. Cette marque que nous devions tous porter. Je ne pouvais même pas me cacher. Alors je m'enfermais de plus en plus, mis à part pour fumer, bien sûr. Mais bon, sortir, pour une une préfète en chef, pas de soucis. Bref...

Je me levai, fis une rapide toilette et me fixai dans la glace. J'avais les joue creusée et les cheveux en bataille. Je fis rapidement une natte, mais refusai de me maquiller. Cela faisait des mois que je n'avais pas réellement parler avec Eric. J'avais tellement peur qu'il me rejette, lui aussi. Je l'aimais aussi, comme un frère. Alors le perdre ?... Je soupirai. J'enfilai mon uniforme de Serdaigle, avec le D cousu, et me décidai à sortir. Je serai en retard, c'était certain.

Une fois que je fus sortie, j'allumai une cigarette et fermai les yeux. J'avais toujours dans la poche le dernier paquet de Ash. Il m'arrivait d'en fumer une des siennes, de temps en temps. Mais il n'en restait que trois, alors je n'y touchais plus. Je préférai acheter les miennes, la même marque... Et non, je ne finirai pas son paquet. J'y tenais bien trop. C'était la seule chose que j'avais de lui. J'avançai dans la pelouse, dans mes pensées, quand une forme attira mon attention... Non... Non... Ce n'était pas possible. Je lâchais ma cigarette  et me précipitai vers Eric, étalé dans le gazon. Il était si pâle... NON ! Je fondis en larmes près de lui attrapai sa chemise.

« Eric ! Non, je t'en prie, pas toi, pas comme ça ! Je ne veux pas que tu partes toi aussi !!! »

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Sam 27 Fév - 23:39

Les images se bousculent. Des bateaux. Un naufrage. Agathe. Un sirène qui chante. Agathe qui me sourit. J'entends cette chanson. Le coquillage. Ursula. Cette sorcière. Isabelle poursuivie. La mort. Mon château. Le noir absolu. Isabelle qui crie. Qui crie mon nom. Qui pleure. Isabelle pleure.

Je me redressai d'un coup. J'étais hors d'haleine. Comment était-ce possible ? J'étais juste en train de marcher. De marcher... Et pourtant, là, j'étais assis par terre. Comment avais-je atterri par terre ? Qu'est-ce qui venait de m'arriver ? La solution se fraya lentement un chemin jusqu'à mon cerveau. J'avais les oreilles qui sifflaient, la tête qui tournait et mal à ma cicatrice. Je venais de m'évanouir.

Isabelle... elle était là, à côté de moi, en larmes. Je ne comprenais pas ce qu'il venait de se passer. Pourquoi pleurait-elle comme ça ? Avait-elle eu peur pour moi ? Est-ce que c'était de m'avoir vu allongé sur le sol qui l'avait mise dans un état pareil ? Mais oui bien sûr. Eric tu es stupide. La mort de Ash était encore trop récente, elle avait du croire... Oh non. Comme si elle avait besoin de ça maintenant. Tu n'aurais pas pu trouver un autre moment pour lâcher. Je devais la rassurer, lui dire que tout allait bien. Mais cela faisait tellement longtemps, je ne savais plus comment faire avec elle. Je ne pu pas la prendre dans mes bras. Il y avait toujours comme une distance froide entre nous. C'était plus que bizarre.

"-Isabelle, c'est à cause de moi que tu pleures ? Je vais bien, j'ai juste fais un malaise, je suis fatigué et stressé depuis... depuis... enfin, tu sais."

Je m'assis correctement dans l'herbe et me passai une main sur le visage. Mes pensées redevenaient claires petit à petit. J'avais tellement de choses à lui dire, je ne savais pas par où commencer. Par le début sans doute. Il fallait vraiment qu'on parle.

"-Je crois qu'on a beaucoup de choses à se dire... si tu le veux bien, évidemment." Je reconnaissais que j'étais un peu sur la défensive, ce n'était pas la première fois que j'essayais d'avoir une conversation sérieuse avec elle, mais jusque là, elle n'avait fait que se défiler. Mais quelque chose me disait qu'aujourd'hui ce ne serait pas le cas.

"-Je suis un Disney. Je m'appelle bien Eric, je suis bien orphelin, mais apparemment je suis un Prince." Je décidai d'y aller doucement, il n'était pas question que je l'assomme d'informations sur moi, même si j'avais très envie de partager tout ça avec elle. J'avais aussi très envie de savoir comment ça allait de son côté. "-Et toi alors... comment vas-tu ? Est-ce que tu es un Disney toi aussi ?" Quelle question étrange, cela sonnait si mal à dire. Je n'arrivais pas à me faire à l'idée que cette vie-ci n'était qu'une pâle copie d'une vie précédent, dans un autre monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Dim 28 Fév - 18:32

Je me laissais tomber dans l'herbe, tout en regardant Eric, avant d'essuyer les larmes qui coulaient sur mes joues. Je pleurais trop. La Isabelle joyeuse et pleine de vie qui sommeillait encore en moi le savait. Je me sentais trembler. Je secouais la tête.

« Je ne pleure pas. »

Je pleurais. Je voulais paraître plus forte que je ne l'étais. Je soupirai, et, tremblante, je tirai une nouvelle cigarette de mon paquet et l'allumai, difficilement.

« J'ai cru que... J'ai cru... Merde, Eric, tu étais allongé, blanc comme un linge ! J'ai cru que tu étais mort !!! Un ça suffit ! Et pas toi... Pitié, que le Seigneur, s'il existe, me l'épargne. »

Ouais, je parlais toujours aussi bien, c'était rassurant au moins, j'étais au moins sensiblement la même... Sensiblement. On devait parler... Là dessus il avait raison. Je l'avais fui trop de fois, évité pour des raison si futiles dans le fond. Futiles pour eux, pas pour moi. Ils ne pouvaient pas savoir ce que je ressentais, personne ne pouvait le savoir. J'avais peut-être eu tord de me renfermer... Mais merde, j'en avais tellement besoin. Je ne voulais plus vivre, ça me faisait trop souffrir. La vie est à double tranchant. Tu ne sais jamais ce qui va tomber dessus, alors que tu es la personne la plus heureuse et optimiste de l'univers.

Il enchaîna sur les Disneys. Je retins un soupir de soulagement lorsqu'il m'annonça qu'il en était un aussi. Un Prince... Cela ne m'étonnait tellement pas. Il en avait la noblesse d'esprit ! J'eus un petit sourire lorsqu'il me posa la question. Je pointais le D que je portais à la poitrine ;

« On est fiché maintenant, je crois. Oui, j'en suis un aussi, mais pas aussi classe que peut l'être un Prince ou une Princesse. Je suis une vulgaire gonzesse jugée dans son village parce qu'elle lit et réfléchit. C'est assez pathétique... »

La suite était bien pire, je le craignais. Syndrome de Stockholm je te salue ! Rien que d'y penser, j'en avais des frissons, franchement ! C'était la loose complète ! Mais bon... Puis, je souris, tristement, mais il était là quand même. Il n'y avait qu'avec lui que j'arrivais à sourire de toute manière. Ça m'avait manqué...

« Après si ça va... Je ne sais pas trop... Et toi ? Agathe ? Comment ça se passe ? »

Ça n'allait pas. Pas du tout, même. Mais je ne voulais pas l'embêter. Alors je prenais des nouvelles. Je pourrais peut-être vivre par procuration, comme ça.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Dim 28 Fév - 22:51

J'étais touché de voir l'inquiétude d'Isabelle, plus que je ne l'aurais cru. Elle ne m'avait pas oublié, elle tenait toujours à moi. J'avais été stupide d'en douter. Peut-être que notre éloignement était de ma faute, que je ne l'avais pas comprise, que je m'étais fait trop insistant ou trop moralisateur. Peut-être avais-je trop montré mon désarroi - pour ne pas dire mon mépris - face à la nouvelle Isabelle ? Je me sentis tout d'un coup coupable, comme si je l'avais abandonné pendant tout ce temps. Dans un regain d'affection je la pris dans mes bras. Et pendant ce cours instant, nous remontâmes le temps. Tout était comme avant, comme si rien n'avait changé, comme si rien ne s'était passé depuis l'année dernière. Je la lâchai finalement pour la laisser parler.

Et sa réponse me ramena à la dure réalité. Elle avait changé. "Une vulgaire gonzesse." Elle était méprisante envers elle-même. Elle continuait de se cacher. Pourquoi ne m'expliquait-elle pas toute son histoire au lieu de lâcher ce genre de phrase ? Je ne comprenais rien. Moi je n'avais rien à raconter, mon histoire était la même ici comme là-bas, si l'on omet la rencontre avec Agathe. Mais je ne savais pas si je devais parler de sa véritable nature, alors je préférais me taire pour l'instant. Mais elle ? Quelle raison avait-elle ?

"-Qu'est-ce que tu me racontes Isa ? J'ai peut-être le titre de Prince mais tu sais bien que ça ne change rien. Ce n'est qu'un titre, ce n'est pas ça qui détermine qui on est et quelle est notre valeur. Tu le sais bien... Et si tu veux tout savoir, je passai juste ma vie sur un bateau." Je déglutis, vraiment perdu. Pourquoi réagissait-elle comme ça ? "-Enfin, du coup j'imagine que tu ne veux pas m'en parler." Je me retins de lever les yeux au ciel ou de soupirer. Elle avait décidément trop changé pour moi. A une époque, qu'elle qu'eut été son passé, elle l'aurait partagé avec moi. Et moins elle voulait en dire, plus je m'interrogeai. Que tenait-elle à garder secret ? Avait-elle honte de ce qu'elle avait vécu ? S'était-il passé quelque chose de grave ? Autant de questions que je ne pouvais pas lui poser. Autant de raisons d'être plus que frustré.

"Tout va bien. Ah Agathe... Je ne savais pas si elle serait d'accord pour que je te racontes, mais je sais que tu peux garder un secret. Agathe et moi étions ensemble dans l'autre monde. C'était... une sirène. Elle m'a sauvé quand mon bateau a fait naufrage. Et elle a finis à renoncer à sa queue de sirène pour avoir des jambes et être avec moi." Je souris légèrement. Cette histoire était beaucoup trop parfaite, digne d'un conte de fée, et voilà que j'étais en train de la raconter à ma poté déprimée qui justement se plaignait d'avoir une vie lamentable. Qu'allait-elle penser en comparant son histoire à celle-ci ? "-C'était un tout petit peu plus compliqué que ça mais en gros, c'est ce qu'il s'est passé là-bas. Mais je n'ai pas vu Agathe depuis que je me souviens. On dirait qu'elle a disparu..." fis-je en passant une main dans mes cheveux. Il ne fallait pas que j'y pense plus ou il était fort probable que je mette à pleurer comme un gamin. Je comprenais plus Isabelle qu'elle ne pouvait le croire.

"-Mais et toi ? Tu lisais et tu réfléchissais et c'est tout ? Tu ne veux pas me raconter ce qui s'est réellement passé ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Jeu 3 Mar - 13:28

Il passait sa vie sur un bateau. Je souris, un peu plus franchement cette fois.

« Pourquoi ça ne m'étonne pas de toi ? Je sais d'où tu tiens ta nature marine et aventurière, maintenant. Tout comme je sais pourquoi je suis Serdaigle. »

Je tirai légèrement la langue. Un comportement qu'aurait eu la Isabelle d'autrefois. Étais-je en train de faire mon deuil, au final ? Il serait temps. Étais-je prête ? J'en doutais, mais bon... Pour la première fois en quatre mois, je me dis qu'il fallait que j'avance. Mais pourquoi était-ce si dur, nom d'un chien ?! Je soupirai. Non, j'avais pas spécialement envie d'en parler, il avait raison. Mais à lui si. J'avais toujours envie de lui parler, même si actuellement je devais paraître très réfractaire à la chose. Ce n'était pas contre lui, mais contre moi, sans doute. Une sorte de punition auto infligée... A croire que j'étais certainement masochiste.

Je l'écoutais me raconter son histoire Disney avec un petit sourire, tout en fumant ma cigarette. Je fronçai cependant les sourcils.

« Une sirène ?... Comme celles qu'on a dans le lac noir ?... Ou comme celles des contes moldus ? »

Je me rendais compte de l'absurdité de ma question. Agathe était une fille très jolie... Mais je peinais à croire que les sirènes des contes existaient réellement. Je souris. C'était une belle histoire. Je lui pris la main et lui lançais un grand sourire.

« Elle est forcément dans le coin. Tu sais, elle a peut être eu peur quand elle a apprit la vérité sur notre nature, ce serait légitime. En tout cas, c'est une belle histoire. »

Je tirai à nouveau sur ma cigarette... Dans le fond, la mienne aussi était jolie, quoi qu'un peu plus glauque sans doute. Je savais que la curiosité d'Eric le poussait à me poser des questions. Et c'était Eric. Je ne pouvais pas refuser de lui répondre.

« Dans l'autre monde, j'étais la fille d'un inventeur. Tout comme maintenant, je n'avais pas vraiment connu ma mère. Et je m'appelais Belle. Je passais mon temps à dévorer des livres, tous les jours, toutes les nuits même. Mais j'étais dans un village d'abrutis finis où le mec le plus populaire était un genre de bonhomme ultra musclé inculte et analphabète... Qui demanda ma main... Je refusais, tu penses bien. »

J'eus un petit rire en y pensant puis me fermais à nouveau... Ash... Ne pas y penser !

« Mon père devait se rendre a une foire, pour faire breveter son invention, un truc comme ça. Mais notre cheval revint sans lui. Autant te dire que j'ai vraiment eu peur. J'ai fini par retrouver sa trace. Une bête affreuse l'avait enfermé dans son donjon. Il habitait une espèce de château lugubre. Papa était malade, alors j'ai échangé ma vie contre la sienne, prisonnière a vie de cette créature... Mais j'ai appris à l'apprécier... A l'aimer... Avant d'apprendre que c'était un prince victime d'une malédiction. Que j'ai sauvé par mon amour pour lui... Autant te dire que ça se termine en mariage. En gros, c'est ça. »

Je fixai mes mains et soupirai.

« Adam... Je ne le connais même pas dans ce monde là. »

Je secouai la tête et souris tristement à mon ami, dont j'avais gardé la main serrée dans la mienne.

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Lun 7 Mar - 16:22

Tout comme je sais pourquoi je suis Serdaigle, avait-elle dit d'un ton que l'on aurait dit emprunt de regret. Je tiquai en fronçant les sourcils. Non... Nous savions tout les deux pourquoi elle était à Serdaigle bien avant que nous ne retrouvions nos souvenirs de cette vie passée. Peut-être qu'une partie de ce que l'on était n'était que la conséquence logique de ce que nous étions là-bas, oui, mais cela n'expliquait pas tout. Je veux dire... Nous avions vécu énormément de choses dans ce monde là malgré tout. Et à vrai dire, je n'avais pas l'impression que ce Prince c'eut-été moi un jour. Je n'étais plus cet homme, que je le veuille ou non. Désormais j'étais juste le Eric qui avait été élève à Poudlard. Je ne pris pas la peine de le faire remarquer à Isabelle. Déjà, je n'étais pas là pour lui faire la leçon et ensuite, elle était en pleine crise identitaire depuis la mort de Ash, apprendre qu'elle avait été une autre personne dans un autre monde n'avait pas dû beaucoup l'aider. Elle était coincée entre trois identités, en quelque sorte.

Je souris à sa question sur Agathe, ça m'avait paru tellement évident que je ne l'avais pas précisé mais je me rendis bien compte que ça ne l'était pas. Pendant une seconde, l'image de ma princesse en horrible monstre marin m'apparue... L'horreur totale.
"-Une sirène des contes moldus, heureusement," ris-je. "-Oui, tu as sans doute raison, mais être partie comme ça, sans même dire au revoir... Je veux dire, on était mariés quand même. J'aurais accepté qu'elle ait besoin de temps seule, si seulement elle me l'avait dit..." Je me stoppais net en me rendant compte que non seulement Agathe me manquait énormément, mais que plus le temps passait et plus je nourrissais une certaine colère envers elle. Comment pouvait-elle me laisser sans nouvelle comme ça ?

J'écoutai ensuite Isabelle sans ciller. Son histoire était un véritable conte de fée aussi, même si elle était beaucoup plus sombre que la mienne, elle se finissait tout aussi bien. Les similarités avec son histoire dans ce monde-ci étaient plutôt frappantes. Sauf pour la partie Love story et mariage visiblement. En tout cas, j'étais heureux d'apprendre que ce n'était pas de Ash dont elle était amoureuse dans cette vie là, cela voulait dire que sa chance d'avoir une fin heureuse n'avait pas disparue... J'hésitais à le lui dire. Pour moi, c'était une vision d'espoir, mais pour elle probablement pas puisqu'elle avait toujours des sentiments pour Ash et qu'elle ne connaissait même pas l'autre. Je devais trouver un moyen détourné de le lui faire comprendre.

"-Adam ? Ce nom ne me dit rien non plus. Est-ce que tu l'a cherché dans Poudlard un peu depuis que tu sais ?" Je fis une pause en serrant sa main dans la mienne et en la regardant droit dans les yeux puis reprit d'une voix douce. "-Je ne veux pas te brusquer, je sais que c'est encore tôt pour toi, je ne te demande pas d'oublier Ash bien sûr, mais peut-être que tu devrais le faire. Chercher ce Adam je veux dire, cela ne pourra que te faire du bien étant donné que vous avez été ensemble."

Je lâchai sa main et croisai mes jambes.

"-En tout cas, cette histoire, c'est tout à fait toi. Tu es noble d'esprit, courageuse et tu n'as pas de préjugés sur les gens. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui auraient été capables de se sacrifier comme tu l'as fait et encore moins d'apprendre à aimer au delà des apparences. Est-ce que cet état d'esprit ne vaut pas mieux que celui dans lequel tu t'es enfermée ?" Je déglutis, presque honteux de ce que je venais de lâcher.


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 145
Date d'inscription : 10/04/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Ven 25 Mar - 11:31

Je lui pris la main et lui souris. Je sentais en moi que ce n'était pas ma dépression qi allait parler, mais la Isabelle que j'avais pu être... Au fond de moi, cela m'émut de voir que je pouvais redevenir celle que j'aimais être. Mais je ne préférais pas y penser.

« Laisse lui du temps, Eric. Vous étiez mariés, et dans cette vie vous vous connaissez à peine ! Il y a tant de choses à assimilé de l'autre monde. Je suis mariée aussi dans ce monde Dinsey, là. Ça fait vraiment peur ! Et Agathe est quelqu'un de sensible. Elle va revenir ! J'en suis sûre... Laisse nous juste un peu de temps. »

Ma voix se brisa sur la fin de ma phrase. Je ne parlais pas que pour Agathe, là. Je le savais. C'était conscient. Je me battais jour après jour pour survivre dans ce monde depuis que tout m'était tombée sur la figure. Agathe en avait peut-être autant, qui sait ? J'espérai juste qu'il l'attendrait. Ces deux-là étaient fait l'un pour l'autre, c'était évident. Mon sourire se brisa. Je n'arrivais pas a rester souriante. L'ombre qui planait sur mon esprit et mon moral était bien trop importante actuellement.

Lorsqu'il évoqua Ash et Adam, j'eus un petit rire nerveux. Je ne savais pas quoi lui dire, ça lui semblerait peut-être bizarre. Mais il restait mon ami, il ne me jugerait pas, j'en étais certaine.

« Je l'ai cherché... Je ne sais pas comment te dire, ça. C'est comme si mon cœur l'appelait. Et je sais que le retrouver me ferait beaucoup de bien. Je le sens à l'intérieur de moi. Mais pour le moment, rien. Mes recherches sont vaines, et je désespère un peu plus jour après jour. Il n'existe peut-être pas, ici. Je sais pas, je l'ignore. Mais tant que je ne l'ai pas retrouvé, je sais que je ne saurai oublié Ash, le laisser derrière moi. Ce serait impossible... »

Ne pas pleurer. Ne pas céder à mon chagrin, à ma tristesse... Oh Eric, pourquoi toi, mon ami ? Tu ne m'as jamais jugé, tu as toujours été là quand j'étais mal et inversement. Et aujourd'hui, tu me dis ça ?... C'était plus que je ne pouvais en supporter. Je fondis en larmes, me recroquevillant sur moi-même... Oh Eric, si tu savais à quel point je souffrais depuis quatre mois. Je souffrais de la disparition de Ash. Je souffrais de ne pas vraiment faire parti de ce monde. Je souffrais de voir mon père sombrer lui aussi. Je souffrais de ne pas connaître cet Adam, qui pourrait sans doute me redonner le sourire. Oui je cachais depuis ce que j'étais. Mais est-ce qu'on peut montrer ce qu'on a de bien au fond de soi quand on est si mal ? Il y avait peut être du positif.... Au moins mes larmes coulaient réellement cette fois... Avec sincérité...

Je n'arrivais plus à parler, je ne pus lui répondre... mais que lui dire. Qu'il avait raison ? Je le savais déjà. Qu'il fallait que je me remette. Je le savais aussi... Mais seule, je me sentais tirée vers le fond. Et Em, qui était toujours là depuis le décès de Ash, n'arrivait pas à me faire remonter la pente... Mais elle n'était pas ma meilleure amie... Eric... Je t'en supplie.... Aide moi...

___________________


  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 172
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   Lun 28 Mar - 9:45

"-Oui je sais que tu as raison, je sais qu'elle n'a pas pu m'abandonner mais j'ai quand même tellement de questions qui me tournent dans la tête... Et s'il lui était arrivé quelque chose ? Si elle était dans l'impossibilité de revenir ? Je n'ai aucun moyen de savoir où elle est ni comment elle va..." Et ça laisse un immense vide au fond de moi, n'ajoutai-je pas.

Je levai les yeux vers Isabelle et je me sentis égoïste. Au moins, Agathe n'était pas morte. J'en étais sûr, je sais que je l'aurais senti. Elle allait revenir, il fallait juste que je sois patient. Patient et calme. Il fallait absolument que j'évacue toute cette colère qui était en moi, parce que plus j'y pensais, plus je me disais que si jamais elle devait revenir un jour, je serais incapable de lui pardonner. Cela ne me ressemblait pas du tout, je n'avais jamais été quelqu'un de rancunier, ni dans ce monde, ni dans l'autre. Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir seul et abandonné. Ce sont les mots d'Isabelle qui me firent revenir à la réalité. Laisse nous du temps.

Ce qu'elle ressentait avec Adam, c'était exactement ce que je ressentais avec Agathe. Il y avait quelque chose en moi qui l'appelait, et tant qu'elle ne serait pas là, je serais incapable d'appréhender le présent, sans parler du futur. Sans elle, je n'avais pas de futur.
"-Le truc c'est que personne ne comprend ce qu'il se passe, alors peut-être qu'il n'est pas dans ce monde, même si ça me paraît plutôt improbable." Je déglutis, la tension était de plus en plus palpable. Isabelle explosa et même moi je commençais à avoir les larmes aux yeux. C'était si injuste... Comment la vie pouvait-elle être aussi cruelle ? Je pris mon amie dans mes bras, en la laissant pleurer.

"-Ca va aller, tu vas voir que tout va finir par s'arranger, c'est un peu la seule chose dont je suis sûr et certain, tout finit toujours par s'arranger." Je ris légèrement. "-On est déjà au fond du trou, on ne peut que remonter maintenant. Et puis, le plus important, c'est que tu as toujours ton père, et tu m'as toujours moi. Tant qu'on sera tout les deux, on pourra tout affronter. On cherchera Adam tout les deux et on le trouvera." Je fis une pause en soupirant et repris d'un ton hésitant. "-Je suis désolé d'avoir été un peu dur avec toi ces derniers temps... Après le départ d'Agathe, j'étais chamboulé, et voir que tu étais comme absente toi aussi..."

Je finis par l'éloigner de moi et séchai ses larmes avec un mouchoir en tissu que j'avais fait apparaître. Je lui pris ensuite les deux mains et les serrai dans les miennes avec un sourire. J'avais comme l'impression que ce craquage nous avait fait du bien. Pour la distraire un peu, je changeai de sujet.

"-Tu sais ce qui me paraît le plus dingue dans toute cette histoire ? Le fait d'être marié. Je crois que j'aurais préféré ne pas l'être, dans ma tête, je ne le suis pas d'ailleurs. Je veux dire, tous les souvenirs que j'ai semblent tellement lointains, comme s'ils appartenaient à une autre personne. Mais du coup, je suppose que dans ce monde ça ne compte pas et qu'on pourra se remarier. C'est bête mais... est-ce que tu a toujours l'impression d'être amoureuse d'Adam ? Parce que moi, je ne suis plus très sûr de ce que je ressens. Je veux dire qu'après tout, on ne les connait pas ou très peu."


___________________

Never let you go and always protect you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loosing you (Isabelle)   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un free d'Isabelle Vautier
» [Les éditions TriArtis] Quand les loups avaient des plumes de Isabelle Cousteil
» [Siac, Isabelle] Des ambitieux
» La dernière "création" d'Isabelle Vautier! ;-)
» Expo photo : Isabelle DETOURNAY à Liège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-