AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Event 1
Commencez l'aventure maintenant en participant au banquet qui a lieu chaque année en l'honneur de la paix entre les royaumes. Cette cérémonie scelle l'harmonie et la coopération entre Arendelle, Dun Broch, Agrabah et Corona. Tous les habitants sont conviés dans l'une des vertes plaines de Dun Broch pour se souvenir du passé, se réjouir de leur présent et envisager leur futur. clique
Le début de la fin [libre]



 

Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Le début de la fin [libre]
 :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues
Répondre au sujet
Invité




MessageSujet: Le début de la fin [libre]   Mer 24 Juin - 23:28


Le début de la fin


Il détestait cet endroit. Tout était blanc, presque trop pur. Trop calme. Comme si ce silence aidait les gens à se reposer, jusqu’à s’endormir, pour que la mort puisse faire son travail.
Il était resté bien longtemps dans cet endroit, à l’époque. Et ce n’était pas avec plaisir qu’il était revenu.
La douleur s’était faite de plus en plus forte avec le temps. Il avait pensé à un souci de cicatrisation, après tout les chirurgiens lui avaient ouvert le torse, ce n’était pas une petite entaille.
Il était venu seul, il n’était pas vraiment proche de sa famille, assez autonome. Et dans ses amis, à qui il aurait bien pu demander de l’accompagner ? Et si c’était grave, voulait-il qu’ils l’apprennent ? Non. Ash est un fantôme et doit le rester, pourquoi inquiéter son entourage pour rien ? Il ne voulait pas leur manquer, il ne voulait pas les blesser.
Il avait fait des radios, pour savoir si tout allait bien à l’intérieur. Car de l’extérieur, en examinant la blessure, rien n’apparaissait. Et donc s’il y avait un souci, c’était à l’intérieur. Ce n’est surement rien, avait dit le médicomage. Ash espérait aussi que ce n’était rien. Mais une telle douleur était bien due à quelque chose.
Le médicomage était revenu avec les radios, et Ash avait tout de suite vu sur son visage que quelque chose n’allait pas. Il était entré dans la pièce où attendait Ash, sans rien dire. Le silence se faisait pesant et le médicomage finit par s’éclaircir la voix.

« Je ne vais pas passer par quatre chemins. Nous pensions avoir réussi l’opération mais nous nous étions concentrés uniquement sur les poumons. Cependant, les objets métalliques qui étaient présents dans votre corps n’ont pas tous été retirés et se dirigent vers vos organes vitaux. »

Ash fut abasourdi. C’était comme revenir en arrière, comme s’il n’avait jamais guéri. Comme s’il allait encore plus souffrir.

« Lesquels ? » demanda-t-il avec une voix tremblotante, tentant à tout prix de garder son calme.

« Le cœur. »

Le médicomage marqua une pause pour qu’Ash digère la nouvelle. Bien que quelques secondes ne seraient évidemment pas suffisantes.

« On ne peut plus rien faire, tenter une intervention serait du suicide. On ne peut … Qu’attendre. »

Attendre. Quelle belle métaphore pour annoncer à quelqu’un qu’il allait mourir.

« Combien de temps ? » demanda Ash, finalement calmé.

Il était déjà mort, il le savait. Paniquer ne servait plus à rien.

« On ne sait pas précisément. Des jours ? Des mois ? Le temps que le métal pénètre les tissus ou ne sectionnent les artères. »

Le médicomage ne se prenait pas la tête à prendre des pincettes pour lui expliquer la situation.
Ash était ensuite parti de l’hôpital, il avait regardé le ciel. Combien de temps vivrait-il encore ? Combien de temps pourrait-il profiter de la vie ?
Je vais mourir sans savoir la vérité.
Il pensa à la fille qu’il avait vue après son opération, c’était un autre mystère dont il ne verrait jamais le dénouement. Il ne connaitrait jamais son agresseur non plus. C’était peut-être ça qui l’embêtait le plus.
Que devait-il faire maintenant ? Profiter ?
Le temps était compté.


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   Sam 27 Juin - 13:19


Je ne te laisserai pas seul avec de tels sentiments, c'est mort !



J'adorais mon cursus scolaire, sincèrement. Le sport, c'était toute ma vie, le Quidditch en particulier, d'ailleurs. Je comptait bien intégrer une équipe féminine dès la fin de mes études. Et je savais que j'étais douée dans mon domaine, c'était bien un des rares où j'avais des capacités, d'ailleurs. Mais bon, il y avait quand même des contrainte, à pratiquer le sport de manière intensive. Il fallait vérifier régulièrement que tout allait bien. Et quoi de mieux que de nous envoyer faire des examens médicaux à Sainte-Mangouste. Je détestais les hôpitaux et les médecins. Enfin, je ne connaissais pas beaucoup de monde qui les aimait, en réalité. Mais bon, je m'y pliais en râlant, le plus souvent. Et ce jour-là, forcément, c'était à mon tour. Ce fut donc en bougonnant que je me rendais à Sainte Mangouste.

Après une batterie de test qui m'indiqua que tout allait bien, une entrevue avec mon médecin qui me donna des vitamines (je vérifiais bien que c'était pas un dopant, hein, faut pas déconner, j'suis pas une tricheuse, moi, monsieur!) et me demanda de faire attention au sucre (de quoi il se mêle celui-là!), je fus assez rapidement libérée (pas assez vite à mon goût, mais je ne dirais rien.). Je sortis de l'hôpital et pris une profonde inspiration. Et si j'allais manger une glace ? Quoi de mieux qu'une glace pour oublier une matinée à l'hôpital ? Je marchais en rêvassant quand soudain je butais dans quelqu'un. Et merde.... Trop dans la lune. Je le regardais avec un regard gêné.

« Pardon ! Je ne faisais pas attention ! Je suis vraiment désolée. »

Ce ne fut qu'en le regardant réellement que je le reconnus comme un élève de Poudlard, je l'avais déjà croisé dans les couloirs, sans y prêter plus d'attention que ça. Par contre, je ne m'attendais pas à ce que ses émotions me mettent une claque. C'était même plus un claque à ce train là ! C'était un bon gros coup de poing dans la figure ! Une telle détresse, une telle tristesse et cette résignation... J'en fus si choquée que je dus retenir mes larmes. Je déglutis et me précipitais vers un marchand de friandises, juste à côté. Je ne voulais pas qu'il sache que je savais. Je commandais instinctivement deux milk shake, un goût bubble gum et l'autre barbe à papa et ressortis aussi sec. Il était toujours là. Je m'approchais de lui et lui tendis les deux boissons.

« Choisis.... Je sais pas ce que tu aimes donc j'ai pris mes deux goûts préférés. »

J'eus un sourire, retenant au maximum mon pouvoir. Je ne voulais pas savoir, je ne voulais pas voir, il ne fallait pas. J'avais l'impression d'avoir violé sa vie privée. Je rosis et secoua légèrement la tête.

« Au fait, je suis Valentina Othin. T'es à Poudlard, pas vrai ? Je t'ai déjà croisé. »

Changer de discussion, voilà. Ça lui changerait peut-être les idées. Puis, il me faisait de la peine quand même, ses émotions étaient trop fortes et trop négatives pour que je le laisse seul. En espérant qu'il ne m'envoie pas bouler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   Dim 28 Juin - 2:20


Le début de la fin


Il resta un instant à observer les feuilles tomber. C’était si beau et si triste à la fois. Il se demanda pourquoi la mort humaine n’avait rien d’aussi beau. C’était pourtant la même chute, la même fin. On finit au sol et on devient de la matière organique morte. Finalement, en ces termes, ça n’a plus rien de poétique. Il faisait pas mal froid, quand même. Ash mit les mains dans les poches et se perdit dans ses pensées, les yeux dans le vague. Que devait-il faire maintenant ?
Soudain, un choc le réveilla de ses intenses réflexions. Il eut un léger mouvement de recul mais retrouva vite son équilibre pour voir qui l’avait bousculé. La jeune fille qui lui était rentré dedans s’excusa sur le champ et il lui adressa un sourire pour lui signifier qu’il n’y avait aucun problème. Puis elle partit en trombe. Ash la suivit du regard, intrigué par cette précipitation qu’elle avait eu juste après l’avoir fixé. Elle avait arboré une mine triste puis avait foncé tout droit dans la boutique de sucreries qui se trouvaient à côté.
Elle revint finalement, et Ash continuait de la regarder avec des grands yeux, surpris. Il fut encore plus impressionné quand elle lui tendit deux milkshakes. Il prit un des deux gobelets au hasard et le monta discrètement à ses narines. Bubble gum. Aïe, mauvaise pioche. Quel gout étrange. Mais pourquoi le regardait-elle de la sorte ? Et pourquoi ce présent ? Par pitié ? Ca se voyait tant que ça que ça n’allait pas fort ? Ca ne va « pas fort » ? Euh … Je vais crever quand même, c’est pas rien. Enfin je crois. Ash avait l’impression sans savoir pourquoi qu’elle lisait en lui. Il tenta alors de masquer toute émotion physique.
La jeune fille finit par se présenter. Valentina ? Jamais entendu parler. Peut-être aperçue. Mais Ash est tellement à l’écart qu’il ne connait pas grand monde.

« Oui, je suis à Serdaigle. Moi c’est Ash. Tu es dans quelle maison toi ? »

Il se laissa finalement tenter par l’étrange milkshake et y trempa ses lèvres. Il se retint de grimacer à cause du gout très sucré et alluma une cigarette, espérant faire passer le gout.

« Tu es là pour quoi, si ce n’est pas indiscret ? »



© charney
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   Ven 3 Juil - 2:28


     

 Tu ne vas pas bien, et je le sais sans te connaître


     


Je ne pouvais m'empêcher de le regarder, c'était impossible pour moi de détourner les yeux. Il agissait comme un aimant sur mon don. Il avait beau prendre une attitude neutre, il ne pouvait pas me cacher ses émotions. J'avais un peu l'impression d'être en train d'espionner son âme sans qu'il le sache, ça me mettait un peu mal à l'aise. Mais pour le moment, je devais faire bonne figure. Je ne tenais pas à ce qu'il se rende compte que je pouvais ressentir ce qu'il subissait. Alors je souriais. Je bus une gorgée de mon milk-shake. Hmmm, barbe à papa ! Et il se présenta, Ash, il était à Serdaigle. Immédiatement, cela fit un tilt dans mon esprit.

« Ash Soren, le gardien de Serdaigle ? »

Passion du Quidditch, le retour. Et depuis que j'avais commencé, je connaissais les compositions des équipes par cœur. Ash jouait depuis quelques temps, au même poste que moi, mais pour sa maison. Je lui serrai la main, persuadé que je ne trompais pas.

« Enchantée collègue ! Je suis la gardienne de Poufsouffle ! »

J'espérais que parler Quidditch lui ferait du bien. Le voir sortir une cigarette me donna également l'envie de fumer, mais avec les examens que je venais de passer, je n'avais pas fumé de la matinée, à la demande des médecins... Donc j'avais oublié mes cigarettes à Poudlard. Je soupirais... Et merde. Et je détestais demander ce genre de choses. Mais là, ça faisait trop longtemps.

« Excuses-moi, tu pourrais m'en dépanner une ? Avec leurs exams à la cons, j'avais pas le droit de fumer avant de venir et j'ai oublié mon paquet dans mon sac de cours. Je te la rends dès que je te croise, promis. »

Je haïssais faire ça. En général, j'avais toujours mon paquet sur moi. Fais chier ! Lorsqu'il me demanda pourquoi j'étais là, j'eus un sourire et houssa nonchalamment les épaules.

« Je suis en cursus de Sport Magique. Examens médicaux obligatoires tous les mois. Et dès que tu as un tout petit peu de sucre en trop dans le sang, tu te fais taper sur les doigts. »

J'eus un petit rire avant de le regarder fixement. Je me doutais qu'il n'était pas là pour une visite de routine, pas avec ce qu'il me renvoyait... Et pourtant, je lui posais quand même la question.

« Et toi ? T'es là pour quoi, au juste ? »

Retenir le don, retenir l'empathie, je ne veux pas savoir.... Si seulement ses émotions n'étaient pas aussi fortes... Mais je ne pouvais contrôler cela. Alors je ferai tout pour l'aider autrement.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   Lun 27 Juil - 17:38


Le début de la fin


Ash sentait ce regard appuyé sur lui, si bien qu’il fuyait le regard de la jeune fille, n’osant pas la regarder à son tour, il gardait les yeux fixés dans le vide, bougeant à peine. Il essayait de ne pas se sentir mal à l’aise mais c’était plus fort que lui, il n’était pas dans son meilleur état et se demandait comment il pouvait l’intéresser, pour qu’elle le fixe ainsi.
Elle but une gorgée de sa boisson et sembla ravi, quant à lui, il regarda les deux gobelets à la suite avec dégout. Peut-être que le sien était meilleur mais il en doutait grandement. Il jeta un rapide coup de baguette à son propre gobelet pour changer le tout en jus de citrouille. Il gouta le breuvage, c’était quand même bien meilleur pour ses papilles.
Il hocha quand elle lui demanda s’il était bien le gardien de Serdaigle. Ils étaient tous deux gardiens, c’étaient comme s’ils n’étaient pas tombés l’un sur l’autre par hasard. Puis elle lui demanda une cigarette, il lui tendit son paquet toujours sans la regarder.

« Vas-y moi j’en aurais bientôt plus besoin. » dit-il vaguement.

Quand il se rendit compte de ce qu’il venait de dire, il espéra qu’elle ne relève pas. Il était prêt à trouver une excuse pour se rattraper. Il ajouta un sourire en la regardant. Elle était jolie. Ca lui rappela automatiquement Isabelle. Elle lui manquait bien qu’elle lui avait donné un cours de rattrapage il y a peu.
Il rigola un peu quand elle lui expliqua ce qu’elle faisait là, surtout pour son illusion au sucre. Elle lui demanda malheureusement ce qu’il faisait là lui aussi. Il devait rester vague.

« Je me suis fait une petite blessure il y a quelques mois. On vérifiait juste que tout allait bien. Alors ça va maintenant je suis rassuré. »

© charney

Revenir en haut Aller en bas
Invité




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   Mar 28 Juil - 13:05


Je sais que tu mens...



J'essayais de ne pas trop le fixer. Je ne voulais pas non plus le mettre mal à l'aise. Mais la souffrance en lui était bien trop forte pour que je n'essaie pas de le réconforter, du moins, avec seulement ma propre personne. En tout cas, je ne m'étais pas trompée, c'était bien mon collègue gardien des bleus. Le match aurait certainement bientôt lieu. Nous n'avions pas encore eu les dates. Je savais juste que mon prochain match était contre Serpentard. Et leur attrapeur était particulièrement vif et vicieux parfois. Mais bon, on était tout aussi bon qu'eux. Quand il me tendit son paquet, je le regardais innocemment tout en prenant une cigarette, surprise tout de même.

« Ah ? Tu vas arrêter de fumer ? »

C'était pour moi une des seules raisons plausible, en tout cas. Je ne voulais pas penser aux autres, pas avec les émotions qu'il ressentait. Je n'arrivais pas à retenir mon don avec lui, il allait trop mal. J'allumais la cigarette et en tira une taf avec bonheur.

« Ah la vache, ça fait trop du bien ! Merci pour la cigarette, vraiment. »

Il m'avait rendu un fier service en me la dépannant. J'aurais certainement péter un câble s'il avait fallu que j'attende d'être à Poudlard. Déjà que j'avais pas eu ma clope du matin alors là... Bref. Je le remerciais fortement intérieurement.

Lorsqu'il m'annonça pourquoi il était là, je soupirai. Rassuré ? Il me mentait. Il ne voulait peut-être pas se confier, après tout. Mais il fallait quand même que je lui dise.

« Je suis désolée... Enfin, je sais que ce n'est pas vrai. Je... Je ne ressens pas ça, chez toi. Je ne te forcerai pas à parler surtout si c'est personnel. Mais, je te sens vraiment mal là, t'es pas rassuré du tout.... Tu vas pas fuir parce que je te dis ça, hein ? »

J'avais peur de l'effrayer avec mon don. L'empathie c'était pas une chose foncièrement facile à comprendre et à accepter. J'avais moi-même mis énormément de temps à accepter ce don et à le contrôler... Pas si bien que ça, mais c'était rare que certaines émotions m'accrochent. Ash était une exception ce matin là, et je ne comptais pas le laisser tant qu'il irait mal. En espérant qu'il ne me prenne pas pour une barjo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Seeker Upon Disney :: DH vol. 1 :: RP - Intrigues-